Apple ambitionne de construire des iPhone avec des matériaux recyclés
Et mettre un terme à sa dépendance aux extractions minières

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Apple a présenté l’édition 2017 de son rapport sur sa responsabilité environnementale, qui donne des détails sur l’avancement de ses initiatives en matière de respect de l’environnement et qui vient également exposer les objectifs définis par Apple pour l’avenir. Cette édition vient couvrir l’année fiscale 2016 de l’éditeur d’iOS.

L’entreprise ouvre le bal en rappelant qu’elle reste déterminée à réduire son empreinte carbone qui aurait baissé chaque année depuis 2011. « Lorsque nous mesurons notre empreinte carbone, nous incluons des centaines de fournisseurs, des millions de clients et des centaines de millions d'appareils. Nous cherchons toujours des façons de faire la plus grande différence dans cinq grands domaines : la fabrication, l’utilisation des produits, les installations, le transport, et le recyclage », a expliqué l’équipe dédiée à l’environnement d’Apple.

« Pour réduire notre empreinte carbone, nous concevons chaque génération de nos produits afin qu’ils soient les plus efficaces énergétiquement parlant que possible. Nous recherchons des matériaux pauvres en carbone pour fabriquer nos appareils, nous sommes en partenariat avec des fournisseurs qui ajoutent de l'énergie propre à leurs installations, et nous produisons et achetons des énergies renouvelables propres pour 96 pour cent de l'électricité utilisée à nos installations mondiales ».

Apple rappelle qu’en 2016, son empreinte carbone globale était de 29,5 millions de tonnes métriques, contre 38,4 millions l'année précédente. L’entreprise attribue cette baisse de 23 % à une variété de facteurs comme les bénéfices tirés de ses programmes environnementaux (par exemple une réduction des émissions d’aluminium, des fabrications et des installations d’énergie propre dans ses chaînes d’approvisionnement), une baisse annuelle du nombre total de produits vendus et des changements dans ses calculs d'empreinte carbone.


Dans son empreinte carbone totale sur l’année 2016, 77 % provenaient du domaine de la fabrication. « La plupart du temps, ces émissions de carbone provenaient de l’électricité pour concevoir nos produits - plus de 60 % de nos émissions en fabrication. Alors nous nous approvisionnons en matériaux pauvres en carbone, en partenariat avec nos fournisseurs de par le monde, pour réduire la quantité d’énergie actuelle dont ils se servent, mais également les préparer à se tourner vers les énergies renouvelables ».


Apple affirme qu’en 2016, 96 % de l’électricité dont il s’est servi dans ses locaux provenait d’énergie propre et renouvelable. Apple espère pouvoir atteindre les 100 % dans ce domaine et précise que dans certains de ses locaux c’est déjà le cas.


Et qu’en est-il de ses objectifs ? L’entreprise veut se tourner vers les matériaux recyclés pour fabriquer de nouveaux appareils et, par la même occasion, d’éradiquer sa dépendance à l’extraction des minéraux nécessaires à ses dispositifs.

« Les chaînes d'approvisionnement traditionnelles sont linéaires. Les matériaux sont extraits, fabriqués comme des produits et finissent souvent dans les sites d'enfouissement après leur utilisation. Ensuite, le processus recommence et de plus en plus de matériaux sont extraits de la terre pour fabriquer de nouveaux produits », a rappelé Apple.

« Nous croyons que notre objectif devrait être une chaîne d'approvisionnement en boucle fermée, où les produits sont construits en utilisant uniquement des ressources renouvelables ou des matériaux recyclés. Nous avons déjà mis en place des programmes pour nous assurer que les matériaux finis que nous utilisons dans nos produits soient gérés de manière responsable par des normes strictes qui entraînent un changement positif ».

« Nous nous mettons également au défi nous-mêmes de mettre un terme un jour à notre dépendance à l'exploitation minière. Pour commencer, nous encourageons davantage de clients à recycler leurs anciens appareils via le programme Apple Renew. Et nous pilotons de nouvelles techniques de recyclage innovantes, comme notre ligne de robots de démontage, afin que nous puissions mieux gérer les matériaux récupérés et les utiliser dans de nouveaux produits. C'est un objectif ambitieux qui nécessitera de nombreuses années de collaboration entre plusieurs équipes Apple, nos fournisseurs et des spécialistes en recyclage - mais notre travail est déjà en cours ».


Source : rapport d'Apple (au format PDF)

Voir aussi :

Danemark : Apple va utiliser la chaleur produite par un nouveau datacenter pour aider à réchauffer les maisons des populations environnantes


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 21/04/2017 à 15:23
Du coup au lieu d'avoir des enfants dans les mines du congo, ont auras encore plus d’enfants dans les "centres de recyclage" en Inde
Sinon pour un appareil qui deviens démodé au bout d'1ans, le recyclage est en effet important.

Des pistes intéressante aussi serait le renouvellement moins rapide des smartphones et aussi la modularité de ces derniers. Il faudrait crée un standard de composant imposé à tous les smartphones, ainsi on pourrais changer juste les composants voulue comme la batterie..., comme sur pc.

Sinon je salue l'initiative, même si dans le schéma montré, la "Manufacturing" colorié en vert sa sera une usine dans un pays du tier monde avec des conditions de travail inhumaine.
L'écologie c'est aussi promouvoir le locale. Si c'est pour envoyé les iphones à recyclé par avions à l'autre hémisphère, elle est génial ton écologie.

Edit: il y'aura toujours des enfants dans les mines, le lithium-ion sa se recycle pas. fait le fondre comme pour le plastique ou le verre tu verra
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 22/04/2017 à 17:07
@RyzenOC
Tu connais Apple, ce n'est pas pour des raisons écologiques qu'ils font ça, c'est juste que ça fait un petit moment qu'une part des éléments pour la production de ses produit coutent moins chère recyclés
Avatar de sbeex sbeex - Membre habitué https://www.developpez.com
le 24/04/2017 à 7:59
Un pas de plus dans la bonne direction ça fait depuis longtemps qu'ils s'orientent dans ce sens mais la ça semble être bien pris en considération c'est beau !

Et oui je pense que la production en circuit fermé est économiquement plus intéressante que de reproduire à partir de 0 chaque fois -> écologie/recyclage = $$$
Offres d'emploi IT
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte électronique de puissance expérimenté H/F
Safran - Ile de France - Villaroche - Réau
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil