Intel prend ses distances avec l'OpenStack Innovation Center
Une infrastructure qui est née d'une collaboration avec Rackspace

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Selon des sources proches du dossier, Intel Corp aurait retiré son soutien financier de l’OpenStack Innovation Center (OSIC), une infrastructure que l’entreprise a ouverte avec Rackspace il y a deux ans pour encourager l’utilisation du logiciel OpenStack.

OpenStack est un logiciel ouvert qui permet aux particuliers et aux entreprises de créer des environnements cloud computing personnalisés et qui peuvent être gérés comme Amazon Web Services ou Microsoft Azure.

Le centre, qui a ouvert ses portes en septembre 2015 à l'intérieur du siège de la société à Windcrest, a été initialement financé jusqu'en 2018, mais Intel aurait retiré son offre plus tôt, d’après ce que des sources ont confié à Fortune.

Lors d’une réunion en interne, un porte-parole d’Intel a confirmé que l’entreprise a « décidé de conclure sa participation » au projet, mais a assuré qu’Intel va continuer ses contributions au sein de la plus grande communauté de développeurs OpenStack. Il a également assuré qu’Intel et Rackspace sont très fiers des accomplissements de leurs équipes. La liste des réalisations est disponible sur le dépôt GitHub dédié à OSIC.

De son côté, Rackspace a déclaré que le centre a atteint son premier objectif, qui était de « créer le plus grand cloud de développement OpenStack au monde et développer les capacités d’entreprise dans OpenStack ». L’entreprise a également assuré qu’elle fait de grands progrès dans le second.

Au passage, une source proche de Rackspace a indiqué au quotidien qu’une trentaine d’employés de l’entreprise, qui ont travaillé sur le projet OSIC, ont reçu deux semaines pour se trouver un nouveau poste.

La société a cocréé le cloud OpenStack en 2010 aux côtés d'ingénieurs de la National Aeronautics and Space Administration. OpenStack était utilisé par plus de 520 entreprises en 2015. En mars, la liste de détenteurs de compte s’est allongée en incluant des entreprises comme Wal-Mart Stores Inc, TD Bank, Wells Fargo et BBVA Compass. Il y avait 27 000 contributeurs au logiciel open source en 2015.

Un peu plus tôt ce mois-ci, Rackspace a tenu à souligner que l’activité OpenStack ne s’est jamais aussi bien portée. Dans un billet de blog, Scott Crenshaw, Senior Vice President, Strategy and Product chez Rackspace, a assuré que « les déploiements OpenStack augmentent. Il devient une plateforme cloud standard pour les entreprises de toutes tailles, ce qui augmente constamment leur utilisation d'OpenStack. Cette tendance est née dans Rackspace, où nous assistons à une croissance spectaculaire de l'utilisation par nos clients d'OpenStack ».

Pour sa part, la Fondation OpenStack a souligné qu’Intel et Rackspace sont des sponsors majeurs pour son sommet annuel qui va se tenir le mois prochain et que, même sans l'OSIC, il y aura plusieurs clusters sur lesquels les ingénieurs pourront tester le nouveau code.

« Heureusement, l'équipe infra est déjà intégrée à six autres fournisseurs de cloud dans une douzaine de régions partout dans le monde et se prépare à vivre sans OSIC », a déclaré Mark Collier, directeur général d'exploitation de la Fondation OpenStack, ce lundi. « Nous croyons que toute perturbation du processus de développement sera minimale »

dépôt GitHub OSIC

Source : liste de diffusion de la Fondation OpenStack, Fortune

Voir aussi :

La Fondation OpenStack annonce le lancement d'un nouveau programme de certification professionnelle, pour les administrateurs système Cloud


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Développeur Java F/H
Zenika - Ile de France - Paris (75000)
CDD 12 mois - développeur C++ à l'IGN
IGN - Ile de France - Saint-Mandé (94160)
Développeur logiciel embarqué
OCEASOFT - Languedoc Roussillon - Montpellier (34000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil