La Fondation OpenStack annonce le lancement d'un nouveau programme de certification professionnelle
Pour les administrateurs systèmes Cloud

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Dans le cadre de ses efforts stratégiques visant à aider les entreprises à surmonter les problèmes de compétences lorsqu’elles essaient d’intégrer à leurs équipes des collaborateurs ayant une expertise OpenStack, Jonathan Bryce, le Directeur Exécutif de la Fondation OpenStack, a annoncé le lancement d’un nouveau programme de certification professionnelle pour les administrateurs système Cloud OpenStack durant la keynote marquant le début du sommet OpenStack à Tokyo.

Compte tenu de la complexité d’OpenStack, qui est composé d'un grand nombre de sous-projets, il peut s’avérer difficile pour les entreprises qui souhaitent adopter la technologie pour leurs solutions sur le Cloud de trouver des administrateurs qualifiés.

« Tandis qu’OpenStack gagne en maturité et obtient de plus en plus de gros marchés ou de nouveaux marchés en termes d'adoption, ce que les gens veulent généralement faire est de vraiment commencer à utiliser le logiciel et le mettre à profit. Ils ne sont pas nécessairement axés principalement sur une quelconque contribution en retour à la base de code. Ils veulent juste le faire fonctionner et c’est ici que nous observons le plus impact en termes de compétences », a avancé Mark Collier, PDG d’OpenStack.

« Si vous regardez OpenStack, le logiciel, nous avons eu quelques milliers de personnes qui y ont contribué, ce qui est incroyable pour un projet open source étant donné que très peu ont déjà eu à bénéficier de milliers de développeurs. Mais si vous pensez aux milliers d'entreprises qui l’utilisent, ce dont vous avez vraiment besoin est d’une expérience des opérations ainsi que d’une expérience de l'administration pour aller au-delà de ce groupe d'experts. Voilà pourquoi il est logique de se diriger d’abord vers un administrateur agréé », a-t-il continué.

En septembre 2013, la Fondation avait entrepris de lancer Training Marketplace, des formations qui répertorient des cours de principaux fournisseurs OpenStack comme RedHat, Mirantis et des organisations comme la Fondation Linux. Comme l’a fait remarquer Jonathan Bryce durant la keynote, ce projet a été une réussite. Cependant, il a reconnu qu’il y a encore une pénurie de talents.

Ce nouveau processus de certification, qui a été développé conjointement avec plus d’une douzaine de partenaires (parmi lesquels Canonical, Cisco, HP, Mirantis, Rackspace et SuSE), vise à établir une base de référence pour les administrateurs OpenStack. « Il est destiné aux personnes qui effectuent un déploiement, une exploitation et une administration d'un environnement OpenStack. Il devrait couvrir les bases de ce qu’est OpenStack, ce que vous pouvez faire avec, comment l'installer, comment l'analysez, le mettre à jour, le patcher, toutes ces sortes de choses. C’est une formation qui cible l’administration », a expliqué Jonathan Bryce.

Les administrateurs qui veulent être certifiés devront passer un test de certification virtuelle COA (Certified OpenStack Administrator) qui sera disponible à l'échelle mondiale. La Fondation prévoit être en mesure d’administrer les premiers tests avec l'aide de la Fondation Linux au second trimestre de 2016. Près de 20 prestataires de formation offriront des cours OpenStack Admin pour aider les administrateurs à se préparer pour le test. Aucune information concernant les modalités n’a encore filtré.

« Étant donné que des membres de notre fondation sont issus de plus de 150 pays, il est vraiment important d'avoir ce genre d'accessibilité. En tant que petite équipe qui essaye d’avoir un grand impact dans le monde entier, cette approche sera idéale pour nous », a estimé Collier.

En plus du programme de certification, la Fondation OpenStack a également lancé Project Navigator. Ce service offre aux utilisateurs un catalogue d’informations sur différents projets OpenStack. « L’une des principales raisons pour lesquelles la communauté a réorganisé le projet en services principaux et optionnels était de simplifier l’architecture et le déploiement des solutions Cloud s’appuyant sur OpenStack » a rappelé Collier. Il a précisé que « Project Navigator fait monter d’un cran cette mesure en donnant aux nouveaux utilisateurs de notre communauté une présentation graphique simple sur des informations relatives aux services principaux et optionnels afin de les aider à prendre rapidement des décisions sur les composantes dont ils ont besoin pour leur déploiement ».

Source : COA, Training Marketplace, Project Navigator

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

Voir aussi :

forum Cloud Computing

Google apporte son expertise sur les conteneurs à OpenStack


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Développeur IoT F/H
Zenika - Bretagne - Rennes (35000)
Analyste Systèmes et Réseaux H/F
Page Personnel - Ile de France - Bagnolet (93170)
Développeur Java expérimenté (H/F)
SMILE - Rhône Alpes - Grenoble (38000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil