Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« De nombreux militants du logiciel libre sont juste des antisociaux qui aiment détester tout ce qui est populaire »
Estime le patron de Canonical

Le , par Michael Guilloux

24PARTAGES

18  0 
Comme nous l’avons rapporté la semaine dernière, Canonical, la société qui assure le développement d’Ubuntu a décidé d’abandonner Unity pour GNOME comme environnement de bureau pour la distribution Linux. Cela marque donc, après plusieurs années, la fin du projet de convergence avec les smartphones. Le fondateur de Canonical, Mark Shuttleworth, a justifié cela par le fait que « les efforts de développement du projet de convergence n’ont pas été perçus par la communauté comme une innovation, mais plutôt comme une fragmentation ». L’industrie de la technologie n’a donc pas adhéré à cette initiative.

Dans un post Google+, le fondateur de Canonical a tenu à remercier tous les membres de la communauté qui ont pris part à l’aventure Unity 8. Toutefois, les commentaires qui ont suivi ont fini par le mettre de mauvaise humeur lorsque la question de Mir a été touchée. Mir est un serveur d'affichage pour GNU/Linux développé par Canonical. Il a été créé afin de remplacer X Window System (ou X11) pour la distribution Ubuntu, écartant donc l'option Wayland.

Pour information, en novembre 2010, Mark Shuttleworth a annoncé que l'avenir d’Unity reposerait sur le serveur d'affichage (et protocole) Wayland et que celui-ci serait également en principe utilisé dans les versions mobiles d'Ubuntu.

En février 2013, Canonical annonce le projet Ubuntu Touch pour les appareils mobiles et tactiles, avec SurfaceFlinger, le serveur d'affichage d'Android. Un mois plus tard, il en résulte un nouveau projet nommé Mir, mais déjà développé en interne depuis juin 2012. Mir venait pour remplacer à la fois SurfaceFlinger dans Ubuntu Touch et X dans la version bureau d'Ubuntu. Il a également été développé afin de permettre le développement d’Unity 8. D’après Canonical, Wayland n’était pas adapté pour la convergence avec les smartphones. L’annonce de Mir a toutefois suscité de nombreuses critiques, dans la communauté open source.

Étant donné que le projet de convergence n’est plus, il semblait donc évident pour certains que Mir disparaisse avec, même si en réalité, le serveur d’affichage peut être utilisé sans Unity 8. Après qu’un utilisateur a demandé à Mark Shuttleworth de ne pas laisser Mir couler avec le projet de convergence, le fondateur de Canonical s’est montré un peu rassurant. Il a expliqué que beaucoup de projets IdO (internet des objets) de Canonical utilisent encore Mir et donc qu’ils continueront à investir dans son développement, sans toutefois s’arrêter là : « J’ai fini par être dégoûté de la haine à l’égard de Mir. Cela a vraiment changé mon opinion de la communauté du logiciel libre », dit-il.

« Aujourd’hui, je réalise que de nombreux militants du logiciel libre sont simplement des gens antisociaux qui aiment détester ce qui est populaire », a-t-il ajouté. Le PDG de Canonical va plus loin pour dire que c’est ce même sentiment de haine injustifiée qui est manifesté à l’égard de Windows. « Quand Windows est devenu populaire, ils l’ont détesté », mais « si l’on veut être rationnel, Windows fait beaucoup de choses bien et mérite d’être respecté pour cela. »

Il termine sa note en affirmant que les personnes qui auraient trouvé terrible qu’il n’y ait pas de concurrents à Android et iOS seraient les mêmes à critiquer le fait que Canonical investisse dans le projet de convergence.


Source : Discussion Google+

Et vous ?

Que pensez-vous des déclarations de Mark Shuttleworth ?

Voir aussi :

Ubuntu 18.04 LTS sera livré avec GNOME et non Unity, le succès de l'OS dans les filières IoT et cloud expliquerait ce choix
Ubuntu : des développeurs créent un fork d'Unity 8 pour poursuivre son développement, après la décision de Canonical de l'abandonner

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de persé
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 11/04/2017 à 21:28
il a tout a fait raison
8  3 
Avatar de mothsART
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/04/2017 à 15:08
Je pense avoir suivi Ubuntu de ses débuts jusqu'ici et je suis partagé.

Ubuntu est arrivé au bon moment : à une époque ou choisir une distrib pour un noob était un tour de force : soit on avait des drivers pour la carte son soit pour la carte réseau.
(et on compilait ce qui passait pas)

La qualité et l'homogénéité de leur solution à créer de l'entrain, une communauté fervente composé de contributeurs, d'associations, d'entreprises satellites etc.

Après quelques années d'acharnement pour réunir tout ce qui se faisait de mieux dans l'open-source et donner un fil conducteur, il leur fallait passer 1 second cap :
* créer, développer, investir dans l'alternative. (par exemple : mettre des devs sur libreoffice pour proposer une réelle alternative à la suite office)

L'objectif attendu des utilisateurs c'était bien évidement d'améliorer encore l'expérience utilisateur dans le Desktop.

Mais non, Canonical a préféré se diversifier : serveur, cloud, IoT, mobile, tablette etc.
L'idée n'était pas mauvaise mais ça c'est fait sur trop de fronts d'un coup.
Conclusion évidente : ralentissement niveau Desktop, livraison de version à la finition approximative, promesses non tenu (Unity 8 a chaque fois repoussé) etc.

Puis y'a eu des choix perdus d'avance : Upstart vs Systemd, Mir vs Wayland.

Mark oubli que dans l'open-source c'est les devs qui font la pluie et le beau temps... et ils sont clairement pas de son côté :
Canonical 700 employés vs Red Hat (je compte volontairement pas les autres boites) : 10 000 employés et sans doute un pourcentage plus important de devs bien barbu.

Je trouve que son constat fait sur G+ est un mélange de rancœur, de mauvaise foix et de déni.
Il s'étonne après toute ces années que personne ne l'ai soutenu dans le projet alors que dès le début : tous, sans exception étaient contre lui.
C'est pas comme si il avait pas été prévenu.
Quand il a démaré Mir, Wayland existait mais il a préféré faire sa sauce tout seul avec des sources fermés.... c'était son choix, pas de problème la dessus.
Mais si il se plante, il ne s'en prend qu'à lui !!!

Si on transpose la communauté du libre a l'écologie :
C'est comme si des écolos soutenait une boite de produits agricoles et que soudainement, cette boite créait une production de pesticides.
Même si c'est que 5% du CA de la boite : comment peuvent réagir les écolos adhérents ?!
Soit on respecte une déontologie et on garde le cap soit on fait tout et n'importe quoi et on assume.
Je vois pas d'article ou Google se pleind que son OS Android n'est pas soutenu par la communauté du libre car ils font un mélange proprio/open source.

Mark : réagi positivement !!! Ubuntu peut encore être un projet novateur mais ce mettre les gens qui en on fait un succès à dos ne peut que t’entraîner des soucis.
5  0 
Avatar de persé
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 11/04/2017 à 21:52
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
une communauté dont il a "profité" et qui sont aussi ses clients, ça vole bas... Le monsieur veut le beurre, l'argent du beurre et la crémière.
il a crée une distribution qui est devenue la plus populaire en quelque année, et tu dis qu'il a profité et qu'il veut l'argent du beurre et la crémière!! mais il a carrément raison, c'est exactement ce genre de commentaires qui confirme ses propos.
6  2 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/04/2017 à 0:06
ha? il me semblait que c'était Debian, la distribution la plus utilisé de part le monde. d'ailleurs ubuntu est basé sur une debian.
3  0 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 12/04/2017 à 10:37
C'est tellement plus compliqué que ce qui est dit.

Le désamour de certains pour Ubuntu a commencé certes par l'ajout de solutions "non-libres" mais ce n'est pas pour cela qu'Ubuntu a été critiqué en soit. Disons que les Geeks purs ont préféré des dirtribs puristes, tout en trouvant justifié qu'il y ait des distribs comme Ubuntu qui intègrent du non libre pour les noob.
Ce qui a envenimé un peu les choses ce sont les partenariats avec Amazon car on a vu là un biais dangereux à tort ou a raison, la question est complexe.
Unity est arrivé par dessus, et comme l'interface n'était pas appréciée, de base par les utilisateurs de manière général, elle a été mal reçu visuellement (surtout qu'elle était imposée).
Le problème de Wayland est un peu associé à celui de SystemD. Ubuntu a commencé par critiqué Wayland alors qu'Ubuntu n'avait pas idée de la complexité d'un gestionnaire graphique. Et quand il y a la moindre incompétence technique, cela passe très mal dans la communauté et le ton monte très vite. L'abandon (même partiel) d'Unity sera bien vu mais vu comme un aveu caché d'échec face aux difficultés techniques. Je pense que le niveau technique d'Ubuntu a depuis monté et qu'ils seraient en mesure de reprendre maintenant le projet mais l'investissement est énorme pour un bénéfice léger face a Wayland.

La haine de Windows vient essentiellement du fait que Windows ne coopérait jamais avec le libre pour créer des pilotes. Il y a aussi le fait que Windows était hyper-rentable et qu'ils menaient une guerre injustifiée contre tout projet libre aussi futile qui soit qui lui ferait perdre son moindre monopole. Enfin, Windows était si opposé au libre qu'il n'a jamais voulu céder sous licence libre Windows 3 ou même aujourd'hui Windows 95/98 alors que cela ne représenterait en rien une menace... Windows, dirigé par Bill Gates était clairement avare à un point inavouable. Citons a contrario Google qui est très bien vu dans la communauté Open-Source car bien qu'en monopole et ultra-rentable, elle donne beaucoup à l'Open-Source

Alors est-ce que la communauté Open-Source est si colérique que cela? Sûrement, même si jamais totalement injustifié. C'est un problème majeur. Je me souviens que les critiques avaient été si vives sur SystemD que son créateur a eu énormément de mal a gérer la situation (Il y a eu même des mise a prix de sa tête avec les conséquences psychologique que cela à). En fait le problème est bien connu en psychiatrie, c'est l'effet de groupe. Si 100 personne donne une petite tapette, cela fait très très mal, surtout que fatalement cela aura tendance à augmenter en force (gifle, coup avec objet, barre de fer...)
4  1 
Avatar de ON5MJ
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/04/2017 à 3:59
Je crois qu'il se trompe en disant que Windows a été détesté parce que populaire. Il a été détesté parce qu'à mon avis il avait des défauts majeurs et en même temps était incontournable vu que les applications n'étaient pas portées sur d'autres OS. Profitant de son quasi monopole, MS s'est permis d'imposer ses règles. J'ai retrouvé la même philosophie dans les autres produits MS où on retrouvait quantité de choses mal faites pour asseoir l'incompatibilité avec d'autres environnement et donc le monopole. La popularité de Windows n'est pas la cause de sa détestation, c'est son pouvoir absolu qui en était la cause.

Lord Byron disait; "Le pouvoir corrompt et le pouvoir absolu corrompt absolument"
3  1 
Avatar de Markand
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/04/2017 à 8:28
Ça se remarque aussi énormément dans les communauté de certaines distributions Linux. Certaines communautés sont remplies de gens qui sont passés à Linux parce qu'ils détestent Windows et qu'ils ont entendu que « Linux say mieu ». Ces personnes là n'ont que faire des logiciel libres et ne savent pas vraiment de quoi il s'agit.

On a aussi les communauté extrêmistes qui parlent de RMS comme le Saint Ignucius (ou va le monde...) et vont presque jusqu'à insulter ceux qui utilisent encore des logiciels privateurs.

Ensuite il y a les communautés qui aiment le logiciel libre et le beau code.
3  1 
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/04/2017 à 10:34
Qui est Mark Shuttleworth ?

Dans les années 1990, Shuttleworth participe, en tant que développeur, à Debian, une distribution GNU & Linux.

En 2001, il crée la Shuttleworth Foundation, une organisation à but non lucratif dédiée à l'innovation sociale. Elle participe aussi financièrement à des projets sud-africains d'éducation, de logiciels libres et de logiciels open-source. On peut citer notamment Freedom Toaster (en).

En 2005, il fonde la Ubuntu Foundation et lui apporte une contribution initiale de 10 millions de dollars. La fondation a pour but de rémunérer les développeurs d'Ubuntu.

Le 15 octobre 2006, il devient le premier « Patron » (mécène) de KDE, c'est en fait le plus haut niveau de parrainage possible de KDE
Des mecs qui "profitent" du logiciel libre de cette façon, il en faudrait plein d'autres !

Citation Envoyé par ON5MJ Voir le message
produits MS où on retrouvait quantité de choses mal faites pour asseoir l'incompatibilité avec d'autres environnement et donc le monopole.
J'ai du mal à voir à quoi tu fais référence, tu peux préciser ?
3  1 
Avatar de TJ1985
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 13/04/2017 à 17:14
Citation Envoyé par Laurent Simon Voir le message
Il a malheureusement un peu raison.
Un peu, je suis d'accord, ce qui me range dans le camp du consensus mou qu'il honnit. Mais aussi loin que je m'en souvienne, Canonical n'a pas la rentabilité comme objectif. Et je suis très désolé de faire grimper la pression de certains, mais Ubuntu est un excellent moyen d'approcher la VRAIE informatique sans pour autant devoir en connaître les arcanes. Ce n'est sans doute pas un Linux "pur", mais à voir des étudiants, des apprentis, des gens peu argentés accéder aux applications de base dans de bonnes conditions devrait nous inciter plutôt à un minimum de gratitude envers Shuttleworth.
D'autant plus que je ne pense pas que les râleurs aient fait quoique ce soit pour se substituer à Canonical dans cet effort de vulgarisation, ou, s'ils l'ont fait, les résultats obtenus me sont inconnus.
2  0 
Avatar de TallyHo
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/04/2017 à 18:07
Citation Envoyé par Aspartame Voir le message
mais certains ayatollah du libre dont certains très haut placés dans la FSF ne savant/veulent pas faire preuve de modération sur cette idée .
Et, encore une fois, ce n'est pas spécifique au libre... Tu as des fondus partout, j'ai vu des fanboys Apple, Nike, McDo, le bio, pour le port des caleçons, etc... et tu l'as surement toi aussi constaté pour d'autres produits ou idéologies. Est ce que ça veut dire pour autant que tous les utilisateurs de ces marques sont antisociaux / cons / ou n'importe quel autre adjectif caricatural ?
2  0