Ubuntu : des développeurs créent un fork d'Unity 8 pour poursuivre son développement
Après la décision de Canonical de l'abandonner

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Mark Shuttleworth, fondateur de la société Canonical, qui assure le développement et la distribution du système d’exploitation libre Linux Ubuntu, a récemment annoncé des choix stratégiques. Entre autres décisions, il a décidé d’abandonner le développement de l’environnement de bureau Unity 8, et donc, le projet de convergence entre les plateformes informatiques (smartphones, tablettes, desktop, serveur, TV) basé sur Unity, pour revenir à l’environnement de bureau GNOME.

« Nos efforts de développement du projet convergence n’ont pas été perçus par la communauté comme une innovation, mais plutôt comme une fragmentation. L'industrie n’a pas adhéré à cette alternative, préférant des solutions qui, sans forcément les arranger étaient néanmoins maîtrisées. Ce que l’équipe Unity 8 a produit jusqu’ici est beau, utile et solide, mais ce sont le marché et la communauté qui décident de l’existence ou non d’un produit », s’était alors récemment exprimé Mark Shuttleworth dans un billet de blog.


Mark Shuttleworth a donc fait un choix et le justifie par les retours qu’il dit avoir perçus de la communauté des utilisateurs d’Ubuntu. Seulement, il semblerait que cette décision ne fasse pas l’unanimité comme le laissaient entendre les propos du fondateur d’Ubuntu. Des développeurs ont en effet créé un fork de Unity 8 pour poursuivre son développement, après la décision de Canonical de l'abandonner.


« Faisant suite à l’annonce de Mark Shuttleworth d’abandonner le développement d’Unity 8, nous projetons de continuer à travailler sur le projet », s’est exprimée la communauté de fans d’Unity. Ainsi, contrairement à ce que laissaient supposer les allégations de Marc Shuttleworth, l’environnement de bureau Unity 8 dispose bien de fans. Ceux-ci sont bien décidés à poursuivre l’aventure avec leur environnement de bureau favori. Le site Web dédié au nouveau fork est en cours de développement, il donnera des renseignements sur les développements dans le cadre de cette initiative, affaire à suivre.

Sources : Ubuntu insights, GitHub

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Comment accueillez-vous cette initiative ?

Voir aussi :

Ubuntu choisit Unity comme bureau par défaut, pour ses futures versions, le président de Canonical explique pourquoi

Linux : Ubuntu n'est plus la distribution la plus populaire d'après DistroWatch, la faute à Unity ? Montée fulgurante pour Mint


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 20:15
Comment accueillez-vous cette initiative ?
Que sa vas probablement finir comme devuan, à l'époque certains membre sur ce forum m'avait incendier parce que j'étais pour le progrès et donc systemd. Aujourd'hui ils utilisent tous systemD et devuan n'est que poussière.

Les IHM y'en as bien assez, si unity n'était pas installé de base dans ubuntu personne ne l'utiliserais. Qui utilise Unity sous Debian, Centos, RedHat ?...
Pour moi c'est un projet qui fais du buzz aujourd'hui mais qui comme devuan finira aux oubliettes d'ici 6mois quand les plus réfractaires rejoindrons le progrès.
Unity me fait penser à Windows Vista/7, des IHM assez gourmands avec pleins d'effets blingbling.

A terme j’espère que le monde de linux utilisera 1 seul gestionnaire de paquet, yum, apt ou yast et soit serons compatible avec les deb et rpm soit il ne restera qu'1 seul format de paquet deb ou rpm.
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 20:47
Moi, je suis kde. Mais de toute façon, sous Linux (à l'exception de Linus Torvalds), ce n'est pas à une personne de décider ce qui doit exister ou non. Cela ne me pose donc aucun problème qu'un groupe reprenne un développement abandonné par d'autres, en tout cas bien moins que de voir certain chercher pendant presque 7 ans à imposer par tous les moyens discutables possibles une interface qui n'a réellement d'intérêt que sur des écrans tactiles.
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 22:33
sous Linux (à l'exception de Linus Torvalds) personne
hei
Avatar de archqt archqt - Membre habitué https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 22:54
Bonjour,
je suis sous linux tout le temps MAIS cela ne marchera jamais, car il y a je ne sais combien de distributions, tous les matins y a un type qui se lève et hop il crée la sienne. La partie IHM me gène moins mais cela n'aide pas non plus il faut dire. Trop de choix fait que le grand public n'utilisera pas linux.
Sauf si on le force, comme ANDROID. C'est triste à dire mais c'est un constat.
Donc qu'ils reprennent ou pas UNITY cela ne changera rien. Si y a pas une "grosse boite" derrière un OS c'est "mort".
En plus, avec tous les technologies qui arrivent l'Open Source ne pourra pas lutter : reconnaissance vocale, traduction instantanée, reconnaissance faciale....Il faudra à un moment un acteur pour offrir cela si linux veut pouvoir rester dans la course.
Bonne soirée
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 23:06
Si y a pas une "grosse boite" derrière un OS c'est "mort".
Il y a des grosse boites derriere Linux. Red hat est l'exemple le plus connus. De plus l'ecosysteme Linux est le plus fournis avec de gros contributeur qui on leur mot a dire.

Maintenant coté Desktop je suis d'accord... il n'y a rein de pro dans tous ces Fork et ils ne seront jamais utilisé chez les pro. C'est plus pour les fan du fameux Linus (Comme il y avait des fan de Bill Gates dans le temp....)
Avatar de xarkam xarkam - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 11/04/2017 à 9:36
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
Cela ne me pose donc aucun problème qu'un groupe reprenne un développement abandonné par d'autres, en tout cas bien moins que de voir certain chercher pendant presque 7 ans à imposer par tous les moyens discutables possibles une interface qui n'a réellement d'intérêt que sur des écrans tactiles.
Alors, je pense que tu sera d'accord avec moi, gnome-shell et la gui gnome 3 actuelle doit aussi être abandonnée. On ne peu pas faire plus interface pour tactiles que ca.
D'autant plus qu'au début du dev de gnome 3, ils l'avaient bien annoncés qu'il se destinait pour du tactile.

Et bizarrement ca ne choque ni n'offusque personne.

Unity était la marque de fabrique Ubuntu. Faire un abandon d'unity et du desktop est une erreur. Il suffit de voir le nombre d'hérétiques qui utilisent ubuntu avec unity et ce, sans se plaindre.

Je comprend aussi le raz le bol de Mark S. au bout de 7 années de critiques acerbes envers Ubuntu. Ce qui explique dans une réponse sur G+ qu'il vois une bonne partie de la communauté libre comme un groupe de personnes anti-sociale, qui ne sont là que pour faire les "haters".

Ubuntu fut pour moi la distribution la plus stable toutes machines confondues. Que de très très rares problèmes dessus, si je devais comparer avec les autres qui au tout premier démarrage, se vautraient lamentablement.

Unity a été pour moi la meilleur expérience "desktop" et le restera encore longtemps. Nous avions enfin un "centre d'opérations" an lieu est place de ces stupides menus dit "intelligents".

Des teintes "chaudes" comparées aux teintes froides de presque toute les distributions.

Une doc sur le net d'une richesse jamais atteinte par d'autres.

Et j'en passe.
Non, Ubuntu était vraiment le "windows" du monde linux et ca a déplu à pas mal de personnes de voir qu'un arrive à faire ce que eux n'arrivent pas.

Mais avec la reprise de Unity8, peut-être que dans un an, nous aurons la surprise de voir naitre Ubuntu Unity.



Une réponse de Mark S. à un commentaire:
+Martin Kozub we have lots of IoT projects using Mir as a compositor so that code continues to receive investment. I agree, it's a very fast, clean and powerful graphics composition engine, and smart people love it for that.

The whole Mir hate-fest boggled my mind - it's free software that does something invisible really well. It became a political topic as irrational as climate change or gun control, where being on one side or the other was a sign of tribal allegiance. We have a problem in the community when people choose to hate free software instead of loving that someone cares enough to take their life's work and make it freely available.

I came to be disgusted with the hate on Mir. Really, it changed my opinion of the free software community.

I used to think that it was a privilege to serve people who also loved the idea of service, but now I think many members of the free software community are just deeply anti-social types who love to hate on whatever is mainstream. When Windows was mainstream they hated on it. Rationally, Windows does many things well and deserves respect for those. And when Canonical went mainstream, it became the focus of irrational hatred too. The very same muppets would write about how terrible it was that IOS/Android had no competition and then how terrible it was that Canonical was investing in (free software!) compositing and convergence. Fuck that shit.
Source: https://plus.google.com/+MarkShuttle...ts/7LYubpaHUHH
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 11/04/2017 à 9:48
Je regrette profondément la décision également. Unity était la plus-value d'Ubuntu qui la distinguait des autres distributions ; une interface simple mais surtout efficace pour une utilisation en tant que poste de travail.

Par contre je suis d'accord pour dire que Mir et la tentative de le faire fonctionner Ubuntu sur téléphone était une dispersion et une expérience vouée à l'échec. Mais Unity lui-même était un très bon produit, malheureusement injustement haï et décrié.
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 11/04/2017 à 10:44
Personnellement je suis passé sur Mint a la sortie de Unity. rapidement après à LMDE pour être précis.

Par contre, j'ai eu l'occasion d'utiliser ubuntu sur une surface pro (ouais, je sais, l'hérésie quoi!) et paradoxalement, niveau tactile c'est pas top dés qu'on sort de la barre de lancement. Ne serais que la conf... mais au clavier souris je m'y suis fait plus vite que ce que je pensais.

7 ans, pour un projet, c'est déjà pas mal. C'est peut être effectivement le temps de tourner la page.
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel Aurelien.Regat-Barrel - Expert éminent https://www.developpez.com
le 11/04/2017 à 11:38
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Pour moi c'est un projet qui fais du buzz aujourd'hui mais qui comme devuan finira aux oubliettes d'ici 6mois quand les plus réfractaires rejoindrons le progrès.
Revenir à Gnome, on peut pas qualifier cela de progrès. C'est même très conservateur !
Avatar de GilbertLatranche GilbertLatranche - Membre averti https://www.developpez.com
le 11/04/2017 à 12:45
Non non non non non, définitivement non, on ne peut pas se définir comme étant "pour le progrès" et plébisciter Cinnamon, non.

Unity, à part peut-être le flou du panneau principal, n'a pas d'effets blingbling.

Linux n'a pas à "rester dans la course" ou à "gagner". Les initiatives pour en faire un OS plus grand public sont bonnes à prendre (et personnellement j'apprécie, c'est toujours plus agréable d'avoir un bureau à l'aspect moderne plutôt qu'un vieux truc cloné et updaté à la truelle), mais l'objectif ne doit pas être, selon moi, d'atteindre X PDM à l'horizon 20XX.

Enfin, le problème de Gnome se situe à deux niveaux :
- l'interface tactile de la version 3. Mais qui utilise Gnome 3 sur un écran tactile ? Eh beh personne. Et qui est plus susceptible d'utiliser Gnome ? Des utilisateurs desktop.
- des gens turbulents dans la communauté, connus pour leur amour des couleurs moches et des menus déroulants.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil