Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les partisans de Trump s'opposent à l'abrogation des règles de confidentialité
72 % des républicains sont contre la décision du président américain

Le , par Coriolan

41PARTAGES

10  0 
Le président Donald Trump a ratifié le projet de loi visant à annuler des règles de confidentialité adoptées par la Federal Communications Commission (FCC) en octobre dernier. Désormais, les fournisseurs d’accès Internet pourront partager librement les données de navigation web des internautes avec les annonceurs, sans leur consentement préalable.
Ce projet de loi avait été initié par des parlementaires républicains en mars dernier entrainant une vive polémique et une opposition farouche des représentants démocrates. Dans le Sénat américain, tous les sénateurs républicains ont voté en faveur de l’abrogation des règles de confidentialité alors que les démocrates ont voté pour leur préservation. Finalement, le vote des républicains a tranché avec un résultat de 50 contre 48. Même chose dans la Chambre des représentants où le vote a été remporté par les républicains 215 contre 205.
Si les élus américains sont divisés selon leur orientation politique, le grand public américain tient la même position. Selon une étude du Huffington Post/YouGov, 72 % des républicains et 72 % des démocrates sont opposés à l'abrogation des lois de confidentialité. La majorité des Américains, y compris ceux qui ont voté pour le président Trump, pensent que les FAI ne doivent pas partager leurs données privées avec des parties tierces sans leur permission.

Permettre à votre FAI de partager vos données personnelles les plus sensibles est une décision très contestée dans tout le spectre politique, a dit Gigi Sohn, qui a servi auparavant en tant que conseillère à l’ancien président de la FCC Tom Wheeler. « L’année dernière, la FCC a donné aux Américains les outils pour protéger la confidentialité de leurs données, mais les parlementaires républicains ont tout simplement retiré ces outils, » ajoute-t-elle.
La nouvelle loi constitue une victoire pour les FAI qui ont remis en cause les régulations de confidentialité de la FCC, arguant que les géants du numérique comme Google et Facebook n’avaient pas à suivre les mêmes règles. Les républicains pour apaiser l’opinion publique ont statué que l’abrogation des règles a pour objectif de limiter l’influence du gouvernement sur ce secteur. Le président de la FCC, Ajit Pai, a décrit les règles de confidentialité comme étant « mauvaises » ce lundi, il a d’ailleurs expliqué qu’elles « ont été conçues pour bénéficier à un groupe d’entreprises favorites et non pas les consommateurs. »

Mais seulement 6 % des Américains pensent que les FAI peuvent partager les données « sensibles » sans leur permission, et 83 % s’opposent à ce fait, selon le sondage de HuffPost/YouGov. Cette opposition farouche des Américains concerne aussi bien les partisans du parti républicain que ceux supportant le parti démocrate. Il est rare qu’une question politique soit opposée aussi farouchement par les partisans des deux camps.
74 % des participants (incluant trois quarts des républicains) ont informé que le président Trump doit mettre son veto à la loi, avec seulement 11 % défendant la loi.

« Apparemment, l’administration Trump et ses alliés au Congrès donnent plus de valeur à leur confidentialité qu’à celle des Américains qui les ont élus », a écrit l’ancien président de la FCC Tom Wheeler dans le New York Times. « Ce qui fait l’affaire des puissantes entreprises de câble et de téléphonie mobile constitue une malchance pour le reste. »

La plupart des Américains ignorent l’existence d’outils VPN et Tor

Si la plupart des Américains s’opposent à la nouvelle loi, beaucoup d’entre eux ignorent l’existence d’outils et de technologies conçus pour protéger la confidentialité sur le net. 55 % ont informé qu’ils n’étaient pas sûrs ou ne savaient pas s’ils avaient déjà utilisé des serveurs proxy, Tor ou VPN. 63 % des républicains n’étaient pas sûrs ou seulement ignoraient l’existence de ces technologies, contre 53 % pour les démocrates.

Source : The Huffington Post

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

USA : Donald Trump autorise les FAI à vendre l'historique Web des internautes sans leur consentement, quelles solutions pour les Américains ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/04/2017 à 16:38
"La plupart des Américains ignorent l’existence d’outils VPN et Tor"

Eh ben ils vont apprendre très vite...
1  0 
Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/04/2017 à 21:34
La différence entre Google, Facebook et un FAI c'est :
1/ Qu'il est possible de supprimer les cookies traceurs de Google & Co, pas les fichiers log du FAI
2/ Les sites internets ne font pas payer un abonnement et mentionnent dans leurs CGU la monétisation des données personnelles versées sur leurs sites (certes, souvent en jargonnage juridique obscure), alors que les FAI reçoivent déjà de l'argent de la part de leurs abonnées.

Il apparaît d'autant moins logique d'autoriser les FAI à utiliser les données personnelles qu'ils utilisent souvent des filiales pour maintenir leurs sites portails et ainsi se soustraire à la réglementation qui leur interdit de faire comme Google & Co.

Bref, une preuve de plus que la génération Trump et quelques suivantes encore ne sont pas du tout au point en matière d'univers réseaux.
1  0 
Avatar de Gorzyne
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 17/05/2017 à 11:58
mais c'était pas déjà le cas depuis longtemps ?

ou alors est ce que la vrai news ça serait pas plutôt qu'ils le faisaient gratuitement auparavant puis se sont dit on va se faire du blé au lieu de se faire scrapper et les gars en fasse on dit ok on paye mais ça va leaker pour vous faire les pieds...
0  0