Le secteur IT va générer plus de 50 000 recrutements de cadres en 2017 soit 1 embauche sur 5
Plus que les fonctions commerciale et marketing

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
L’année 2017 s’annonce bien, selon l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), le recrutement des cadres pourrait atteindre jusqu’à 225 000 durant cette année, un niveau jamais atteint depuis 2007 avant la crise financière mondiale. « En 2017, le marché de l’emploi-cadre devrait être porteur, selon l’enquête que l’Apec a menée fin 2016, auprès de 11 000 entreprises », affirme Jean-Marie Marx, directeur général de l’Association. Ainsi, 208 000 à 225 000 cadres seraient recrutés au cours de l’année, soit une hausse qui pourrait atteindre +10 % par rapport à 2016. Ces prévisions sont sujettes à des aléas : échéances politiques, orientations budgétaires et impact du Brexit ».


Malgré une croissance économique atone et une progression du PIB limitée en 2016 (1,1 %), la transformation numérique a pu tirer vers l’avant les recrutements. Selon le directeur général de l’APEC, « une solide dynamique est actuellement à l’œuvre sur ce marché. La plupart des secteurs de l’économie, des fonctions et des régions sont concernés par cette tendance positive. La poursuite des investissements des entreprises, notamment en recherche & développement, et leurs besoins d’encadrement et d’expertise pour accompagner les grandes transformations, numériques et énergétiques, sont autant de moteurs qui devraient entretenir ce cercle vertueux », conclut-il.

En 2017, les fonctions informatiques vont concentrer l’essentiel des recrutements des cadres. Comme prévu par les observateurs du marché IT, l’Association pour l’emploi des cadres estime que l’informatique va générer jusqu’à 51 000 recrutements. Davantage que les fonctions « commerciale et marketing » qui devront se contenter de 42 700 embauches. La fonction « Étude-recherche et développement » se contente elle de 37 300 embauches. Elle embauche de nombreux ingénieurs et les compétences en développement et électronique en sont très demandées.

Le rapport de l’APEC revient un peu plus en détail sur chaque fonction, ainsi, la fonction informatique représente une embauche sur cinq de cadres, et devrait avoir entre 46 100 et 51 000 recrutements en 2017, soit une croissance comprise entre 5 et 16 % par rapport à l’année dernière (43 900 embauches). De ce fait, la fonction informatique devance la fonction commerciale, véritable locomotive de l’emploi. Ce constat vient confirmer une tendance qui a commencé depuis 2015, l’IT a été depuis deux ans le secteur qui embauche le plus de cadres.

En 2017, ce sont les cadres ayant acquis de un à dix ans d’expérience qui demeureraient les plus recherchés par les recruteurs, représentant 57 % du volume total. De leur côté, les jeunes diplômés profiteraient aussi de la dynamique à l’œuvre avec près de 45 000 embauches de débutants qui pourraient être recrutés dans les douze prochains mois. En revanche, les plus expérimentés (plus de 20 ans d’expérience) ne représenteraient que 5 % du total. Mais, pour certains postes à pourvoir, faute de trouver les profils adéquats, les recruteurs pourraient se tourner davantage vers les jeunes diplômés et les séniors.

Au niveau régional, l’ensemble du territoire français profite de la dynamique à l’œuvre. Sans surprise, l'Ile-de-France reste en tête avec 37 % des projets de recrutements de cadres, devant Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts de France, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Même si ces prévisions sont sujettes à des aléas (échéances politiques, orientations budgétaires et impact du Brexit), le modèle économétrique de l'Apec estime que la bonne santé du marché de l'emploi des cadres pourrait se maintenir sur les 3 prochaines années. Ainsi, selon le scénario de « croissance pérenne » retenu, le nombre de recrutements augmenterait de 4 % en 2017, à plus de 212 000, puis bondirait à 221 960 en 2018 et à 232 830 en 2019.

Demandeurs d’emploi inscrits en décembre 2016 à Pôle emploi (métiers IT/qualifications)


Malgré ces prévisions prometteuses et les signes de reprise du marché, il faut savoir que l’emploi IT continue de souffrir d’un chômage endémique. On dénombre à 55 900 demandeurs d’emploi de catégorie A (métiers IT) inscrits auprès du Pôle emploi (décembre 2016). Si le recrutement des cadres doit s'accélérer, le chômage devrait persister chez les autres catégories, notamment les techniciens et les employés qualifiés.

Source : Apec

Et vous ?

Que pensez-vous des prévisions de l'Apec ?
Avez-vous constaté cette reprise du marché de l'emploi cette année ?

Voir aussi :

Étude : les salaires des développeurs et de l'IT en France sont parmi les plus bas, pour quelle raison selon vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 13:29
Et moi quand je lis l'avenir dans le marc de mon café du matin, j'en conclus que j'ai oublié de mettre du sucre!!!

Ces "prévisions en tout genre" me cassent les pieds... Déjà qu'à l'heure actuelle, avec tous les ordinateurs du monde, Météo France n'arrive pas à prédire correctement le temps qu'il va faire dans 5 jours, j'ai une pensée émue pour les prévisionnistes du dimanche qui viennent nous expliquer ce que sera demain

PS: Peut-être que si François Hollande avait demandé à l'Apec de prévoir l'évolution de la courbe du chômage, il se présenterait pour un 2ème mandat...
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 13:42
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Ainsi, 208000 à 225000 cadres seraient recrutés au cours de l’année, soit une hausse qui pourrait atteindre +10% par rapport à 2016. Ces prévisions sont sujettes à des aléas : échéances politiques, orientations budgétaires et impact du Brexit ».
mouais....c'est comme le 1 million d'emplois que nous promettait le président du MEDEF...
une prévision de 200000 emplois de cadres j'ai du mal à y croire.Il me semble que l'économie française a crée 300000 postes nets en 2016 donc ça fait beaucoup tout de même.
Si on crée effectivement et réellement 200 000 emplois de cadres dans les techonologies de l'information ça risque de génerer des cadres au rabais surdiplômés pour le travail qu'ils ont à faire.

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Ces prévisions sont sujettes à des aléas : échéances politiques, orientations budgétaires et impact du Brexit».
alignement des planètes mars jupiter et pluton, élection de Donald Trump toutes les raisons foireuses sont bonnes à trouver..
Avatar de Glutinus Glutinus - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 13:44
Tempête de haters dans 5...4...3...
Avatar de ManusDei ManusDei - Membre expert https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 14:35
J'ai lu en diagonale, mais j'ai l'impression qu'il s'agit bien d'embauches, pas de créations de postes.
Ne nous emballons pas donc
Avatar de Grimly Grimly - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 15:08
Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
J'ai lu en diagonale, mais j'ai l'impression qu'il s'agit bien d'embauches, pas de créations de postes.
Ne nous emballons pas donc
En effet, ce chiffre est donc un signe de mauvaise santé car nos chers dirigeants qui traitent les développeurs comme des vaches à lait préfèrent voir une démission plutôt qu'accorder une augmentation.

J'espère pour ceux qui ne se retrouvent pas dans ce que j'ai dit (ceux qui augmentent leurs employés) réussissent à apprécier la crème de la crème.
Avatar de myNameIsFlo myNameIsFlo - Membre habitué https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 16:09
Que pensez-vous des prévisions de l'Apec ?
Qu'on puisse parler de tendance, oui mais les chiffres ne valent pas grand chose.

Avez-vous constaté cette reprise du marché de l'emploi cette année ?
Globalement (région marseille), oui mais pas sur du cadre. Plus sur de l'extra mouton à 5 pattes mal payé (pas cadre).
Avatar de Jitou Jitou - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 16:54
Il y a peut être une réalité dans ces futures embauches annoncées cependant notre industrie est très particulière car nos décideurs sont très peu regardant sur l'expérience et les compétences réelles des embauchés, d'ailleurs les plus concernés par ces embauches seront sans aucun doute les étudiants en alternance où les jeunes diplômés car ils ne sont pas exigeant sur la rémunération et s'adapterons comme les autres, ils apprendrons leur métier sur le tas chez les clients. Pour ces raisons (et d'autres) la fluidité de l'emploi reste très élevée dans notre secteur plus que partout ailleurs.
Avatar de steflinux steflinux - Membre habitué https://www.developpez.com
le 25/02/2017 à 10:33
50 000 recrutements... dont 45 000 liés au turn-over (si ces emplois existent) et 5 000 aux nouvelles embauches environ (alors que les diverses formations délivrent
au minimum 22 000 à 30 000 diplômes en informatique PAR AN en France).

Quelle vaste supercherie !

Il est dommage que la côtisation APEC ne soit pas facultative,
cette organisme se distinguant tout particulièrement dans le relai des fausses annonces d'emploi des SSII-régie,
et facilite donc la prédation vis-à-vis de ceux qui recherchent un nouvel emploi.
Les frais de déplacement pour les entretiens sont rarement gratuits, par exemple.
Offres d'emploi IT
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil