Des agents de la douane américaine refusent l'entrée à un Canadien
Après avoir exigé ses mots de passe et consulté ses profils sur les réseaux

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Il y a quelques jours, un membre du Congrès américain a introduit un nouveau projet de loi afin d’exiger des demandeurs de visa la délivrance des URL de leurs profils sur les réseaux sociaux avant d’entrer sur le territoire américain. Avant ce projet de loi, des débats avaient déjà commencé à avoir cours au sein de la classe politique américaine afin d’exiger les mots de passe pour les comptes de réseaux sociaux des ressortissants des sept pays à majorité musulmane frappés par le décret d’interdiction de voyage aux USA.

Bien que ces dispositions soient encore au stade de projet de loi, le service de douane et de protection des frontières américaines peut demander les mots de passe de réseaux sociaux et les comptes afférents à toute personne désireuse d'entrer aux États-Unis, tandis que la personne à la frontière peut également refuser de les donner. Bien entendu, cela pourrait entraîner un refus de délivrance du visa de la part des autorités américaines accompagné par un renvoi immédiat du requérant dans son pays d’origine.

André, un ressortissant canadien vient d’essuyer à deux reprises un refus d’entrer aux États-Unis alors qu’il avait suivi la procédure en vigueur pour l’entrée dans le pays et avait tous ses documents en règle. Alors qu’André âgé de 30 ans s’est présenté à l’aéroport de Vancouver en octobre dernier afin de prendre son vol pour la nouvelle Orléans, aux États-Unis, pour rejoindre son petit ami, il a passé le premier contrôle sans attirer l'attention de personne. Étant arrivé à l’étape de la seconde inspection, grande fut la surprise d’André lorsqu’un agent saisit son téléphone, son ordinateur ainsi que d’autres matériels. En plus d’avoir récupéré les appareils d’André, les agents de contrôle d’immigration exigent d'André de leur fournir les mots de passe de ces appareils.

Saisi de crainte, André se plie aux exigences des agents et fournit les mots de passe de ses appareils. Après environ une heure et demie d’attente, les agents reviennent et commencent un interrogatoire faussement déguisé en lui demandant « Est-ce votre adresse email ? », au sujet d’un email attaché à un compte du site Craigslist. Ils continuèrent en demandant « Est-ce votre compte sur Scruff ? Est-ce vous sur BBRT ? » André répondit par l’affirmative. Enfin, l’officier en vient à une expression qu’il a vue dans les messages d’André et lui demande ce que signifie « chercher des charges ». En dépit des explications fournies par André, l’agent n’avait de cesse de l’interroger afin de trouver des éléments de preuve pour justifier le refus. Agacé par cet interrogatoire, André demande purement et simplement à retourner à la maison, dans la mesure où il avait déjà raté son vol à cause de cette inspection.

Ne désespérant pas de rejoindre son petit ami, André tente à nouveau de partir en nouvelle Orléans un mois après le premier échec. Pour cette fois, il s’entoure de plus de mesures de persuasion afin d’attester qu’il n’était pas un professionnel du sexe. Nous précisons que l’application Scruff utilisée par André est en fait une application de mise en relation pour les homosexuels.

Il prend donc des lettres de son employeur, des récépissés de salaire, des relevés bancaires, un contrat de bail et des contrats téléphoniques pour prouver qu’il a l’intention de retourner au Canada. Par ailleurs, André prend soin de supprimer au préalable ses applications liées au sexe, ses messages, l’historique de navigation espérant que l’absence d’informations relatives au sexe pourrait éloigner les soupçons de professionnel du sexe et lui permettre de voyager tranquillement. Mais loin de là !

Lorsqu’il arrive à la seconde inspection à l’aéroport de Vancouver pour la seconde fois, les agents de douane lui demandent à nouveau ses appareils. Mais pour cette fois, ils ne lui demandent plus ses mots de passe, car ils sont déjà enregistrés dans leur système. Ils examinent de fond en comble l’ordinateur et le téléphone d’André et y trouvent même des photos nues d’André. André trouve cela très humiliant et très embarrassant. À la fin de l’inspection et de l’interrogation, les agents balancent à André « la prochaine fois que tu viendras ne fais pas nettoyer ton téléphone ». En dépit de ce contrôle poussé, André n’est pas autorisé à entrer aux États-Unis pour une seconde fois de suite.

Une chose qu’André dit avoir retenue après les 1 200 dollars de frais de voyage perdus à cause de ces deux refus en sus de l’impossibilité de voir son ami, c’est qu’à la lumière de ces évènements, les non-Américains ont peu d’options lorsqu’ils sont à la porte d’entrée des États-Unis, tandis que les agents américains ont les droits absolus lors du contrôle d’immigration.

Cet évènement assez pénible pour André montre un avant-goût de ce que pourraient subir les personnes souhaitant entrer aux États-Unis, si la délivrance des mots de passe est obligatoire et si la fourniture obligatoire des URL des réseaux sociaux est votée.

Pour certains, ce type d’inspection n’est pas normal, car les demandeurs de visa peuvent avoir dans leurs appareils des informations commerciales sensibles, des dossiers de patients à ne pas divulguer pour ce qui concerne les médecins ou encore des dossiers de procès si ce sont des avocats.

Toutefois, vu que les agents de la douane américaine seront toujours couverts par la loi dans l’exercice de leur fonction, certains préconisent de prendre les dispositions utiles avant de voyager aux États-Unis en supprimant les applications ou fichiers compromettants ou même encore en créant d’autres comptes pour les voyages et d’autres pour les échanges liés à la vie privée.

Source : Daily Extra

Et vous ?

Que vous inspire ce fait ?

Voir aussi

USA : l'Internet Engineering Task Force (IETF) pourrait délocaliser ses prochaines réunions hors des USA à cause du décret de Trump sur l'immigration

USA : un décret de Trump sur l'immigration alerte les sociétés de l'IT qui craignent des conséquences négatives pour les travailleurs étrangers

Visa pour les USA : demander les comptes des réseaux sociaux des voyageurs est une proposition extrêmement invasive et inefficace d'après un groupe

Forum Actualités, Wiki Developpez.com, Débats Best of, FAQ Developpez.com


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 22/02/2017 à 23:09
Donc si j'ai bien compris, et vu qu'il m"est encore possible d'aller visiter les USA, je ne vais pas donner ici mon avis sur cette question, car elle pourrait être mal interprétée par un agent des douanes US qui me demanderai mon mot de passe de ce forum...

D'ailleurs, je n'ai pas d'avis sur la question, et je ne me permettrai jamais de juger la politique US sur quelque sujet que ce soit
Avatar de seikida seikida - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 0:44
C'est completement ridicule.
La douane va passer un temps fou a examiner chaque personne ...
De plus, il suffirait qu'Andre entre au US sans aucun appareil et prenne soin de creer de faux compte avant son entree.
Ainsi si a la douane ils sont supris qu'il n'est pas de telephone (c'est mon cas par exemple, je n'ai pas de telephone) et qu'ils exigent quand meme ses identifiants FB, etc... il n'aura qu'a leur donne son faux compte.
Bien evidemment il aura prit le soin d'y mettre des donnees.

Ensuite si Andre n'est pas stupide, il aura egalement prit soin de ne pas utiliser sa carte bleu pour faire des achats sur le net (du genre achat de feu d'artifices, etc...).
Avatar de samus35 samus35 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 8:15
Ce que je pige pas, c'est que le type me parait assez sot pour ne pas changer ses mots de passe après le 1er controle.
C'était évident qu'ils auraient gardé des traces de lui et surtout une info : "Refusé car..."
Le fait de ne plus trouver les infos ayant semé le doute lors de son premier controle peut éveiller de nouveaux soupçons.
Il aurait été plus "propre" d'acheter un disque dur tout neuf et le mettre dans son ordi tout en envoyant son vrai disque à son petit ami en colis.

Je ne cautionne pas ce qui lui est arrivé, mais je trouve André bien sot.
Avatar de zenprod zenprod - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 8:55
Il aurait peut-être aussi pu faire venir son ami chez lui au Canada plutôt que de faire une 2ème tentative où il était de toute façon déjà fiché et forcément "suspect" à nouveau.
Haaa...l'Amériqueu...l'Amériqeu...je veux l'avoir et je l'aurai...dans le xxx.
Bien à toi Jo Dassin.
Avatar de J@ckHerror J@ckHerror - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 9:25
Citation Envoyé par samus35 Voir le message
Ce que je pige pas, c'est que le type me parait assez sot pour ne pas changer ses mots de passe après le 1er controle.
C'était évident qu'ils auraient gardé des traces de lui et surtout une info : "Refusé car..."
Le fait de ne plus trouver les infos ayant semé le doute lors de son premier controle peut éveiller de nouveaux soupçons.
Il aurait été plus "propre" d'acheter un disque dur tout neuf et le mettre dans son ordi tout en envoyant son vrai disque à son petit ami en colis.

Je ne cautionne pas ce qui lui est arrivé, mais je trouve André bien sot.
Euh Oô Allo !! ici le terre !
Si il change les mots de passe, on lui redemande ... et pis c'est tout ! si il refuse de leurs donner retour case départ.

Le fait de ne plus trouver les infos ayant semé le doute lors de son premier controle peut éveiller de nouveaux soupçons.
Oui oui bien sur ! il c'est fait refouler la première fois, il va y retourner tout pareil avec les mêmes infos ... des fois que ca passe ... sur un mal-entendu quoi !

Je sais pas il me semble assez évident que le refus d'accès est son orientation sexuelle... il aurait put changer tous les disques dur du canada que le mec serait jamais passé...
Vous me halluciner avec vos commentaires "il est trop bête" ou alors c'est son pote qui aurait pu aller au canada ( @zenprod )... oui vous connaissez leur vie bien sur c'est évident que son ami n'a pas d'obligations ou autres, il aurait bien pu aller au canada trop facile, pis le retour encore plus simple tiens Oô !!!

Sinon ce n'est pas nouveau que les douanes américaines fouillent les ordis ... Je connais un mexicain qui s'interdit tout passage au US pour ça, escale comprise, depuis plus de 10ans, après avoir vécu le même genre de contrôle, bon sauf que lui son problème c'est sa tête de mexicain et non pas son orientation sexuel.

J@ck.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 9:33
Citation Envoyé par samus35 Voir le message
Ce que je pige pas, c'est que le type me parait assez sot pour ne pas changer ses mots de passe après le 1er controle.
C'était évident qu'ils auraient gardé des traces de lui et surtout une info : "Refusé car..."
Le fait de ne plus trouver les infos ayant semé le doute lors de son premier controle peut éveiller de nouveaux soupçons.
Il aurait été plus "propre" d'acheter un disque dur tout neuf et le mettre dans son ordi tout en envoyant son vrai disque à son petit ami en colis.

Je ne cautionne pas ce qui lui est arrivé, mais je trouve André bien sot.
Si ce Canadien n'est pas un développeur, ou quelqu'un de familier avec la technique informatique en générale, il n'y a pas de raison qu'il pense à ça. Ne pas confondre sottise et manque d'expertise.
Avatar de Mimoza Mimoza - Membre du Club https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 9:50
Ils ont tout a y perdre de refuser de manière arbitraire des personnes.
Les congrès et réunions d'experts vont y réfléchir a 2 fois avant de faire leur manifestation là-bas.
Avatar de kedare kedare - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 9:50
Ca sera bientôt plus simple d'aller en Corée du nord...
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 10:05
Pourquoi commenter les modalités pratiques de l'événement alors que ce qui intéresse tout le monde, c'est ce que ça révèle sur le niveau d'intrusion dans la vie privée aux Etats-Unis ? Personne ne connait personnellement le mec, si ? Donc on ne sait pas ce que LUI aurait pu faire autrement, et personnellement, ça ne m'intéresse pas du tout. Par contre, constater qu'il n'aura pas fallu longtemps après l'élection de Trump pour que les Etats-Unis partent en vrille, et que c'est un endroit à éviter, ça, ça m'intéresse.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 10:07
Citation Envoyé par seikida Voir le message
C'est completement ridicule.
La douane va passer un temps fou a examiner chaque personne ...
De plus, il suffirait qu'Andre entre au US sans aucun appareil et prenne soin de creer de faux compte avant son entree.
Ainsi si a la douane ils sont supris qu'il n'est pas de telephone (c'est mon cas par exemple, je n'ai pas de telephone) et qu'ils exigent quand meme ses identifiants FB, etc... il n'aura qu'a leur donne son faux compte.
Bien evidemment il aura prit le soin d'y mettre des donnees.

Ensuite si Andre n'est pas stupide, il aura egalement prit soin de ne pas utiliser sa carte bleu pour faire des achats sur le net (du genre achat de feu d'artifices, etc...).
Trop bizarre de créer de nouveaux comptes avant de rentrer dans le pays, ça cache quelque-chose
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 10:07
Citation Envoyé par kedare Voir le message
Ca sera bientôt plus simple d'aller en Corée du nord... Russie
Avatar de pierre-y pierre-y - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 10:13
Ils sont en train de créer un vrai marché de l'identité numérique en vue de rentré au us. Ca pourrait même intéresser les entreprise qui voudront pas tenter le diable après l'embauche d'un ingénieur important pour leur développement.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 10:18
En revenant au vote, puisque je ne l'avais pas encore fait, cela me rappel le prédécesseur de Trump qui a ouvert son compte facebook durant son mandat présidentiel. A titre perso ou pro ?

Donc le "zonage" des pouvoirs est bien là...
Avatar de Jitou Jitou - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 10:32
Les douanes US et aussi ailleurs ont le droit absolue de vous refuser l'entrée sur leur territoire, c'est comme cela que ça fonctionnait en France avant Schengen. Les officiers US n'ont même pas l'obligation de vous en fournir la raison de votre refoulement à la frontière, ce quidam peut s'estimer heureux de savoir pourquoi il n'est pas le bienvenu. Donc avec ou sans Trump cela a toujours été ainsi, chaque Pays est souverain et a le droit de ne pas laisser ses frontières se transformer en passoire.
Avatar de LapinGarou LapinGarou - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 10:39
+1 Jitou.

Ca sent la fake news juste pour faire du buzz et critiquer la politique de Trump.
Je ne dis pas qu'il a raison ni tort, mais les fausses histoires de untel qui n'a pu faire ci ou ça à cause de ci ou ça juste pour que l'opinion suive ça se fait beaucoup.
Regardez chez nous les affaires qui sortent comme par hasard avant les présidentielles, alors qu'il y avait tout à fait possibilité de commencer les enquêtes bien avant (Fillon ou LePen par ex)
Certains se gardent des jokers sous la manche à l'approche des grandes échéances pour frapper plus fort...

De l'autre coté de l'atlantique où ils font des procès pour tout et n'importe quoi, et vu que ce n'est qu'un PROJET de loi, il a toutes les chances de gagner son procès pour discrimination ou antihomo ou ce qu'il veut...
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 10:45
Je suis tout à fait d'accord avec Jitou, à quelques détails près:

1. Je ne voudrais pas que mon pays fasse de même. Qu'en est-il des américains ? Est-ce un souhait partagé par la majorité d'entre eux ou pas ? Si oui, rien à redire, c'est leur droit souverain. Si non, il y a de quoi se poser des questions quand au bien fondé de cette pratique, quand bien même ce serait un avis de non-américain.

2. Il ne faut pas négliger l'impact international de telles mesures. Notamment, si eux se le permettent, les autres peuvent se le permettre aussi. Est-ce que les américains souhaitent cela ? L'adage "ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse" n'est pas purement idéologique.
Avatar de J@ckHerror J@ckHerror - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 10:56
Citation Envoyé par LapinGarou Voir le message
+1 Jitou.

Ca sent la fake news juste pour faire du buzz et critiquer la politique de Trump.
Je ne dis pas qu'il a raison ni tort, mais les fausses histoires de untel qui n'a pu faire ci ou ça à cause de ci ou ça juste pour que l'opinion suive ça se fait beaucoup.
Regardez chez nous les affaires qui sortent comme par hasard avant les présidentielles, alors qu'il y avait tout à fait possibilité de commencer les enquêtes bien avant (Fillon ou LePen par ex)
Certains se gardent des jokers sous la manche à l'approche des grandes échéances pour frapper plus fort...

De l'autre coté de l'atlantique où ils font des procès pour tout et n'importe quoi, et vu que ce n'est qu'un PROJET de loi, il a toutes les chances de gagner son procès pour discrimination ou antihomo ou ce qu'il veut...
Non je ne pense pas que ce soit une fake news, comme dis plus haut, ce n'est pas nouveau que les douaniers US te demande de fouiller un ordi, et comme le dit @Jitou là-bas, on peut te refuser l'accès sans motif valable, c'est légal, le douanier n'a pas outre-passé ces droits puisse qu'il les à tous...
Par contre ce qui est nouveau c'est que cette fois il te demande en plus de ton mdp de sessions w$, tes mots de passe de compte sociaux en ligne... mais la encore, il a tout les droits, il n'a pas besoin de loi ou de projet de loi pour te refuser l'accès, et c'est ce qu'il s'est passé... il te pose des questions (leur finalité/but n'a pas vraiment d'intérêt) si ton comportement, ta tête, son repas du midi, tes réponses ne lui conviennent pas... il te refoule ... sans justificatif...

il a toutes les chances de gagner son procès pour discrimination ou antihomo ou ce qu'il veut...
J'ai comme un doute ...

Pour info l'affaire LePen, ça ne fait pas 2 mois que l'affaire est lancée, ça c'est ce que marine veut vous faire croire. De mémoire elle a débuté début en 2015...

J@ck.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 10:57
Citation Envoyé par Jitou Voir le message
Les douanes US et aussi ailleurs ont le droit absolue de vous refuser l'entrée sur leur territoire, c'est comme cela que ça fonctionnait en France avant Schengen. Les officiers US n'ont même pas l'obligation de vous en fournir la raison de votre refoulement à la frontière, ce quidam peut s'estimer heureux de savoir pourquoi il n'est pas le bienvenu. Donc avec ou sans Trump cela a toujours été ainsi, chaque Pays est souverain et a le droit de ne pas laisser ses frontières se transformer en passoire.
Là n'est pas la question. Le problème, c'est l'intrusion dans la vie privée. Ça ne te dérangerait vraiment pas que des douaniers ou des policiers fouinent sur ton téléphone, lisent les messages que tu envoies à ta-ton petit-e ami-e ou ta-ton femme-mari, trouve des photos de toi nu-e, lisent tes mails, personnels comme professionnels, y compris ceux que tu échanges avec ton médecin, par exemple, examinent tes cookies, etc ? Tu n'as vraiment aucun problème avec ça ? Je rappelle que tu veux juste franchir une frontière, tu n'es suspect de rien, hein. Comment peut-on être d'accord avec ça ?
Avatar de Cpanel23 Cpanel23 - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 10:58
1+ pour Jitou
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 11:31
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Là n'est pas la question. Le problème, c'est l'intrusion dans la vie privée. Ça ne te dérangerait vraiment pas que des douaniers ou des policiers fouinent sur ton téléphone, lisent les messages que tu envoies à ta-ton petit-e ami-e ou ta-ton femme-mari, trouve des photos de toi nu-e, lisent tes mails, personnels comme professionnels, y compris ceux que tu échanges avec ton médecin, par exemple, examinent tes cookies, etc ? Tu n'as vraiment aucun problème avec ça ? Je rappelle que tu veux juste franchir une frontière, tu n'es suspect de rien, hein. Comment peut-on être d'accord avec ça ?
Outre le fait que je trouve complètement con d'avoir des photos de soi ou de qui que ce soit, nue sur son ordi ou sur son pc, que je préfère communiquer de vive voix avec mon médecin, plutôt que d'échanger des mails, je suis entièrement d'accord avec toi (une fois n'est pas coutume).
Je ne vois pas en quoi une administration puisse justifier de fouiller dans ta vie de cette manière, alors que tu souhaites juste aller visiter leur pays. Si tu fais l'objet d'un mandat d’Interpol, d'accord, mais pour un quidam lambda, je ne comprends pas. C'est juste ahurissant !
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 11:49
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Outre le fait que je trouve complètement con d'avoir des photos de soi ou de qui que ce soit, nue sur son ordi ou sur son pc, que je préfère communiquer de vive voix avec mon médecin, plutôt que d'échanger des mails, je suis entièrement d'accord avec toi (une fois n'est pas coutume).
Je ne vois pas en quoi une administration puisse justifier de fouiller dans ta vie de cette manière, alors que tu souhaites juste aller visiter leur pays. Si tu fais l'objet d'un mandat d’Interpol, d'accord, mais pour un quidam lambda, je ne comprends pas. C'est juste ahurissant !
Pas que sur ton PC. Sur tes comptes en ligne, y compris, potentiellement, DropBox ou Google Drive. C'est TOUTE ta vie numérique qui est potentiellement examinée, et pas seulement la face publique, puisqu'on te demande carrément tes identifiants ! Quand ils commenceront à examiner les cookies et les caches des browsers, ils pourront connaitre les goûts sexuels de la plupart des gens qui passent la frontière ! Tiens, lui, il aime bien les gros seins. Tiens, elle aime bien les images avec des filles attachées... En gros, il faut systématiquement faire le ménage de ton PC et de ton smartphone avant de passer la frontière. Et encore, ça peut être considéré comme un comportement suspect, si on va par là. Et ça veut dire que tu ne peux plus mettre de trucs trop personnels sur ton propre PC. C'est ahurissant, comme tu dis.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 12:13
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
les non-Américains ont peu d’options lorsqu’ils sont à la porte d’entrée des États-Unis, tandis que les agents américains ont les droits absolus lors du contrôle d’immigration
Tout est dis dans cet extrait de phrase.
Les douaniers US peuvent refuser qui ils veulent.

De toute façon vos adresses emails, vos comptes Twitters, vos comptes Facebook, vos compte Google sont systématiquement automatiquement contrôlé.
Des expressions clés sont recherchés :
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Enfin, l’officier en vient à une expression qu’il a vue dans les messages d’André et lui demande ce que signifie « chercher des charges ».
De mémoire c'est la même chose que les touristes anglais qui se sont dit "on va tout péter aux USA !" dans le sens "on va faire la grosse fête aux USA !" et l'accès au pays leur a été refusé.
Avatar de J@ckHerror J@ckHerror - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 12:30
@Ryu2000 exactement, ils sembleraient que pas mal de monde pense que c'est nouveau, qu'il y a fallut une loi ou qu'il attendent une loi pour ça ... et bien NON ça a toujours été le cas.

C'est juste qu'aujourd'hui les douaniers un peu plus zélé que les autres se permettent encore plus de choses.
Si demain il décide de ne pas laisser rentrer (je parle du douanier, le bonhomme, pas le gouvernement ou les institutions) les gens avec une chaussure rouge, il peut le faire. Et personne, encore moins le touriste, pourra obtenir réparation ou lui coller un procès ou je ne sais quoi. Même sa hiérarchie je pense, n'a pas de moyens de le sanctionner.
Et maintenant avec ce nouveau gouvernement et les idéologies qu'il prône, alors les douaniers zélés le sont de plus en plus, parce que soit les consignes leurs viennent d'en haut, soit ils savent que finalement on ne leur reprochera pas grands choses...

Je dirais même que ceci est un très bel exemple de loi sécuritaire beaucoup trop laxiste qui provoque dans le temps, mécaniquement, des travers et des abus. Parce que aux débuts, on leur a donnés tous les droits en leur disant de cibler les 'terroristes', maintenant ce sont les homosexuels, demain ce sera l'orientation politique, et après demain se sera ta couleur de cheveux...

J@ck.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 12:36
En parlant de d'aéroport, de douane et de terroriste, ça me rappel ça :
Avatar de Fusoy Fusoy - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 12:51
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Lorsqu’il arrive à la seconde inspection à l’aéroport de Vancouver pour la seconde fois, les agents de douane lui demandent à nouveau ses appareils. Mais pour cette fois, ils ne lui demandent plus ses mots de passe, car ils sont déjà enregistrés dans leur système.
Ça, ça me fait un peu tiquer. Je ne sais pas quel système ils utilisent, mais, le jour ou cette base de données va fuité, ça va être plutôt rigolo. Je pense qu'il ne devraient pas garder les mots de passe pour une question de sécurité. (Même s'ils ne devraient pas demander ces mots de passe en premier lieu)

C'est fou de constater à quel point ils vont loin dans l'analyse des personnes. Les appareils, les applications installées, les photos, la recherche des données supprimées, les mails etc... Bientôt, il faudra se pointer aux US 24h en avance afin d'être contrôlé correctement.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 13:37
Citation Envoyé par Fusoy Voir le message
Bientôt, il faudra se pointer aux US 24h en avance afin d'être contrôlé correctement.
Je ne pense pas, le plus probable c'est qu'à partir du moment où tu commences la procédure de demande pour aller faire un séjour aux USA, leur système de surveillance fouille dans toutes tes données.
Ils ont probablement accès à tous vos emails et tous vos SMS.
Avatar de J@ckHerror J@ckHerror - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 23/02/2017 à 14:12
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je ne pense pas, le plus probable c'est qu'à partir du moment où tu commences la procédure de demande pour aller faire un séjour aux USA, leur système de surveillance fouille dans toutes tes données.
Ils ont probablement accès à tous vos emails et tous vos SMS.
Oui sans doute

Mais d'ailleurs je ne connais pas un seul des comptes (Craigslist, Scruff, BBRT ) du coup je me demande si ils avaient pas déjà établit son 'profil' au préalable, à partir de facebook, twitter, google ... et autres sources plus communes, comme ils le font de façon 'assumée' depuis snowden. Et une fois en face du mec, ils vont ponctionner dans ces appareils et demandent alors l'accès à ces comptes auxquels ils n'ont pas d'accès direct...

Bon je suis un peu en mode complot là ! Mais ils ne cessent de nous surprendre ...

J@cK.
Avatar de lohworm lohworm - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 24/02/2017 à 7:26
En leur laissant vos MdP, vous leur permettez de fait de créer en votre nom du contenu incriminant...
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 24/02/2017 à 14:09
D'ailleurs, en donnant son mot de passe Facebook, le demandeur donne aussi des informations sur ses amis Facebook qui, eux, n'ont rien demandé et rien autorisé. Bref, une autre excellente raison de ne pas utiliser les réseaux sociaux.

Qu'en est-il d'un compte supprimé ? Ils s'adressent directement à Facebook (ou autre réseau social) dans ces cas là ? Et Facebook doit obtempérer ? Parce que, si j'avais un compte Facebook et si je voulais aller aux États-Unis, il me viendrait à l'esprit de le supprimer (quitte à le refaire après). Est-ce que ce serait efficace ?
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 24/02/2017 à 14:23
Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
Est-ce que ce serait efficace ?
Non, aucune information ne disparaît lorsqu'on supprime un compte Facebook.
En le recréant on récupère ses contacts, etc.

De toute façon les services de surveillance US doit avoir accès à toute l'historique.
Ils n'ont jamais eu besoin de votre mot de passe ou de votre autorisation pour avoir accès à vos comptes privés...
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 24/02/2017 à 17:18
Une pétition a été lancée contre ces procédés, si ça intéresse quelqu'un :

https://act.openmedia.org/DefendBorderPrivacy

Moi, j'ai signé.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 24/02/2017 à 18:43
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Une pétition a été lancée contre ces procédés, si ça intéresse quelqu'un :

https://act.openmedia.org/DefendBorderPrivacy

Moi, j'ai signé.
Si tu remplis le formulaire tu est direct fiché comme indésirable tu sait ?
Avatar de Patrick Ruiz Patrick Ruiz - Rédacteur https://www.developpez.com
le 24/02/2017 à 21:03
USA : une coalition dit non à l'exigence de mots de passe de réseaux sociaux aux ressortissants étrangers
avant d'entrer dans le pays

En juin 2016, le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis ( US Customs and Border Patrol en abrégé CBP), a proposé au registre fédéral d’inclure désormais les informations relatives à la présence en ligne (comptes réseaux sociaux et pseudonymes) pour certaines catégories de visiteurs désireux d’entrer aux États-Unis. A suivi l’introduction, le 7 février 2017, d’un projet de loi du département de la sécurité intérieure (DHS) exigeant des ressortissants étrangers la présentation des mots de passe de leurs comptes de réseaux sociaux, situation qui a alors débouché sur la réaction, le 21 février passé, par le biais du centre pour la démocratie et la technologie (cdt), d’une coalition pour appeler le gouvernement à abandonner cette proposition.

La coalition constituée de 52 organisations/associations et de 100 experts individuels, tout en reconnaissant l'important rôle que joue la DHS dans la protection des frontières des Etats-Unis estime que cette mesure, tout en étant une atteinte aux droits fondamentaux, sera un échec à l'optimisation de la sécurité des américains.

Elle souligne également que cette proposition serait à même d’être copiée et mise en place par des gouvernements étrangers, entraînant les citoyens américains en voyage à l’extérieur dans une situation similaire à celle dans laquelle se retrouvent des étrangers en terre américaine, c’est-à-dire à devoir présenter des mots de passe de réseaux sociaux. Situation qui mettrait alors à mal l’économie, la sécurité nationale, ainsi que les relations diplomatiques des États-Unis avec de nombreux pays.

« l'introduction de règles relatives à l’exigence de mots de passe comme condition d'entrée sur le territoire américain, ainsi que toutes les approches utilisées pour contraindre des individus à dévoiler des activités en ligne étalées sur des années créent en eux un malaise énorme. Des pans entiers de droits fondamentaux seraient ainsi mis à mal : liberté d’expression, liberté religieuse, ...

La première règle en ligne est simple : ne partagez pas vos mots de passe. Aucune agence gouvernementale ne doit sacrifier la confidentialité et l’intimité entre autres sous le prétexte de l'application d'une telle mesure », a conclu la coalition.

Sources : lettre ouverte de la coalition

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

À voir aussi :

Des agents de la douane américaine refusent l'entrée à un Canadien après avoir exigé ses mots de passe et consulté ses profils sur les réseaux

Visa pour les USA : demander les comptes des réseaux sociaux des voyageurs est une proposition extrêmement invasive et inefficace d'après un groupe
Avatar de Lcf.vs Lcf.vs - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/02/2017 à 2:22
Et si on demandait à Mr Trump, quand il voudra poser le pied en Europe, qu'il nous donne accès à tous ses comptes, sur les réseaux sociaux?
Avatar de ascito ascito - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/02/2017 à 2:43
La coalition constituée de 52 organisations/associations et de 100 experts individuels souligne que : « la proposition, en donnant aux agents de douanes l’accès à des années d’emails, de messages et de sms leur permettrait d’envahir la vie privée des voyageurs alors soumis à une surveillance excessive et injustifiée ».
Pour ma part, je n'ai pas lu les précédents messages

J'affirme cependant que même " 52 organisations/associations et de 100 experts individuels " ne constituent rien d'autre qu'un avis partagé, et 2em point que oui, si il est possible de faire ce que dit ce groupe, alors la proposition est contraire à la déontologie...
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/02/2017 à 9:00
Citation Envoyé par Lcf.vs Voir le message
Et si on demandait à Mr Trump, quand il voudra poser le pied en Europe, qu'il nous donne accès à tous ses comptes, sur les réseaux sociaux?
En tout cas la surveillance américaine n'a pas attendu que les chefs d'états viennent aux USA pour les espionner :
NSA: 35 chefs d'Etat placés sur écoute par les Etats-Unis, dont Angela Merkel
Obama savait depuis 2010 que Merkel était espionnée par la NSA
NSA: Obama promet de ne plus écouter Merkel ou Hollande

Écouter les conversations téléphonique c'est pas mieux que surveiller les comptes des réseaux sociaux.
Tous les appelles d'Hollande ont du être enregistré par les USA, donc quand il appelait une copine pour lui dire "je prend mon scooter et j'arrive" les USA le savaient ^^

Après je ne sais pas si les services de surveillance Français ont les moyens d'espionner le chef d'état américain mais l'inverse a été fait.
C'est plus facile pour les USA car Google, Facebook, Twitter, Apple, etc, sont américains.

Ça doit faire depuis 2010 environ que les USA surveillent les conversations privées de ceux qui viennent aux USA.
Maintenant ils demandent le mot de passe, quelque part c'est presque moins fourbe parce qu'au moins ils te préviennent.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 25/02/2017 à 13:48
Comme Windows 10 avec un compte Microsoft en ligne. Il suffit d'y ajouter un compte Gmail à l'application courrier pour que Microsoft deviennent administrateur de votre compte Gmail...

Et vis-versa.
Avatar de micka132 micka132 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/02/2017 à 16:52
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Que vous inspire ce fait ?
Qu'il y a plein d'autres pays dans le monde à aller visiter, certains bien plus strictes que celui là, d'autres bien plus souples. Faut faire un article à chaque fois que des procédures nous paraissent étrange dans un pays, ou ca concerne juste celui qui nous domine depuis pas mal de décennie maintenant?
Avatar de Mimoza Mimoza - Membre du Club https://www.developpez.com
le 27/02/2017 à 9:22
Une réponse approprié serait de demander à tous les américain entrant dans un pays étranger de faire de même que ce qu'ils exigent … Trump y compris.
«Ne pas faire a autrui ce que tu ne souhaiterais que l'on te fasse … »
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/02/2017 à 9:38
Citation Envoyé par Mimoza Voir le message
Une réponse approprié serait de demander à tous les américain entrant dans un pays étranger de faire de même
Si vous parlez juste de la demande de mot de passe, je ne pense pas que ça générait les étasuniens.
La surveillance US fait des recherches sur ceux qui viennent aux USA pour essayer d'éviter de laisser entrer des terroristes.
Donc quelque part les états unis serait content que la France contrôle ceux qui entre en France pour essayer d'éviter le terrorisme.
(Mais en réalité ça ne sert à rien et la France ne peut pas le faire puisqu'elle est dans l'UE)

Le vrai problème c'est que les USA espionnent le monde entier et aucun autre pays ne possède les moyens de faire de même.
Aucun autre pays ne peut investir autant dans l'espionnage et travailler avec Google, Facebook, Twitter, Microsoft, etc...
Avatar de Carhiboux Carhiboux - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 27/02/2017 à 17:48
D'où tout l'intérêt de ne pas mettre son vrai nom sur son compte Facebook! ou de ne pas en avoir tout simplement.

Je pencherais bien sur le fait que le but caché de cette mesure est de faire de l'espionnage économique tout autant que de lutter contre le terrorisme.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 28/02/2017 à 8:41
Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
D'où tout l'intérêt de ne pas mettre son vrai nom sur son compte Facebook!
Ça ne change rien, ils ont les moyens de retrouver à qui appartient un compte.
Ils peuvent prendre la liste des amis facebook, regarder les répertoires Gmail, Hotmail, etc, faire de la triangulation de données et en déduire qui est le type.
En plus il y a souvent des photos.

Si la même adresse IP ou email est utilisé pour se connecter à Facebook et pour commander sur Amazon ils doivent pouvoir faire le lien et avec la commande Amazon il y a souvent le vrai nom et la vraie adresse.

Bon après c'est pas si grave d'être espionné par les USA, de toute façon si tu ne comptes pas te rendre aux USA ils n'exploiteront jamais les données...

En ce moment on parle d'un "Muslim Ban" aux USA, alors que ça n'a strictement rien à voir.
Le truc à été annulé, mais le projet c'était d'interdire 7 pays de venir aux USA pendant 3 mois le temps de trouver une solution, parce que les USA ne pouvaient pas étudier le dossier des types de ces pays et les USA ne peuvent pas laisser entrer quelqu'un sur leur territoire sans savoir qui c'est.
Par contre ça n'a aucun rapport avec les musulmans, les pays avec le plus de musulmans étaient toujours libre de venir aux USA...
La liste des 7 pays avait été réalisé par l'équipe d'Obama.

Peut être que si on partage ça sur facebook les USA vont croire qu'on représente une menace :
Avatar de Carhiboux Carhiboux - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 28/02/2017 à 12:37
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ça ne change rien, ils ont les moyens de retrouver à qui appartient un compte.
Ils peuvent prendre la liste des amis facebook, regarder les répertoires Gmail, Hotmail, etc, faire de la triangulation de données et en déduire qui est le type.
En plus il y a souvent des photos.

Si la même adresse IP ou email est utilisé pour se connecter à Facebook et pour commander sur Amazon ils doivent pouvoir faire le lien et avec la commande Amazon il y a souvent le vrai nom et la vraie adresse.

Bon après c'est pas si grave d'être espionné par les USA, de toute façon si tu ne comptes pas te rendre aux USA ils n'exploiteront jamais les données...

En ce moment on parle d'un "Muslim Ban" aux USA, alors que ça n'a strictement rien à voir.
Le truc à été annulé, mais le projet c'était d'interdire 7 pays de venir aux USA pendant 3 mois le temps de trouver une solution, parce que les USA ne pouvaient pas étudier le dossier des types de ces pays et les USA ne peuvent pas laisser entrer quelqu'un sur leur territoire sans savoir qui c'est.
Par contre ça n'a aucun rapport avec les musulmans, les pays avec le plus de musulmans étaient toujours libre de venir aux USA...
La liste des 7 pays avait été réalisé par l'équipe d'Obama.

Peut être que si on partage ça sur facebook les USA vont croire qu'on représente une menace :
Techniquement je ne doute pas que leurs services de renseignements soient capable de cela.

De là à aller partager l'information avec le service des douanes? Pas dit.
Avatar de Coriolan Coriolan - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 16/03/2017 à 14:03
USA : les agents de douane américaine ont fouillé plus d'appareils électroniques en février
Que toute l'année 2015

Durant le mois de février, il a été rapporté que les autorités américaines seraient en train d’étudier la possibilité de rendre obligatoire, pour certains demandeurs de visa, la fourniture des mots de passe leur permettant d’accéder aux différents réseaux sociaux. Selon l’administration Trump, le but de cette mesure serait de renforcer davantage les contrôles faits en amont de l’octroi d’un visa.

Si cette proposition fait polémique, des incidents sont toutefois survenus et ont vu des agents de douane refuser l’entrée à des individus après avoir exigé les mots de passe de leurs profils sur les réseaux sociaux. De nouveaux chiffres publiés par le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis ( US Customs and Border Patrol en abrégé CBP) indiquent que le nombre d’appareils électroniques perquisitionnés et fouillés entre 2015 et 2016 a été multiplié par 5 entre 2015 et 2016. Cette année, ces fouilles vont dépasser les totaux des deux années précédentes. En effet, NBC a rapporté que 2017 va battre un record en termes de perquisitions et fouilles d’appareils électroniques effectuées aux frontières. Selon cette source, 5000 appareils ont été perquisitionnés rien qu’en février, soit plus que toute l’année 2015.

« En 2016, la CBP a traité 390 millions d’arrivées et enregistré 23 877 perquisitions d’appareils électroniques. C’est l’équivalent de la CBP fouillant 0,0061 % du total des arrivées. Ceci est une augmentation comparé aux chiffres de 2015 où 4764 fouilles d’appareils électroniques ont été réalisées (0,0012 % des arrivées). Les agents de douane ont traité 383 millions d’arrivées en 2015. » a dit Robert Brisley, porte-parole de la CBP basé à Atlanta. « Moins de voyageurs ont dû faire face à des fouilles d’appareils électroniques en février 2017 comparé à février 2016. Le nombre de personnes trouvées inadmissibles pour entrer aux États-Unis a été également plus faible en février 2017 comparé à février 2016. »

La loi américaine autorise les agents de douane à perquisitionner et à fouiller les appareils électroniques sans mandat. Si votre appareil est verrouillé ou chiffré, vous êtes dans l’obligation d’aider les agents à le déverrouiller. En cas de refus, l’appareil peut être saisi. Sachant qu’aujourd’hui les smartphones et les ordinateurs contiennent de larges quantités d’informations et de données personnelles, cette réalité est troublante et fait polémique.

Ce qui a changé

La perquisition des smartphones et autres appareils électroniques n’a pas commencé avec l’élection de Donald Trump. Cette mesure a débuté il y a plus de dix ans, avec l’administration de George W. Bush, mais elle était concentrée sur certains individus.

Les nouvelles tactiques plus agressives qui datent des deux dernières années ont commencé après des incidents domestiques en 2015 et 2016, après que le système de Watchlist et le FBI ont échoué à prévenir que des citoyens américains allaient mener des attaques. Les perquisitions reflètent également les nouvelles possibilités d’extraction des listes de contacts, les habitudes voyage et les autres données des téléphones de façon plus rapide.

Le Département de la Sécurité intérieure des États-Unis a publié une douzaine de rapports détaillant sa capacité accrue à extraire les données des appareils mobiles, en dépit de la protection par mot de passe sur la plupart des terminaux d’Apple et Android. Les rapports indiquent que les autorités américaines sont en mesure d’accéder aux logs d’appels supprimés, les vidéos, les photos et les emails pour ne citer que ces éléments. En plus du contrôle des profils sur les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, Instagram, etc.

Les agents de douane américaine peuvent fouiller les voyageurs sans restriction et quel que soit le niveau de suspicion. Ils ont l’autorité légale de fouiller n’importe quel objet traversant les frontières, y compris les smartphones et les ordinateurs portables. Ils ont également le droit de saisir les appareils des voyageurs pendant cinq jours sans leur donner de justification. Cependant, en cas d’absence de cause probable, ils sont dans l’obligation de leur rendre leurs appareils.

Source : communiqué - NBC News

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

USA : une coalition dit non à l'exigence de mots de passe de réseaux sociaux aux ressortissants étrangers avant leur entrée dans le pays
Des agents de la douane américaine refusent l'entrée à un Canadien, après avoir exigé ses mots de passe et consulté ses profils sur les réseaux
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 16/03/2017 à 14:40
"Ils ont également le droit de saisir les appareils des voyageurs pendant cinq jours sans leur donner de justification. Cependant, en cas d’absence de cause probable, ils sont dans l’obligation de leur rendre leurs appareils."

La loi 2.0.
Bientôt nous serons jugés sur place par un officier de police, juge et bourreau (Judge Dredd).
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 8:54
Quand je pense que février est justement le mois où je suis allé à San Francisco... J'ai eu du bol, visiblement.
Avatar de lilington lilington - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 9:00
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Quand je pense que février est justement le mois où je suis allé à San Francisco... J'ai eu du bol, visiblement.
peut etre que la douane californiene est plus souple, je suis arriver le 2 fevrier a LA, aucun controle non plus.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 9:20
Plus de contrôle d'appareils électroniques ça ne veut pas dire 100% de contrôle non plus...
De toute façon il y a un contrôle automatique dès que vous entamez la procédure pour demander l’autorisation d'aller aux USA.
Donc ils savent si vous êtes une menace éventuel avant même que vous ne soyez parti de chez vous.

Ces contrôlent ne peuvent pas être fait pour les personnes provenant de : Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen.
C'est pour ça que les USA ne sont pas trop chaud pour les laisser entrer directement...

C'est un concept que nous avons oublié, ça s'appelle "frontière" ça consiste à contrôler ce qui sort mais surtout ce qui rentre.
Bon après les USA pètent un peu un câble niveau récolte d'informations...
Ils en connaissent probablement plus sur vous que vous ne vous connaissez vous même.

Il faudrait un juste milieu.
Avatar de lilington lilington - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 10:06
Si je me base sur ce que tu dis, dis ils savent surment que je n'ai ni compte twitter ni compte facebook donc inutile de me controler?
si c'est vrai je l'ai trouve bien informe et la ca m'encourage a ne pas avoir de compte sur ces differents plateforme. quoique j'ai un compte gmail oups.
plus serieusement j'ai personnelement vu personne se faire controler et j'ai trainer a la douane pour avoir mal remplit mon formulaire. je suppose qu'en effet ils controlent des gens cible.
par exemple sur mon visa j'ai 2 etoiles pour les francais qui n'ont pas besoins de visa, les etoiles definissent le risque. a 0 etoile vous etes un risque et a 3 vous ne presente aucun risque
je vais donc supposer que ceux qui ont plus d'une etoile n'ont pas ete controle.

risque = terrorisme, sans papier potentiel et autre chose dont aucun pays ne veut.
Avatar de rawsrc rawsrc - Modérateur https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 10:35
A vrai dire, ils ne sont pas réellement obligés de retenir physiquement le téléphone portable pour aller se balader dedans...
Pensez à ôter votre batterie dans les aéroports
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 10:42
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Quand je pense que février est justement le mois où je suis allé à San Francisco... J'ai eu du bol, visiblement.
Ca va t'es blanc, tu ne craignais pas grand chose.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 13:17
Sauf que mon site perso dit explicitement (et en anglais) que je suis un individualiste et un anarchiste, ce que beaucoup de monde interprète très vite de travers.
Avatar de lilington lilington - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 13:32
anarchiste haha , faut pas dire ca hein.
pour la plus part (non pas pour beaucoup) ca veut dire = fouteur de merde = aucun respect des lois = tous sauf le vrai sens du mot
bref courage.
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 14:19
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Sauf que mon site perso dit explicitement (et en anglais) que je suis un individualiste et un anarchiste, ce que beaucoup de monde interprète très vite de travers.
Et tu es français, ce qui pour Trump n'arrange rien, bien au contraire.
Avatar de _Alain_ _Alain_ - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 18:38
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Sauf que mon site perso dit explicitement (et en anglais) que je suis un individualiste et un anarchiste, ce que beaucoup de monde interprète très vite de travers.
Le mot 'volontariste' est moins rébarbatif, susceptible de susciter l'intérêt et permet de se distinguer des fouteurs de troubles.
Avatar de _Alain_ _Alain_ - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 18:54
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 19:09
Sauf que je ne suis clairement pas un volontariste au sens philosophique du terme, et je ne me reconnais pas dans le volontarisme politique non plus, sentiment renforcé quand je lis que c'est très proche de l'anarcho-capitalisme qui semble justement rejeté par "la plupart des anarchistes individualistes", qui me correspond bien plus.
Avatar de _Alain_ _Alain_ - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 18/03/2017 à 7:31
Merci pour cette explication et ces précisions. J'avais mal compris.Prendre l'étymologie des mots comme point de départ demeure probablement la meilleure approche pour (essayer d')expliquer les choses à celles et ceux qui ont l'écoute curieuse et attentive.[AJOUT]Confronté à un fada de l'état, ce n'est pas évident.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/03/2017 à 7:51
C'est en tout cas celle qui me semble la plus objective.
Offres d'emploi IT
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte électronique de puissance expérimenté H/F
Safran - Ile de France - Villaroche - Réau
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil