Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Free Mobile auditionné à huis clos par l'ARCEP
La procédure d'étude du dossier suit son cours

Le , par Kerod

0PARTAGES

2  0 
Mise à jour du 12.10.2010 par Katleen
Free obtient la quatrième licence mobile de France, c'est officiel : le Conseil d'Etat vient de donner son aval


Malgré ses relations tendues avec le gouvernement dans le cadre de l'application de la loi Hadopi, Free vient d'être notifié par le Conseil d'Etat ce jour de sa victoire dans l'attribution de la quatrième licence 3G de l'hexagone.

Free sera donc bien le quatrième opérateur mobile en France, au détriment de SFR et de Bouygues Telecom (qui n'avaient pas souhaité que cette affaire soit conclue).

Le FAI avait déboursé 240 millions d'euros en janvier auprès de l'Arcep pour s'offrir le précieux sésame. Il a de plus du s'engager à lancer ses premières offres au plus tard début 2012, en couvrant alors 27% de la population (puis 75% en 2015 et 90% en 2018).

Free commence donc a déployer ses propres antennes-relais pour construire son réseau. A suivre.

Cette officialisation de l'attribution de la quatrième licence mobile à Free, ça vous fait quoi ?

Mise à jour du 13.01.2009

Free Mobile pourrait proposer des forfaits à moins de 20 euros dès 2012, l'opérateur commence la construction de son réseau

Moins d'un mois après avoir officiellement décroché la 4e licence 3G de téléphonie mobile, Free entâme déjà les travaux et commence par le gros oeuvre.

Le nouvel opérateur s'est en effet lancé dans le déploiement de son réseau, qui devrait lui coûter au moins un milliard d'euros.

Les discussions avec les grands équipementiers télécoms seraient bien avancées (ces derniers semblant proposer des solutions de financement "intéressantes", et une décision pourrait être annoncée dès les prochaines semaines.

La partie la plus ardue de l'installation du réseau mobile sera sans conteste l'érection des antennes relais. En effet, ces dernières en sont guères appréciées par leurs riverains qui n'hésitent plus à porter des recours en justice. Le couple Numéricable-Virgin Mobile avait d'ailleurs abandonné son extension pour de tels motifs.

Mais, à ce sujet, Free se montre serein. Des bailleurs privés lui auraient déjà proposé des points hauts.

La tâche ne sera pourtant pas mince, puisque pour rappel Free s'est engagé à couvrir 25% de la population en deux ans, 75% en 2015 et 90% en 2018. Cependant, la conclusion d'accords avec d'autres opérateurs sera possible dès que le pallier des 25 % sera passé.

Enfin, Free pourra prétendre à l'attribution de nouvelles fréquences libérées par le passage au numérique de la télévision analogique (elles seront attribuées cette année).

Les premiers forfaits devraient apparaitre en 2012., avec des tarifs évoqués de moins de 20 euros pour 3 heures de communications.

Source : Déclarations de Maxime Lombardi, directeur général d'Iliad, lors d'une réunion de presse organisée par l'Association des journalistes médias

Mise à jour du 23.12.2009

Quatrième licence mobile : des créations d'emploi et des tarifs interessants, promet le patron de Free

Xavier Niel, fondateur et principal actionnaire d'Iliad (maison-mère de Free), a fait d'interessantes révélations dans une interview publiée par nos confrères du Figaro.

Morceaux choisis :

«Nous allons recruter des centaines de personnes directement et faire travailler des sous-traitants et sociétés spécialisées dans toute la France»

«Free offrira un bon rapport qualité/prix. Grâce à Free, la France a aujourd'hui les prix de l'Internet parmi les moins chers du monde, nous allons faire la même chose sur le mobile. Rien ne justifie des prix aussi élevés. Nous avons une autoroute devant nous»

«Nous pensons couvrir plus de 25% de la population d'ici à deux ans, ce qui nous ouvrira le droit à l'itinérance sur le réseau de nos concurrents et nous permettra d'avoir une couverture nationale»

Mise à jour du 19.12.2009
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
Free devient le quatrième opérateur mobile en France, son arrivée stimulera-t-elle la concurrence dans la téléphonie mobile ?

L'Autorité de régulations de télécoms (Arcep) a rendu sa décision finale hier et s'est prononcée en faveur de Free. Le fournisseur d'accès à Internet sera donc le quatrième opérateur mobile de France aux côtés d'Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Dans un communiqué de presse, l'Arcep indique avoir «retenu la candidature de la société Free Mobile dans le cadre de la procédure lancée le 1er août 2009 tendant à l'attribution d'une autorisation, en France métropolitaine, d'un système de téléphonie mobile de troisième génération (3G)».

Free, dont le dossier a été validé grâce à la «cohérence et crédibilité du projet» et la «couverture du territoire», devra tout de même débourser 240 millions d'euros pour l'acquisition de cette licence. Cette dernière lui sera attribuée à partir de janvier 2010. L'opérateur a du s'engager à «ouvrir commercialement son réseau mobile au plus tard deux ans après la délivrance de l'autorisation et à couvrir, d'ici huit ans, au moins 90% de la population par son réseau 3G». Les premiers forfaits devraient donc être disponibles au plus tard début 2012.

L'Arcep se réjouit de cette arrivée, qui devrait «avoir un effet favorable sur la dynamique du marché de la téléphonie mobile, et, plus généralement, devrait être un facteur positif pour le développement des services de communications électroniques».

Les trois concurrents de Free sont nettement moins enthousiastes et ont déposé des recours devant Bruxelles et le Conseil d'Etat pour contester cette décision.

Source : Arcep
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
Mise à jour du 07.12.2009

La procédure d’examen pour l’attribution de la quatrième licence 3G continue.

Mardi 1er décembre, l’ARCEP à auditionné Free Mobile à huis clos. Puis, dans un communiqué de presse épuré, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes a confirmé qu'elle rendrait sa décision finale "avant la fin de l'année".

Xavier Noel, dirigeant du groupe postulant à l'obtention de la quatrième licence mobile française, a déclaré qu'il prévoyait d'investir un milliard d’euros pour le très haut débit et une somme identique dans la téléphonie mobile (pour se faire une place face à Orange, SFR, Bouygues Telecom et les opérateurs mobiles virtuels).
NOUVEAU : 11/11/2009
Visiblement les choses prennent une tournure plus qu'intéressante pour Free Mobile et Illiad.

Rien n'est encore fait mais il semblerait que Illiad ne tardera pas à acquérir la quatrième licence 3G française puisque l'ARCEP aurait jugé son dossier recevable.
L'ARCEP constate que le dossier déposé par la société Free mobile est recevable, c'est-à-dire qu'il a été déposé dans les délais impartis, contient tous les éléments requis pour son instruction, et est rédigé en français. L'Autorité est donc en mesure de procéder à l'examen au fond de ce dossier, selon la procédure prévue par l'appel à candidatures.
Il nous reste plus qu'à attendre la décision finale de l'Autorité qui sera connue avant la fin de décembre. Pour rappel, Free annonce dore et déjà une division par deux de la facture de ses futurs abonnés, mais est-ce vraiment faisable ?
3/08/2009
Samedi dernier, le décret détaillant les spécificités de la 4ème licence 3G a été publié dans le Journal officiel.

C'est donc au tour des candidats de se prononcer et de faire part à l'ARCEP leur proposition qui sera étudiée pendant près de 8 mois.

L'heureux candidat dont le dossier aura été retenu aura la chance d'obtenir le premier bloc de fréquence à 5MHz (trois fois moins qu'Orange, SFR et Bouygues) et devra tout de même débourser près de 240 millions.

Parmi les potentiels candidats on a le groupe Iliad, plus connu sous le nom de Free et d'autres entreprises françaises ou étrangères comme Virgin Mobile, Kertel, Numericable, etc.

Quoi qu'il en soit, cela annonce l'arrive d'un nouvel opérateur mobile qui apportera certainement de la concurrence aux autres déjà installés et qui s'accordent le plus souvent sur leurs tarifs.

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Julien_G
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/12/2009 à 18:23
C'est vrai que rien ne justifie des tarifs aussi hauts. Orange, SFR et Bouygues se sont arrangés pendant toutes ses années pour proposer les mêmes forfaits aux mêmes prix ... quelle honte !

Je pense sérieusement à aller chez free dès que possible.
2  0 
Avatar de ChrisPM
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 30/12/2009 à 20:11
Moi je vois bien / je rêve d'un forfait style quadruple play , soit ajouter une option téléphonie mobile à l'accès free ADSL, genre 10 euros en plus tous les mois (genre ideo de bouygues), mais que ce forfait mobile soit tout illimité (tous opérateurs, autant voix que data)

Avec pourquoi-pas, redirection des appels à destination du fixe vers le mobile et inversement, histoire de n'utiliser qu'un seul téléphone qu'on garde toujours avec soi (quand on est seul et qu'on a un fixe free + un mobile).

Vu que free va créer son propre réseau c'est tout à fait imaginable.

J'ai hâte de voir ce qu'ils vont proposer.
2  0 
Avatar de Arpheus
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 13/10/2010 à 8:47
Une bien bonne nouvelle.
J'ai hâte de voir le secteur nettoyé des requins qui le gardent depuis bien trop longtemps.
2  0 
Avatar de camus3
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/10/2010 à 9:48
Une bien bonne nouvelle.
J'ai hâte de voir le secteur nettoyé des requins qui le gardent depuis bien trop longtemps.
Les requins s'entendent entre eux en général. Il n'y a pas de concurrence , les télécoms , c'est une oligopole.
2  0 
Avatar de nouknouk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/08/2009 à 12:58
AMHA, ça ne peut qu'être un bonne nouvelle, n'en déplaise aux opérateurs déjà en place.

Quel que soit le nouvel entrant, il aura besoin de proposer une offre réellement attractive pour le consommateur final s'il veut espérer conquérir une part de marché suffisamment importante pour espérer rentabiliser les gros investissements découlant du déploiement d'un réseau national.

Si l'offre est trop timide ou grosso-modo comparable aux concurrents, ça ne suffira pas pour inciter les abonnés actuels à changer d'opérateur.

Dans ce contexte, il n'y a pas 36 possibilités pour le contenu de la future offre:

1- casser les prix

2- (et/ou) proposer de nouveaux services. Et dans ce contexte, je ne vois qu'une avancée majeure: la data illimitée qui soit vraiment illimitée et pour un coût plus raionnable.

Dans tous les cas, ce sera le consommateur final qui sera gagnant, quel que soit l'opérateur retenu à l'issue de l'appel d'offre.

J'ai personnellement une petite préférence pour un candidat, Free, qui a su montrer par le passé sa capacité à innover et à se détacher nettement des offres de la concurrence.
Surtout, je suis relativement convaincu que Free axera largement la valeur ajoutée de son offre vers la 'data'. Cela ne peut qu'accélérer l'essor des applications 'connectées' dans le domaine de la téléphonie mobile. Et en tant que dév. qui lorgne depuis quelques temps vers le mobile, ça me plait bien

obtenir le premier bloc de fréquence à 5MHz (trois fois moins qu'Orange, SFR et Bouygues)
Non: sauf erreur de ma part, le candidat retenu obtiendra d'office une plage de 5MHz dans la bande des 900MHz.
Ca fait 10MHz en tout ... et ça change tout pour la viabilité d'une offre data
1  0 
Avatar de Leonhart
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/08/2009 à 13:15
Citation Envoyé par nouknouk Voir le message

1- casser les prix

2- (et/ou) proposer de nouveaux services. Et dans ce contexte, je ne vois qu'une avancée majeure: la data illimitée qui soit vraiment illimitée et pour un coût plus raionnable.

Dans tous les cas, ce sera le consommateur final qui sera gagnant, quel que soit l'opérateur retenu à l'issue de l'appel d'offre.

J'ai personnellement une petite préférence pour un candidat, Free, qui a su montrer par le passé sa capacité à innover et à se détacher nettement des offres de la concurrence.
Le coût des infrastructures à développer est de l'ordre du milliard. Donc c'est vrai qu'a part Ilyad, il n'y a pas grand monde pour se lancer rapidement.

En plus, ils sont connus pour se foutre un peu de ce que font les autres. Ils font moins cher et il le font mieux. Pas d'entente ... mais pas de support aussi (joke inside)
1  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/08/2009 à 13:32
Le problème c'est qu'il est plus facile de faire une magouille à 3 qu'à 4 et qu'en plus le dernier ne souhaite pas rentrer dans leur embrouille.
C'est pour cela que les autres freinais des quatre sabots pour pas qu'il y ait un quatrième opérateur. Ilyad qui rentre dans la cour des grands va faire un peut mal. Pour moi, l'un des seuls moyens c'est de vendre moins chère les forfaits mais en contre partie il y a pas de portable à 1€. Ilyad n'a pas de boutique ayant pignons sur rue contrairement aux trois autres et ceci à un coût non négligeable.
Mais, l'infrastructure va être très couteux car ils ne pourront pas se déployer partout en même temps. Le bassins parisiens va être arrosé en premier mais va surement devoir louer les antennes des autres opérateurs. Bref, c'est pas encore gagné.
1  0 
Avatar de Floréal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 03/08/2009 à 14:08
J'espère également que ce sera Illiad, et que les autres arrêteront enfin de prendre le consommateur pour une vache à lait.
1  0 
Avatar de keitaro_bzh
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 03/08/2009 à 17:46
Citation Envoyé par berceker united Voir le message
Le problème c'est qu'il est plus facile de faire une magouille à 3 qu'à 4 et qu'en plus le dernier ne souhaite pas rentrer dans leur embrouille.
C'est pour cela que les autres freinais des quatre sabots pour pas qu'il y ait un quatrième opérateur. Ilyad qui rentre dans la cour des grands va faire un peut mal. Pour moi, l'un des seuls moyens c'est de vendre moins chère les forfaits mais en contre partie il y a pas de portable à 1€. Ilyad n'a pas de boutique ayant pignons sur rue contrairement aux trois autres et ceci à un coût non négligeable.
Mais, l'infrastructure va être très couteux car ils ne pourront pas se déployer partout en même temps. Le bassins parisiens va être arrosé en premier mais va surement devoir louer les antennes des autres opérateurs. Bref, c'est pas encore gagné.
Certes, ils n'ont pas encore pignon sur rue, mais ils ont déjà la renommé (merci cretin.fr et Rodolph')...

Bref, ils ne possèdent pas de support (mais par expérience, les autres, ne sont pas toujours plus compétent même quand on a quelqu'un au bout du fil). Donc, s'il arrive sur le marché avec un produit moins cher, qui peut faire enfin comprendre à ces opérateurs que nous ne sommes pas des vaches à lait, ce serait déjà pas mal...

Sinon, nous reste plus qu'à ressortir les bons vieux téléphones d'enfants en pot de yahourt!!
1  0 
Avatar de marcel_kobain
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/08/2009 à 18:06
Je rêve d'une offre de free 4-Play ... internet / TV / FIXE / Mobile
- Tout illimité en DATA
- 2h de forfait mobile

pour 50 €/mois .... Le pied !

Un seule facture, pas de multiples frais annexes (sauf peut être hors forfait)

La simplicité ....
1  0