JDK 9 : toutes les fonctionnalités ont été implémentées et la phase Rampdown entamée
Pour la correction de bogues de priorité P1-P3

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Après plusieurs reports, le JDK 9 se dirige tout droit vers sa version stable. Mark Reinhold, l’architecte en chef du JDK chez Oracle, a en effet annoncé que toutes les fonctionnalités ont maintenant été implémentées et intégrées dans le master forest, où réside le code source officiel. Les fonctionnalités ont été gelées, c'est-à-dire qu'ils ne vont plus en ajouter, mais plutôt se concentrer sur la correction des bogues existants sans risquer d'en ajouter de nouveaux. Cela annonce donc le début de la phase de Rampdown.

Mark Reinhold avait essayé d’entamer cette phase en septembre dernier, conformément à la nouvelle feuille de route après le premier report de la date de sortie du JDK 9. L’architecte en chef du JDK chez Oracle avait envoyé un email à la liste de diffusion OpenJDK pour donner ses objectifs pour cette nouvelle étape. Cette décision n’était toutefois pas réaliste d’après un développeur open source et architecte Java, qui a fait remarquer que les fonctionnalités majeures du JDK 9 n’étaient pas encore toutes finalisées. Cela a donc conduit à un nouveau report de la sortie du JDK 9 et au décalage du reste calendrier. Maintenant que les fonctionnalités sont finalisées, on peut donc aller de l’avant.

« En fin décembre, nous avons terminé l'étape Feature Extension Complete », écrit Mark Reinhold dans son email. Il s'agit de l'étape à laquelle les JEP et petites améliorations qui ont reçu un délai supplémentaire doivent être implémentées et intégrées dans le master forest. « Nous sommes maintenant dans la première phase du processus de Rampdown, dans lequel nous cherchons à corriger les bogues qui doivent être corrigés et à comprendre pourquoi nous n'allons pas corriger certains bogues qui devraient peut-être être corrigés », a-t-il ajouté.

Pour cette étape, les objectifs spécifiques définis par Mark Reinhold sont les suivants :

  • corriger tous les bogues P1-P3 qui sont nouveaux dans le JDK 9 ;
  • corriger des bogues P1-P3 supplémentaires ciblés pour JDK 9 si le temps le permet ;
  • reporter explicitement les bogues P1-P2 qui sont nouveaux dans le JDK 9, mais qui ne pourront pas, pour une bonne raison, être fixés dans le JDK 9.

« Les bogues P4-P5 devraient, en général, être laissés pour les versions futures à moins qu'ils ne concernent seulement la documentation, les démos, ou les tests. Dans ces cas, ils doivent être identifiés comme tels avec les étiquettes "noreg-doc", "noreg-demo", et "noreg-self", respectivement », a rappelé l’architecte en chef du JDK chez Oracle.

À ceux qui sont responsables de la correction d’un bogue dans la liste de bogues à corriger au cours de la première phase de Rampdown, Mark Reinhold souhaite que le bogue soit corrigé. Si le bogue n’est pas nouveau dans le JDK 9 et que pour une raison il ne peut être corrigé, il demande au responsable du bogue de le retirer de la liste des bogues à corriger dans le JDK 9 ou de spécifier une version future dans laquelle il pourra être corrigé. S’il s’agit d’un bogue P1 ou P2 nouveau dans le JDK 9, le responsable peut faire une demande pour que la correction soit reportée à une prochaine version. Reinhold a exhorté les responsables de la correction des bogues à ne pas changer la priorité d'un bogue afin de le retirer de la liste. « La priorité d'un bogue devrait refléter l'importance de le corriger indépendamment d’une version particulière, comme cela a été une pratique courante pour le JDK depuis de nombreuses années », dit-il.

Les fonctionnalités ont été gelées, mais le JDK 9 reste ouvert à certaines améliorations si elles sont vraiment justifiées. D’après Mark Reinhold, « de petites améliorations aux nouvelles fonctionnalités seront prises en compte. Les améliorations à faible risque qui ajoutent des petites fonctionnalités manquantes ou améliorent l'utilisabilité peuvent être approuvées, en particulier lorsque les commentaires des développeurs le justifient. » Pour ce qui est des « améliorations qui ajoutent de nouvelles fonctionnalités importantes, [elles] nécessiteront une justification très forte ». Mais celles qui concernent les tests ou la documentation « ne nécessitent pas d'approbation préalable. »

La version finale du JDK 9 est attendue le 27 juillet 2017, conformément au calendrier dont les étapes en cours et à venir sont les suivantes :

  • 05/01/2017 - Rampdown Start : les Rampdown sont des étapes qui permettent d’appliquer « des niveaux de contrôles croissants » aux changements entrant dans la nouvelle version du JDK. Cette première phase de Rampdown vise à corriger les bogues de priorité P1-P3 ;

  • 09/02/2017 - All Tests Run : tous les tests prévus ont été exécutés, au moins une fois, sur toutes les plateformes supportées ;

  • 16/02/2017 - Zero Bug Bounce : le carnet de bug est complètement pris en compte. Aucun des bugs qui doivent être encore corrigés avant la disponibilité générale de la version ne date de plus de 24 heures, les autres bugs sont reportés à une prochaine version ;

  • 16/03/2017 - Rampdown Phase 2 : à cette deuxième Rampdown, seuls les bugs bloquants peuvent être corrigés ;

  • 06/07/2017 - Final Release Candidate : la date à laquelle la dernière RC doit être proposée et soumise aux tests. Une ou plusieurs RC seront proposées après le Zero Bug Bounce ;

  • 27/07/2017 - General Availability : la version finale, prête pour l'utilisation en production.

Source : OpenJDK Mailing List

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

JDK 10 : le projet pour l'implémentation de la plateforme Java 10 est ouvert, qu'attendez-vous de cette nouvelle version ?
Les futures fonctionnalités de JavaFX pour la version 10 de la plateforme Java déjà en discussion sur la liste de diffusion de l'OpenJFX
Gartner proclame l'obsolescence de Java EE sur le marché des plateformes d'applications, partagez-vous cet avis ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 13/02/2017 à 22:19
JDK 9 atteint le milestone Feature Extension Complete,
les JEP qui ont reçu un délai supplémentaire sont désormais implémentés et intégrés dans le master forest

La sortie initiale de JDK 9 avait été annoncée pour le 22 septembre 2016. Mais Mark Reinhold, architecte en chef du JDK chez Oracle, a demandé un délai supplémentaire de six mois pour la finalisation de Jigsaw, un projet dont l’objectif est de concevoir et de mettre en œuvre un système de modules standards pour Java SE. Après validation de sa proposition, la date de sortie de Java 9 a donc été repoussée au 23 mars 2017, avec donc un décalage dans le reste du calendrier.

« Nous avons fait beaucoup de progrès sur le projet Jigsaw, l’élément clé de cette version, au cours des huit derniers mois. [...] Malgré ces progrès, à ce stade, il est clair que Jigsaw a besoin de plus de temps. Nous avons récemment reçu des commentaires critiques qui ont motivé une refonte de la fonctionnalité package-export du système de module, sans laquelle nous ne pourrions pas atteindre l'un de nos principaux objectifs. Il existe, en plus de cela, de nombreux problèmes de conception non encore résolus, qui nécessitent du temps pour y travailler », a expliqué Reinhold en septembre dernier, précisant que le nombre de bogues ouverts qui sont nouveaux dans le JDK 9 est également plus important que celui dans le JDK 8. Aussi, il a pu obtenir une rallonge dans le délai de livraison de la version finale de JDK 9 qui est prévue pour le 27 juillet de l’année en cours.

Selon la feuille de route communiquée par Reinhold, en décembre dernier, JDK 9 a atteint l’étape Feature Extension Complete (les JEP et petites améliorations qui ont reçu un délai supplémentaire ont été implémentés et intégrés dans le master forest). Reinhold l’a d’ailleurs confirmé dans un message sur la liste de diffusion du projet.

Le 19 janvier, Reinhold a annoncé que le projet est entré dans la première phase du processus Rampdown, des étapes qui permettent d’appliquer « des niveaux de contrôles croissants » aux changements entrant dans la nouvelle version du JDK. Cette première phase de Rampdown vise à corriger les bogues de priorité P1-P3 : il l’a décrit comme un processus durant lequel « nous visons à corriger les bogues qui doivent être corrigés et à comprendre pourquoi nous n'allons pas corriger certains bogues qui devraient peut-être être corrigés ».

À ce stade du projet, l'ensemble des fonctionnalités est gelé, a expliqué Reinhold, et il est « hautement improbable » que d'autres JEP soient ciblés pour la version JDK 9. Bien que de petites améliorations aux nouvelles fonctionnalités seront prises en considération, « la barre est désormais beaucoup plus élevée ». Les membres de la communauté peuvent demander l'approbation de ce type d'améliorations par le biais du processus FC-extension existant. Ces améliorations peuvent être incluses si elles représentent un faible risque à condition qu’elles ajoutent de petites quantités de fonctionnalités manquantes ou améliorent l'ergonomie, « en particulier lorsqu’elles sont justifiées par un feedback de développeurs ».

En outre, il a expliqué que les améliorations qui ajoutent de nouvelles fonctionnalités importantes nécessiteront des justifications beaucoup plus importantes. Quant aux améliorations des tests ou de la documentation, elles ne vont pas nécessiter de telles justifications.

Source : message de Mark Reinhold
Avatar de Askeridos Askeridos - Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/02/2017 à 7:33
JDK 9 atteint le milestone Feature Extension Complete,
les JEP qui ont reçu un délai supplémentaire sont désormais implémentés et intégrés dans le master forest
Yeah, tous ces termes me mettent de bonne humeur ce matin. Ve masteuw fowest, le maïlessetaune genre les mecs ça fait plus pro , ça m'donne envie de revoir la saison 1 de Stargate SG-1.
Avatar de Pill_S Pill_S - Membre expert https://www.developpez.com
le 14/02/2017 à 11:21
Citation Envoyé par Askeridos Voir le message
ça m'donne envie de revoir la saison 1 de Stargate SG-1.
Eclate-toi, Teal'c...

Ch'ai pas mais c'est des termes tellement esotériques? J'ai l'impression qu'on en pond à la chaîne des biens pires...

Moi je salue quand même l'arrivée (bien que tardive ^^) d'une release majeure de Java et de quelques fonctionnalités qui vont être bien pratiques (byebye OSGi)
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/02/2017 à 14:25
On l'aura notre JDK9

Pas mal de changement intéressant dans cette nouvelle mouture.
Pour ceux qui seraient intéressé à connaître l'ensemble des changements/évolutions : http://openjdk.java.net/projects/jdk9/

@Pill_s : je suis pas sûr Qu'OSGI disparaisse de si tôt,
Je sait que le JDK9 apporte le projet Jigsaw qui est censé apportée de la modularité mais concrètement je n'ai toujours pas compris si cela remplacera réellement OSGI.
Perso je n'en ai pas l'impression mais à voir plus en détails.

Si quelqu'un à plus d'info sur la question je suis preneur .
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 18/02/2017 à 13:05
Citation Envoyé par Pill_S Voir le message
(byebye OSGi)
C'est a peu pres impossible car:
1. Les applis modulaires qui veulent etre backward-compatible ne pourront pas utiliser Jigsaw et devront utiliser OSGi
2. Jigsaw ne gere pas vraiment de "lifecycle" des modules, ou en tout cas ne laisse pas le developpeur s'appuyer dessus pour gerer son appli (c'est un point tres important en IoT)
3. Jigsaw ne dispose pas d'une couche service comme OSGi
4. OSGi a deja beaucoup d'utilisateurs, notamment des tres difficiles -politiquement parlant- a migrer (comme les use-cases embarques)
5. J'attends de voir si les developpeurs Java "finaux" vont vraiment avoir quelque chose a faire de Jigsaw pour leurs apps. Au final, les applis sont deja quasiment toutes dans des conteneurs modulaires genre OSGi ou Java EE, donc ajouter la modularite a la couche de la JVM ne devrait pas leur changer grand chose.

Les raisons techniques (1,2,3) rendent par exemple entre impossible et inutile la migration d'applis existantes comme Eclipse ou Karaf

Au final, j'imagine que seule les applis neuves visant vraiment les perfs optimales (donc l'embarque) vont rapidement adopter Jigsaw, et encore, il faudra attendre que Java 9 soit considere comme robuste avant qu'ils y passent. Pour le dev Java workstation ou serveur, la valeur de Jigsaw est tres faible et inferieure a OSGi.
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 22/02/2017 à 16:51
Oracle prépare les développeurs à la migration vers Java 9
la documentation Early Access pour le JDK 9 est disponible en ligne

La sortie de Java 9 est prévue pour le mois de juillet 2017 et depuis le mois dernier, les fonctionnalités ont été gelées pour entamer la phase de Rampdown. Au cours de cette étape, les équipes qui travaillent sur le développement du JDK 9 vont se concentrer sur la correction des bogues, en particulier les bogues de priorité P1-P3 qui sont nouveaux dans cette version, et d’autres bogues de priorité P1-P3 si le temps le permet.

Ce nouveau virage annonce donc de manière imminente la sortie de la prochaine version du JDK repoussée plusieurs fois. De son côté, Oracle veut préparer les développeurs à la migration vers Java 9. Pour cela, la firme de Redwood City a récemment publié la documentation Early Access pour le JDK 9. En plus de fournir un guide de migration de Java 8 vers Java 9, cette documentation présente les nouveautés dans la nouvelle version de la plateforme Java.

« Chaque nouvelle version de Java SE introduit des incompatibilités dans les binaires, les sources et les comportements avec les versions précédentes », explique Oracle. Le but de ce guide de migration est donc d’aider les développeurs à identifier les problèmes potentiels et de leur faire des suggestions sur la façon de procéder pour migrer une application Java existante vers JDK 9.

Les changements les plus importants dans le JDK 9 viennent du projet Jigsaw pour la modularisation de la plateforme Java SE. Cette fonctionnalité « apporte de nombreux avantages, mais aussi de nombreux changements », indique Oracle. « Tout code qui utilise uniquement les API officielles de la plateforme Java SE et les API JDK spécifiques prises en charge doit continuer à fonctionner sans modification. » Par contre, « un code qui utilise certaines fonctionnalités ou des API internes au JDK peut ne pas s'exécuter ou peut donner des résultats différents. » Pour préparer la migration, Oracle suggère de télécharger la dernière build Early Access du JDK 9. Il faut noter que ces builds sont destinées à être utilisées dans des environnements de test, pas en production.

Avec la build Early Access, Oracle recommande d’exécuter l’application que vous souhaitez migrer avant de recompiler, et de voir ce qui se passe. Si votre programme utilise uniquement des API Java SE standard, il devrait pouvoir s'exécuter sans aucune modification. Si l’application est lancée avec succès, il est conseillé d’examiner attentivement vos tests et vous assurer que le comportement est le même qu’avec le JDK 8. Certains utilisateurs ont en effet remarqué que leurs dates et devises sont formatées différemment.

Les étapes suivantes dans le guide de migration vers Java 9 consistent à mettre à jour les bibliothèques tierces, compiler l'application et exécuter l'analyse statique jdeps sur le code.

En ce qui concerne les outils et bibliothèques tiers, il est indiqué dans la documentation qu’il devrait exister des versions mises à jour qui prennent en charge le JDK 9. Il faudra donc consulter les sites web des fournisseurs d’outils et bibliothèques tiers pour obtenir une version de chaque bibliothèque ou outil conçue pour fonctionner sur Java 9. Si des mises à jour existent, il est conseillé de les télécharger et les installer. « Si vous utilisez un IDE pour développer vos applications, il peut vous aider à migrer le code existant », ajoute Oracle. « Les EDI NetBeans, Eclipse et IntelliJ ont tous des versions early access disponibles qui incluent le support de JDK 9. »

Pour un certain nombre de raisons spécifiques, des erreurs peuvent se produire lors de la compilation à l'aide du compilateur JDK 9. Oracle explique par exemple que la plupart des API internes au JDK sont inaccessibles par défaut, de sorte que les développeurs soient susceptibles d’obtenir des erreurs au moment de l'exécution indiquant que l'application ou ses bibliothèques dépendent d'API internes.

Pour identifier les dépendances, vous pouvez utiliser l’outil d'analyse de dépendance de Java. Oracle suggère enfin d’exécuter l'outil jdeps sur votre application. Jdeps est un outil d'analyse statique qui vous aide à savoir de quels paquets et classes dépendent vos applications et vos bibliothèques.

Outre le guide de migration, la documentation Early Access pour le JDK 9 présente les nouveautés dans la nouvelle version de la plateforme Java.

Téléchargez les builds JDK 9 Early Access

Sources : Oracle, Guide de migration vers le JDK 9, Nouveautés dans JDK 9

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avez-vous déjà testé la build JDK 9 ? Si oui, partagez votre expérience.

Voir aussi :

JDK 10 : le projet pour l'implémentation de la plateforme Java 10 est ouvert, qu'attendez-vous de cette nouvelle version ?
Les futures fonctionnalités de JavaFX pour la version 10 de la plateforme Java déjà en discussion sur la liste de diffusion de l'OpenJFX
Gartner proclame l'obsolescence de Java EE sur le marché des plateformes d'applications, partagez-vous cet avis ?
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 21/03/2017 à 11:53
Le JDK 9 entre dans la deuxième phase de correction de bogues
dernière étape avant la sortie de la première release candidate prévue pour le 22 juin

Maintes fois retardé par le projet Jigsaw, le JDK 9 se dirige maintenant tout droit vers une version stable. En janvier, Mark Reinhold d’Oracle a annoncé que les fonctionnalités ont été gelées ; ce qui signifie qu’à ce stade, seules les petites améliorations à faible risque qui ajoutent de petites fonctionnalités manquantes ou qui améliorent l'utilisabilité sont susceptibles d’être approuvées, en particulier lorsque les commentaires des développeurs le justifient.

Le gel des fonctionnalités annonçait également le début de la première phase des tests pour le JDK 9 (Rampdown Phase 1). Deux mois après, l’architecte en chef du JDK chez Oracle, Mark Reinhold, revient pour annoncer que la deuxième phase de test (Rampdown Phase 2) a démarré, conformément au calendrier établi. L'objectif de ce processus est avant tout de s'assurer que les bogues bloquants pour la sortie du JDK 9 soient corrigés. Après, pour les autres bogues qui étaient censés être corrigés, mais qui ne pourront pas l’être, il s’agira de comprendre pourquoi cela ne sera pas fait. Mark Reinhold a donc défini les objectifs spécifiques suivants :

  • corriger tous les bogues P1-P2 qui sont nouveaux dans le JDK 9 et critiques pour la réussite de cette version ;
  • différer explicitement les bogues P1-P2 qui sont nouveaux dans le JDK 9, mais qui ne sont pas critiques pour cette version ou qui ne peuvent pas, pour une bonne raison, être corrigés dans cette version ;
  • laisser la correction de tous les bogues P1-P2 qui ne sont pas nouveaux dans le JDK 9 et qui ne sont pas critiques pour cette version, mais qui étaient auparavant ciblés pour le JDK 9. Dans ce cas, ils doivent être supprimés de la liste des bogues à corriger ou être affectés à une version future.

Les bogues P3-P5 dont les corrections affectent uniquement les tests, la documentation ou les démos pourront être corrigés jusqu’à la sortie de la première build candidate. En ce qui concerne les bogues P3-P5 dont les corrections pourraient affecter le code du JDK 9, leurs corrections seront reportées aux futures versions.

Encore une fois, Reinhold a exhorté les responsables de correction des bogues à ne pas changer la priorité d'un bogue afin de le retirer de la liste. « La priorité d'un bogue devrait refléter l'importance de le corriger indépendamment d’une version particulière, comme cela a été une pratique courante pour le JDK depuis de nombreuses années », dit-il. Pour s’assurer que les correctifs soient intégrés dans le JDK sans risque, il est également demandé aux responsables de correction des bogues de soumettre leurs correctifs à des leads désignés pour demander leur approbation des correctifs avant leur intégration.

Si la phase Rampdown 2 a démarré, les objectifs spécifiques sont soumis à discussion jusqu’au 23 mars et c’est ce processus qui sera utilisé « s’il n’y a aucune objection sérieuse ». Après cette phase, la prochaine étape majeure conformément au calendrier sera la sortie de la dernière Release Candidate (RC) du JDK 9, attendue le 7 juillet prochain, suivie de la sortie de la version stable, le 27 juillet. Mais bien avant la dernière RC, il y aura une ou plusieurs builds candidates. La première est prévue pour le 22 juin prochain.

Source : OpenJDK Mailing List
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 21/03/2017 à 15:56
Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
C'est a peu pres impossible car:
1. Les applis modulaires qui veulent etre backward-compatible ne pourront pas utiliser Jigsaw et devront utiliser OSGi
2. Jigsaw ne gere pas vraiment de "lifecycle" des modules, ou en tout cas ne laisse pas le developpeur s'appuyer dessus pour gerer son appli (c'est un point tres important en IoT)
3. Jigsaw ne dispose pas d'une couche service comme OSGi
4. OSGi a deja beaucoup d'utilisateurs, notamment des tres difficiles -politiquement parlant- a migrer (comme les use-cases embarques)
5. J'attends de voir si les developpeurs Java "finaux" vont vraiment avoir quelque chose a faire de Jigsaw pour leurs apps. Au final, les applis sont deja quasiment toutes dans des conteneurs modulaires genre OSGi ou Java EE, donc ajouter la modularite a la couche de la JVM ne devrait pas leur changer grand chose.

Les raisons techniques (1,2,3) rendent par exemple entre impossible et inutile la migration d'applis existantes comme Eclipse ou Karaf

Au final, j'imagine que seule les applis neuves visant vraiment les perfs optimales (donc l'embarque) vont rapidement adopter Jigsaw, et encore, il faudra attendre que Java 9 soit considere comme robuste avant qu'ils y passent. Pour le dev Java workstation ou serveur, la valeur de Jigsaw est tres faible et inferieure a OSGi.
Ha ben merci, tu réponds à quelques questions que je me posait sur ce sujet.

Merci pour ces quelques éclaircissements.

Cordialement
Offres d'emploi IT
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil