Google annonce que tous les Chromebook de 2017 pourront lancer des applications Android
Et met à jour la liste des anciens modèles compatibles

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
En septembre dernier, Google a amorcé le déploiement de sa boutique d’applications Android sur le canal stable de Chrome OS. Le projet de Google d’exécuter les applications Android sur des Chromebook a débuté il y a deux ans, quand Google a dévoilé App Runtime for Chrome (ARC), un outil qui permet l’empaquetage des applications Android de sorte qu’elles puissent tourner sur Chrome OS, au travers de Native Client.

Moins d’un an après cette étape, Google a indiqué sur le blog Chromium que « tous les Chromebooks lancés à partir de 2017 » vont exécuter des applications Android. L’entreprise a également mis à jour sa liste de Chromebooks plus anciens compatibles qui pourront profiter de ces applications également.

Parmi les nouveaux entrants, figurent le Chromebook Flip Asus, le Chromebook R11 / C738T d'Acer et le Chromebook Pixel 2. Malheureusement, le Chromebook Pixel original, qui a fait ses débuts en 2013, semble un peu trop vieux pour bénéficier d’une mise à jour permettant de lancer des applications Android. Google avait déjà expliqué que les applications Android ne vont fonctionner que sur les systèmes les plus récents et avait clairement fait part de sa décision de laisser de côté les systèmes plus anciens.

Les vieux Chromebooks ne seront pas totalement oubliés. Google garantit toujours les mises à jour de Chrome OS pendant cinq ans à compter de la date de lancement de l'appareil sous sa stratégie de mise à jour automatique. Vous ne pourrez peut-être pas exécuter vos applications Android préférées sur votre ordinateur portable, mais au moins cet ordinateur portable ne sera pas complètement obsolète pendant un moment encore.

L'entreprise explique que « les avancées technologiques et matérielles finissent, avec le temps, par rendre les appareils obsolètes. Ainsi, nous ne pouvons pas maintenir indéfiniment la compatibilité des anciennes tablettes avec la configuration des appareils ni avec la réception de contenus provenant de Google Play for Education. De la même façon, nous ne pouvons pas garantir la mise à jour des anciens appareils Chrome de façon à exploiter les nouvelles fonctionnalités du système d'exploitation ».

Source : blog Chromium, règles relatives à la fin de vie des appareils


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 24/01/2017 à 14:21
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Google annonce que tous les Chromebook de 2017 pourront lancer des applications Android,
l'entremise met à jour la liste des anciens modèles compatibles
L'entreprise explique que « les avancées technologiques et matérielles finissent, avec le temps, par rendre les appareils obsolètes. Ainsi, nous ne pouvons pas maintenir indéfiniment la compatibilité des anciennes tablettes avec la configuration des appareils ni avec la réception de contenus provenant de Google Play for Education. De la même façon, nous ne pouvons pas garantir la mise à jour des anciens appareils Chrome de façon à exploiter les nouvelles fonctionnalités du système d'exploitation ».


J'ai un pc portable de 2005 (je lui ai mis un ssd quand même) sous windows 10, pour du surf (opera) et du word sa tourne assez bien. La batterie est HS mais juste pour dire que non les avancées technologique ne rendent pas le matos obsolète avec de la volonté.

Une suite bureautique sa reste une suite bureautique, y'a pas de raison que word 2016 consomme beaucoup plus que word 97.
Y'a pas de raison qu'ouvrir une simple page html sa consomme plus en 2017 qu'en 2005.

J'suis sur que si on passe les chromebook arm sous Lubuntu ARM chrome sera supporté sans problème encore pas mal de temps
de toute façon j'ai jamais compris l’intérêt de chromeOS (un navigateur en plein écran)
Bon cette os servira enfin à quelque chose, le support natif des apps android c'est pas mal.

Mais entre une tablette pc x86 sous windows ou un chromebook avec les apps android la concurrence est rude, l'un est très bon sur pc l'autre très bon sur tablette.
Avatar de Jonyjack Jonyjack - Membre averti https://www.developpez.com
le 24/01/2017 à 16:15
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Une suite bureautique sa reste une suite bureautique, y'a pas de raison que word 2016 consomme beaucoup plus que word 97.
Y'a pas de raison qu'ouvrir une simple page html sa consomme plus en 2017 qu'en 2005.
Vraiment ? Aucune raison ?
Et tu résumes le surf sur le web à de "simples pages html" ?
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/01/2017 à 12:19
Citation Envoyé par Jonyjack Voir le message
Vraiment ? Aucune raison ?
Et tu résumes le surf sur le web à de "simples pages html" ?

Word c'est des boutons et 1 champs de texte.... sa n'a pas à consommer 1GB de ram quoi...
word 2016 consomme 60mo de ram cher moi à vide. ce qui est normal et pas excessifs.

Le web, les sites web léger sa existe encore (ce site en faits partie au passage)
Tous les sites web n'ont pas besoin d'avoir 36000 scripts js qui tourne, d'ailleurs ceux à qui en ont en ont t'il réellement besoin ? un site web à t'il besoin de faire tourner 3 versions différente de Jquery par exemple ?

Beaucoup semble l'oublier mais l'optimisation de code sa fait partie de notre métier.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 25/01/2017 à 22:29
À bon ? L'injection de code html dans le navigateur en mode développement ne suffit plus... un plugin GlassFish n'est pas forcément utile...

60 Mo ?! Le navigateur alors ?
Offres d'emploi IT
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil