Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Raspberry Pi 3 - Préparation du système d'exploitation
Un tutoriel de Alexandre Laurent

Le , par LittleWhite

44PARTAGES

11  0 
Bonjour à tous,

Je viens d'écrire un nouveau tutoriel sur le Raspberry Pi 3. Le but de mon article est d'expliquer les différentes méthodes pour installer le système d'exploitation que ce soit sur carte SD, mais aussi sur USB ou encore pour charger le système à partir du réseau.

Bonne lecture

Retrouvez les meilleurs cours et tutoriels pour apprendre le Raspberry Pi

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de legtadumorvan
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 09/03/2017 à 8:08
Bonjour

Merci pour tuto qui permet de bien élaguer les pb de boot du raspi3 sur le réseau et ceci sans carte SD

Mais page 12 (Configuration du serveur NFS) : ne serait-ce pas plutôt : /nfs/rpi au lieu de /nfs/client1 ?

Merci

DV
2  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 13/09/2018 à 21:00
Bonjour,

j'ai cru sentir que vous tentiez de proposer l'usage de solutions libres, ou à minima open-sources. Pour s'en rapprocher encore un peu plus, je proposerai de changer l'utilisation de "Win32 Disk Imager" pour "Rufus", qui est sous GPLv3+ pour la quasi totalité du code, et n'est disponible que sous Windows.
Oui et non. Je préfère évidemment les solutions libres (c'est un point de vue de philosophie), mais surtout, je privilégie une solution gratuite si elle est disponible.
Ne connaissant (à l'époque) pas Rufus pour faire cela, je ne l'ai pas proposé. Mais en effet, c'est une solution valide (mais il y en a plein d'autres).

PS: il me semble que sur le Rpi3 B et B+, on ne peut reprogrammer l'OTP qu'une seule fois (program_usb_boot_mode=1) mais il n'est pas fait mention d'un avertissement lors de ces passages.
J'ai ajouté une note pour cela . Toutefois, vous pouvez le reprogrammer autant que vous voulez (si vous précisez 0). Par contre, si la ligne est absente, alors l'état reste tel quel (pas de reprogrammation).
2  0 
Avatar de Philippe Dpt35
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 15/09/2018 à 15:26
Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
Je proposais Rufus également parce qu'il me parait le plus aboutis des quelques logiciels que je connais.
Je me permets de signaler Etcher, libre et gratuit, que j'ai récemment testé et adopté après avoir longtemps utilisé Rufus. Il présente l'avantage d'être disponible aussi bien sous Linux que Windows (en AppImage pour Linux).

L'un comme l'autre sont des logiciels très efficaces pour la gravure d'images système sur carte SD.
2  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 15/10/2016 à 10:20
Bonjour,

Le /boot (habituellement, la partition boot de la carte SD) est chargée par le réseau (uniquement possible avec le Raspberry Pi 3). Dans le tutoriel, c'est le dossier tftboot. Les fichiers sont donc là bas et sont donc modifiables à partir du serveur.
Dans le tutoriel, il est écrit :
Dans le répertoire /tftboot, vous allez mettre les fichiers de la partition /boot de votre carte SD. Dans le dossier /nfs/rpi, copiez les fichiers du système.
Aussi, on peut lire :
dnsmasq intègre un serveur TFTP. Avec l'outil, vous allez pouvoir répondre à la requête de démarrage et renvoyer au Raspberry Pi les fichiers nécessaires à son démarrage : le bootloader.
Peut être ce n'est pas assez clair ?
1  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 15/10/2016 à 13:46
Je fais abstraction du réseau, car beaucoup de cas existent et que ce n'est pas lié au Raspberry Pi. Chez moi, je suis sur une configuration à la française classique, la box Internet fait office de résolveur DHCP (donc, fait les attributions automatiquement + possibilité d'associer une IP à une adresse MAC (configuration semi manuelle)). Mais tout le monde ne sera pas dans ce cas.
Le serveur peut être en connexion directe avec le Raspberry Pi (sans rien entre), ou il peut y avoir un switch, ou un routeur ou ...
Je pense donc que trop de cas existe. Tant que votre configuration permet le ping le Raspberry Pi à partir du serveur, et que vous connaissez vos adresses IP (serveur et client), alors vous êtes bon (et cela peu importe la configuration).

Le processus :
  • démarrage du Raspberry Pi sur une carte SD, afin d'activer le mode program_usb_boot_mode=1 (sans quoi, le Raspberry Pi n'ira jamais voir sur la clé USB ou le réseau pour démarrer). En réalité, ce que l'on fait dans cette étape, c'est mettre à jour le firmware (je crois ? il faut que je vérifie) embarqué sur le Raspberry Pi ;
  • sachant que le système que l'on souhaite avoir à partir du réseau est celui normalement sur la carte SD, on désactive le swap (donc, désactivation du swap de la carte SD) ;
  • préparation du serveur V-C.* ;
  • démarrage du Raspberry Pi ;
  • le serveur reçoit une requête BOOTP/DHCP provenant du Raspberry Pi ;
  • le serveur doit renvoyer les fichiers de boot (habituellement, partition /boot. Dans notre cas, que nous avons placer dans le dossier /tftboot) ;
  • le Raspberry Pi charge son bootloader (kernel7.img). On peut voir que cela fonctionne avec le carré de dégradé arc en ciel sur le périphérique connecté en HDMI et aussi dans les journaux de dnsmasq ;
  • le Raspberry Pi passera au chargement du système d'exploitation (grâce à notre serveur NFS).
1  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 09/03/2017 à 21:19
En effet, vous avez raison.
J'ai corrigé
1  0 
Avatar de Philippe Dpt35
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 15/09/2018 à 9:47
Citation Envoyé par Artemus24  Voir le message
Citation Envoyé par LittleWhite
Par mesure de sécurité, lancez la commande sync après la copie afin de vous assurer que l’opération [/color=green]est[/color] terminée.

1) Petite faute d’orthographe. Il s'agit du subjonctif présent et donc, il ne faut pas mettre "est" (ce que j'ai mis en vert) mais "soit".
--> http://la-conjugaison.nouvelobs.com/du/verbe/etre.php

Connaître ses conjugaisons, c'est bien. Savoir comment les utiliser, c'est mieux.

"Le verbe pronominal s’assurer a plusieurs acceptions. Employé au sens de « vérifier, se rendre certain de quelque chose », il est suivi d’un verbe à l’indicatif et non au subjonctif. Avec ce verbe dont le sens implique la certitude d’un fait, il est normal d’employer l’indicatif, qui est précisément le mode de la certitude, du fait, du réel; le subjonctif ici serait contradictoire, car c’est le mode de l’incertitude, de l’hypothèse, du virtuel. "
http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=4031

DVP dispose d'un forum de relecture orthographique très performant avant publication d'un tutoriel. Certes, une coquille peut toujours arriver, mais je doute que nos relecteurs auraient laissé passer une telle erreur !
1  0 
Avatar de Steinvikel
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/09/2018 à 14:57
Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message
Ne connaissant (à l'époque) pas Rufus pour faire cela, je ne l'ai pas proposé. Mais en effet, c'est une solution valide (mais il y en a plein d'autres).
Moi qui pensait qu'il y en avait peu sur Windows (en dehors des marques de périphérique de stockage). ^^'
Je proposais Rufus également parce qu'il me parait le plus aboutis des quelques logiciels que je connais.

Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message

J'ai ajouté une note pour cela . Toutefois, vous pouvez le reprogrammer autant que vous voulez (si vous précisez 0). Par contre, si la ligne est absente, alors l'état reste tel quel (pas de reprogrammation).
Je n'ai rencontré ni mention d'une note ni d'avertissement au chapitre 4-C, mais uniquement au chapitre 5-A, voici un des passage en question.

Entre temps j'ai recherché l'info concernant l'OTP... vous dites :
"N’oubliez pas de retirer cette ligne, si par exemple, vous utilisez la carte SD sur un autre Raspberry Pi, sans quoi, cela activera l’option sur la nouvelle machine. D’autant plus qu’une fois activé, le mode reste en place même si vous retirez la ligne (pour le retirer, il faut préciser 0 comme valeur)."
Dans les fait l'OTP n'est pas accessible à la réécriture sur le Rpi 1 et 2, mais seulement sur le 3, et cette réécriture n'est possible qu'une seule fois. "program_usb_boot_mode=0" ne fonctionne à priori pas sur un Pi3.
La v1 et v2 nécessite la présence d'une SD pour prendre le relais du boot de l'OTP et simuler sa modification, la v3 modifie directement l'OTP de manière irréversible... d'où la nécessite d'un avertissement à chaque évocation de "program_xxxx_boot_mode=1". voici la source, au 3e paragraphe.
Je vous conseillerais plutôt de mettre l'avertissement suivant :
La ligne "program_usb_boot_mode=1" entraine une réécriture des paramétrages du BIOS du Rasberry Pi (l'OTP), cette réécriture est fait uniquement à partir de la version 3, et est irréversible. Pensez donc à bien retirer cette ligne une fois l'opération terminé, surtout si vous changez, ou utilisez plusieurs Raspberry Pi, sans quoi, cela activera l’option sur la nouvelle machine (et définitivement s'il s'agit d'un Pi3).

Bonjour à vous messieurs Artemus24 et Philippe dpt35.

Concernant la fameuse phrase : " ...lancez la commande sync après la copie afin de vous assurer que l’opération est terminée."
Pour ma part, vous avez tout les 2 raison, les 2 formes sont possibles, correcte, et adapté, seule la subtilité que cette différence engendre peut être décidé par le rédacteur, car lui seul a à l'esprit le sens originelle qu'il voulait retranscrire.
cela peut donc être : "afin de vous assurer que l’opération est effectivement terminée." >> un fait dont on aimerait en avoir une confirmation, connaitre l'exactitude, son état
ou alors : "afin de vous assurer que l’opération soit réellement terminée." >> une supposition que l'on aimerait résoudre, connaitre sa réalité, son état
Je ne vois pas vraiment comment expliquer mieux, mais l'idée est là. ^^'
1  0 
Avatar de Auteur
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/10/2016 à 23:27
Bonjour,

j'ai une question sans aucun doute absurde : dans le paragraphe "V-Démarrage par le réseau", la Raspberry peut démarrer par le réseau et ainsi il n'est pas nécessaire d'avoir une carte SD ou un support USB. Du coup, comment éditer des fichiers de configuration tels que "/boot/config.txt" alors qu'il n'y a aucun support ?
Il ne manque pas une étape pour décrire précisément ce genre d'installation ?
0  0 
Avatar de Auteur
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/10/2016 à 13:03
Si j'ai bien compris :
  1. tu prépares le serveur (dommage que tu fasses abstraction de la préparation du réseau) : § V-C-1 et § V-C-2
  2. tu démarres ton client (tu mets la carte sous tension)
  3. lors du démarrage le Raspberry client va envoyer des requêtes au serveur (et aux autres clients s'il y en a), qui, en retour va lui envoyer des fichiers de configuration pour que le client démarre (§ V-C-4).
  4. une fois cette étape réalisée, tu peux, au niveau du client :
    • activer le mode [codeinine]program_usb_boot_mode=1[/codeinline] § V-A
    • désactiver la swap § V-B
  5. tester la connexion client / serveur (§ V-C-3)

C'est ça ?
0  0