La version finale de PostgreSQL 9.6 est disponible
Avec le parallélisme des requêtes et de nouvelles options pour la réplication synchrone

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Comme annoncé il y a quelques jours, la version finale de PostgeSQL 9.6 est disponible. Sans surprise, on retrouve le parallélisme des requêtes comme cela avait été déjà mis en œuvre dans la version release candidate.

Généralement, lorsque vous disposez de bases de données relativement petites, les requêtes s’exécutent sans difficulté. Mais lorsque les bases de données croissent afin d’atteindre des tailles impressionnantes, l’exécution des requêtes peut retourner des résultats dans un temps non négligeable.

Avec le parallélisme des requêtes, les administrateurs et les utilisateurs des bases de données pourront attaquer leurs bases avec plus de vélocité. Pour pouvoir tenir ses promesses, le parallélisme active l’utilisation de tout ou une partie des cœurs du processeur qui se trouve sur le serveur qui héberge la base de données afin de renvoyer les résultats plus rapidement.

Selon l’équipe de PostgreSQL, cette fonctionnalité permet d’espérer des gains de performances importants lors de l’exécution des requêtes sur les gros volumes de données.

Par ailleurs, vu que cette fonctionnalité fait ses premiers pas au sein de PostgreSQL, il faut savoir qu’il ne sera pas possible de l’utiliser pour toutes les opérations dans les requêtes. Seuls le parcours séquentiel, les agrégats et les jointures sont concernés par le parallélisme des requêtes.

En plus du parallélisme des requêtes qui a trouvé une place de choix dans cette version 9.6 de PostgreSQL, deux nouvelles options ont été également ajoutées à la réplication synchrone de PostgreSQL. La première est la possibilité de configurer des groupes de réplication synchrone. La seconde est que le mode « remote_apply » crée une vue plus cohérente des données sur les différents nœuds. Ces fonctionnalités permettent de maintenir des lectures cohérentes de données sur les nœuds d’un cluster de bases de données.

Autres améliorations qui pourront être bientôt utilisées dans PostgreSQL, c’est le pilote de fédération entre les bases de données PostgreSQL, postgres_fdw, qui a été doté de nouvelles fonctionnalités afin d’exécuter du travail sur les serveurs distants. Plus explicitement, cette fonctionnalité permet à PostgreSQL d’externaliser les tris, les jointures et les mises à jour afin de répartir les charges de travail sur plusieurs serveurs. L’équipe de PostgreSQL compte l’ajouter assez bientôt aux autres pilotes de PostgreSQL déjà existants.

Dans cette nouvelle version de PostgreSQL, il est maintenant possible d’effectuer des recherches par phrase en utilisant la recherche plein texte du système de gestion de bases de données relationnelles et objet.

A côté de toutes des nouvelles fonctionnalités, plusieurs autres améliorations ont été également ajoutées à PostgreSQL 9.6, comme :

  • l’amélioration des réplications, des agrégats des tris et des procédures stockées ;
  • l’utilisation optimale des ressources matérielles lorsque PostrgreSQL 9.6 est installé sur des noyaux Linux récents ;
  • l’amélioration de VACUUM lors du traitement des grosses bases de données ;
  • l’intégration de nouvelles vues et fonctions : pg_stat_wal_receiver, pg_visibility, pg_config, pg_blocking_pids, pg_notification_queue_usage ;
  • la prise en charge de Wait Event ;
  • le support des installations des extensions en cascade ;

Télécharger PostgreSQL 9.6

Source : PostgreSQL

Et vous ?

Avez-vous testé la dernière version de PostgreSQL ? Comment la trouvez-vous ?

Voir aussi

La Rubrique PostgreSQL, Forum PostgreSQL, Cours et tutoriels PostgreSQL, FAQ PostgreSQL


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de cloudit.fr cloudit.fr - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 30/09/2016 à 10:14
PG est solide et vaut largement Oracle et MSSQL pour des utilisations classiques. Cependant, une avancée majeure serait dans le domaine du partionnement de données. Là, on est dans la vraie prod, ça compte.
Actuellement, le partionnement est possible en définissant des héritages entre tables. Pour moi, c'est un hack, là où il faudrait une vraie fonctionnalité comme mentionne SQLPro. Et c'est lourd à mettre en oeuvre si on compare la fonctionnalité équivalente de MSSQL qui est vraiment bien pensée. Le partionnement se définit au niveau de la table et c'est simple à mettre en oeuvre (disponible uniquement en version Entreprise bien sûr).
Ce n'est pas un détail, dès que les données passent un certain volume pour des données "historiques", comme des commandes par exemple, l'existence d'un partionnement est discriminant pour les temps de requêtage.
Egalement, PG devrait se doter d'un outil Profiler à la MSSQL. C'est un outil très précieux pour un DBA.
Comme souvent en open source, des qualités techniques très sûres mais un manque de vision qui handicape l'adoption par rapport aux solutions commerciales.
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/09/2016 à 14:43
Décidément je n'ai pas de chance avec les nouveautés : MySQL qui ne se préoccupe nullement de où on installe programme et données (tout dans un tas sur C:\Program Files). PHP 7.0.1 qui refuse de s'installer sur IIS de Windows Server 2012-R2. Dans le cas du dernier PostgreSQL Stack Builder 4.0 plante à la fin des téléchargements et le nouveau pgAdmin 4 ne veut causer qu'en anglais. Et la version 3 se limite à la version 9.5 de PostgreSQL.

Mais il va bien y en avoir un dans la docte assemblée qui va me dire que c'est l'interface chaise clavier ce qui, soit dit en passant, est la dernière mode pour envoyer bouler, sans un mot d'explication, un qui relate un truc qui ne fonctionne pas ou mal. Pas seulement sur developpez.net, d'ailleurs. J'ai même eu droit à la version lapidaire dans le plus pur style linuxien : ICC. Sur le moment je n'avais pas compris car, pour moi, ICC c'est une abréviation médicale, comme LCR qui signifie nullement "Ligue Communiste Révolutionnaire". Effectivement j'avais eu de l'insuffisance cardiaque congestive (ICC donc) suite à une attaque de dengue, mais je ne papote pas sur mes problèmes de santé sur developpez.net...
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/09/2016 à 15:29
Ayé ! J'ai trouvé le gag de Stack Builder 4.0. Bien qu'il donne toutes les apparences windowiennes du coma dépassé (message "Ce programme ne répond plus") et la fenêtre passant au blanc spectral, il n'est pas si mort que ça. Voyant qu'il y avait une activité réseau sur le modem je lance CurrPorts (un petit utilitaire indispensable) qui m'indique une connexion établie sur un site postgresql. Téléchargement un peu lent, surtout dans mon pays de sauvages, puis, une fois celui-ci terminé, Stack Builder sort de son cercueil et propose de faire les installations.

PostgreSQL et ses éléphanteaux d'utilitaires sont bien élevés : à chaque fois ils demandent où on veut mettre les programmes. Pas comme MySQL que je n'aime pas beaucoup mais l'excellent freeware Filmotech de gestion de collection de films fonctionne avec lui.

Il n'y a plus qu'à espérer que des courageux traducteurs s'occupe de pgAdmin version 4...
Avatar de SQLpro SQLpro - Rédacteur https://www.developpez.com
le 30/09/2016 à 15:54
Citation Envoyé par Chauve souris  Voir le message
Ayé ! J'ai trouvé le gag de Stack Builder 4.0. Bien qu'il donne toutes les apparences windowiennes du coma dépassé (message "Ce programme ne répond plus") et la fenêtre passant au blanc spectral, il n'est pas si mort que ça. Voyant qu'il y avait une activité réseau sur le modem je lance CurrPorts (un petit utilitaire indispensable) qui m'indique une connexion établie sur un site postgresql. Téléchargement un peu lent, surtout dans mon pays de sauvages, puis, une fois celui-ci terminé, Stack Builder sort de son cercueil et propose de faire les installations.

PostgreSQL et ses éléphanteaux d'utilitaires sont bien élevés : à chaque fois ils demandent où on veut mettre les programmes. Pas comme MySQL que je n'aime pas beaucoup mais l'excellent freeware Filmotech de gestion de collection de films fonctionne avec lui.

Il n'y a plus qu'à espérer que des courageux traducteurs s'occupe de pgAdmin version 4...

PgAdmin 4 fonctionne pas trop mal avec la 9.6 sous Windows

A +
Avatar de alassanediakite alassanediakite - Membre expert https://www.developpez.com
le 30/09/2016 à 16:53
Salut
Citation Envoyé par SQLpro  Voir le message
PgAdmin 4 fonctionne pas trop mal avec la 9.6 sous Windows

A +

PAS TROP MAL! c'est vrai...
  • absence du mode graphique pour les requêtes
  • dans la restauration, impossible de choisir le mode "répertoire"
  • dans le nœud table->triggers->trigger, impossible d’accéder à la fonction trigger
  • la sauvegarde est impossible, elle rame et quand on l'arrête on reçoit une erreur due au format utf. Ce qui est étrange, c'est que je l'ai fait avec pgAdmin 3 mais en utilisant les exécutables de pg 9.6
  • l'installation en mode web est un champ de mine que j'ai pas encore franchi.

Personnellement, j'ai choisi PostgreSQL en grande partie à cause de pgAdmin (cela se comprend, je suis développeur ). Donc pour le moment je continue (en production) avec la 9.5 en attendant le bon fonctionnement de pgAmin 4.: (sinon pgAmin 3 ne râle pas trop sur la 9.6)
@+
Avatar de alassanediakite alassanediakite - Membre expert https://www.developpez.com
le 30/09/2016 à 17:06
Salut
Citation Envoyé par Olivier Famien  Voir le message
... L’équipe de PostgreSQL compte l’ajouter assez bientôt aux autres pilotes de PostgreSQL déjà existants.

Parlant de postgres_fdw, cela me semble une incompréhension.
A la date d'aujourd'hui, postgres_fdw est le pilote le plus suivi par l'équipe de développement.
Peut-être s'agit-il d'une intégration de postgres_fdw dans le CORE (directement dans le code) et ne plus en faire une extension comme c'est le cas actuellement.
@+
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/09/2016 à 20:10
Citation Envoyé par alassanediakite  Voir le message
Salut

PAS TROP MAL! c'est vrai...
  • absence du mode graphique pour les requêtes
  • dans la restauration, impossible de choisir le mode "répertoire"
  • dans le nœud table->triggers->trigger, impossible d’accéder à la fonction trigger
  • la sauvegarde est impossible, elle rame et quand on l'arrête on reçoit une erreur due au format utf. Ce qui est étrange, c'est que je l'ai fait avec pgAdmin 3 mais en utilisant les exécutables de pg 9.6
  • l'installation en mode web est un champ de mine que j'ai pas encore franchi.

Personnellement, j'ai choisi PostgreSQL en grande partie à cause de pgAdmin (cela se comprend, je suis développeur ). Donc pour le moment je continue (en production) avec la 9.5 en attendant le bon fonctionnement de pgAmin 4.: (sinon pgAmin 3 ne râle pas trop sur la 9.6)
@+

Ouais ! Ça arrive parfois les nouveautés buguées. Bon si c'est juste pgAdmin qui pose problème et que PostgreSQL 6.6 est sans reproche et que - aussi - pgAdmin 3 v1.22 veut bien travailler dessus malgré ses grimaces, ça sera un moindre mal en attendant qu'il soit corrigé.

Mais j'ai l'impression que postgreSQL est surtout cantonné au monde Linux, comme PHP qui fonctionne à 90 % au moins avec Apache donc les problèmes qui arrivent aux windowiens ce n'est pas traité comme l'urgence à supposer même que les développeurs savent qu'il y a des problèmes.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil