Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla annonce de nouvelles fonctionnalités pour la version 8 d'Autopilot
Qui utilisera le radar comme pièce maîtresse dans sa prise de décision

Le , par Olivier Famien

0PARTAGES

4  0 
Dans la course aux véhicules pilotés automatiquement, avoir un système de pilotage fiable est plus que nécessaire. Il y a quelques mois de cela, un véhicule de Tesla et plus précisément son modèle S était impliqué dans un accident mortel. Pendant que le véhicule roulait avec le système de pilotage automatique activé un poids lourd a brusquement coupé la trajectoire de la Tesla en tournant à gauche. La première analyse faite par les dirigeants de Tesla fut d’admettre que la technologie Autopilot soutenant le pilotage automatique ne serait pas totalement efficace.

En examinant le fonctionnement du pilotage automatique, il se trouve qu’Autopilot utilise un ensemble de capteurs pour détecter les objets présents dans son environnement. Ces capteurs qui sont capables de voir aisément des objets comme des véhicules montrent des faiblesses lorsqu’il s’agit de détecter des objets très fins. De même, il est bon de savoir que ces capteurs n’ont pas la capacité de détecter les objets au-dessus du toit ou en dessous du tableau de bord.

Et pour ce qui concerne le précédent accident, il se pourrait que les capteurs de la Tesla n’aient pas détecté le côté blanc de la semi-remorque. Au regard de tous ces éléments, il paraît évident même pour des personnes non averties qu’il faille apporter des améliorations à ce système en développement.

Tesla n’a pas attendu longtemps et vient d’annoncer un ensemble de changements qui composeront la version 8 de son système de pilotage automatique. Plusieurs nouvelles fonctionnalités d’assistance automatique ont été intégrées dans cette nouvelle version d’Autopilot. Mais la plus significative reste celle du radar qui sera utilisé comme capteur de contrôle primaire sans attendre que la caméra embarquée confirme la reconnaissance de l’image visuelle.

Il faut préciser que dans les versions antérieures, Autopilot utilisait un capteur qui prenait des images avec une caméra et traitait ces images avant de déclencher une réaction. Le radar qui avait été intégré sur les modèles de Tesla depuis 2014 ne venait qu’en tant que capteur additionnel aux autres capteurs déjà présents sur le véhicule. C’est dire qu’il ne jouait qu’un second rôle et non décisif dans la prise de décision du pilote automatique.

Mais avec cette nouvelle version, c’est le radar embarqué qui fournira en priorité à Autopilot les informations de son environnement afin de prendre des décisions idoines. Pour Tesla, c’est un choix difficile que d’utiliser le radar comme outil essentiel dans la prise de décision du système de pilotage automatique, car le radar ne perçoit pas les choses comme l’homme les perçoit.

Pour le radar, les objets comme le bois, les hommes ou le plastique peint paraissent comme translucides. Par contre, les objets métalliques comme les canettes de soda amplifient le signal du radar et donc donnent une impression d’un gros objet. Tous ces paramètres doivent donc être pris en compte lors de l’utilisation du radar au risque de donner de nombreux faux positifs qui déclencheront de mauvaises réactions du système telles que des freinages ou des arrêts inutiles.

Pour régler ces problèmes, la nouvelle version d’Autopilot permettra d’avoir accès à beaucoup plus d’objets avec le radar et aussi beaucoup plus d’informations par objet en connectant ces véhicules au cloud. Le radar enverra des informations au système chaque dixième de seconde afin de construire une image 3D de l’environnement dans lequel il évolue. En comparant les successions d’images par rapport à la vitesse du véhicule, le système sera en mesure de savoir quel objet est statique et quel objet est susceptible d’entrer en collision avec le véhicule.

Par ailleurs, Tesla compte utiliser une base de données des informations collectées par les radars de l’ensemble de sa flotte de véhicules pour améliorer la conduite de son système. Pour ce faire, la flotte de véhicules collectera des informations telles que les panneaux routiers, les objets statiques… avec le radar et les enverra à la base de données de Tesla avec les données retraçant la réaction des conducteurs en temps réel dans telle ou telle situation.

Ces données serviront à créer une liste blanche d’objets qui seront utilisés par Autopilot afin d’éviter les faux positifs. Aussi, elles serviront de base de conduite au système. Lorsque les données montreront que dans un endroit donné les conducteurs ont eu à freiner, quand un véhicule piloté automatiquement arrivera à cet endroit, le système enclenchera progressivement le freinage même si la caméra ne perçoit rien. Et au fur et à mesure que le besoin de freiner grandira, le freinage sera beaucoup plus prononcé jusqu’à immobiliser le véhicule. Tesla souligne que cela peut ne pas toujours éviter des collisions, mais peut atténuer l’impact afin de réduire les blessures des occupants du véhicule. L’avantage d’un tel système de caméra combiné avec le radar est selon Tesla efficace en ce sens qu’il permet d’éviter des collisions même si la visibilité est nulle.

Source : Blog Tesla

Et vous ?

Que pensez-vous des améliorations apportées dans cette nouvelle version ?

Pensez-vous qu'elles rendront les véhicules Tesla plus sûrs ?

Voir aussi

Certains constructeurs auto collectent des données à distance sur les voitures ce que la police pourrait réclamer à des fins d'application de la loi

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 13/09/2016 à 9:15
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Tesla annonce de nouvelles fonctionnalités pour la version 8 d’Autopilot
La première analyse faite par les dirigeants de Tesla fut d’admettre que la technologie Autopilot soutenant le pilotage automatique ne serait pas totalement efficace.
Cette seule affirmation fait froid dans le dos! Tesla a donc "baclé" son système Autopilot sans s'assurer que le système pouvait fonctionner dans tout les environnements météo... Si l'Autopilot n'a pas été capable de détecter un camion sous le soleil que dire d'un enfant qui traverse la route par jour de pluie???

Comment peut-on commercialiser un truc pareil? Et qui dire des autorités qui doivent s'assurer de la sécurité du trafic sur nos routes?
3  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/09/2016 à 10:43
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
La première analyse faite par les dirigeants de Tesla fut d’admettre que la technologie Autopilot soutenant le pilotage automatique ne serait pas totalement efficace.
La première décision à prendre face à se constat serait de changer de nom !
Il ne s'agit que d'une assistance à la conduite et non d'une conduite automatisée et la différence est de taille.
Ce nom marketing amène énormément de confusion et induit les clients en erreurs.
A vrai dire, je pense même que cela devrait être imposé à Tesla car cela ressemble fort à de la tromperie.
L'excuse des CGU ne tient absolument pas la route.
3  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 13/09/2016 à 16:04
Citation Envoyé par squizer Voir le message

Pour ceux qui ne se sentirait pas rassurer par un pilote automatique (qui par ailleurs existe depuis des décénies dans les avions, même pour se poser), il restera toujours la possibilité de ne pas l'utiliser.
La théorie de la version beta n'est pas acceptable! On n'est pas dans le monde du logiciel... Avec Tesla, ce n'est pas quelques bits de données que l'on risque mais des vies humaines!!!

Qui plus est, est-il nécessaire de préciser que lorsque l'on fournit un produit "tout public", on doit faire particulièrement attention aux comportements de ce "tout public"? Vous aurait-il échappé que la majorité de ce "tout public" ne se compose pas de mecs très malins? Un système commercialisé doit par définition avoir pour principale caractéristique d'être imperméable aux idiots

PS: Un avion en vol a rarement l'occasion de croiser un camion sur sa trajectoire et les pilotes ont une formation hautement plus poussée que le chauffeur du dimanche "friqué" qui s'achète une Tesla pour se faire plaisir...
3  0 
Avatar de Jonyjack
Membre averti https://www.developpez.com
Le 13/09/2016 à 11:18
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Pour régler ces problèmes, la nouvelle version d’Autopilot permettra d’avoir accès à beaucoup plus d’objets avec le radar et aussi beaucoup plus d’informations par objet en connectant ces véhicules au cloud. Le radar enverra des informations au système chaque dixième de seconde afin de construire une image 3D de l’environnement dans lequel il évolue. En comparant les successions d’images par rapport à la vitesse du véhicule, le système sera en mesure de savoir quel objet est statique et quel objet est susceptible d’entrer en collision avec le véhicule.
Ça sous-entend que la voiture est "aveugle" quand elle ne peut pas communiquer avec le "cloud" ?
1  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/09/2016 à 11:51
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Un système commercialisé doit par définition avoir pour principale caractéristique d'être imperméable aux idiots
Je n'aurai pas mieux dit

Je pense que Tesla devrait mettre en place tout un tas d'avertisseur sonore pour obliger les conducteurs à être attentif à la route lorsque l'autopilot est déclenché (et même en dehors).
Il y a la possibilité de contrôler que le conducteur a bien les mains sur le volant ou encore qu'il regarde la route (exactement comme on contrôle que la ceinture est bien attachée).
1  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 13/09/2016 à 12:03
Citation Envoyé par BenoitM Voir le message
C'est pour ca que tu as des conditions d'utilisation de l'Autopilot
Super! Donc, on indique en tout petits caractères dans 50 pages de conditions générales que l'Autopilot n'est qu'un gadget pas fiable en qui le chauffeur ne doit pas faire confiance et de l'autre côté, on dépense des dizaines de millions en publicité pour vanter l'Autopilot qui rend la Telsa autonome et intelligente???

Et bien bravo Benoit! Vous disposez de toutes les capacités pour devenir un entrepreneur californien à succcès...
1  1 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 13/09/2016 à 13:49
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Super! Donc, on indique en tout petits caractères dans 50 pages de conditions générales que l'Autopilot n'est qu'un gadget pas fiable en qui le chauffeur ne doit pas faire confiance
Quand tu actives "l'autopilot" il est clairement indiqué que tu dois garder les mains proche du volant et ne pas vaquer à d'autre occupation que la conduite.
Le problème étant que le système marche plutôt très bien et qu'au bout d'un moment on doit lui faire un peu trop confiance et qu'on prend des libertés.

Note aussi que Tesla à toujours présenter son autopilote comme étant en béta et que en aucun cas il peut se substituer complètement à l'humain.
1  1 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/09/2016 à 16:21
Citation Envoyé par Jonyjack Voir le message
Ça sous-entend que la voiture est "aveugle" quand elle ne peut pas communiquer avec le "cloud" ?
Je ne pense pas, j'ai plus l'impression que le cloud est là uniquement pour mettre à jour des règles calculées via l'ensemble des données remontées qui seront susceptible d’être plus "juste" vu que venant d’énormément de situation.
C'est pour moi impossible d'avoir du temps réel avec une connexion au cloud
0  0 
Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/09/2016 à 9:43
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Cette seule affirmation fait froid dans le dos! Tesla a donc "baclé" son système Autopilot sans s'assurer que le système pouvait fonctionner dans tout les environnements météo... Si l'Autopilot n'a pas été capable de détecter un camion sous le soleil que dire d'un enfant qui traverse la route par jour de pluie???

Comment peut-on commercialiser un truc pareil? Et qui dire des autorités qui doivent s'assurer de la sécurité du trafic sur nos routes?
C'est pour ca que tu as des conditions d'utilisation de l'Autopilot
0  1 
Avatar de squizer
Membre actif https://www.developpez.com
Le 13/09/2016 à 14:11
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Cette seule affirmation fait froid dans le dos! Tesla a donc "baclé" son système Autopilot sans s'assurer que le système pouvait fonctionner dans tout les environnements météo... Si l'Autopilot n'a pas été capable de détecter un camion sous le soleil que dire d'un enfant qui traverse la route par jour de pluie???

Comment peut-on commercialiser un truc pareil? Et qui dire des autorités qui doivent s'assurer de la sécurité du trafic sur nos routes?
Comme le dis Grunk plus loin, le système d'autopilot de Tesla a toujours été présenté comme étant une version beta.
Le seul accident qui a eu lieu est curieusement lié a un des ingénieurs Tesla qui ne respectait pas les conditions d'utilisation de l'autopilot. Dans tous les cas il est nécessaire de rappeler que le camion était en tord, pas la Tesla.

Quoiqu'il en soit, la détection de créatures vivantes n'est pas la même que celle de matériaux inertes. Il faudrait une sacrée pluie batante pour ne pas voir un enfant avec un radar thermique fin.
Tesla a vu une faille et entreprend de résoudre le problème, que peux-t-on attendre de mieux ?

Pour ceux qui ne se sentirait pas rassurer par un pilote automatique (qui par ailleurs existe depuis des décénies dans les avions, même pour se poser), il restera toujours la possibilité de ne pas l'utiliser.
0  2