OWL 2 : le nouveau standard du W3C
Veut faciliter l'intégration d'informations. S'imposera-t-il avec le Web Sémantique ?

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Aujourd’hui, le W3C annonce une nouvelle version de son standard OWL (Ontology Web Language) destiné à représenter les connaissances sur le Web. En ligne de mire : le Web sémantique.

Pour Ian Horrocks, professeur à l'université d'Oxford et animateur du Groupe de travail OWL, "la nouvelle version d'OWL apporte puissance et rapidité, elle standardise les caractéristiques les plus demandées par les utilisateurs et présente des profils pour améliorer l'extensibilité dans les applications typiques."

OWL vise à permettre de capturer les connaissances sur un domaine donné pour ensuite gérer ces informations, les exploiter et effectuer des recherches.

Comme le note le W3C, les communautés organisent les informations au moyen de vocabulaires partagés. OWL est un outil qui doit permettre de créer et de partager ces vocabulaires.

OWL entend répondre à des besoins de gestion réels. Au fil du temps, les connaissances évoluent. Il est également courant d’envisager de nouveaux modes d’utilisation des données, ou de combiner ces informations à d’autres par des biais non envisagés de prime abord (par exemple, quand il faut intégrer les ensembles de données de deux entreprises qui fusionnent). "Ces réalités ont été prises en compte lors du développement d’OWL" affirme le W3C qui souligne que OWL permet également de réduire les coûts de développement logiciel et de faciliter la conception de logiciels génériques (outils de recherche, d’inférence, etc.).

Ces outils peuvent être personnalisés par le simple ajout d’autres descriptions OWL. Par exemple, OWL présente une fonction pour déduire que deux éléments d’intérêt sont identiques : "la «planète Vénus» est également « l’étoile du matin » et « l’étoile du soir ». Sachant que ces deux éléments représentent « une seule et même chose », les outils intelligents peuvent inférer des relations automatiquement, sans aucune modification du logiciel", déclare le W3C.

Le W3C a publié la première version d’OWL en 2004. OWL est déjà utilisé dans des applications aussi diverses que l’exploration du pétrole, le commerce électronique, la gestion des dossiers médicaux, les interfaces sémantiques ou la gestion d’archives musicales.

Les nouvelles fonctionnalités dans OWL 2 ont été apportées suite à une demande générale des utilisateurs d’OWL 1. OWL 2 présente les profils OWL, sous-ensembles de langage facilitant l’utilisation et l’implémentation (aux dépens de l’expressivité) conçus pour répondre à différents besoins applicatifs.

Les deux ennemis jurés, IBM et Oracle, ont d'ores et déjà apporté leurs soutiens à ce projet par le biais, respectivement de Charles Lickel, Vice President Software, et de Jay Banerjee, Directeur du Développement Logiciel.

Cela sera-t-il suffisant pour imposer ce standard ?

Pour une prise en main d’OWL 2, vous pouvez vous reporter à sa présentation générale et à son document préliminaire.

Lire aussi :

L'inventeur du "World Wide Web" livre sa vision du futur, notamment sur le Web Sémantique : êtes-vous d'accord avec lui ?

Le W3C abandonne le XHTML 2 et souhaite accélérer la progression du HTML 5

Les normes W3C sont-elles utiles ?

La rubrique Développement Web (actu, forums, tutos) de Développez.com

Et vous ?

Pensez-vous que OWL 2 s'imposera dans l'univers du Web Sémantique ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de CesarR CesarR - Membre habitué https://www.developpez.com
le 28/10/2009 à 16:06
C'est clair que OWL en lui même c'est puissant ... par contre il manque des outils à côté ... genre un SGBD OWL, pas un truc basé sur RDF et ses triplets. Une knowledge base en OWL sans le support d'un SGBD OWL c'est moins vendeur.
Avatar de Metafire18 Metafire18 - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 28/10/2009 à 18:48
Je ne saisis pas l'intérêt d'un SGBD pour OWL Une ontologie n'est elle pas déjà un moyen de stocker l'information?
Avatar de CesarR CesarR - Membre habitué https://www.developpez.com
le 28/10/2009 à 20:12
t'as deja travaillé avec des ontologies de plusieurs giga ?

edit: Metafire, Dijon, 21ans ... fac de sciences ?
Avatar de Metafire18 Metafire18 - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 28/10/2009 à 20:24
A vrai dire non... Je me contente de manipuler des ontologies assez réduite pour le moment. Où se situe le problème pour de plus gros volumes?

H.S: Oui fac de sciences Mirande pourquoi?
Avatar de CesarR CesarR - Membre habitué https://www.developpez.com
le 28/10/2009 à 20:31
Les outils sont pas adaptés. Il faut tirer profit des avantages des SGBD dans la manipulation des gros volumes de données, par exemple en implémentant le meta modele OWL dans un SGBD ...

(j'ai fait mon M2 BDIA là bas ...)
Avatar de - https://www.developpez.com
le 29/10/2009 à 3:13
Citation Envoyé par Metafire18  Voir le message
Je ne saisis pas l'intérêt d'un SGBD pour OWL Une ontologie n'est elle pas déjà un moyen de stocker l'information?

Je suis au combien d'accord. Mais d'abord je pense que ca serait bien de finaliser SPARQL, car entre jena, ARC et autre on a pas forcement les memes resultats. Mais c'est vraiement cool d'avoir enfin un formalisme ontologique et plus devoir bricoler chacun un truc dans son coin.
Avatar de Tommy31 Tommy31 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/10/2009 à 10:02
Citation Envoyé par CesarR  Voir le message
Les outils sont pas adaptés. Il faut tirer profit des avantages des SGBD dans la manipulation des gros volumes de données, par exemple en implémentant le meta modele OWL dans un SGBD ...

Mmm, tu m'en vois très surpris. D'expérience, c'est pas beau ni performant. C'est ce que fait l'api Jena par exemple en adoptant le méta-modèle de triplets RDF. Le soucis est que ça nécessite une traduction des requêtes Sparql en SQL qui n'est pas optimale.
Offres d'emploi IT
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil