Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

Nokia travaille sur une technologie pour réduire la quantité de données des applications inactives
Pour étendre l'autonomie des batteries

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Que vous utilisiez votre smartphone ou non, les applications qui s’exécutent en arrière-plan drainent de l’énergie de votre téléphone. Raison pour laquelle l’un des outils marketing massues les plus utilisés pour convaincre d’acheter un smartphone est la durée de vie de la batterie. D’ailleurs, vous avez classé « l’autonomie de la batterie » en pole position de notre sondage sur les facteurs motivant l’achat d’un smartphone.

Aussi, Nokia Networks pense avoir fait un pas en avant significatif avec le développement d’un logiciel qui permettrait d’étendre la durée de vie de la batterie de 49% (le gain d’économie d’énergie le plus bas observé est de 9% et se trouve dans l’utilisation des messageries instantanées). Les résultats des premiers tests en live du logiciel High Speed Cell FACH de l’entreprise finlandaise ont été observés et menés sur le réseau commercial 3G/HSPA d’un opérateur Européen important mais Nokia s’est gardé de divulguer son nom.

Quand vous utilisez des applications de votre téléphone comme WhatsApp, Facebook, Twitter, ou que vous vous naviguez sur le web et effectuez des opérations comme l’envoi de courriel ou la recherche de notifications, votre téléphone envoie et reçoit de petites quantités de données communément désignés par le terme paquets dont le poids est généralement de l’ordre de quelques centaine de bytes ou kilobytes. Ces données ont un impact sur la durée de vie de votre batterie. Par exemple, une recherche menée par Nokia Smart Labs a découvert que les téléphones tournant sur Android créent juste deux paquets de données par heure sans aucune activité des applications. Mais une fois que des applications sont ajoutées en arrière-plan, les activités de signalisation augmentent de façon exponentielle pour atteindre les 17 paquets par heure, donc les 408 paquets par jour.

Pire encore, quand un smartphone veut recevoir ou envoyer des données, cela se passe par l'attribution d'un canal individuel pour la transmission, quelle que soit la faible quantité de données à transférer, ce qui s’avère être un processus extrêmement inefficace.

C’est donc ici que la technologie intervient. Au lieu d'allouer des canaux individuels à de tous les petits paquets de données, elle utilise un canal partagé avec suffisamment de bande passante pour toutes ces données, et c’est ce processus raffiné qui permet aux applications des téléphones utilisés pour les tests de fonctionner plus rapidement et surtout de consommer moins d'énergie.

Cette technologie a donc été pensée pour gérer ces paquets de données le plus efficacement possible. L’une des résultantes est un accroissement de la vitesse de connexion, sans parler bien entendu d’un accroissement de la sauvegarde d’énergie de votre batterie. Elle devrait également permettre aux opérateurs d’augmenter la qualité de leurs services, et de soutenir un plus grand nombre de téléphones sur leurs réseaux. Selon les récents essais de Nokia, sur les réseaux 3G, le logiciel devrait augmenter la vitesse et les temps de réponse jusqu'à 65% et également entraîner une navigation jusqu'à 20% plus rapide.


Les tests ont également été menés sur des appareils équipés de processeurs Qualcomm Snapdragon qui supportent déjà High Speed Cell FACH. « Les smartphones se vendent déjà plus que les téléphones standards et en 2018, la pénétration des smartphones dans certains marchés développés devrait dépasser les 90 pour cent », a déclaré Thorsten Robrecht, vice-président, gestion de portefeuille de haut débit mobile chez Nokia Networks, « à supposer que tous ces téléphones supportent la 3G, il est important d’améliorer l’efficience du réseau ».

La bonne nouvelle est que l’outil peut être déployé comme une simple mise à jour logicielle. Il convient cependant de préciser qu’il ne fonctionne que sur les petits paquets de données ; les applications faisant usage de grands paquets de données comme le téléchargement de vidéo auront toujours besoin de leur propre canal.

Source : Nokia

Et vous ?

Que pensez-vous de cet outil ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 13:45
Il est claire que si l'on veut préserver sa batterie pour tenir la + que la journée, il est devenu impensable de ne pas désactivé ses données mobiles.
Avatar de x_x_x_o x_x_x_o - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 14:34
Vu dans le texte : "65% pour cent"

ça fait 0,65% ça sert pas à grand chose :p
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent http://www.developpez.com
le 30/10/2014 à 17:08
Citation Envoyé par x_x_x_o  Voir le message
Vu dans le texte : "65% pour cent"

ça fait 0,65% ça sert pas à grand chose :p

Bien vu
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 07/11/2014 à 14:21
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Que pensez-vous de cet outil ?

Que c'est dans la lignée Nokia. Car si mon dernier Smatphone est un Nokia, c'est justement parce qu'il avait déjà une autonomie imbattable.

Donc si
Citation Envoyé par x_x_x_o  Voir le message
Vu dans le texte : "65% pour cent"

ça fait 0,65% ça sert pas à grand chose :p

C'est encore moins ... que déjà beaucoup moins que les autres.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 10/11/2014 à 15:23
Par contre, merci de préférer parler de kilooctets plutôt que de kilobytes. Pas uniquement parce qu'il n'y a pas de raison de garder le terme anglais, vu que le terme français est très commun, mais aussi parce que nous petits français somment bien plus vulnérables à la confusion kb/kB anglosaxone, même en toutes lettres (un bon franglish les prononcera de la même manière).
Avatar de didipostman didipostman - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 10/11/2014 à 16:23
Je vous invite à lire cet article
http://www.developpez.com/actu/76850...s-inquietudes/

les smart TV c comme les smart phone si on cesse d'espionner et de backtracker les utilisateurs on gagnera en énergie et les collecte d'infos excessifs
Offres d'emploi IT
Expert Business Analyst EDI
non renseigné - Provence Alpes Côte d'Azur - Marseille (13000)
Directeur technique et ingénierie h/f
Florian Mantione Institut - Languedoc Roussillon - Montpellier (34000)
Développeur dotnet h/f
Atos - Lorraine - Metz (57000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil