Une équipe de chercheurs de Chicago crée la première prothèse contrôlée par le cerveau
Qui permet de réduire l'effort physique du porteur

Le , par ToTo13, Modérateur
Toutes les personnes amputées rêvent de retrouver la totalité de leurs capacités. C'est souvent presque chose faite grâce aux prothèses existantes, mais ces dernières sont des systèmes mécaniques et électroniques (présence parfois de moteurs) automatiques avec lesquels le porteur doit s'entrainer des heures avant de s'y adapter. Mais pour toute action, le porteur doit induire un effort physique afin que la prothèse réagisse.

Cet effort va devenir inutile, grâce au travail d'une équipe du "Rehabilitation Institute of Chicago". Celle-ci composée de chirurgiens, informaticiens, prothésistes, etc. et financée de plusieurs millions de dollars par l'armée américaine, vient de réaliser la première prothèse de jambe contrôlée par le cerveau (mind controlled bionic leg).



Premièrement un catalogue très complet de mouvements a été réalisé, afin de reproduire les différentes sollicitations demandées à une jambe.
Une série d'électrodes est placée sur des nerfs/muscles restant dans le membre amputé afin de détecter les moindres mouvements de muscles. Ces mouvements sont traduits en signaux qui sont alors analysés, traités, etc.
Puis les chercheurs ont "appris" à la prothèse comment reconnaître ces signaux afin d'effectuer le bon mouvement souhaité par l'utilisateur (parmi ceux du catalogue).

L'utilisateur peut donc faire bouger sa prothèse comme il aurait fait avec sa propre jambe, sans aucun effort physique comme cela serait le cas avec les prothèse classiques.

Sources :
- Chicago Tribune
- NBC news
- LA times


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Uranne-jimmy Uranne-jimmy - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 10:32
Ça y est, les automail arrivent !

Avatar de SalutAVous SalutAVous - Membre du Club http://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 10:56
Ça y est, les automail arrivent !


Génial !
Avatar de vampirella vampirella - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 10:56
Bonjour,

En quoi la prothèse présentée diffère-t-elle des autres (en l'occurrence les prothèses de bras) qu'on a déjà pu voir et qui sont aussi reliés par électrode de surface à un muscle proche de la zone amputée pour effectuer un mouvement ?
Doit-on comprendre que ces électrodes sont directement implémentés sous la peau, par chirurgie ?
Ou bien la nouveauté réside surtout dans l'algorithme de "traduction" du signal en mouvement ?
Avatar de niarkyzator niarkyzator - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 11:12
et financée de plusieurs millions de dollars par l'armée américaine

Moi ce qui m'intéresse c'est ça ... Comme quoi le vrai object de toute ces recherches, c'est pas d'aider quelques handicapés qui pourraient en avoir besoin ...
Avatar de Uranne-jimmy Uranne-jimmy - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 11:17
niarkyzator C'est pas nouveau, le monde tourne autour des évolutions faites dans le cadre de l'armée, que ce soit pour aller sur la lune, pour faire des gps, pour créer internet, pour faire des périphériques de communications toujours plus petit, c'est de l'armée que proviennent toute les ressources. Pourquoi ? ba parce qu'ils ont le budget prévu pour, parce que ces technologies d'abord exclusivement militaires sont un atout non négligeable pour le pays créateur.
Avatar de Carhiboux Carhiboux - Expert éminent http://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 11:30
Citation Envoyé par niarkyzator  Voir le message
Moi ce qui m'intéresse c'est ça ... Comme quoi le vrai object de toute ces recherches, c'est pas d'aider quelques handicapés qui pourraient en avoir besoin ...

Bah si. C'est de pouvoir aider les vétérans.

L'armée US à un tas de défaut, mais on ne peut pas lui enlever qu'elle traite bien les soldats qui ont été blessés en opération. (sans doute aussi pour que les jeunes recrues continuent d'affluer et pour maintenir le prestige de l'armée, mais le fait est qu'ils le font)

Ce qui me chagrine plus moi, c'est que la plupart des recherches qui aboutissent se font sur crédits militaires.

Dommage que nos nations ne soient pas capable de financer la recherche civile de manière aussi efficace.
Avatar de souviron34 souviron34 - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 12:03
Citation Envoyé par niarkyzator  Voir le message
Moi ce qui m'intéresse c'est ça ... Comme quoi le vrai object de toute ces recherches, c'est pas d'aider quelques handicapés qui pourraient en avoir besoin ...

Tu es alors vraiment naif.. ou très jeune

La plupart des recherches, dans tous les domaines , y compris histoire, llnguistique, ou autres sont financés d'une manière ou d'une autre par l'armée..

Citation Envoyé par Carhiboux  Voir le message
L'armée US à un tas de défaut, mais on ne peut pas lui enlever qu'elle traite bien les soldats qui ont été blessés en opération. (sans doute aussi pour que les jeunes recrues continuent d'affluer et pour maintenir le prestige de l'armée, mais le fait est qu'ils le font)

Mouais, ça c'est juste que c'est "un peux mieux" que ce qui se fait en France.. Mais on est très loin de "prendre en charge correctement"... Bien qu'il y ait eu quelques progrès depuis la Guerre du Vietnam, le problème des vétérans handicapés - à tous les niveaux - n'est pas le mieux résolu de ce que peut faire l'armée américaine.... C'est surtout qu'ils en font de la pub... Dans la réalité, c'est tout autre chose.. (le nombre de "vétérans" devenant "homeless", portiers dans des bouges, gros bas des mafias ou des Hells, ou simplement vivant quasi en dessous du seul de pauvreté est hallucinant (en même temps, ils en ont proportionnelement beaucoup plus, vu qu'ils n'ont quasiment pas arrêté d'être en guerre depuis 70 ans)

Citation Envoyé par Carhiboux  Voir le message
Ce qui me chagrine plus moi, c'est que la plupart des recherches qui aboutissent se font sur crédits militaires.

Dommage que nos nations ne soient pas capable de financer la recherche civile de manière aussi efficace.

Ben disons que souvent - même si les budgets sont re-votés d'année en année "- c'est aussi parce que "la recherche appliquée c'est pas bien", dans nos grandes nations intellectuelles (voir tout le foin qu'il y a eu il y a quelques années sur le financement conjoint).. En France par exemple, la recherche publique NE VEUT PAS avoir ses sujets définis par l'industrie, et ne veut pas avoir de contrôle de l'industrie...

D'autre part, et conjointement avec le paragraphe précédent, une recherche militaro-indutrielle, bien qu'ayant des budgets conséquents et reproductibles, a souvent des exigences en termes d'étapes, de résultats.. Ce qui est souvent refusé par la recherche publique...

Quant au sujet, c'est intéressant... Merci ToTo13

PS: le seul domaine dans lequel j'ai constaté que les avancées peuvent être alternativement dans le civil ou dans le militaire sont les simulateurs : au vu des coûts astronomiques d'un crash, le premier qui obtient un bon simulateur, même si il commence par être militaire, passe dans les 3 ou 5 ans dans le civil..
Avatar de yimson yimson - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 30/09/2013 à 17:59
Bonsoir,

Je suis vraiment émerveillé au vu de l'évolution de la technologie dans la médecine. On se croirait encore à l'ère des progrès scientifiques et techniques.


Cordialement
Avatar de Carhiboux Carhiboux - Expert éminent http://www.developpez.com
le 01/10/2013 à 10:37
Citation Envoyé par souviron34  Voir le message
Mouais, ça c'est juste que c'est "un peux mieux" que ce qui se fait en France.. Mais on est très loin de "prendre en charge correctement"... Bien qu'il y ait eu quelques progrès depuis la Guerre du Vietnam, le problème des vétérans handicapés - à tous les niveaux - n'est pas le mieux résolu de ce que peut faire l'armée américaine.... C'est surtout qu'ils en font de la pub... Dans la réalité, c'est tout autre chose.. (le nombre de "vétérans" devenant "homeless", portiers dans des bouges, gros bas des mafias ou des Hells, ou simplement vivant quasi en dessous du seul de pauvreté est hallucinant (en même temps, ils en ont proportionnelement beaucoup plus, vu qu'ils n'ont quasiment pas arrêté d'être en guerre depuis 70 ans)

La question se pose en effet différemment en France, pour plusieurs raisons :

* Déjà, il y a nettement moins de vétérans mutilés en France. Je suis pas sur qu'il y en ait seulement un millier? Peut être même pas 500 avec des blessures aux conséquences à long terme? Aux USA ça se compte en dizaines de millier, car comme tu l'as souligné, les USA sont en guerre de manière quasi ininterrompue depuis 1941. Donc pas les mêmes besoin d’accueil de soldats handicapés.

* Ensuite, en France, chose qui n'existe pas aux USA, il y a la sécurité sociale. Ce qui fait que c'est la solidarité nationale qui prend en charge la rééducation fonctionnelle des individus qui ont besoin de rééducation (que ce soit des militaires WIA, ou des victimes d'accident de la route ou autre...). Et là dessus, le France est plutôt bien pourvue en centre de rééducations fonctionnelles sur tout le territoire.

* Enfin, aux USA, il faut voir ce qu'on appelle pauvre : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pauvret...ne_des_pauvres. Leur vie est moins rêvée que celle des plus aisés, mais on est loin de ce que l'on appelle seuil de pauvreté dans les pays du tiers-monde...

* Pour les vétérans - non handicapés ceux là - qui se retrouvent à être dans des gangs ou la mafia, est-ce que ce n'est pas aussi parce que l'armée recrute dans ce milieu ses hommes de base? Et que lorsqu'ils quittent l'armée, ils reviennent à tout ce qu'ils ont connu dans le civil?
Avatar de souviron34 souviron34 - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 01/10/2013 à 11:29
Citation Envoyé par Carhiboux  Voir le message
* Ensuite, en France, chose qui n'existe pas aux USA, il y a la sécurité sociale.

Ceci est un cliché frisant la caricature du style "'homme au couteau entre les dents".. IL Y A une sécurité socaile aux USA...

Citation Envoyé par Carhiboux  Voir le message
* Enfin, aux USA, il faut voir ce qu'on appelle pauvre : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pauvret...ne_des_pauvres. Leur vie est moins rêvée que celle des plus aisés, mais on est loin de ce que l'on appelle seuil de pauvreté dans les pays du tiers-monde...

En ce qui concerne le fait d'être propriétaire, je n'irais pas forcément vers les chiffres cités : sans doute vrai si on parle des camapgnes, faux si on parle des villes..

Pour le reste, c'est exact. Ce qui n'empêce pas que, RELATIVEMENT, ils sont justement dans la frange très basse (le dernier décile).

Citation Envoyé par Carhiboux  Voir le message
* Pour les vétérans - non handicapés ceux là - qui se retrouvent à être dans des gangs ou la mafia, est-ce que ce n'est pas aussi parce que l'armée recrute dans ce milieu ses hommes de base?

Non, du tout...

C'est juste qu'ils sont en grand nombre, ont eu un bon entrainement pjysique, ont des armes, et sont très souvent laissés sur e carreau par la "société civile".... Plus ont souvent recours à des drogues, soit par habitude, soit pour tenter de faire passer les souvenirs.. Donc dans ces cas-là "on les tient"..
Offres d'emploi IT
Chef de projet SI confirmé (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Fontenay
Architecte fonctionnel et applicatif (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Architecte de données (H/F)
Société Générale - Ile de France - Ile de France

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil