Vos recrutements informatiques

700 000 développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens...

Contactez notre équipe spécialiste en recrutement

Oracle empêche la migration du Projet Hudson hors de la plateforme Java.net
Et met en émoi la communauté open-source

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Mise à jour du 02/02/11 par Hinault Romarick

Visiblement, Oracle souhaite renouer avec les communautés des différents projets open source.

Après le transfert d'OpenOffice.org sous une licence open source, Oracle vient de faire passer le projet Hudson entre les mains de la fondation Eclipse.

«Pour démontrer son engagement envers le promoteur et les communautés open-source, Oracle annonce aujourd'hui qu'elle a soumis une proposition à la Fondation Eclipse pour créer un projet Hudson dans Eclipse et céder le code du noyau du projet. Oracle va transférer la marque Hudson et le nom de domaine Hudson-ci.org à la Fondation Eclipse » peut-on lire dans le communiqué de presse d'Oracle.

La cession du serveur d'intégration continue qui est sans doute le plus utilisé de nos jours, a été faite suite à un examen attentif des options et des discussions avec les clients et partenaires du projet. Pour Oracle, ce transfert est le meilleur moyen d'assurer la croissance et le succès du projet Hudson.

Concrètement, le transfert à la Fondation Eclipse signifie que les contributeurs potentiels au projet Hudson ne seront plus tenus de signer un accord lié à l'« Oracle contribution license » pour participer au développement. Eclipse permet à tout contributeur de garder le droit d'auteur sur le code proposé.

Ce passage de main devrait résoudre les problèmes ayant entraîné le fork du projet. « L'une des questions clés sur la division entre Hudson avec la communauté Jenkins était de savoir comment équilibrer les aspects corporate et communautaires du projet. Félicitations à Oracle de continuer à travailler sur ces questions et de faire ce que je crois être une bonne chose pour la communauté du projet Hudson » a réagit Mike Milinkovich, directeur exécutif de la Fondation Eclipse, cité par Oracle

Comment réagira la communauté open source qui s'est déjà orientée vers le développement du projet Jenkins, fork d'Hudson ? Et quelle sera l'avenir du projet Jenkins ?

Source : Oracle

Et vous ?

Comment voyez-vous l'avenir du projet hudson et du projet Jenkins ?

Le projet Hudson officiellement forké
Après le vote de la communauté open-source et devient Jenkins, Oracle continuera de développer son projet

Mise à jour du 02/02/11

La communauté a voté.

Et à une écrasante majorité (214 contre 14), elle a validé le transfert du projet Hudson vers les Google Groups (pour les mailing lists et les discussions) et vers GitHub pour le code (lire ci-avant).

En conflit avec Oracle sur la propriété du nom, les responsables du projets avaient également proposé de le rebaptiser Projet Jenkins. Une appellation elle aussi acceptée, comme en témoigne le nouveau site d'un des serveurs d'intégration continue les plus utilisés dans l'éco-système Java.

Oracle de son coté a fait savoir qu'il continuera à soutenir et à faire progresser « son » projet Hudson, hébergé lui sur Java.net. Mais qui bénéficie lui aussi d'un nouveau site.

Ces deux domaines se ressemblent d'ailleurs étrangement (le site de Jenkins, le site de Hudson)

Au dela de cette étrange ressemblance, l'affaire fait penser à celle de OpenOffice.org, la suite bureautique de Sun-Oracle forkée par la communauté pour donner LibreOffice.

Sans que l'on sache trop qui est le fork et qui est la « branche historique ».

Source

MAJ de Gordon Fowler

Le Projet Hudson change de nom et devient Jenkins
Pour respecter les droits d'Oracle, sa migration vers GitHub devrait suivre

Mise à jour par Romaintaz du 12/01/11

Hudson est sans doute l'un des serveurs d'intégration continue les plus utilisés aujourd'hui, en tout cas dans l'éco-système Java.

Hudson était un produit Sun. Avec le rachat de cette compagnie il y a un an par Oracle, Hudson est devenu de fait un produit Oracle.

En fin d'année dernière, un grand débat - houleux - a agité la communauté autour de cet outil. Oracle ne souhaitait pas que ce projet soit hébergé sur GitHub (un service d'hébergement de projets basé sur le gestionnaire de sources Git), réputé plus fiable que les infrastructures java.net (lire ci-avant).

Oracle a refusé cette migration, mais a également fait prévaloir ses droits sur le nom Hudson, comme l'a indiqué Ted Farrell (vice-président des outils et middlewares chez Oracle) : "nous sommes propriétaires du nom [Hudson], ce qui implique que vous ne pouvez pas l'utiliser en dehors de la communauté principale" (source).

Autrement dit, Hudson est et restera sous le giron d'Oracle, et continuera d'être hébergé par les infrastructures du géant américain.

Mais Kohsuke Kawaguchi, le "papa" d'Hudson a annoncé hier son intention de résoudre le problème en n'utilisant plus le nom d'Hudson, mais celui de Jenkins.

Souhaitons donc longue vie au serveur d'intégration continue Jenkins.

Complément d'informations de Gordon Fowler :

Andrew Bayer, responsable de la communauté Hudson, a également proposé, suite à ce changement de nom, que le projet migre des serveurs d'Oracle. Propablement vers GitHub. Le changement de nom, qui libérerait le projet de tous ses engagements envers Oracle, permettrait un tel mouvement.

Andrew Bayer précise cependant que le nouveau nom et la migration doivent d'abord être validés par la communauté.

Oracle devrait formuler une "contre-proposition" dans la semaine.

Sources :



Oracle empêche la migration du Projet Hudson hors de la plateforme Java.net
Et met en émoi la communauté open-source

L'Intégration Continue (I.C.) est le nom donné initialement par la communauté de l'Extreme Programming (XP) pour désigner la pratique de génie logiciel visant à accélérer la livraison des logiciels en réduisant le temps d'intégration.

Dans l'écosystème Java, il existe de nombreux outils d'intégration continue, parmi lesquelles Hudson, un serveur d'intégration très en vogue et très apprécié, notamment pour sa simplicité.

Un outil tout autant apprécié par Oracle, qui veut à tout prix le garder sous son contrôle.

Résultat, une nouvelle crise vient d'éclater entre le géant des solutions d'entreprises et la (très large) communauté du projet Hudson.

Tout a commencé en juin 2009, quand des voix de plus en plus nombreuses se sont élevées pour souligner le besoin pressant de sortir le projet du seul site Java.net pour le mettre à disposition sur d'autres plateformes d'hébergement de code, jugées plus fiables au regard des indisponibilité à répétition de Java.net.

Finalement, une partie seulement du projet a été délocalisée, laissant le reste, dont les dépôts de code source (soit la partie la plus importante) sur Java.net.

L'affaire a sérieusement commencé à se gâter il y a un mois, le 1er novembre 2010 exactement, quand Oracle a désigné son ingénieur Winston Prakash co-responsable du projet Java.net, en remplacement de Kohsuke Kawaguchi, inventeur et principal contributeur du projet Hudson.

Deux semaine après, Andrew Bayer, membre du core-team du projet, a remis sur le tapis la question de la délocalisation. Et cette fois, la communauté a vite statué pour migre la plateforme et la mailing list vers Google Groups, qui semblait être le remplaçant idéal.

Mais la migration ne se passe pas sans problèmes techniques. Lors de la transition, les mails adressés aux propriétaires des projets et à leurs communautés n'arrivaient, par exemple, pas à destination. Autre inconvénient, trois jours après, Jacob Robertson, un autre contributeur du projet, découvre que ses identifiants SVN ne fonctionnent plus. Les projets doivent en effet être verrouillés en attendant la fin de la migration.

L'équipe du projet Hundon fait alors de son mieux pour accélérer lemouvement en essayant, tant bien que mal, de garder la communauté informée via son blog et son compte Twitter.

Le 23, soit quatre jours après le début de la migration, le projet n'est toujours pas disponible.

Son fondateur propose alors de migrer le code source vers une deuxième plateforme bien connue, GitHub.

Le 27, Andrew Bayer envoie donc une "proposition formelle" de migrer le projet vers GitHub, fixant la fin du mois comme dernier délai de soumission d'objections.

Mais Oracle ne l'entend pas de cet oreille et le fait savoir par un mail envoyé à la liste de diffusion du projet. Le géant du logiciel fait également savoir « qu'il va annoncer quelques changements dans les semaines à venir ».

Par « quelques changements », il fallait en fait comprendre qu'Oracle avait tout simplement décidé d'annuler la migration : « nous resteront sur l'infrastructure Java.net, [tous les avantages] d'une migration vers Git sont réalisables sur Java.net, rien ne nécessite pas de passer à GitHub » assène, catégorique, un responsable de chez Oracle.

Une affirmation à laquelle Nigel Magnay (contributeur de longue date au plugin Git de Hudson) répond en apportant des éléments expliquant les avantages de la migration.

Ce à quoi Oracle n'a pas tardé à répliquer, laissant bouche bée les leaders du Projet Hudson et les nombreux développeurs et utilisateurs qui suivent l'affaire : « Nigel, ce que je voulais dire, c'est que je crois que la décision finale du choix de l'infrastructure revient à Oracle ».

Face à ce message très clair, la communauté est gagnée par la colère.

Et Oracle provoque une nouvelle polémique.

Une affaire qui montre en tout cas encore une fois à quel point la gestion d'un large projet open-source peut être compliquée.

Source : premier message d'Oracle, deuxième message d'Oracle

Et vous ?

Que pensez-vous de cette affaire ?
Quel dénouement présagez-vous ?

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de romaintaz romaintaz - Rédacteur http://www.developpez.com
le 05/05/2011 à 14:04
Ou qu'ils le donnent à la fondation NetBeans, donc à Oracle

Tout ça parce qu'Oracle a peur de CloudBees... De toutes façons, avant de voir vraiment quelque chose de concret sortir de cette proposition, nous serons sans doute à la version 1.890 de Jenkins
Avatar de Floréal Floréal - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 05/05/2011 à 14:29
Ils auraient du prendre cette décision bien plus tôt. Avant que le fork soit fait par exemple. Et vu que Jenkins a plus évolué que Hudson je me demande si ce dernier va survivre (il suffit de comparer les changelogs).
Avatar de kain_tn kain_tn - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 05/05/2011 à 16:15
Citation Envoyé par Floréal  Voir le message
Ils auraient du prendre cette décision bien plus tôt. Avant que le fork soit fait par exemple. Et vu que Jenkins a plus évolué que Hudson je me demande si ce dernier va survivre (il suffit de comparer les changelogs).

Justement, c'est l'histoire de OpenOffice qui se répète: Oracle a voulu se faire de l'argent sur le dos de développeurs bénévoles, sans leur accorder ni respect ni même la paternité de leur travail, et maintenant qu'ils comprennent que les bénévoles quittent le navire et qu'ils (chez Oracle) devront développer à leur frais, c'est tout de suite moins intéressant. Du coup ils refilent le bébé
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite http://www.developpez.com
le 07/05/2011 à 13:09
Bonne nouvelle pour Hudson car ça ne pouvait pas durer ad vitam aeternam. Tant pis pour Jenkins qui n'aura pas le temps de percer.

Citation Envoyé par kain_tn  Voir le message
Justement, c'est l'histoire de OpenOffice qui se répète: Oracle a voulu se faire de l'argent sur le dos de développeurs bénévoles, sans leur accorder ni respect ni même la paternité de leur travail, et maintenant qu'ils comprennent que les bénévoles quittent le navire et qu'ils (chez Oracle) devront développer à leur frais, c'est tout de suite moins intéressant. Du coup ils refilent le bébé

C'est exactement ça. Pour des raisons plus ou moins valables sur le fond (parce que forker sous prétexte qu'une application, ici Hudson, n'est pas sur le bon serveur, on a vu plus crédible), les communautés des nouveaux projets libres d'Oracle ont délaissé ces projets là. Et plutôt que de tuer ces projets là comme le premier fanatique du propriétaire pour lequel les libristes le font passer, Oracle passe la main à la communauté.
Avatar de Philippe Bastiani Philippe Bastiani - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 07/05/2011 à 22:16
Citation Envoyé par kain_tn  Voir le message
Justement, c'est l'histoire de OpenOffice qui se répète: Oracle a voulu se faire de l'argent sur le dos de développeurs bénévoles, sans leur accorder ni respect ni même la paternité de leur travail, et maintenant qu'ils comprennent que les bénévoles quittent le navire et qu'ils (chez Oracle) devront développer à leur frais, c'est tout de suite moins intéressant. Du coup ils refilent le bébé

Des ressemblances mais aussi beaucoup de divergences entre ces 2 histoires:

OpenOffice était un produit clé pour Oracle.... pas Hudson !

Lors du clash:
-LibreOffice a été soutenu par IBM, Google: tiens, tiens un fork soutenu par des concurents qui proposent leur propre suite OO et/ou qui entrent en concurence directe avec Oracle pour le cloud !!!!!
-pour Hudson Oracle a gardé des soutiens de poids côté business (VMWare et Sonatype).

Pour l'avenir
- OO est quasi enterré laissant le champ libre à LibreOffice
- le processus d'intégration de Hudson à la pépinière Eclipse est un point très positif pour l'avenir du projet. Mais son intégration risque d'être assez long; et, rien ne dit que le projet Jenkins voudra merger avec Hudson... là c'est un réel gachi...
Avatar de ValCapri ValCapri - Membre régulier http://www.developpez.com
le 08/05/2011 à 23:04
Citation Envoyé par Philippe Bastiani  Voir le message
Des ressemblances mais aussi beaucoup de divergences entre ces 2 histoires:

OpenOffice était un produit clé pour Oracle.... pas Hudson !

Lors du clash:
-LibreOffice a été soutenu par IBM, Google: tiens, tiens un fork soutenu par des concurents qui proposent leur propre suite OO et/ou qui entrent en concurence directe avec Oracle pour le cloud !!!!!
-pour Hudson Oracle a gardé des soutiens de poids côté business (VMWare et Sonatype).

Pour l'avenir
- OO est quasi enterré laissant le champ libre à LibreOffice
- le processus d'intégration de Hudson à la pépinière Eclipse est un point très positif pour l'avenir du projet. Mais son intégration risque d'être assez long; et, rien ne dit que le projet Jenkins voudra merger avec Hudson... là c'est un réel gachi...

Pour Hudson, je ne vois pas pouquoi Hudson et Jenkins ne mergerait pas, mais bon.

Pour LibreOffice, tout le monde est loin d'être d'accord, et il peut-être justement trop lié à de grande entreprise.

Maintenant, reste a voir comment Oracle va gérer la crise avec la fondation Apache. Je trouve qu'Oracle ferait bien de rendre JaVa full Open Source ou en tout cas, une plus grande liberté aux autres JVM.
Avatar de Philippe Bastiani Philippe Bastiani - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 09/05/2011 à 9:16
Citation Envoyé par ValCapri  Voir le message
Pour Hudson, je ne vois pas pouquoi Hudson et Jenkins ne mergerait pas, mais bon.

Celà serait bien évidemment souhaitable. Mais
1- le processus d'intégration à la fondation Eclipse est long.
2- rien ne dit que la gouvernance Eclipse et les exigences en matière de transfert de licence satisfasse la nouvelle équipe.
Pourquoi ne sont-ils pas allés vers Apache ou Eclipse pour Jenkins ?

Citation Envoyé par ValCapri  Voir le message
Pour LibreOffice, tout le monde est loin d'être d'accord, et il peut-être justement trop lié à de grande entreprise.

IBM, entre autre, qui a sa propre suite; et qui, IMHO, verrait d'un bon œil la disparition de la branche historique estampillée SUN/Oracle...

Citation Envoyé par ValCapri  Voir le message
Maintenant, reste a voir comment Oracle va gérer la crise avec la fondation Apache. Je trouve qu'Oracle ferait bien de rendre JaVa full Open Source ou en tout cas, une plus grande liberté aux autres JVM.

La liberté y est plus ou moins... du moment que le business généré n'entre pas en conflit avec le leur. En fin de compte, Apache (même s'ils n'ont pas obtenu d’agrément) peut encore travailler sur Harmony ! Google au contraire...
Perso: je ne vois pas l’intérêt de s'éparpiller sur x JVM libres. Un fork ne peut-être intéressant que lorsqu'il apporte des idées innovantes. Aujourd’hui ce ne me semble pas le cas avec une seule des JVM libres y compris Harmony...

En parlant de liberté: le modèle MySQL semble intéressant. Les forks sont autorisés mais la marque MySQL reste l'exclusivité d'Oracle !
Avatar de romaintaz romaintaz - Rédacteur http://www.developpez.com
le 09/05/2011 à 15:31
Oula, n'enterrez pas Jenkins trop vite ! Jenkins a emmené une grosse partie de la communauté des développeurs avec lui, son avenir à court ou moyen terme reste donc assuré.

Quant à Hudson, son passage dans les mains d'Oracle, puis de Sonatype puis finalement d'Eclipse fait qu'on s'y perd, et je ne suis pas sûr que le processus d'intégration dans la fondation Eclipse soit nécessaire une bonne chose, étant donné la lourdeur de son système.

Bref, seul l'avenir nous dira ce qu'il adviendra des ces outils. Mais n'oublions pas non plus qu'il existe d'autres serveurs d'Intégration Continue, que cela ne se limite pas à Hudson/Jenkins

Une petite lecture annexe : http://blog.loof.fr/2011/05/hudsonje...re-contre.html
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 13/05/2011 à 14:24
Une question : qui possède maintenant la marque "Hudson" ?
Avatar de romaintaz romaintaz - Rédacteur http://www.developpez.com
le 13/05/2011 à 14:58
ça devrait appartenir à la Fondation Eclipse désormais. Mais se pose encore des questions sur le contenu d'Hudson, comme le dit Kohsuke :

First, about contributions I made during the early days of the project, when it was still my hobby project. It is generally true that corporations want to own as much IP as possible that employees create (and justifiably so, since that’s what we get paid for), and Sun was no exception. However, there’s California labor code section 2870, which says employees get to retain rights under certain conditions.

Second, there are contributions I made after I left Oracle, before we moved on to Jenkins. I think it’s pretty clear that that portion doesn’t belong to Oracle.

Bref, c'est loin d'être fini cette affaire
Avatar de Philippe Bastiani Philippe Bastiani - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 13/05/2011 à 19:48
Citation Envoyé par romaintaz  Voir le message
ça devrait appartenir à la Fondation Eclipse désormais. Mais se pose encore des questions sur le contenu d'Hudson, comme le dit Kohsuke :...
Bref, c'est loin d'être fini cette affaire

Intéressant... En gros il ne va pas faciliter le transfert! Je rapproche cet échange à ce billet: Les communautés open-source sont-elles si vertueuses ? Bref, de l'intolérance, des égos, des aigreurs, des incompréhensions...

Il parle beaucoup de ses contributions et de son éventuelle propriété intellectuelle... Le transfert de licence du fork ne pose-t'il pas les mêmes questions pour les contributions qui ne lui sont pas propres ?

Encore une fois: quel gachi...
Offres d'emploi IT
Analyste SI-métier (poste également ouvert aux stagiaires, alternants et VIE du groupe)-(H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Technical leader / moe perle (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val de Marne
Chargé(e) de mission au CERT Société Générale (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil