La part de marché de Bing fait polémique
Le moteur de recherche progresse selon des méthodes de calcul mais stagne selon d'autres

Le , par Kerod, Inactif
Mise à jour du 23.08.2010 par Katleen
comScore présente une nouvelle méthode de calcul de la part de marché de Bing suite à la polémique concernant le Slide Show


Nous vous en avions déjà parlé il y a quelques mois : les moyens utilisés pour mesurer la part de marché de Bing faisait débat du fait de la prise en compte (ou non) du "slide show". Cette fonctionnalité apportée par Microsoft transforme des données visionnées par les utilisateurs en recherches valides, alors que ces internautes n'avaient pas forcément l'intention d'effectuer une recherche.

comScore a été vivement critiqué récemment sur ses méthodes de calcul car l'institut d'analyses Web a inclus les "slide shows" dans ses statistiques.

Le groupe a donc modifié ce mois-ci ses méthodes de recensement avec l'arrivée de l'explicit core search (qui ne contient pas les slide shows) et du total core searches (qui prends en compte les slide shows).

A terme, il est prévu que les deux manières de faire soient présentées dans les rapports mensuels à destination du public. L'interprétation Core Search traditionnelle du marché et la récente Explicit Core Search seront offertes aux yeux de tous, et en particuliers des professionnels qui les utiliseront pour à la carte suivant leurs buts et diverses circonstances.

Quoiqu'il en soit, les chiffres de juillet 2010 ont été les premiers a bénéficier de ce changement dans les mesures.

Et voici ce qu'ils disent (avec l'explicit core search) : Google a perdu 0.4% depuis juin mais conserve tout de même 65.8% du marché U.S. de la recherche en ligne.

Avec le calcul basé sur le total core search (qui inclus les slide shows), c'est un point que perd Google (passant de 62.6% en juin à 61.6% en juillet).

Le Slide Show semble donc avantager fortement Yahoo et Bing par rapport à leur concurrent leader du marché.

D'ailleurs, avec l'explicit core, Yahoo obtient une part de 17.1% (+0.4% par rapport à juin) et Bing reste à 11% (comme depuis quelques mois).

Maintenant, avec les statistiques de total core search, Yahoo obtient 20.1% (+1.2%) d'utilisation en juillet 2010 et Bing s'en sort avec 12.6% des recherches lancées aux USA.

Source : comScore

Selon-vous, laquelle de ces deux méthodes de calcul est la plus fiable ?

Laquelle est celle à privilégier ? Dans quelles circonstances ?

Mise à jour du 15.07.2010 par Katleen
Bilan de la première année d'existence de Bing : 12.7% de part de marché et une évolution axée sur la recherche mobile


Même si les responsables du développement de Bing affirment que "la route est encore longue" pour le moteur de recherche, les dernières statistiques disponibles montrent une bonne progression de ce dernier.

Car, même si Google trône toujours largement en tête avec 62.6%, la part de marché de Bing atteint les 12.7% en juin 2010.

Et Microsoft semble très motivé pour pousser son poulain le plus loin possible. "Nous jouons pour gagner", déclare ainsi à ce propos un porte-parole sur les ondes de la BBC anglaise.

Et les derniers chiffres publiés par ComScore sont plutôt encourageants.

L'institut de recherche démontre qu'au mois de juin, Google a perdu un peu de terrain aux USA (de 63.7% à 62.6%) alors que Yahoo (18.9% contre 18.3% en mai) et Bing ont gagné des parts de marché.

Bing, dernier entré dans la course depuis son lancement en juin 2009, a donc réussi à s'accaparer 12.7% du marché de la recherche en ligne en l'espace d'un an.

Le moteur de recherche se veut "user friendly" en se concentrant sur des thèmes populaires comme les voyages, divertissements, cartes, informations et météos, shopping, etc.

Cette approche semble faire mouche auprès des internautes.

Mais à Redmond, on ne compte pas s'arrêter là. La stratégie mobile va devenir prioritaire.

Il y a 6 mois, le widget Bing pour iPhone a été lancé. Il a depuis connu un succès de masse, en étant téléchargé 4.3 millions de fois aux Etats-Unis.

La recherche mobile est vue par Microsoft comme le créneau porteur du moment, donc celui à prendre.

La firme compte optimiser ses résultats de recherche en se basant sur la localisation de l'utilisateur ; mais aussi grâce à sa nouvelle maxime "type less and do more" (pour répondre aux remarques des internautes qui se plaignent de devoir saisir du texte avec difficulté sur leurs terminaux mobiles). C'est ainsi que Microsoft envisage le futur.

Sources : ComScore ; Interview d'un cadre de Microsoft par la BBC

Comment imaginez-vous l'évolution de Bing sur le long terme ?

Suite à l'alliance Bing-Yahoo, Google se portera-t-il mieux avec un seul puissant adversaire que contre deux faibles concurrents ?

Mise à jour du 18.06.2010 par Katleen
Les parts de marché de Bing contestées par une polémique, le moteur de recherche progresse ou stagne selon les méthodes de calcul


Alors que Bing vient de fêter sa première année d'existence et qu'il tente tant bien que mal de s'imposer face à la domination indiscutable du marché de la recherche en ligne par Google, il se retrouve au centre d'une polémique brûlante.

En Mai, les parts de marché de Bing relatives au nombre de requêtes lancées dans le monde sont restées plates en comparaison à Avril (d'après les chiffres publiés par comScore).

De là est apparue une controverse : comment définir "une recherche" ?

Des experts disent que les résultats annoncés par les analystes comme comScore sont faussés, voir erronés, et qu'ils seront de moins en moins fiables.

Bing et Yahoo ont, il y a peu, introduit le "slide show", une option qui permet de naviguer parmi les données et qui compte comme une recherche. Ce qui doperait les résultats.

Les spécialistes estiment qu'en ajustant les chiffres actuels suite à la connaissance de cette information, les parts de marche de Yahoo pour Avril et Mai auraient chutées pour atteindre 16.6 %, tandis que celles de Bing auraient stagné de mois en mois (atteignant 10.8%).

Google est quant à lui toujours en forme en trônant à 66.4% en Mai.

Mais si l'on conserve les recherches attribuées au Slide Show, alors le paysage se modifie quelque peu : pour Mai, Bing totalise 12.1% du marché (+0.3% comparé à Avril), Yahoo 18.3% (en hausse par rapport aux 17.7% d'Avril) et Google 63.7% (avec un léger recul par rapport aux 64.4% d'Avril, en utilisant la même méthode).

Autrement dit, l'évolution du secteur est toute autre. Avec ces résultats, on voit un recul de Google et une avancée de ses deux concurrents. Tandis qu'avec l'autre méthode, ce sont les outsiders qui perdent du terrain tandis que le géant de Mountain View en gagne...

Source : comScore

Selon-vous, quelle est le meilleure méthode de comptabilisation ? Les "slide show" doivent-ils compter pour des recherches ?

Mise à jour du 24/03/10

Bing à son plus haut niveau depuis son lancement
Et Google continue de progresser aux Etats-Unis, Yahoo recule

Selon l'étude du site de mesure comScore, les deux moteurs de recherche de Google et de Microsoft (Bing) ont progressé au mois de Février 2010 aux Etats-Unis (marché numéro un des requêtes au niveau mondial).

Les positions restent néanmoins assez similaires puisque Google progresse de + 0,1%, contre +0,2 pour Bing, pour arriver à des parts de marchés (PDM) respectives de 65,5 % et 11,5 %.

Un autre cabinet (Nielsen), donne même une PDM de 12,5 % au moteur de Microsoft. Soit la meilleure performance de Bing depuis son lancement.

De son coté, Yahoo continue son lent recul (- 0,2%) avec 16,8 % de PDM.

Les résultats bruts de nombre de recherches effectuées sont quant à eux à prendre avec des pincettes puisqu'ils comparent le mois de janvier et celui de février qui est, par définition, beaucoup plus court.

On attend également les chiffres au niveau mondial.

On sait en effet que Bing a actuellement du mal à trouver sa place hors des Etats-Unis face à la position hégémonique, pour ne pas dire monopolistique, du moteur de Moutain View.

Par exemple, sur le panel des informaticiens francophones (developpez.com, source Xiti), en février 2010 Google tutoie les 98,4% (contre 98,3% en janvier soit +0,1% de PDM) là où Bing en reste à 0,6% (même score en janvier). Quant à Yahoo, il recule encore de 0,4 % (PDM de janvier) à 0,3% en février.

Toujours est-il que certains, dont le PDG de Titan SEO, pensent que ces bons résultats ne sont qu'un début : « Nous nous attendons à voir la part de marché de Bing continuent de croître».

Mais il reste cependant très prudent « il est très peu probable qu'il maintienne le même taux de croissance [sur le long terme] ».

Une opinion a mettre en perspective avec celle de Steve Ballmer, qui ne désespère pas que Bing devienne un jour numéro un et dépasse Google.

Source : les chiffres de comScore et le communiqué de presse de Titan SEO et Nielsen

MAJ de Gordon Fowler

Moteurs de recherche : Bing gagne des parts de marché au détriment de Yahoo Search, selon comScore


Selon Comscore, Microsoft s'est établi à 8,4% du marché des moteurs de recherche en Juin, contre 8,0% en Mai. Google est resté à 65,0% et Yahoo a chuté de 20,1% en Mai à 19,6% en Juin. Microsoft a gagné 0,4 point ce qui n'est pas significatif et aurait apparemment eu aucun effet sur la redistribution des recettes publicitaires que vise Microsoft.

Il y a un an, la part de Google a été estimée par Comscore à seulement 61,5%, suivi par Yahoo avec 20,9% et Microsoft avec 9,2%. À la fin de l'année 2007, Google ne détenaient que 58,4%, Yahoo 22,9% et Microsoft 9,8%. Dans cette optique, un gain de 0,4% est substantielle, même si le gain global est beaucoup moins que les 10-13% qui avait été prévu par les analystes. Toutefois, Juillet pourrait offrir une image différente, car c'est le premier mois complet de Bing en ligne. Yusuf Mehdi, Vice President Senior de l'audience en ligne chez Microsoft, a récemment déclaré que Microsoft a connu une croissance de 8% de visiteurs uniques sur Bing.com en Juin.

Lire aussi :
Microsoft enterre Live Search et lance son Bing mais ne convainc toujours pas la France
Pour contrer Bing, Google sort ses tableaux

La reconquête de Microsoft par l'intermédiaire de Bing à commencer et les chiffres sont là pour nous le montrer même s'ils ne sont pas encore satisfaisant. Seul l'avenir nous dira si Bing est capable de rivaliser avec Google et Yahoo, mais en attendant pensez-vous que Bing y arrivera ? Avec Google cela s'annonce plus que difficile, mais avec Yahoo a-t-il des chances ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 24/03/2010 à 16:46
Bah je ne savais pas que yahoo faisait autant de part de marché que ça.
Avatar de Marc Lussac Marc Lussac - Rédacteur en Chef http://www.developpez.com
le 24/03/2010 à 16:49
Sur les informaticiens francophones (developpez.com, source Xiti), ça donne en février 2010 :

- Google : 98,4% (janvier 2010 : 98,3%)
- Bing : 0,6% (janvier 2010 : 0,6%)
- Yahoo : 0,3% (janvier 2010 : 0,4%)
- Autres : 1%

Donc sur les informaticiens francophones :
- Google a pris 0,1% à Yahoo pour arriver à 98,4%
- Bing stable à 0,6%
Avatar de Marc Lussac Marc Lussac - Rédacteur en Chef http://www.developpez.com
le 24/03/2010 à 17:02
Citation Envoyé par samuel.s  Voir le message
Bah je ne savais pas que yahoo faisait autant de part de marché que ça.

C'est les chiffres USA, sur la France c'est différent Google à une pdm beaucoup plus élevée.
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 24/03/2010 à 17:09
Tout à fait,

D'où :
On attend également les chiffres au niveau mondial.

On sait en effet que Bing a actuellement du mal à trouver sa place hors des Etats-Unis face à la position hégémonique, pour ne pas dire monopolistique, du moteur de Moutain View.

Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 18/06/2010 à 4:08
Mise à jour du 18.06.2010 par Katleen
Les parts de marché de Bing contestées par une polémique, le moteur de recherche progresse ou stagne selon les méthodes de calcul


Alors que Bing vient de fêter sa première année d'existence et qu'il tente tant bien que mal de s'imposer face à la domination indiscutable du marché de la recherche en ligne par Google, il se retrouve au centre d'une polémique brûlante.

En Mai, les parts de marché de Bing relatives au nombre de requêtes lancées dans le monde sont restées plates en comparaison à Avril (d'après les chiffres publiés par comScore).

De là est apparue une controverse : comment définir "une recherche" ?

Des experts disent que les résultats annoncés par les analystes comme comScore sont faussés, voir erronés, et qu'ils seront de moins en moins fiables.

Bing et Yahoo ont, il y a peu, introduit le "slide show", une option qui permet de naviguer parmi les données et qui compte comme une recherche. Ce qui doperait les résultats.

Les spécialistes estiment qu'en ajustant les chiffres actuels suite à la connaissance de cette information, les parts de marche de Yahoo pour Avril et Mai auraient chutées pour atteindre 16.6 %, tandis que celles de Bing auraient stagné de mois en mois (atteignant 10.8%).

Google est quant à lui toujours en forme en trônant à 66.4% en Mai.

Mais si l'on conserve les recherches attribuées au Slide Show, alors le paysage se modifie quelque peu : pour Mai, Bing totalise 12.1% du marché (+0.3% comparé à Avril), Yahoo 18.3% (en hausse par rapport aux 17.7% d'Avril) et Google 63.7% (avec un léger recul par rapport aux 64.4% d'Avril, en utilisant la même méthode).

Autrement dit, l'évolution du secteur est toute autre. Avec ces résultats, on voit un recul de Google et une avancée de ses deux concurrents. Tandis qu'avec l'autre méthode, ce sont les outsiders qui perdent du terrain tandis que le géant de Mountain View en gagne...

Source : comScore

Selon-vous, quelle est le meilleure méthode de comptabilisation ? Les "slide show" doivent-ils compter pour des recherches ?
Avatar de benzoben benzoben - Membre actif http://www.developpez.com
le 18/06/2010 à 11:14
J'ai accueilli l'arrivée de Bing avec enthousiasme, en espérant qu'il concurrencerait google mais j'ai l'impression quand même que le résultat d'une recherche sur Bing est moins pertinente que sur Google.
Avatar de seblutfr seblutfr - Membre averti http://www.developpez.com
le 18/06/2010 à 15:01
Citation Envoyé par benzoben  Voir le message
J'ai accueilli l'arrivée de Bing avec enthousiasme, en espérant qu'il concurrencerait google mais j'ai l'impression quand même que le résultat d'une recherche sur Bing est moins pertinente que sur Google.

Il faut attendre l'arrivée de la version finale : en France, on est toujours limité à la béta, qui est loin d'être complète. La version US l'est déjà davantage.
Avatar de adivinenza adivinenza - Membre régulier http://www.developpez.com
le 20/06/2010 à 15:06
Citation Envoyé par seblutfr  Voir le message
Il faut attendre l'arrivée de la version finale : en France, on est toujours limité à la béta, qui est loin d'être complète. La version US l'est déjà davantage.

Ça c'est bien vrai, moi j'utilise la version americaine qui, je peux vous l'assurer, rien à voir avec la beta française!
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 15/07/2010 à 7:20
Mise à jour du 15.07.2010 par Katleen
Bilan de la première année d'existence de Bing : 12.7% de part de marché et une évolution axée sur la recherche mobile


Même si les responsables du développement de Bing affirment que "la route est encore longue" pour le moteur de recherche, les dernières statistiques disponibles montrent une bonne progression de ce dernier.

Car, même si Google trône toujours largement en tête avec 62.6%, la part de marché de Bing atteint les 12.7% en juin 2010.

Et Microsoft semble très motivé pour pousser son poulain le plus loin possible. "Nous jouons pour gagner", déclare ainsi à ce propos un porte-parole sur les ondes de la BBC anglaise.

Et les derniers chiffres publiés par ComScore sont plutôt encourageants.

L'institut de recherche démontre qu'au mois de juin, Google a perdu un peu de terrain aux USA (de 63.7% à 62.6%) alors que Yahoo (18.9% contre 18.3% en mai) et Bing ont gagné des parts de marché.

Bing, dernier entré dans la course depuis son lancement en juin 2009, a donc réussi à s'accaparer 12.7% du marché de la recherche en ligne en l'espace d'un an.

Le moteur de recherche se veut "user friendly" en se concentrant sur des thèmes populaires comme les voyages, divertissements, cartes, informations et météos, shopping, etc.

Cette approche semble faire mouche auprès des internautes.

Mais à Redmond, on ne compte pas s'arrêter là. La stratégie mobile va devenir prioritaire.

Il y a 6 mois, le widget Bing pour iPhone a été lancé. Il a depuis connu un succès de masse, en étant téléchargé 4.3 millions de fois aux Etats-Unis.

La recherche mobile est vue par Microsoft comme le créneau porteur du moment, donc celui à prendre.

La firme compte optimiser ses résultats de recherche en se basant sur la localisation de l'utilisateur ; mais aussi grâce à sa nouvelle maxime "type less and do more" (pour répondre aux remarques des internautes qui se plaignent de devoir saisir du texte avec difficulté sur leurs terminaux mobiles). C'est ainsi que Microsoft envisage le futur.

Sources : ComScore ; Interview d'un cadre de Microsoft par la BBC

Comment imaginez-vous l'évolution de Bing sur le long terme ?

Suite à l'alliance Bing-Yahoo, Google se portera-t-il mieux avec un seul puissant adversaire que contre deux faibles concurrents ?
Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur http://www.developpez.com
le 15/07/2010 à 9:38
Suite à l'alliance Bing-Yahoo, Google se portera-t-il mieux avec un seul puissant adversaire que contre deux faibles concurrents ?

Quelqu'un aurait des détails sur cette histoire ?
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 23/08/2010 à 16:44
Mise à jour du 23.08.2010 par Katleen
comScore présente une nouvelle méthode de calcul de la part de marché de Bing suite à la polémique concernant le Slide Show


Nous vous en avions déjà parlé il y a quelques mois : les moyens utilisés pour mesurer la part de marché de Bing faisait débat du fait de la prise en compte (ou non) du "slide show". Cette fonctionnalité apportée par Microsoft transforme des données visionnées par les utilisateurs en recherches valides, alors que ces internautes n'avaient pas forcément l'intention d'effectuer une recherche.

comScore a été vivement critiqué récemment sur ses méthodes de calcul car l'institut d'analyses Web a inclus les "slide shows" dans ses statistiques.

Le groupe a donc modifié ce mois-ci ses méthodes de recensement avec l'arrivée de l'explicit core search (qui ne contient pas les slide shows) et du total core searches (qui prend en compte les slide shows).

A terme, il est prévu que les deux manières de faire soient présentées dans les rapports mensuels à destination du public. L'interprétation Core Search traditionnelle du marché et la récente Explicit Core Search seront offertes aux yeux de tous, et en particuliers des professionnels qui les utiliseront pour à la carte suivant leurs buts et diverses circonstances.

Quoiqu'il en soit, les chiffres de juillet 2010 ont été les premiers à bénéficier de ce changement dans les mesures.

Et voici ce qu'ils disent (avec l'explicit core search) : Google a perdu 0.4% depuis juin mais conserve tout de même 65.8% du marché U.S. de la recherche en ligne.

Avec le calcul basé sur le total core search (qui inclus les slide shows), c'est un point que perd Google (passant de 62.6% en juin à 61.6% en juillet).

Le Slide Show semble donc avantager fortement Yahoo et Bing par rapport à leur concurrent leader du marché.

D'ailleurs, avec l'explicit core, Yahoo obtient une part de 17.1% (+0.4% par rapport à juin) et Bing reste à 11% (comme depuis quelques mois).

Maintenant, avec les statistiques de total core search, Yahoo obtient 20.1% (+1.2%) d'utilisation en juillet 2010 et Bing s'en sort avec 12.6% des recherches lancées aux USA.

Source : comScore

Selon-vous, laquelle de ces deux méthodes de calcul est la plus fiable ?

Laquelle est celle à privilégier ? Dans quelles circonstances ?
Offres d'emploi IT
Lead dév ios #webmarketing #r&d
MATIERE GRISE - Ile de France - Paris (75000)
1 chef de projet digital
Stratis - Provence Alpes Côte d'Azur - Toulon
Ingénieur d'étude .net
ID Soft - Centre - Blois (41000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil