Microsoft va racheter LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars,
Mais pourquoi la firme de Redmond s'intéresse-t-elle au réseau professionnel ?

Le , par Coriolan

19PARTAGES

10  1 
Microsoft a annoncé ses plans de rachat de LinkedIn, le réseau social pour les professionnels. La firme de Redmond compte débourser 196 dollars par action, ce qui va évaluer le réseau social à 26,2 milliards de dollars. Microsoft promet que LinkedIn va rester indépendant avec Jeff Weiner en tête, il devra rendre compte à Satya Nadella, le PDG de Microsoft. Ce rachat constitue l’opération d’acquisition la plus importante réalisée par Microsoft et la première acquisition majeure de Satya Nadella. Le succès ou l’échec de cette opération, va définir s’il a mené à bien ou non sa mission au sein de Microsoft. La question qui interpelle tout le monde désormais est que va faire Microsoft avec LinkedIn ?


Satya Nadella a tenté de répondre à cette question dans un mail envoyé au personnel. « L’équipe de LinkedIn a créé un service fantastique concentré sur la liaison entre les professionnels du monde », a dit Nadella. « Ensemble, nous avons la capacité d’accélérer la croissance de LinkedIn, mais aussi de Microsoft Office 365 et Dynamics ». Il est clair que le PDG de Microsoft veut voir une synergie entre LinkedIn et les autres services du géant de logiciel comme Office 365 ou Dynamics.

Nadella indique que LinkedIn est le moyen avec lequel les gens « trouvent de l’emploi, améliorent leurs compétences, vendent, commercialisent et finalisent leur travail ». C’est un outil de taille dans le monde professionnel avec 433 millions d’utilisateurs inscrits et plus de deux millions de membres premium (payants). Microsoft a aussi plus de 1,2 milliard d’utilisateurs, mais impossible de les connecter sans l’appui des autres réseaux sociaux. Et c’est exactement le rôle que LinkedIn est appelé à jouer, en assurant à Microsoft un accès à un graphe social solide de nature professionnelle, qui correspond parfaitement aux logiciels et services proposés par la firme.

Avec cette acquisition, Microsoft pourra mettre en avant ses différentes solutions (Exchange, Yammer, Lync, Skype, etc.) et pourra facilement cibler les profils de responsables informatiques avec les compétences nécessaires. Microsoft pourrait aussi s’intéresser à Lynda.com, la plateforme d’e-learning rachetée par LinkedIn, en mettant en avant des offres de support pour ses solutions.

« Cette combinaison va permettre à de nouvelles expériences de faire surface, comme le fil d’actualité de LinkedIn qui propose des articles en relation avec le projet sur lequel vous travaillez ou encore Office qui suggère un expert qui pourra vous aider à terminer une tâche que vous essayez de finaliser » dit Nadella. Plus ces expériences sont intelligentes et agréables, cela se traduira par plus d’engagement sur LinkedIn et Office 365, en contrepartie, de nouvelles possibilités de monétisation à travers des abonnements et la publicité ciblée pourront être explorées.

Après l’annonce du rachat de LinkedIn par Microsoft, beaucoup ont exprimé leur crainte concernant leurs données privées sur le réseau social. En effet, certains utilisateurs craignent que Microsoft exploite ces données à des fins commerciales, en recourant notamment au Big Data afin d’en extraire des informations de grande utilité, des combinaisons, des tendances, etc. Certains ne sont pas rassurés par le fait que Microsoft a promis de laisser LinkedIn indépendant et envisagent de clôturer leurs comptes sur le réseau social. LinkedIn est aussi toujours entaché de la polémique de fuite des 120 millions d’identifiants et mots de passe, une énorme base de données mise en vente en ligne par des hackers. Microsoft aura donc la lourde tâche de convaincre les plus pessimistes sur sa politique de confidentialité et de sécurité des données.

Sources : blog Microsoft - blog Microsoft (memo)

Et vous ?

Que pensez-vous de cette annonce ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Coriolan
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 13/06/2016 à 21:56
Microsoft va racheter LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars
Pourquoi la firme de Redmond s'intéresse-t-elle au réseau professionnel ?

Microsoft a annoncé ses plans de rachat de LinkedIn, le réseau social pour les professionnels. La firme de Redmond compte débourser 196 dollars par action, ce qui va évaluer le réseau social à 26,2 milliards de dollars. Microsoft promet que LinkedIn va rester indépendant avec Jeff Weiner en tête, il devra rendre compte à Satya Nadella, le PDG de Microsoft. Ce rachat constitue l’opération d’acquisition la plus importante réalisée par Microsoft et la première acquisition majeure de Satya Nadella. Le succès ou l’échec de cette opération, va définir s’il a mené à bien ou non sa mission au sein de Microsoft. La question qui interpelle tout le monde désormais est que va faire Microsoft avec LinkedIn ?


Satya Nadella a tenté de répondre à cette question dans un mail envoyé au personnel. « L’équipe de LinkedIn a créé un service fantastique concentré sur la liaison entre les professionnels du monde », a dit Nadella. « Ensemble, nous avons la capacité d’accélérer la croissance de LinkedIn, mais aussi de Microsoft Office 365 et Dynamics ». Il est clair que le PDG de Microsoft veut voir une synergie entre LinkedIn et les autres services du géant de logiciel comme Office 365 ou Dynamics.

Nadella indique que LinkedIn est le moyen avec lequel les gens « trouvent de l’emploi, améliorent leurs compétences, vendent, commercialisent et finalisent leur travail ». C’est un outil de taille dans le monde professionnel avec 433 millions d’utilisateurs inscrits et plus de deux millions de membres premium (payants). Microsoft a aussi plus de 1,2 milliard d’utilisateurs, mais impossible de les connecter sans l’appui des autres réseaux sociaux. Et c’est exactement le rôle que LinkedIn est appelé à jouer, en assurant à Microsoft un accès à un graphe social solide de nature professionnelle, qui correspond parfaitement aux logiciels et services proposés par la firme.

Avec cette acquisition, Microsoft pourra mettre en avant ses différentes solutions (Exchange, Yammer, Lync, Skype, etc.) et pourra facilement cibler les profils de responsables informatiques avec les compétences nécessaires. Microsoft pourrait aussi s’intéresser à Lynda.com, la plateforme d’e-learning rachetée par LinkedIn, en mettant en avant des offres de support pour ses solutions.

« Cette combinaison va permettre à de nouvelles expériences de faire surface, comme le fil d’actualité de LinkedIn qui propose des articles en relation avec le projet sur lequel vous travaillez ou encore Office qui suggère un expert qui pourra vous aider à terminer une tâche que vous essayez de finaliser » dit Nadella. Plus ces expériences sont intelligentes et agréables, cela se traduira par plus d’engagement sur LinkedIn et Office 365, en contrepartie, de nouvelles possibilités de monétisation à travers des abonnements et la publicité ciblée pourront être explorées.

Après l’annonce du rachat de LinkedIn par Microsoft, beaucoup ont exprimé leur crainte concernant leurs données privées sur le réseau social. En effet, certains utilisateurs craignent que Microsoft exploite ces données à des fins commerciales, en recourant notamment au Big Data afin d’en extraire des informations de grande utilité, des combinaisons, des tendances, etc. Certains ne sont pas rassurés par le fait que Microsoft a promis de laisser LinkedIn indépendant et envisagent de clôturer leurs comptes sur le réseau social. LinkedIn est aussi toujours entaché de la polémique de fuite des 120 millions d’identifiants et mots de passe, une énorme base de données mise en vente en ligne par des hackers. Microsoft aura donc la lourde tâche de convaincre les plus pessimistes sur sa politique de confidentialité et de sécurité des données.

Sources : blog Microsoft - blog Microsoft (memo)

Et vous ?

Que pensez-vous de cette annonce ?
10  1 
Avatar de Cafeinoman
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/06/2016 à 7:03

« Cette combinaison va permettre à de nouvelles expériences de faire surface, comme le fil d’actualité de LinkedIn qui propose des articles en relation avec le projet sur lequel vous travaillez ou encore Office qui suggère un expert qui pourra vous aider à terminer une tâche que vous essayez de finaliser » dit Nadella.
Et bien nous voilà rassuré sur la question de la confidentialité. Pour caricaturer, j'imagine bien un gars de chez Thales voir apparaître un popup dans office qui lui dit que s'il a du mal a finaliser son rapport sur le prochain système de missile, un expert de Lockeed se tient a sa disposition sur LinkedIn...

Plus sérieusement, même si microsoft est doué pour faire du fric, je pense qu'ils vont se planter en voulant utiliser le business model a la mode.
8  0 
Avatar de Chauve souris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/06/2016 à 4:52
A quoi bon pressurer ma cervelle alors que je lis tout aussi pertinent ailleurs :

Linked in ? un réseau de parano qui pense dorénavant que bill gates est une extension de l'open space. Ils sont tous bien poli, bien capitalistes, bien propres sur eux, bien américain avec l'accent et le wording qui vont bien. Seulement ils se passe rien sur ce réseau ou plutôt si. On y apprend, je cite, que avec un chef on obéit, avec un manager on réfléchit et avec un leader on grandit. Et dire qu'on a dépensé de l'argent public dans l'éducation...La pensée burger venant de l'oncle Sam.
Propos d'un certain looked dans le Figaro (comme quoi, même dans la feuille de chou de Dassault...)
Un autre, celadon, toujours dans le même Figaro

"Cette acquisition peut étonner de prime abord. Microsoft n'est presque pas présent dans le secteur des réseaux sociaux", justement, c'est pour combler ce déficit, et puis les backdoor's de windows 10 ça peut aider la nsa.
Avec une parano digne de votre serviteur.

Microsoft est devenu une société financière c'est donc le délire à coup de milliards de dollars pour... quoi au juste ? Un carnet d'adresses plantureux pour refiler de la pub à ces gogos. Ca va faire une grosse bulle qui va péter, moi j'dis. A votre place je revendrais mes actions Microsoft...
4  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 14/06/2016 à 19:38
Sacré Microsoft! Je n'ose imaginer ce qu'ils vont pouvoir faire en croisant les données récupérées par Win 10 et les données perso laissées sur LinkedIn par tous les gogo qui croient avoir trouvé le moyen d'être repéré par un "chasseur de tête" qui va leur proposer un job de rêve...

On résume:
- Avec LinkedIn, Microsoft a le détail du profil (photo, formation suivie, carrière professionnelle, intérêts perso, réseau de connaissance, etc.)
- Avec Skype, Microsoft va pouvoir y ajouter votre signature vocale (et oui, même en prenant un accent alsacien, un camerounais a une signature vocale UNIQUE reconnaissable entre tous)
- Avec Win10, Microsoft va disposer d'une partie de vos empreintes digitales (c'est super cette reconnaissance digitale sur ces beaux PC portables, plus besoin de taper un mot-de-passe), ainsi que d'autres info comme vos intérêts sur le web, vos habitudes, vos mots-de-passe et j'en passe...

Mais que vous soyez tous confortés, c'est uniquement pour améliorer la qualité du service et au grand jamais ces info ne seront jamais partagées avec qui que ce soit... Juré sur la tête du dernier stagiaire entré au service de Microsoft
4  1 
Avatar de gstratege
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 13/06/2016 à 23:30
Centralisation, centralisation et encore centralisation.
Oracle, Google, Apple, Facebook et Microsoft concentrent quasiment tout
2  0 
Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/11/2016 à 12:26
Citation Envoyé par Olivier Famien  Voir le message

[...]

Microsoft était prête à faire des concessions afin de faire valider cette acquisition par le régulateur européen[/URL]. Et selon les dernières informations rapportées par Reuters, la firme de Redmond « va apporter des modifications mineures aux concessions qu’elle a soumises la semaine dernière à Bruxelles après la consultation de ses concurrents et des clients ».

Ce qui ne laisse donc plus beaucoup de temps pour présenter les arguments afin de convaincre les autorités bruxelloises.

Et vous ?

Que pensez-vous des concessions exigées par le régulateur européen pour la validation de cette acquisition ?

Acharnement ou bien fondé juridique ?

Ce que j'en pense c'est qu'on en sait pas beaucoup sur ces "concessions" (je n'ai pas suivi les liens, ils en disent peut-être plus?)... Vu comme ça j'imagine bien les bon gros pots de vins
2  0 
Avatar de shkyo
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 14/06/2016 à 9:00
Citation Envoyé par Cafeinoman Voir le message
...
Plus sérieusement, même si microsoft est doué pour faire du fric, je pense qu'ils vont se planter en voulant utiliser le business model a la mode.
Possible, mais ils ont de quoi encaisser ce genre de risque, même de cette taille-là... J'avais lu quelque part (je ne sais plus où, désolé) l'année dernière qu'ils avaient près de 70 milliards de $ à consacrer à des acquisitions/fusions!
Le problème de ces boites gigantesques c'est qu'ils peuvent acheter même ce qui n'est pas à vendre...

Mais je suis d'accord avec toi, mettre autant d'argent dans un réseau social, même gros, alors que ça peut disparaître à une vitesse impressionnante (qui se souviens encore de MySpace?...), faut avoir envie!
1  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/06/2016 à 10:59
Un compte LinkedIn vaut donc 53€.

Et bah vu ce que mon compte leur rapporte comme ça, sans rien de plus, je suis pas prêt de souscrire à leur compte "premium"!
1  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/06/2016 à 11:22
Citation Envoyé par shkyo Voir le message
Pareil... Je n'ai jamais trop vu l'intérêt du premium vu tout ce que tu peux faire en gratuit... En plus, ce n'est vraiment pas donné je trouve!
Le premium est utile coté RH, mais effectivement, nous commun des mortels on s'en fout.
1  0 
Avatar de MaximeCh
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/06/2016 à 9:31
D'accord avec ce qui a été posté,
Deux entreprises dont l'apogée se situe loin derrière qui ont une taille suffisamment critique pour susciter des mouvements boursiers, circulez, rien à voir.
0  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web