James Gosling, le concepteur de Java, signe une pétition lancée contre Oracle
Pour son « manque d'engagement » à l'égard de Java EE

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Qu’est-ce qui ne va pas chez Oracle ? C’est une question que l’on est en droit de se poser. Assailli de toute part par des poursuites en justice, Oracle est encore au centre d’une protestation relative à une négligence constatée à l’égard de sa plateforme Java EE (Enterprise Edition).

En fin 2015, beaucoup de rumeurs mettaient en avant des relations tendues entre la firme de Larry Ellison et ses évangélistes Java. Dans un tweet en août dernier, Cameron Purdy, ancien vice-président senior, responsable du développement et évangéliste Java, a annoncé que la société avait tout simplement décidé de se séparer de lui pour « un meilleur président US ». Cela a également suscité le départ de Simon Ritter, un autre évangéliste Java d'Oracle.

Il semblerait en effet qu’Oracle envisage de se débarrasser de sa plateforme Java. Ce qui a commencé à se confirmer par un e-mail d’un haut responsable de la firme ayant pour objet : « Java – obsolescence programmée ». Cet email expliquerait en effet que l’entreprise a décidé de s’orienter vers le cloud pour rivaliser avec Salesforce et que « Java n’a plus aucun intérêt pour eux ».

Rien qu’en mars dernier, Reza Rahman, un évangéliste Java EE d’Oracle a également claqué la porte, en affirmant être convaincu que son départ est la manière pour lui de continuer personnellement à mieux faire avancer les communautés Java et Java EE. Ce dernier est d’ailleurs l’un des leaders de Java EE Guardians, un groupe de personnes et organisations intéressées par la plateforme Java EE, y compris James Gosling, connu comme le concepteur du langage de programmation Java.

Le groupe Java EE Guardians a lancé hier une pétition adressée aux hauts responsables d’Oracle dont Larry Ellison, le CTO et PCA d’Oracle, ainsi que les CEO Safra Catz et Mark Hurd.

Ils disent être « préoccupés par le manque d’engagement actuel d’Oracle vis-à-vis de Java EE », et se disent prêts à faire tout ce qui est en leur pouvoir « pour préserver les intérêts de la communauté Java EE ». Ils notent en effet une réduction soudaine et prolongée de l’activité d’Oracle autour de Java EE.

Le graphique suivant montre l’évolution de l’implication d’Oracle en ce qui concerne la résolution de problèmes relatifs au framework JavaServer Faces (JSF). Après un bon départ, on observe une baisse soudaine et prolongée de l’activité d’Oracle à partir d’octobre 2015.


La tendance est également la même lorsqu’on regarde le nombre de soumissions de code pour JSF provenant d’Oracle. On observe cette même baisse brutale et prolongée à partir d’octobre 2015.


À travers bien d’autres graphiques, les Java EE Guardians montrent le désintéressement manifesté par Oracle ces derniers mois. Ils disent ne pas savoir pourquoi Oracle affiche une telle négligence à l’égard de la plateforme et combien de temps cela risque de durer. Les Java EE Guardians s’étonnent également du fait que la société n’a donné aucun détail sur ses motivations à ses partenaires commerciaux, encore moins à la communauté. « Une possibilité très troublante est qu’Oracle serait en train de faire marche arrière, essayant d’abandonner les standards ouverts basés sur l’approche de développement collaboratif pour suivre un chemin unilatéral, propriétaire », ont-ils écrit dans leur pétition.

Oracle a déjà repoussé la date de sortie de Java EE 8, mais la progression actuelle laisse croire que si rien n’est fait, cette version pourrait ne jamais être livrée. Ils ont donc déjà entrepris certaines actions et établi un plan pour faire avancer Java EE, afin de préserver les intérêts de la communauté Java EE. À travers leur pétition, ils demandent également à Oracle de faire progresser Java EE, étant donné qu’une bonne partie de l’industrie IT repose sur cette plateforme.

Sources : Pétition, Site officiel, Évidence du manque d'engagement d'Oracle

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 10/06/2016 à 21:38
Selon la manière dont les choses se passent, ça peut être une excellente nouvelle. Qu'Oracle créé une fondation, place l'intégralité de la propriété intellectuelle de Java sous une licence libre, et ils seront débarrassés de ce qui constitue visiblement pour eux un fardeau !
Avatar de sunzoo sunzoo - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 11/06/2016 à 8:01
C'est clair, entre 6/15 et 9/15 le stagiaire a fait du bon boulot
Avatar de abriotde abriotde - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 11/06/2016 à 8:13
Connaiisant Oracle, il vont rien céder à une fondation. Il faudra un fork comme pour MySQL. On perdra le nom Java et peut être d autres brevets mais cela permettra de faire évoluer Java sereinement avec Google et son Androïd.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 11/06/2016 à 22:24
Ah ! Oracle la boite qui ne veut avoir que des vaches à lait histoire de s'en mettre plein les fouilles en faisant le moins d'effort possible et on s'étonne du résultat ?
Avatar de tomlev tomlev - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 13/06/2016 à 10:00
Ils étaient trop occupés à se battre en justice contre Google
Avatar de vivid vivid - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 13/06/2016 à 12:59
Java rien que le nom me fait rire
Avatar de Babas007 Babas007 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 13/06/2016 à 15:24
@vivid explications?
Avatar de verbose verbose - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 13/06/2016 à 18:39
De mon point de vue, le problème de JEE est que ses technos sont vieillissantes voire obsolètes. C'est du moins le cas de JSF. Ce framework n'est pas du tout adapté à la manière moderne de concevoir des sites web, y compris intranet, qui consiste à intégrer des framework JS et CSS comme Angular et Bootstrap. Quant aux EJB, ils sont de moins en moins nécessaires face à Spring. En fait, la tendance est à la Springification de "JEE".
Avatar de alves1993 alves1993 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 13/06/2016 à 18:48
Citation Envoyé par verbose Voir le message
Springification de "JEE".
Pouvez-vous expliquer ?
Avatar de Babas007 Babas007 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/06/2016 à 9:25
De mon point de vue, le problème de JEE est que ses technos sont vieillissantes voire obsolètes.
Alors là faut qu'on m'éclaircisse car je ne vois pas de quoi tu parles...

C'est du moins le cas de JSF. Ce framework n'est pas du tout adapté à la manière moderne de concevoir des sites web, y compris intranet, qui consiste à intégrer des framework JS et CSS comme Angular et Bootstrap.
Je ne vois pas en quoi Spring MVC serait plus adapté que JSF. Et je comprend encore moins le dernier point quand tu parles d'intranet, de CSS et de JS. Besoin d'explications clair à ce sujet
Contacter le responsable de la rubrique Accueil