Microsoft lance sa propre version de FreeBSD
Afin d'assurer un support et un SLA d'entreprise à ses clients exécutant l'image de FreeBSD dans Azure

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Microsoft dispose maintenant de sa propre version de FreeBSD, a annoncé Jason Anderson, principal PM manager à l'Open Source Technology Center de Microsoft.

FreeBSD est un système d'exploitation avancé pour les plateformes modernes de type serveur, station de travail et système embarqué. L’OS propose des fonctionnalités réseau avancées, une sécurité poussée et des performances de haut niveau. FreeBSD est utilisé par certains des sites web les plus visités ainsi que par la plupart des systèmes embarqués orientés réseau et des systèmes de stockage les plus répandus.

De nombreux fournisseurs d’appliances virtuelles de haut niveau fondent leurs produits sur le système d’exploitation FreeBSD. Pour cela, Microsoft a entrepris d’énormes investissements ces deux dernières années pour faire fonctionner FreeBSD sur Hyper-V, la plateforme de virtualisation pour Azure. Cela a permis de faire fonctionner FreeBSD dans des environnements Hyper-V. Cependant, comme l’explique Jason Anderson dans un billet de blog, si vous vouliez lancer votre propre image FreeBSD dans Azure, votre seul choix jusqu'à présent était de prendre une image non officielle.

Microsoft a donc décidé d’apporter les images FreeBSD directement dans l’Azure Marketplace, et ce, à partir de FreeBSD 10.3, qui est déjà disponible. Cela vous permettra donc d’utiliser plus rapidement et sans risque FreeBSD dans Azure. Pour retrouver l’image de FreeBSD 10.3, il suffit d’aller sur le portail Azure,de cliquer sur + New dans le panneau de gauche et de taper « FreeBSD 10.3 » dans la zone de recherche.


Il est important de noter que Microsoft est l'éditeur de l'image FreeBSD disponible dans Azure Marketplace, plutôt que la fondation FreeBSD. Il s’agit en effet de la propre version de la firme de Redmond. Microsoft a décidé de s’occuper « du travail de construction, de test, de déploiement et maintenance de l'image afin de décharger la fondation de ce fardeau ». Cela permettra « d'assurer à nos clients un SLA d'entreprise pour leur VM FreeBSD exécutée dans Azure », explique Jason Anderson. Un SLA (service-level agreement) est un contrat par lequel un fournisseur s’engage à fournir une certaine qualité de service à un client.

Jason Anderson estime en effet que la fondation FreeBSD n’est soutenue que par des dons de la communauté FreeBSD. De ce fait, elle n’est pas un fournisseur de solutions ou un fournisseur de logiciels indépendant avec une organisation de support, mais ne compte que sur sa communauté. En éditant sa propre version de FreeBSD, la firme de Redmond entend donc offrir un SLA d'entreprise, mais également un meilleur support technique aux clients.

En ce qui concerne la version FreeBSD 10.3 de Microsoft, elle intègre des améliorations faites par Microsoft dont bénéficieront également les utilisateurs de la version non modifiée de FreeBSD de la fondation. La firme explique en effet que la majorité des investissements qu’elle a effectués pour améliorer les performances réseau et de stockage ont été intégrés à la version FreeBSD 10.3 de la fondation, excepté quelques corrections importantes qui n'ont pas été terminées à temps pour faire partie de cette version.

Cela montre que Microsoft veut partager son travail avec la fondation FreeBSD. La firme envisage également de faire profiter ses clients des dernières mises à jour effectuées du côté de la fondation. « En ce qui concerne les futures versions de FreeBSD, notre intention est de rester à jour et rendre disponibles les dernières versions peu après qu'elles sont publiées par l'équipe FreeBSD Release Engineering », a écrit Jason. Et d’ajouter : « Nous continuons à faire des investissements pour optimiser davantage les performances de stockage, ainsi que pour l'ajout de nouvelles fonctionnalités Hyper-V. Nous continuerons à collaborer étroitement avec la fondation alors que nous faisons des investissements supplémentaires dans FreeBSD sur Hyper-V et dans Azure. »

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de cette annonce de Microsoft ?
Utilisez-vous FreeBSD sur vos serveurs ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Grogro Grogro - Membre expert https://www.developpez.com
le 09/06/2016 à 15:25
J'ai longtemps été anti Kro$oft primaire, dans une version assez virulentes. En un sens, je le suis toujours tellement Windows 8 et 10 me sortent par les yeux, et parce que je ne comprends jamais les choix d'ergonomie de la firme de Redmond. Mais la succession de ce genre d'annonce me réjouit et je suis heureux de voir Microsoft cesser sa diabolisation du logiciel libre, et de se remettre à innover depuis quelques années. Dommage qu'ils se soient définitivement plantés sur le mobile.
Avatar de Squisqui Squisqui - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 09/06/2016 à 17:50
Microsoft a forké FreeBSD, mais continue à utiliser le nom FreeBSD ?
Avatar de martopioche martopioche - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 09/06/2016 à 22:38
Citation Envoyé par Grogro  Voir le message
... et je suis heureux de voir Microsoft cesser sa diabolisation du logiciel libre

Bah en soi, c'est surtout que depuis quelques années le contexte a bien changé et l'informatique a enfin pu évoluée avec d'autres usages et d'autres offres. En ce qui concerne le Cloud, 90% des demandes concernent du Linux. Si Microsoft veut être un acteur sérieux avec Azure, il ne peut se contenter d'un fragment de 10 % des demandes…
Avatar de pcdwarf pcdwarf - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 10/06/2016 à 1:18
C'est drôle mais quand je lis "Microsoft lance sa propre version de FreeBSD" je trouve que ça sonne un peu comme
"Les majors du disque lancent leur propre réseau p2p"
ou
"Greenpeace lance son premier navire à propulsion nucléaire".
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 10/06/2016 à 9:02
"Alors là il m'épate, il m'épate "
Comme il dirait Louis

Mais bon en même temps, c'est pour qu'on consomme du Azur.
Mais c'est bien pour la Communauté

FreeBSD
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 10/06/2016 à 11:38
Windows server 2018 aura't-il un noyau FreeBSD ?
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 10/06/2016 à 14:02
Ca peut être bien. Il faut quand même être sûr que ce n'est pas un nouveau épisode de "Embrace, extend and extinguish"

On pourrait commencer à se poser des questions si Microsoft ne permet plus l'utilisation d'autres OS FLOSS sur Azure et/ou s'ils forkent réellement le code, par exemple au point que ça soit incompatible avec FreeBSD.
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 10/06/2016 à 15:16
Personnellement je pense qu'il ne faut pas se faire de soucis, car ce serait très cher payer pour un OS qui ne représente pas une menace pour eux:

plus de 60% des instances sous Azures sont des Linux car cet OS représente une part trop importante du marché des serveurs pour que Micorosft puisse se permettre de les ignorer
Avatar de seblutfr seblutfr - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 10/06/2016 à 16:21
Citation Envoyé par martopioche  Voir le message
Bah en soi, c'est surtout que depuis quelques années le contexte a bien changé et l'informatique a enfin pu évoluée avec d'autres usages et d'autres offres. En ce qui concerne le Cloud, 90% des demandes concernent du Linux. Si Microsoft veut être un acteur sérieux avec Azure, il ne peut se contenter d'un fragment de 10 % des demandes…

D'où vient le ratio de 90/10 ? J'avais lu qu'Azure notamment était largement au delà des 10%, et pas sûr que la majorité des demandes sur Azure soient du linux.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/06/2016 à 12:53
Citation Envoyé par Traroth2  Voir le message
...s'ils forkent réellement le code, par exemple au point que ça soit incompatible avec FreeBSD.

Ça, ce n'est malheureusement pas impossible, car il me semble que la licence utilisée par FreeBSD est une des plus permissives. Donc de là a sortir un FreeBSD incompatible FreeBSD ???
Contacter le responsable de la rubrique Accueil