Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Certains constructeurs auto collectent des données à distance sur les voitures
Ce que la police pourrait réclamer à des fins d'application de la loi

Le , par Miary

30PARTAGES

15  0 
Il peut arriver qu'un conducteur jette la responsabilité sur son constructeur auto, lorsque sa voiture est accidentée. C’est justement le cas d’un propriétaire de Tesla X qui a affirmé que sa voiture s’est comportée bizarrement, lorsqu’il a enclenché le mode de pilotage automatique. Cela a alors provoqué un accident : la voiture a accéléré subitement et a foncé toute seule dans un mur, estime-t-il. Le dommage n’est toutefois pas grave, n’empêche une Tesla X coûte 100 000 $ et le propriétaire l'a achetée juste cinq jours plus tôt. Pour le propriétaire, la faute revient à la technologie Autopilot. Pour information, le constructeur de voitures électriques Tesla dote ses nouveaux modèles, notamment la Tesla X, de la technologie Autopilot. La voiture peut alors changer de voie et doubler une autre voiture sans que le conducteur intervienne.


La technologie Autopilot fonctionne bien, rassure Tesla

Ayant eu vent de cet accident, Tesla a récupéré, à distance, et analysé le journal de bord de la voiture accidentée. Cela lui a permis de démontrer que le mode pilotage automatique ne met pas en cause la sécurité de ses véhicules. En effet, en analysant les données, il s’avère que cette technologie n’a été enclenchée ni juste avant ni au moment de l’accident. Cependant, il a été vérifié que la voiture se déplaçait dans un premier temps, à une vitesse de 10 km/h, avant que la pédale d’accélérateur ne soit appuyée à fond. D’après Tesla, il se pourrait que le conducteur ait confondu l’accélérateur et la pédale de frein au moment d’arrêter le véhicule. Pris de panique, il aurait appuyé à fond sur la pédale d’accélérateur et n’ayant pas pu contrôler son véhicule, il a foncé droit dans un mur.

Pour le constructeur auto, la technologie Autopilot utilisée dans ses modèles de voitures ne met pas en danger la vie des passagers, la sécurité étant un point important pour Tesla. À travers son rapport d’analyse, le constructeur veut ainsi se disculper de toute accusation sur la présence de failles de sécurité concernant sa technologie de pilotage automatique. Pour le constructeur auto, le conducteur de la Tesla X ne maîtrisait pas encore sa voiture, étant donné qu’elle était neuve.

Les données récupérées peuvent être utilisées à des fins judiciaires

Bien plus de peur que de mal, cet accident met en avant un point important : les voitures Tesla disposent d’une véritable « boîte noire ». Il est inutile de mentir, car vos données peuvent être récupérées et analysées par le constructeur auto, en cas d’accident. Pour Telsa, ces données sont utilisées pour améliorer les dispositifs de sécurité de ses modèles de voiture. Mais l'existence de ces données peut également attirer les regards de la police, dans le cadre de la sécurité routière. Avec ces données, il serait ainsi possible d'établir des PV pour excès de vitesse ou pour d'autres infractions après analyse des données enregistrées dans le journal de bord de votre véhicule. Cela nous amène alors à nous demander combien sont les constructeurs auto qui ont un tel système intégré dans leurs voitures et ce qu'il en est de la confidentialité de ces données.

Source : Electrek

Et vous ?

Que pensez-vous de la possibilité pour un constructeur auto et la police d’avoir accès au journal de bord de votre véhicule ?

Voir aussi :

ekin Patrol, une voiture de police intelligente dotée d'un système de reconnaissance faciale est testée en Europe et au Moyen-Orient

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de remotesolo
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 09/06/2016 à 0:47
Je pensais personnellement être assez vieux pour mourir avant que mon micro onde me dénonce automatiquement à la sécu quand je réchauffe une bonne pizza bien grasse mauvaise pour mon cholestérol ... au rythme où le progrès accélère ces dernières années , j'ai bien peur de voir pareille horreur de mon vivant.

Sur ce sujet en particulier, je vais faire un peu de voyance ... enfin de prospective

1) Ce système d'espionnage des véhicules va se généraliser très rapidement

2) Les anciennes voitures sans électronique vont momentanément revenir à la mode et leur prix vont gonfler [les petits malins croiront alors avoir gagné]

3) un marché noir des pièces détachées à prix d'or pour les anciens véhicule va se développer et on découvrira plus tard que c'est les constructeurs eux même qui sont propriétaires des usines qui produisent ces pièces sous un faux nom

4) le prix des assurances et autres taxes carbone pour ces anciens véhicules vont exploser (histoire de racketter au maximum les irréductibles).

5) La loi sera modifiée pour que tout véhicule sans espion impliqué dans un accident avec un véhicule avec espion soit par défaut considéré comme étant responsable.

6) Surfant sur cette vague les multinationales tireront les ficelles des marionnettes politiques pour faire voter de nouvelles lois qui soit imposeront un mouchard à installer sur les anciens véhicules "espionables", soit interdiront aux véhicules trop anciens pour être espionnés de circuler.
Les excuses seront "les vieux véhicules ça polluent, c'est plus dangereux et en plus il n'y a plus que des délinquants de la route qui les conduisent".
Je vois déjà le spot de pub avec un véhicule avec espion stoppé à distance pour l'empêché d'écraser une maman avec sa poussette, puis un véhicule sans espion qui écrase la pov maman ...

7) Une fois toutes les possibilités d'extorquer du pognon sur les anciens véhicules épuisées, les voitures automatiques deviendront obligatoires (pour "fluidifier le traffic, diminuer la consommation et rationaliser les infrastructures".
Bien sur elles espionneront tout ce que vous dites, faites pour vous projeter des pubs à 360° dans le véhicule pendant qu'il roule : d'ailleurs "pour votre sécurité" vous ne pourrez pas sortir du véhicule avant d'avoir regardé toute la pub (ils vérifieront en temps réel le mouvement de vos yeux pour être sur que vous avez tout regardé).
Elle surveilleront aussi vos constantes vitales pour vous vendre des prestations médicales ou résilier automatiquement votre assurance avant que vous ne lui coutiez de l'argent.

Bon j'arrête là , mais si quelqu'un peut faire remonter ce fil dans 5 ans , dans 10 ans et dans 20 ans ... je pense qu'on aura quelques surprises ...
14  0 
Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/06/2016 à 15:22
J'ai toujours la même question qui me vient à l'esprit :

Comment sais-t-on que ces données sont fiables ?
A ce que je sache, elles pourraient très bien avoir été créées de toutes pièces.

Bon après, j'imagine qu'il doit y avoir des loi ou quelque chose que je ne sais pas, mais n'empêche que ça me turlupine :

"J'ai eu un accident à cause de vous"
"Attendez, on vient de récupérer des données que seul nous pouvons le faire, on a aussi analyser ces données dans nos entreprises chez nous, et ces données disent que c'est pas notre faute. lol. U mad ?"

Comment l'entreprise certifie que les données sont réelles ?
Vraiment, j'en ai aucune idée.

Bonn, en tout cas, quand Tesla dit que la sécurité c'est quelque chose d'important pour eux, on peut les croire : Y'a tellement d'airbag qui se sont déclencher qu'on pourrait croire a une pièce capitonné.
12  0 
Avatar de dk
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/01/2017 à 22:24
J'aimerai bien connaître le protocole utilisé par les équipes d'enquêteurs, parce que j'ai du mal à croire qu'en 6 mois les mecs ils soient capables d'analyser et de tester tout le système du pilotage automatique, de la conception à la réalisation, et de déclarer que tout est OK. Est-ce qu'ils ont au moins tenté de reproduire l'accident ? En l'état la conclusion de l'enquête est étrangement favorable.
7  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/06/2016 à 13:43
Citation Envoyé par athanaze Voir le message
Ca existe déjà!
Enfin, pour l'instant de façon "librement consentie"...
Et l'un des commentaires fait froid dans le dos :

"

Parfois intéressant, mais… avant de découvrir les inconvénients de ce système. Ici, c'est très répandu en Angleterre, alias la "black box".

Un système qui peut s'avérer avantageux pour un jeune conducteur, mais qui présente aussi de nombreux inconvénients.

- Le couvre-feu: selon les compagnies/conducteurs, interdiction totale de conduire entre 23h et 5h, sinon hausse de la prime ou résiliation du contrat.

- augmentation de la prime d'assurance: pour obtenir un score correct, il faut conduire vraiment très pépère (limite dangereux parfois). Et pourtant je suis déjà un conducteur très "pépère" en temps normal. Il est possible d'avoir de bons scores à la campagne, mais dans les grandes villes, c'est mission impossible (au mieux on est juste dans la moyenne). Si le score n'est pas assez bon pour eux: augmentation de la prime d'assurance.

- difficile de prêter sa voiture, car boîtier fonctionne en permanence, peu importe le conducteur (à nuancer, car les nouveau dispositifs ont tendance à se brancher sur l'allume-cigare/prise 12V).

- frais annexes: l'installation du boîtier est gratuite, mais en cas de changement de véhicule, il faut payer jusqu'à 150-200€ de frais pour désinstaller le boîtier."

Remarque en Angleterre, pays d'Orwell, ça ne m'étonne pas. Un anglois confirme ?
5  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/07/2016 à 12:09
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Etant donné que la technologie Autopilot est une machine learning, on peut considérer qu'elle sera ad vitam aeternam en développement car en évolution permanente.
Je trouve que c'est un argument foireux de la part de Tesla pour se couvrir de 100% des situations.

Les questions à se poser sont :
* la technologie est elle fiable à 100% ou non ? (question rhétorique)
* si ce n'est pas le cas, les clients et les autorités en sont elles suffisamment informées ?
Quand on voit la complexité des normes avioniques, où les avions évoluents dans un environnement "simple" (énormément surveillé par le contrôle aérien, pas d'obstacle fixes ni d'impondérable du type animal qui traverse la route...) Il faudrait des normes beaucoup plus strictes pour de l'IA sur route.

Si on impose ce genre de certifications, je ne suis pas sûr qu'autant de monde se lancerait dans la voiture autonome... Et surtout ça évoluerait beaucoup moins vite!
5  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 10/08/2016 à 9:45
Après l'accident mortel avec une voiture auto-piloté, il fallait bien trouver une histoire ou cette fonction a sauvé une personne.
Il aurait pu se garer sur le coté et appeler les secours vu qu'il était conscient jusqu'à l'hôpital qui se trouve à environs 30 kilomètre. Donc cette histoire c'est de la COM .
5  0 
Avatar de yoyo3d
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/06/2016 à 16:38
Salut à tous,
Sauf erreur de ma part, lorsqu'un avion s'écrase, les boites noires sont récupérées par le Bureau enquête et Analyse, et c'est lui qui définie dans la mesure du possible les raisons du crash. Il me semble en plus (a vérifier) que des données sont constamment envoyées pendant le vol, de l'avion vers la compagnie (ou le constructeur ... j'sais plus...). tout cela permet donc de préciser avant et pendant l'accident les conditions de vols, et les circonstances du crash...

C'est exactement le cas ici, sauf que c'est le constructeur qui récupère les données et non un organisme indépendant... d'où mon inquiétude sur l'impartialité du constructeur.... Ceci dit, ce n'est pas la première fois qu'un conducteur accuse un "régulateur de vitesse récalcitrant" pour ce dédouaner d'un excès de vitesse...
4  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 04/07/2016 à 13:35
Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
Parce qu'en tant que conducteur automobile je dois détecter la voiture qui est devant moi , derrière sur les côtés à des vitesses différentes
Si seulement il n'y avait que les voitures.
Il ne faut pas oublier les motos qui roulent entre les fils, les vélos, les piétons, les revêtements de routes variables, la qualité des marquages au sol variable et parfois inexistante, les panneaux de signalisation, les feux tricolores parfois en panne, les travaux, les bus (prioritaires en ville quand ils quittent un arrêt), etc, etc, etc.

Une voiture 100% autonome, je n'y crois pas mais alors pas du tout.
Parler de semi autonomie me semble plus juste : sur l'autoroute, par exemple, car se sont des routes en espace clos maîtrisé, avec la possibilité d'y mettre des capteurs sur la route en complément de ceux des véhicules, etc.

Qu'on lâche un peu une Google Car sur une route de campagne par temps de pluie, ou en montagne en hivers ou encore dans le centre ville d'une cité médiévale (dans le vieux Lyon, par exemple).
Je serai vraiment curieux de voir le résultat
4  0 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 04/07/2016 à 7:47
Citation Envoyé par Miary Voir le message
vu que cette technologie est encore en développement.
Je croyais que c'est déjà en production, la victime est donc un bêta-testeur.
3  0 
Avatar de Omote
Membre averti https://www.developpez.com
Le 10/08/2016 à 17:04
Sur quoi on se base pour dire qu'il a eu la vie sauve? Il s'est rendu à l’hôpital par ses propres moyens mais rien ne dit que si il s'était simplement arrêté et avait appelé les urgences, le résultat aurait été différent.

Il faut arrêter la démagogie autour du système de Tesla. Ce n'est pas un auto pilote mais un système d'aide à la conduite. Tesla a mal choisi son nom (probablement volontairement) et il en résulte que les conducteurs ne comprenant pas la nuance mettent leur vie en danger en étant moins alerte et se permettant des fantaisies (comme regarder un DVD en conduisant...).

Oui la véritable auto autonome et les drones automatisés feront très probablement parties de notre avenir pas trop lointain. Très probablement avec beaucoup d'avantages mais le jour n'est pas encore arrivé.
3  0