Comment avez-vous appris à développer ? Êtes-vous passé par le parcours classique d'une formation diplômante
En informatique ou autrement ?

94PARTAGES

14  0 
Comment avez-vous appris à développer ?
Durant la conférence StartupF qui s’est déroulée la semaine dernière à Amsterdam (Pays-Bas), Tim Cook, le numéro un d’Apple, s’est entretenu avec l’ancienne ministre Neelie Kroes où il a évoqué des sujets importants comme l’enseignement de la programmation informatique dans les écoles.

Tim Cook a rappelé son souhait de voir la programmation informatique intégrée au cursus scolaire, et enseignée dès le CM1 ou le CM2, afin de sensibiliser les nouvelles générations à la technologie : « je pense que coder est aussi important, si ce n’est plus important, qu’apprendre une seconde langue que plusieurs personnes apprennent de par le monde ».

Pour lui, développer est « juste un autre langage qui devrait être enseigné à l’école ». « Coder doit être une exigence à l’école », a-t-il avancé, « nous ne rendons pas service à nos enfants si nous ne leur proposons pas une introduction à la programmation ». Il a ajouté que coder est « absorbé par tout » et que les universités devraient développer des liens avec les entreprises afin d’aider à développer les compétences durant le cursus des étudiants.


De son côté, le Japon estime que les compétences traditionnelles comme la lecture, l’écriture et le calcul ne suffisent plus pour réussir dans cette nouvelle économie mondiale tirée par l’innovation. Aussi, le Japon a décidé de rendre obligatoire l’enseignement de la programmation informatique dès l’école primaire. Le pays planifie de généraliser graduellement l’apprentissage de cette discipline dès 2020 pour les écoliers, 2021 pour les collégiens et 2022 pour les lycéens.

Des exemples qui viennent illustrer l’importance que revêtent les technologies de l’information et de la communication à notre époque. Si la question du moment de l’apprentissage (école primaire ou école secondaire) dans son cursus peut donner lieu à un débat, il convient de se rappeler que plusieurs développeurs professionnels n’ont pas suivi le parcours classique d’une formation diplômante en informatique : certains se sont formés eux-mêmes, des autodidactes motivés sans doute par la passion et le désir d’en savoir plus, d’autres se sont spécialisés une fois en entreprise, d’autres encore ont pris la voie de certification professionnelle, etc.

Source : YouTube

Et vous ?

Comment avez-vous appris à programmer ?

Avec votre expérience, pouvez-vous conseiller le même chemin à un novice aujourd'hui ?

Pouvez-vous identifier les forces et les faiblesses du chemin que vous avez emprunté ?

Voir aussi :

Le Japon veut rendre obligatoire l'enseignement de la programmation informatique dès le primaire à partir de 2020

Programmation : Que pensez-vous des formations intensives ? Sont-elles plus efficaces que les formations diplômantes classiques en informatique ?

Les cours et tutoriels programmation et informatique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Luckyluke34
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 06/06/2016 à 14:32
Je pense que la question de l'apprentissage de la programmation à l'école primaire et celle de la formation supérieure au métier de développeur n'ont rien à voir entre elles.

Si on se pose la question d'un cours d'algorithmie ou de programmation dans l'éducation obligatoire, ce ne doit pas être dans le but direct de l'appliquer professionnellement. De même, quand on enseigne la lecture, l'écriture, le calcul ou la géographie, on ne vise pas d'aptitude professionnelle spécifique ; ce sont des fondations intellectuelles qui serviront aussi bien dans la vie privée et publique, au travail que pour la culture et l'éveil personnel des futurs citoyens. Alors oui, des leçons de "codage" (comme l'ont appelé nos chers politiciens) pourront susciter des vocations, mais c'est un effet secondaire, à la marge. En faire un objectif, c'est aussi absurde que de prétendre que le but de l'enseignement de l'histoire dans le primaire et le secondaire est de grossir les rangs des anthropologues, historiens ou profs d'histoire-géo du pays.

Et surtout, pour moi apprendre le code n'est absolument pas la priorité en ce qui concerne les technologies de l'information. Il s'agirait bien avant cela que les élèves aient une compréhension même basique des réseaux, d'Internet, des puissants intérêts privés qui le contrôlent et de tous les enjeux de vie privée et de liberté qui gravitent autour.

Etre bien formé au métier de développeur est un tout autre sujet. On va développer différemment et on devrait donc logiquement apprendre différemment au fur et à mesure de sa spécialisation d'études selon qu'on vise une carrière dans le web, dans l'informatique industrielle, embarquée, dans la recherche, le jeu vidéo, etc. Chose qu'on ne va évidemment pas demander à un enfant de 10 ans.
9  0 
Avatar de JPLAROCHE
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/06/2016 à 23:41
je crachais du feu dans la rue en 1975
en 1976 je rentre comme déliasseur (pour ce qui connaissent pas celui qui enlève le carbone du parier et coupe les bande carole)
puis on me fait suivre un cour en rpg2 (voir IBM310 / 315 et IBM34)
là je cartonne....
je rentre dans un bureau d'étude .... après avoir collé au mur une chef de projet qui maltraitait un gars qui pédalait (eh oui tout le mone n'est pas informatichien)
je rentre avec un concours de 25 ingénieurs avec test ect... 5mn pour trouvé l'erreur et donné la solution ( en moyenne ils ont plus de 4h)
là l'ibm38 arrive ont me catapulte a suivre tous les courts ( j'avoue qu'a cette époque c'était du grand art tout vous étaient offert tout le savoir ....) ,
bref je trouve un beug majeur qui oblige d'arrêter la production résultat (ps je travaillait pour une tres grosse entreprise) un tapi rouge avec l'accès aux interne de la machine
je part_icipe a la mise ne place pour l’Europe aux versions du system (j'ai été jusqu'a patché le 38)
en 1989 bascule sur AS400 aux passage j'avais écris pour la société Alur la reference croisé de toute la machine avec un test en réel sur alstom plus de 30 machines en ligne c'est C. on volé le moteur de lansa pour accélérer de temps de traitement alors qu'il suffisait de mettre en fonction les API .... bref dommage la rétro-documentation voire le re engineering oups p la poubelle

j'ai appris 5 métier sur le bout du doigt en informatique j'ai écris et fait un fork de ADM d'IBM et qui est en ligne permet d'avoir des équipe et des projet multi-société (gestion de source et cohérence entre objet et source ) qui respecte la méthode AXIAL

oui j'ai laissé mon fond culotte avec l'informatique j'ai pas regardé l'heure ... j'ai pris mon pied et le prend encore à la retraite je publie de temps en temps des procédures pour linux je suis sur un projet pour ma retraite d'un fork ODP d'IBM os400 sur Linux et ça avance bien ex un programme de gestion CGI ne fait que 100 lignes il n'y a pas de différence entre l'écran le programme le serveur de BD l'imprimante... (je fais beaucoup de faute d'orthographe je n'ai pas le bac sauf celui d’Istanbul , j'ai été déclaré a 19 ans comme NULL et surtout j'étais fait pour travailler dans une écurie a balayer trop Con pour comprendre ) mais mais D. n'a pas voulue ça.
j'ai fini Directeur Informatique ce qui ne veux pas dire que je suis un phénix (oh bien-sur j'ai toujours gardé les mains dans le cambouis car pour il était fondamental de connaître sa machine pour produire quelque chose de correcte et de refuser ce qui n'était pas encore faisable)

alors si d'aventure il vous prends de faire de l'informatique alors faite vraiment et pas a moitié et blasé ou avec un air de supériorité car ce sera toutes votre vie une école et vous devrez apprendre et réapprendre encore et encore.

ps en 1985 j'investi dans un PC 5 millons d'ancien franc je me fais tuer a la maison ( lol quand j'y pense elle avait raison) mais je croyais dur comme far que c'était l'avenir mon aventure en "C" débute là

lors de mes entretiens mes partron ou les Ingénieurs que j'ai croisé sur ma routes mon toujours dis vous inquiétez pas pour l'horthographe on à des secrétaire ce qui nous intéresse c'est votre tête et votre façon de prendre les choses Merci les HOMMES

@bientôt
6  0 
Avatar de peterdan
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 13/06/2016 à 19:47
J'ai appris l'informatique en 1964 un moment où l'informatique n'avait pas de nom et surtout pas de formation (j'ai donc suivi une formation sur "calculateur" de 2 mois avec un concours final pour être embauché chez un constructeur).
Maintenant que j'ai 72 ans, c'est moi qui donne encore des cours à des ingénieurs. Compte tenu du nombre de langages que j'ai dû apprendre, plus de 30) je doute qu'apprendre la programmation en CM2 puisse rendre des services 15 ans plus tard ! Que deviendront demain javscript, angularJS, PHP, et tous les autres langages ?
Cela me fait penser à faire apprendre au scolaire comment fonctionne un moteur à explosion alors que tous les progrès actuels se font avec l’électronique.
Je pense qu'il serait plus intéressant d'apprendre aux enfants comment on détermine des coordonnées GPS, comment on calcule le chemin le plus court, comment on affiche et manipule les images, comment on développe un système expert, comment on transmet des infos sur les réseaux, comment on stocke des données et comment on y accède et au passage d'appendre algorithmique au travers d'un langage. Actuellement à l'école on apprend à "programmer" avec un langage simple le cheminement d'un robot. Cela me parait être une bonne approche. Aller plus loin !
5  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/06/2016 à 17:19
CPC464 ? TRS 80 ? Oric Atmos ? Atari ? Apple II ? Assembleur ? Cobol ? C ? Pascal ? Basic ?
Et pourquoi pas les cartes perforées pendant que vous y êtes ?


C'est quoi ce site de boloss ? un club de retraité ? vous avez tous 150 ans ou quoi ?

Personne à appris la programmation "normalement", avec Python, Java ou C# ?

4  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 06/06/2016 à 2:23
En ce qui me concerne, j'ai fait une formation diplômante, mais j'ai pas l'impression que ce soit elle qui m'ait appris le plus... Loin de moi l'idée de dire que l'école ça sert à rien, mais j'ai l'impression qu'à partir du moment où on a des habitudes d'autodidacte, l'école c'est de l'ordre de l'appoint, des fois qu'on aurait oublié un truc, et pour dire d'avoir un diplôme. Après faut dire que j'ai un diplôme d'ingé plutôt généraliste, donc y'a largement autre chose que la prog derrière le diplôme.
3  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/06/2016 à 16:45
J'ai suivi l'option informatique à l'époque où celle-ci était enseignée au Lycée en 3 ans, où j'ai appris le Pascal. Un investissement qui se voulait payant à l'époque, surtout quand on habite au fin fond du monde.
Puis j'ai pu prendre des modules spécialités en faculté, notamment en pascal et en CAML (quelle horreur) sur Mac (quelle beauté).

J'ai ensuite rejoint une startup pendant mon service militaire fais en tant qu'objecteur de conscience. C'est là que j'ai découvert Visual Basic 6, un outil révolutionnaire acheté par Microsoft et rebrandé...
au lieu d'apprendre à tirer au Famas ou de faire le tour du monde sur la Jeanne d'Arc.
Java arrivait en même temps pour faire des applets, tout le monde rigolait et se disait que ce langage n'avait aucun avenir et allait disparaitre dans les 6 mois.

A cette époque, l'état remplissait ses missions.

PS : ce que Tim Cook veut dire, c'est qu'il faut vendre des Ipad aux gamins de 10 ans. Qu'importe que 90% d'entre eux ne soit pas capables de faire une division correctement, ou encore moins comprendre le concept de boucle for.
C'est plus important que de leur enseigner l'espagnol... parce que Apple ne vend pas des cours d'espagnol.
3  0 
Avatar de FrancisGernet
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 09/06/2016 à 23:08
Un ami qui avait choisi l'option Informatique en licence de math m'a montré comment ça marchait, m'a passé la clé de son casier y pour déposer les cartes perforées - perforatrices en libre service à Jussieu au début des années 70 - et récupérer le listing résultat de la compilation, et, surtout, la description d'Algol 60 en méta-langage de Backus. Après, j'ai passé du temps pour avoir un premier programme qui compile sans erreur, et puis j'ai commencé à écrire des programmes.
--
Francis
3  0 
Avatar de VivienD
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 05/06/2016 à 14:07
Tout comme Zefling, je ne sais que répondre et de ce fait j'ai choisi l'option «Autre». En fait, j'ai appris les bases du C et du C++ lors de ma licence en génie électrique mais j'ai poursuivi en autodidacte. Je pense donc qu'il faudrait redéfinir le sondage en remplaçant l'option «Par voie classique : diplôme en informatique» par «Par voie diplômante» et en autorisant les choix multiples.
2  0 
Avatar de tatayo
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/06/2016 à 14:41
Idem, j'ai appris en autodidacte il y a "quelques" années sur mon CPC464 (mais sans forum ), pour finir par un BTS info.

Tatayo.
2  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 05/06/2016 à 15:59
Niveau programmation seulement :

Seul (Langage de programmation des calculatrices Casio et Texas instruments, batch script pour DOS, Visual Basic et quelques langages spécifiques à divers types de terminaux et automates programmables)
Bac (les portes logiques [tableau de Carnot, etc...], langage de programmation GRAPHCET, langage de programmation assembleur[très peu]),
Bac+2 (modèle objet, langage de programmation Pascal et C/C++, langage de programmation assembleur[très peu]),
Bac+3 (les formes normales de la modélisation des informations associés aux bases de données, algorithmique, C, SQL, HTML, PHP, script shell pour administration de Linux),
Bac+4 (modèle objet, programmation parallèle et massivement parallèle, C/C++, analyse lexicale et grammaticale, compilation, HTML, PHP),
Bac+5 (modélisation des informations dans une interfaces, complexité des algorithmes, modèles d'aides à la décision, JAVA).

CNAM - cycle probatoire : Modélisation d'information (merise), bases de données (SQL), Génie logiciel (les méthodes, règles et performances de travail requises).

Formation organisé par pôle emploi dans un centre tiers : développeur .NET et Java NTIC (Java et C# principalement).

J'ai du fournir beaucoup d'effort pour ne pas décrocher le Bac+5, la validation des cours de Génie logiciel dispensé par le CNAM et de la formation de développeur .NET et Java NTIC.

Comprendre commence par la pratique, se qui fait beaucoup de lecture de divers documentations (dont des exemples) et surtout de vérifications de conformités entre divers sources et méthodes.
2  0 
Wine sur Windows 10, ça marche grâce au sous-système dédié à Linux
Une application de partouze laisse fuiter les données personnelles et les photos de ses utilisateurs, y compris ceux de la Maison-Blanche et de la Cour suprême
Les hackers peuvent attaquer votre réseau en vous faisant livrer un petit dispositif malveillant par courrier, cette technique a été nommée Warshipping
Apprendre à utiliser le format SVG - SVG et le web, un tutoriel de Maurice Chavelli
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web