Le gouvernement finlandais critique Microsoft pour ses licenciements
Après l'annonce de 1350 suppressions d'emplois dont la majorité sont en Finlande

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le 25 avril 2014, Microsoft achevait le processus de rachat de la division portable de Nokia pour un montant de 5,4 milliards de dollars. Avec ce rachat, Microsoft gardait la main sur la construction du Nokia Lumia, l’étendard des Windows Phone, mais héritait également d’une task force : l’acquisition du constructeur finlandais avait permis au numéro un des systèmes d’exploitation sur ordinateur de bureau d’agrandir son personnel d’environ 32 000 employés, dont une grande partie était en Finlande.

Pourtant, une première vague de licenciement dans le cadre d’une opération de restructuration engendrée par son PDG Satya Nadella va avoir lieu trois mois plus tard : la firme va amorcer le licenciement progressif de près de 18 000 employés dont 12 500 membres du personnel « hérités » après le rachat de Nokia. Une opération quasi inévitable, compte tenu du nombre de postes qui allaient se chevaucher au sein de l’entreprise.

Plus tôt cette semaine, Microsoft a annoncé la suppression de 1850 postes dont 1350 concernent des employés de la Finlande. Microsoft a déclaré que cette restructuration va occasionner des pertes estimées à 950 millions de dollars, dont 200 millions de charges de licenciements. En tout, sur trois ans, Microsoft a ainsi annoncé les licenciements de 27 650 personnes, dont 21 150 impliqués dans les activités mobiles.

Une situation qui met en colère le gouvernement finlandais. Lors d’une séance parlementaire, Jari Lindstrom, le ministre de l’Emploi, a déclaré que « l’entreprise (Microsoft) doit porter une aussi grande responsabilité que possible dans ce qu’ils ont fait en licenciant ces gens ». Il faut rappeler qu’avant 2008 et la venue des écrans tactiles d’Apple et Samsung, lorsque Nokia possédait encore 40 % des parts de l’industrie de téléphonie mobile, il disposait de fortes ressources humaines dans le secteur. Mais, au fil du temps, l’entreprise a dû se résoudre à se séparer de nombreux collaborateurs à cause des nouvelles réalités. La concurrence est telle que les derniers chiffres de Gartner indiquent que les Windows Phone, portés par les Nokia Lumia, n’ont représenté que 0,7 % des téléphones vendus au courant du trimestre précédent.

Le gouvernement explique partiellement la situation de stagnation économique dans laquelle baigne actuellement la Finlande par l’échec de l’ancienne division mobile de Nokia et le manque d’emplois de substitutions pour les personnes qui ont été remerciées. Le gouvernement a déclaré qu’il aura de « sérieuses conversations » avec Microsoft dans l’optique de savoir comment l’entreprise comptait s’y prendre pour aider ceux qu’elle a licenciés à trouver de nouveaux emplois.

Notons tout de même que mercredi dernier, Microsoft a confirmé la vente de ses activités de téléphonie mobile d’entrée de gamme à une filiale du groupe Foxconn, FIH Mobile, ainsi qu’à HMD Global. Il faut préciser que le lancement de l’entreprise HMD Global, basée à Helsinki (Finlande), a eu une certaine visibilité lorsque Nokia a annoncé lui vendre sa marque. Microsoft a précisé que cet accord inclut le transfert de 4500 employés qui pourront rejoindre les rangs de FIH Mobile ou HMD.

Dans son communiqué, Nokia a déclaré « Nokia a annoncé son intention de voir la marque Nokia revenir sur le marché des smartphones et tablettes. Sous une entente stratégique comportant les droits de la marque ainsi que des licences de propriété intellectuelle, Nokia Technologies accordera à HMD global Oy (HMD), une nouvelle entreprise basée en Finlande, une licence générale exclusive pour créer des téléphones mobiles et tablettes portant la marque Nokia durant les dix prochaines années. Sous cet accord, Nokia recevra des royalties de HMD pour la vente de produits mobiles portant la marque Nokia ».

Source : New York Times, Microsoft, Nokia


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 28/05/2016 à 18:23
j’espère que MS n’achètera pas d'entreprise en France
Avatar de codec_abc codec_abc - Membre actif https://www.developpez.com
le 28/05/2016 à 21:23
C'est triste à dire mais en même temps 21 150 personnes qui travaillent pour la division mobile de MS avec le succès que l'on connait je vois pas comment on pouvait s'attendre à autre chose.
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 29/05/2016 à 10:19
j’espère que MS n’achètera pas d'entreprise en France

Traccasse, vu la mentalité francaise ce m'ettonerais....
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 29/05/2016 à 11:03
C'est triste à dire mais en même temps 21 150 personnes qui travaillent pour la division mobile de MS avec le succès que l'on connait je vois pas comment on pouvait s'attendre à autre chose.

MS ne fait pas que du mobile, MS peut les affectés à d'autre secteur, voir crée un nouvelle branche ?

On comprend ces licenciement massif quand une boite fait faillite, mais quand on se fait des milliards de benef/ans, on comprend moins... le seul objectif la, c'est juste d'augmenter les dividendes des actionnaires.
Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 29/05/2016 à 11:38
Citation Envoyé par kilroyFR  Voir le message
Bon apres Windows 8 annoncé comme un echec par les utilisateurs puis Winphone que personne ne sentait egalement (tant au niveau utilisateurs qu'au niveau developpeurs) ainsi que les tablettes windows RT (echec annoncé egalement), l'echec de la Xbox One ... que reste t il ?
Surface ? => ca reste un PC portable haut de gamme, la tablette un detail.
Surface Phone ? => une mini tablette ou un maxi telephone ? ou une enieme phablette. Sans applis forcement (alors que c'est pour ca que les gens ce sont detournés de winphone)
Hololens ? => avec l'arrivée des tres nombreux concurrents plus que serieux ca va etre dur de tirer son epingle du jeu.
Windows 10 ? => les universal App c'est bidon, on nous force a passer a Win10 sans qu'il n'y ait reellement rien de bien utiles et nouveau la dedans.
Toutes les promesses d'un logiciel unique fonctionnant sur des medias differents, perso je n'y crois plus - y a que Microsoft pour croire qu'ils vont arriver a mettre en place quelque chose et l'imposer au monde entier. ou alors Android avec la fusion avec Chrome OS. Ca apporterait ce que M$ n'a jamais reussi a faire en 10 ans.
Ou comment se rendre compte qu'ils ne sont plus tout seul et qu'on n'est plus obligé de prendre aveuglement uniquement ce qu'ils produisent.
Deja qu'ils arrivent a finir ce qu'ils commencent; on les sent en panique a s'essayer sur tous les domaines (mais sans reelle innovation ni efficacité).

Perso depuis une petite dizaine d'année plus ca va plus je suis deçu de la facon dont cette boite s'est mise a fonctionner (en mode panique en permanence, toujours a la traine et surtout n'arrive plus a imposer quoi que ce soit - les alternatives plus interessantes se multiplient; les logiciels open source tiennent aussi bien (voir mieux) la route que les logiciels ou outils de dev.
Apres l'echec annoncé de SL puis WPF (mise en veille = mort du produit)... que leur reste il ? sql server ? visual studio et C# ?

Mais qu'est-ce que tu raconte déjà d'un Silverlight n'a jamais été fait pour autre chose que compenser les manques de HTML4, une fois HTML5 sorti il n'avait plus d'intérêt sauf pour le streaming. De deux WPF est régulièrement mis à jour, et continue d'évoluer donc en temps de mort de produit ...

De trois les applications universelles fonctionnent très bien, et la encore la plateforme évolue très régulièrement. La prochaine évolution sera la mutualisation Xamarin/WPF pour avoir tout ça en multi système nativement.

Tu ne peux pas comparer Hololens aux autres, Hololens c'est de la réalité augmenté, les autres font de la VR tu mélange les torchons et les pommes. C'est à dire que tu peux utiliser Hololens pour travailler dans ton environnement sur un produit par exemple (ce que fait la nasa et d'autres qui test le produit), ce que tu ne peux pas faire avec les autres où tu dois d'abord dépenser des milliers d'euros pour reproduire ton environnement pour ensuite seulement travailler sur ton produit. Sans compter que tu ne peux pas te déplacer librement, puisque tu ne vois rien. La VR pour jouer la réalité augmenter pour travailler ou jouer sur des jeux genre minecraft ou bataille navale par ex.
Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 29/05/2016 à 11:46
Citation Envoyé par sazearte  Voir le message
MS ne fait pas que du mobile, MS peut les affectés à d'autre secteur, voir crée un nouvelle branche ?

On comprend ces licenciement massif quand une boite fait faillite, mais quand on se fait des milliards de benef/ans, on comprend moins... le seul objectif la, c'est juste d'augmenter les dividendes des actionnaires.

Je pense pas Nadaya n'était pas pour le rachat de Nokia, donc qu'il cherche à s'en débarrasser n'est pas étonnant, enfin du moins qu'il chercher à se débarrasser de l'ensemble des features phone est logique. Ils garderont sans doute une partie des ingés, designers etc. mais pour se relancer sur autre chose, du genre des Surface Phone ça serait pas étonnant la marque Surface a très bonne réputation et ça permettrait d'avoir une cohérence.
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 29/05/2016 à 15:36
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Une situation qui met en colère le gouvernement finlandais. Lors d’une séance parlementaire, Jari Lindstrom, le ministre de l’Emploi, a déclaré que « l’entreprise (Microsoft) doit porter une aussi grande responsabilité que possible dans ce qu’ils ont fait en licenciant ces gens ». Il faut rappeler qu’avant 2008 et la venue des écrans tactiles d’Apple et Samsung, lorsque Nokia possédait encore 40 % des parts de l’industrie de téléphonie mobile, il disposait de fortes ressources humaines dans le secteur.

Sur le fait que Nokia a raté le coche du Smartphone, je n'irais pas faire porter la responsabilité sur Microsoft. Le responsable de la division smartphone de Nokia, Anssi Vanjoki, avait déclaré en 2010 qu'il refusait de mettre Android parce que ça revenait à "pisser dans son pantalon". On voit ici que cette personne a été particulièrement visionnaire et a pris une décision particulièrement sensée pour l'avenir de Nokia.

Après le choix de Nokia de ne faire que du Windows Phone n'est pas non plus le fait de Microsoft (mais celui de Stephen Elop, ancien de Microsoft, certes). Mais ce n'était clairement pas un bon choix.

Certes Microsoft a tenté son va-tout en rachetant Nokia. Mais pourquoi Nokia ? Parce qu'ils étaient les seuls à faire exclusivement (ou quasi-exclusivement) du Windows Phone. Oui, c'était une mauvaise opération, mais Nokia n'était pas non plus obligé de se vendre, ni de se rendre exclusif à Windows Phone.

Si Microsoft a fait des erreurs et a joué des va-tout qui n'ont pas fonctionné, Nokia a fait aussi des grossières erreurs qu'il serait injuste de reprocher à Microsoft.
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil