États-Unis : 75 % du budget IT consacré à la maintenance d'anciens systèmes durant l'année 2015
D'après une étude du Government Accountability Office

Le , par Malick

0PARTAGES

8  0 

Le Government Accountability Office (GAO), après une étude dont les résultats sont consignés dans un rapport, a annoncé que le gouvernement fédéral américain a consacré les trois quarts de son budget IT de l'année 2015 à l'exploitation et à la maintenance d'anciens systèmes et technologies ; cela en lieu et place d'une modernisation de ces derniers.

En effet, le Government Accountability Office (GAO) soutient que sur un budget IT équivalant à plus de 80 milliards de dollars, plus de 61 milliards de dollars ont fait l'objet de dépenses relatives à l'exploitation et à la maintenance.


Dans son rapport, le GAO affirme que sur les 7000 projets d'investissements informatiques qu'il a eu à étudier, 5233 sont relatifs à l'exploitation et à la maintenance, et cette tendance n'a cessé de croître durant les sept dernières années. Et comme le montre le graphe ci-dessous, le budget destiné à la modernisation, au développement et à l'amélioration des systèmes déjà existants aurait connu une baisse de près de 7,3 milliards de dollars depuis l'année 2010.



En marge de ces constats, le GAO précise que des technologies très anciennes (matériels, logiciels) datant au moins des années 1970 sont actuellement utilisées au sein des ministères et certaines agences fédérales. C'est le cas notamment des disquettes 8 pouces auxquelles le ministère de la Défense des États-Unis a recours dans le cadre des opérations liées aux forces nucléaires américaines.

Selon le rapport, un budget IT de 89 milliards de dollars US serait attendu sur l'année 2017 avec une très grande partie consacrée à la maintenance.

Source : Rapport GAO

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Quel serait l'intérêt de consacrer une telle partie de son budget à la maintenance d'anciens systèmes ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/05/2016 à 12:46
Les machines des années 1970 ont été conçues avec des composants génériques encore ultra-répandus et/ou facile à reproduire, elles ne connaissent pas les failles et faiblesses logiciels et hardwares modernes. Alors si les machines font correctement ce pourquoi elle ont été prévu, il n'y a aucun avantage à vouloir les remplacer par des modèles récents dont l'exploitation sera par ailleurs certainement contrainte par des contrats de maintenances ubuesques dont le seul objet est de permettre à une entreprise privée de syphonner le budget de l'état.
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/05/2016 à 17:08
Quand ça marche, pourquoi repartir d'une page blanche? Remplacer ce qui ne convient plus, oui. Mais maintenir ce qui convient, oui aussi.

A voir au cas par cas.
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 28/05/2016 à 17:27
Pérennité, fiabilté, peut-être un souci de gestion des compétences et du hardware à venir mais les Etats-Unis payent pour ça (pour la France c'est l'omerta comme d'habitude ...), un système qui fonctionne comme attendu.

Et rendons à César ce qui est à César, en l'occurence le membre wolinn, par cette publication antérieure sur le sujet :
Paléo informatique (pré-1980)
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 28/05/2016 à 18:27
Sur nos système embarqué ont as encore des pc sous Windows 3.1 et Windows NT4.0 Workstation.

En cas de crash on a même crée un système de réparation automatique consistant à booter sur un live cd, et d' écraser les fichiers de l'os existant par des fichiers "propres" contenue dans une archive zip (qui ne fait que 50mo pour win3.1 et 200mo pour NT4).

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web