Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple envisage de renforcer la sécurité de ses dispositifs
La firme réembauche Jon Callas, un expert en sécurité informatique et du chiffrement

Le , par Miary

0PARTAGES

7  0 
Chez Apple, la sécurité n’est pas à prendre à la légère. Pour preuve, un grand nom du chiffrement rejoint la firme de Cupertino. Il s’agit de Jon Callas, un spécialiste de la sécurité, à l’origine du Blackphone, un smartphone dévoilé en 2014 et considéré comme le plus sécurisé au monde avec son système de chiffrement des appels, messages, emails, etc.

Un recrutement qui vient après la bataille entre Apple et le FBI

Le recrutement de Jon Callas vient après le bras de fer entre Apple et le FBI. Pour rappel, Apple a refusé de se plier à une injonction judiciaire pour permettre au FBI de déverrouiller l’iPhone de l’un des auteurs de la fusillade de San Bernardino. Dans cette affaire, Apple estimait que cela pourrait créer une atteinte à la vie privée des utilisateurs de ses smartphones et tablettes. Il faut savoir que le téléphone à l’origine de cette bataille judiciaire utilise iOS 9, le dernier système d’exploitation d’Apple.

La sécurité du système d’exploitation mobile d'Apple a été renforcée après les révélations sur l’espionnage de masse par la NSA. Apple a mis en place un système qui ne peut être débloqué que par le propriétaire du téléphone. Pour être plus précis, chaque appareil mobile d’Apple dispose d’une clef de chiffrement individuelle, qui n’est connue que de son propriétaire. Par ailleurs, au bout de 10 essais ratés, le contenu du smartphone sera effacé automatiquement.

Toutefois, Apple disposerait d’un outil qui peut annuler la suppression automatique des données. Ce qui aurait ainsi permis au FBI d’essayer toutes les combinaisons possibles pour déverrouiller le téléphone du terroriste. Cependant, Apple a refusé toute collaboration avec le FBI. Le bureau fédéral a donc fini par faire appel à des hackers pour accéder au contenu de l’iPhone du tueur de San Bernardino. C’est assurément pour éviter un nouvel exploit de ce genre que la firme de Cupertino a engagé Jon Callas.

Jon Callas, un grand spécialiste de la sécurité informatique

Ce n’est pas la première fois que Jon Callas travaille pour le compte d’Apple. En effet, entre 1995 et 1997, ensuite entre 2009 et 2011, il a aidé Apple à renforcer la protection des données sur ses systèmes d’exploitation. Parmi ses réalisations, on cite le système FileVault utilisé pour la protection des données sur les ordinateurs Mac OS X et les terminaux tournant sous iOS. Cette fois-ci, ni Apple ni Jon Callas n’ont encore dévoilé les missions qui seront confiées à cet expert en sécurité informatique.

Concernant l’affaire qui oppose le FBI à Apple, Callas a fait savoir qu'il avait une préférence pour une collaboration avec la justice sur le principe de l’exploitation des failles de sécurité, à condition qu'elles soient ensuite dévoilées au constructeur afin qu’ils puissent les corriger. Toutefois, il s'oppose au fait de contraindre un constructeur à déchiffrer ses propres produits, même après un mandat de la justice.

Jon Callas est un grand nom du chiffrement des données. On peut ainsi s’attendre à la sortie un système d’exploitation davantage sécurisé chez Apple.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Plus de 100 millions d'identifiants de comptes LinkedIn issus d'un vol de données datant de 2012 sont vendus sur le Dark Web

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/05/2016 à 10:44
Citation Envoyé par gstratege Voir le message
Quelqu'un peut il m'expliquer pourquoi Apple tient tant à ne pas débloquer les téléphones des criminels ou suspects ?
Par ce que, si ils mettent (ou ont déjà mis) en place une solution réellement sécurisée de chiffrement de leur téléphone, cela implique que Apple lui même ne pourra pas déchiffrer les téléphones.

Le fait qu'Apple aurait la possibilité d'avoir la main sur leurs téléphones impliquerait la présence d'une clé générique, d'une backdoor ou autre dans le système de chiffrement, ce qui casserait totalement le modèle de sécurité. Apple pourrait déchiffrer ton tel, déjà c'est pas jojo, et la backdoor pourrait potentiellement être exploité par n'importe qui.
1  0 
Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/05/2016 à 14:53
"Callas a fait savoir qu'il avait une préférence pour une collaboration avec la justice sur le principe de l’exploitation des failles de sécurité, à condition qu'elles soient ensuite dévoilées au constructeur afin qu’ils puissent les corriger. Toutefois, il s'oppose au fait de contraindre un constructeur à déchiffrer ses propres produits, même après un mandat de la justice".

En gros, il veut faire bosser les agences gouvernementales gratuitement pour des entreprises privées sur les points de R&D les plus coûteux. C'est magnifique.
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 27/05/2016 à 10:27
Citation Envoyé par gstratege Voir le message
Quelqu'un peut il m'expliquer pourquoi Apple tient tant à ne pas débloquer les téléphones des criminels ou suspects ?
Je crois que sa viens du fait que le verrou de l'écran n'est pas vraiment géré par le système d'exploitation embarqué (iOS) et que les informations sur le support de stockage interne hors ligne aussi (pas de iCloud). Se qui fait que Apple Software (iOS) est un "hôte de marque" dans Apple Hardware.
0  1 
Avatar de nchal
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/05/2016 à 10:55
On voit que la campagne de pub "onestsupersécure" se déroule tranquillement, un bel exemple de marketing américain (avec la complicité du FBI s'il vous plait)
0  1 
Avatar de amine.hirri
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 27/05/2016 à 14:58
Citation Envoyé par gstratege Voir le message
Quelqu'un peut il m'expliquer pourquoi Apple tient tant à ne pas débloquer les téléphones des criminels ou suspects ?
La question est: est-ce que vraiment FBI/NSA ne peuvent pas débloquer un téléphone?
Aujourd'hui je vois que les criminels s'orienteront plutôt vers les technologies Apple (histoire d'être protégés contre les services juridiques...), j'en conclu alors que ça était bien orchestré pour faire un peu plus de vente
0  1 
Avatar de gstratege
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 27/05/2016 à 10:07
Quelqu'un peut il m'expliquer pourquoi Apple tient tant à ne pas débloquer les téléphones des criminels ou suspects ?
1  3 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web