Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'hébergeur OVH se lance dans le SaaS et le Cloud Computing
Suite aux suggestions de ses clients

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

1  0 
OVH se lance dans le haut débit pour les entreprises, via des liaisons SDSL à 80 Mbit/s symétriques
Mise à jour du 24.12.2010 par Katleen


OVH vient d'annoncer sa première offre d'accès Internet professionnelle en haut débit : « OVH vous raccorde à une paire de cuivre, pour un débit maximum de 5 Mbit/s, au tarif mensuel de 24,99 euros HT, explique le prestataire. Vous avez la possibilité de souscrire à l’offre avec 1, 2 ou 4 modems avec 1 paire, 2 paires ou 4 paires de cuivre pour chaque modem, et donc d’obtenir un débit maximum de 80 Mbit/s. »

Pour cette activité de FAI, OVH a crée une filliale dédiée : GFK. Et son offre aurait déjà reçu plus de 100 souscriptions à Lille et environs, où la phase de bêta-testing devrait s'achever en janvier 2011. SI le succès est au rendez-vous, des RA seront dégroupés dans d'autres grandes villes françaises : Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille et Strasbourg dans un premier temps. La suite, si suite il y a, ça sera avec d'autres agglomérations, en 2012.

« Nous avons lancé les bêta-tests de l’offre SDSL en nous basant sur la technologie EFM, c’est à dire en pure Ethernet, ce qui nous permet de ne pas utiliser d’ATM. C’est une rupture technologique qui permet d’avoir un débit plus important qu’en ATM, un faible temps de latence de 1 à 2 ms (comme la fibre optique) et de faire l’agrégation de plusieurs liens avec une totale tolérance de panne. »

« Pour les entreprises, nous préparons une offre d’accès ADSL pour 9,99 euros TTC par mois en dégroupage partiel et 19,99 euros TTC par mois en dégroupage total ».

Source : Communiqué de presse d'OVH

L'arrivée d'OVH sur ce marché en modifiera-t-elle les prix, par la concurrence ?

Quels seront, à votre avis, les coûts de déploiement d'une telle offre ?

OVH se lance dans le SaaS et le Cloud Computing, suite aux suggestions de ses clients

Il y a environ deux mois, l'équipe technique de l'hébergeur OVH avait lancé plusieurs PoC (Proof Of Concept) sur différentes problématiques, ce qui avait généré de nombreux retours.

Le contenu de ces feedbacks était à la fois surprenant et enrichissant. Une fois digèré, il a donné naissance à des idées de projets qui s'inscriront dans une nouvelle stratégie qu'Ovh va désormais essayer d'appliquer. Ca sera le fil conducteur de 2010.

La conclusion majeure tirée de ces retours pourrait se résumer en 2 phrases :
"Hier, on avait des sharewares. Demain, on aura tout ça dans les sites Web."

Il y a 10 ans, on exécutait un logiciel sur un ordinateur, ce qui remplissait alors une fonction précise. A cette époque, pour retoucher des photos on lançait Photoshop et, pour avoir une autre fonction (par exemple la création d'une galerie), on lançait un autre logiciel.

Les choses ont évolué. Désormais, les sites Internet permettant de cumuler plusieurs fonctons à la fois, comme la création d'un album photo et la modification d'images.

Le PC s'oriente alors vers l'exécution en local d'un seul et unique logiciel : le navigateur. Dans ce dernier (Firefox, IE, Safari, Chrome, etc.) il est possible de lancer tout ces logiciels, ce que vous faîtes déjà d'une certaine manière : un site internet est un logiciel (car écrit lui aussi dans un langage comme PHP, Perl, C, C++ ou Java, Javascript).

Cette évolution pourrait devenir le principal enjeu dès 2010. Car il est énorme : le navigateur devient l'équivalent d'un système d'exploitation. Par exemple, que Firefox fonctionne sous Windows, Linux ou Mac, affiche le même logiciel : un site/logiciel. On développe donc des "logiciels" non pas pour Windows, Linux ou Mac, mais pour un OS nouveau genre : Firefox (ou IE, Safari, Chrome, etc.). C'est la nouvelle plateforme d'exécution de tous les logiciels.

Ovh souhaite intervenir dans cette évolution, et veut devenir un acteur incontournable de cette nouvelle industrie software qui se dessine sous nos yeux. Le rôle d'Ovh dans les années à venir sera de s'adapter à cette évolution naturelle de l'ingénierie du développement.

Les logiciels se développeront peut-être de la même manière qu'en QT, Builder C++ ou VBasic ; mais quoi qu'il en soit ils se compileront en HTML/PHP/JavaScript et s'hébergeront sur les plateformes de stockage et d'exécution de logiciels qui seront dans les énormes datacenters d'Internet.

De nouveaux logiciels de développement, qui permettront a des milliers de personnes de développer un site WEB, sont également prévus.

L'enjeu est donc d'accompagner les développeurs qui vont passer du modèle "Vente unique d'un logiciel ( à racheter à chaque version)" vers le modèle "SaaS (service d'accès à un site web, pour utiliser le software online avec un paiement/login distribuant toujours la dernière version du software)" ou vers le modèle "Cloud (paiement proportionnel à l'utilisation réelle de l'application)".

L'hébergeur Internet indique alors ses objectifs en conséquence : "Il faut donc les plateformes de stockage et d'exécution pour ces logiciels, les moyens de paiement pour louer ces applications, les applications WEB pour faire les factures et simplifier la comptabilité de ces développeurs nouvelle génération. Eux, ils doivent développer. Et notre rôle sera de les accompagner et les aider dans tout ce qu'il sera nécessaire pour faire marcher
leur logiciel."

Ovh a mis en oeuvre une grande campagne de remodellement de son organisation interne afin de dégager de ressources en
permettant de proposer rapidement des frameworks beta.

Le but final étant de proposer des hébergements compatibles avec toutes sortes de développement (peut importe l'IHM, les softs ou langages de développement, ou bien encore les acheteurs de ces applications).

Ovh est actuellement reconnu comme supportant efficacement le LAMP (PHP/MySQL), mais prévoit rapidement de prendre aussi en charge Ruby, Java, Google Web Toolkit, jQuery, modori, Dojo, Rico, Pyjamas, etc.



Source : Déclarations d'Octave KLABA (sur la photo), Directeur Général d’OVH, remises en forme par Katleen Erna

N'hésitez pas à donner votre avis sur cette réflexion concernant les avancements futurs de l'hébergeur directement à OVH ainsi qu'aux membres de notre communauté. Tout le monde pourra ainsi avancer, ensemble.

A propos d’OVH :
Fondée en 1999 par Octave Klaba, OVH est une société française indépendante basée à Roubaix. Elle est le n°1 de l’hébergement en France et se positionne comme le 2ème hébergeur européen (source Netcraft).
Son atout majeur ? Un rapport qualité / prix inégalé sur le marché qui en fait LA véritable référence des acteurs Internet.

Forte d’importants avantages technologiques, tel un système exclusif de refroidissement des serveurs, OVH a toujours prôné l’innovation et la performance tout en étant soucieuse de respecter une démarche écologique et environnementale.

Hébergeant aussi de nombreuses radios et les plus gros réseaux de serveurs de jeux, OVH s’est lancée récemment un nouveau défi avec la téléphonie.
Bien ancrée sur le marché mondial, OVH étend en effet son savoir-faire en Europe et bien au-delà avec une dizaine de filiales existantes et d’autres en perspective.

Pour plus d'informations : www.ovh.com

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TiJean2910
Membre actif https://www.developpez.com
Le 22/10/2009 à 10:10
Dommage qu'on n'ait pas plus de date de mise en oeuvre (au moins indicative). Juste une remarque: le support de Ruby chez OVH, si je me rappelle bien, ça fait 4 ans qu'il est annoncé

Quoiqu'il en soit, je les suis! Bravo à notre hébergeur national (et chti) de continuer à proposer des solutions innovantes...
1  0 
Avatar de exodev
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/10/2009 à 11:07
Je supporte de moins en moins cette mode du "tout dans le navigateur"
1  0 
Avatar de Lyche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 22/10/2009 à 16:56
En terme d'immobilier aussi et de maintenance des serveurs , mais je reste contre le cloud qui fait que les données d'une entreprises ne sont plus stockées dans l'entreprise.. je trouve ça "dangereux"
1  0 
Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 22/10/2009 à 10:11
L'intelligence est déportée vers le centre du réseau et les terminaux en périphérie deviennent de plus en plus bêtes.

C'est Benjamin Bayart qui a raison, bienvenue sur le minitel.

En espérant que ce modèle se limite aux entreprises et que les particuliers ne rentreront pas là dedans. Mais même pour une entreprise je trouve ça extrêmement dangereux. Cela revient à déporter tout son système d'information à l'extérieur, potentiellement à des milliers de km. Une coupure de réseau et tout s'arrête pour tout le monde. Sans parler des problèmes de sécurité que ça comporte.

Le côté pratique en terme de gestion du matériel et des logiciels représente certainement une économie de temps et d'argent mais "quid" de l'indépendance de la société par rapport à ses fournisseurs ?

Ceci dit, en ce qui concerne OVH, son DG (putain il a l'air jeune !!!) a certainement raison de partir vers ça.
0  0 
Avatar de GTSLASH
Inactif https://www.developpez.com
Le 22/10/2009 à 11:21
Et Silverlight ???? !!!!!!!
1  1 
Avatar de Tofalu
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/10/2009 à 11:32
Le côté pratique en terme de gestion du matériel et des logiciels représente certainement une économie de temps et d'argent mais "quid" de l'indépendance de la société par rapport à ses fournisseurs ?
Mouais, il y a des coûts en moins en gestion de matériel mais par la perte de l'indépendance l'entreprise va devoir suivre le mouvement qui lui sera imposé. Si demain LA solution qu'elle utilise n'est plus supportée mais qu'une nouvelle version plus cher devient incontournable, elle sera obligée de suivre. Alors qu'aujourd'hui, en gardant la main sur son matériel et ses logiciels, elle garde la main sur son évolution et donc son budget.

Et j'ai du mal à comprendre comment ici des gens qui hurlent contre leur FAI parce qu'ils ont eu une déco dans leur MMORPG peuvent parfois soutenir les yeux fermés de telles initiatives.
0  0 
Avatar de pmithrandir
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 22/10/2009 à 16:45
Citation Envoyé par exodev Voir le message
Je supporte de moins en moins cette mode du "tout dans le navigateur"
Le truc, c'est que si ca a d'énormes inconvénients(comme le fait de devoir se soucier des évolutions d'un logiciels grand publique pour les développements, et à être réactif lors des changements de versions), les avantages sont indéniables en terme de maintenance, d'évolutivité et de facilité d'utilisation.
0  0 
Avatar de pmithrandir
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 22/10/2009 à 19:06
Citation Envoyé par Lyche Voir le message
En terme d'immobilier aussi et de maintenance des serveurs , mais je reste contre le cloud qui fait que les données d'une entreprises ne sont plus stockées dans l'entreprise.. je trouve ça "dangereux"
Après, on parle de licence, ou de problème de maintenance en cas de défaillance de l'entreprise fournissant le service.

Mais n'est ce pas le cas dans toutes les entreprises ?

Quelle est la différence entre un serveur planqué au sous sol ou sous le bureau de la secrétaire, et un serveur chez OVH ? La sécurité, l'accès redondant, les sauvegardes,...

Reste a prévoir dans les contrats des clauses léguant l'administration du logiciel en cas de disparition du fournisseur, comme ca se fait actuellement.

Un logiciel, qu'il soit installé sur tous les poste ou juste sur un serveur, ca reste un logiciel.
0  0 
Avatar de exodev
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/10/2009 à 20:25
Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
... les avantages sont indéniables en terme de maintenance, d'évolutivité et de facilité d'utilisation.
Maintenance et évolutivité, je suis d'accord. La facilité d'utilisation par contre je vois mal en quoi ...
0  0 
Avatar de pmithrandir
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 22/10/2009 à 21:09
Sur un site internet en Saas, pour moi tu as deux interfaces possibles :
- un look comme un site web, qui permet si tu respectes un peu ce qui se fait en général d'utiliser les réflexes des utilisateurs qu'ils apprennent à la maison en surfant. En plus ca les impressionne beaucoup moins d'utiliser un outil connu.
- un look applicatif (extjs) qui te permet de te rapprocher d'un logiciel standard.

Voila en quoi je trouve ca plus simple que les interfaces créées de toute pièce qui peuvent bien sur rejoindre les deux citées au dessus, mais qui vont avoir l'inconvénient d'impressionner plus le salarié non formé qui par définition à décidé qu'il ne comprenait rien et qu'il avait besoin de 2 semaines de vacances/ formation pour apprendre à cliquer sur la nouvelle icône.
0  0