Ventes de smartphones : Android continue de progresser en Europe, aux États-Unis et en Chine
Tandis qu'iOS s'essouffle sur les principaux marchés

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Kantar Worldpanel Comtech a publié ses dernières statistiques relatives à la vente de smartphones durant le trimestre qui s’est achevé en mars 2016. Les chiffres montrent un système Android qui continue sa progression aussi bien en Europe qu’aux États-Unis et en Chine.

En Europe, plus précisément sur les cinq principaux marchés constitués par la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la France, l’Italie et l’Espagne, le système d’exploitation a gagné 7,1 points de pourcentage pour atteindre les 75,6 %. Le système connaît sa plus forte progression depuis deux ans et Kantar précise que cet exploit n’est pas tributaire « d’un ou deux constructeurs », mais « de plusieurs marques qui varient selon les régions ». Par exemple, en France, en termes de constructeurs, Samsung reste la première marque vendue en France avec une part de marché de 37,9 %, suivi par Apple à 20 %, et Wiko à 9,6 %. La part de Huawei a augmenté de 2,7 % sur un an, devenant ainsi la 5e marque la plus vendue à 4,3 %, juste derrière Sony à 6,7 %.

Kantar avance qu’en Italie et en France presque 10 % des utilisateurs ont migré sur Android sur la période. La plupart se sont orientés vers des marques comme Huawey, Wiko et Asus, qui offrent des terminaux de milieu de gamme avec un excellent rapport qualité-prix. C’est en opposition avec le marché britannique où le marché Android est encore largement dominé par Samsung et ses terminaux milieu de gamme comme le J5 ou le A5.

Dans le détail, en France, les ventes de smartphones tournant sur le système d’exploitation ont atteint les 88,4 %, ce qui constitue une augmentation des parts de marché d’Android de 9,7 points. Kantar note que 9,1 % des nouveaux acheteurs d’Android, proviennent de l’écosystème Windows et 3,9 % viennent d’iOS. Les parts de marché d’Android ont connu une augmentation sur chacun des cinq principaux marchés européens, mais la progression la plus forte est observée en Italie qui a vu sur son territoire 78,3 % des dispositifs vendus tourner sur Android contre 66,2 % l’année dernière à la même période, ce qui représente une progression de 12,1 %. La plus faible progression s’observe en Espagne : malgré le fait que 92,9 % des terminaux vendus pendant le trimestre tournaient sur Android, le pays n’enregistre qu’une progression de 3,0 points.

Aux États-Unis la progression d’Android s’est centrée sur Samsung, Motorola et LG. Bien qu’il n’ait été disponible que quelques semaines sur la période étudiée, le Samsung Galaxy S7 était le 5e terminal le plus vendu sur la période, avec 4,2 % des ventes totales. Le Galaxy S6 s’est également bien vendu du fait de la baisse des prix consécutive à la sortie du S7. Motorola a également connu une bonne période sur le marché américain, en particulier auprès de l’opérateur Verizon, et ses ventes sont passées de 6,9 % à 9,8 % sur un an. En Chine, Android a connu sa meilleure progression sur un an depuis octobre 2014. Le système d’exploitation de Google progresse de 5,9 % et atteint désormais 77,7 % des ventes. Du côté des constructeurs, Huaway a continué sa progression et atteint son record avec une part de marché de 24,6 %.



Du côté d’iOS, le système enregistre un recul dans ses ventes de 1,2 point de pourcentage en Europe. D’ailleurs à l’exception de la France où il glane 0,6 point de part de marché en plus, lui permettant de tourner sur 20 % du parc des mobiles vendus durant le trimestre, iOS va connaître un essoufflement dans chacun des pays européens. Le plus fort recul est observé en Grande-Bretagne où le système a perdu 2,2 % de part de marché. Le même scénario s’observe aux États-Unis et en Chine où iOS connaît un recul respectivement de 4,9 points et 5,0 points de pourcentage. Rien ne semble relier la perte de vitesse d’iOS aux actualités entourant Apple et le combat qui l’oppose au gouvernement, combat pendant lequel la sécurité de ses iPhone a pu être contournée à plusieurs reprises pour des besoins d’enquêtes sans son aide.

Source : Kantar


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de amine.hirri amine.hirri - Membre habitué https://www.developpez.com
le 11/05/2016 à 17:01
Voilà ce qui justifié le combat entre Apple et FBI pour rassurer les gens de la sécurité de leur iPhone
Avatar de youtpout978 youtpout978 - Membre expert https://www.developpez.com
le 11/05/2016 à 17:27
Une longue descente en enfer pour Windows Phone, on dirait que Microsoft s'en soucis moins qu'avant de leur plateforme .
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 11/05/2016 à 18:51
Une longue descente en enfer pour Windows Phone, on dirait que Microsoft s'en soucis moins qu'avant de leur plateforme .

perso Windows Phone j'y crois plus du tous. Et comme toi, j'ai l'impression que MS s'en fou complètement. Windows mobile 10 à encore pas mal de probleme (parfois basique...), et as subit des régression par rapport a Windows phone, qui lui même en avait déjà subit par rapport à Windows Mobile 6.5.

Il y'a 10 ans, j'avais un smartphone sous windows mobile 6.5, et à l'époque je le trouvait beaucoup plus pratique que Android (même si l'interface était conçue pour être utiliser avec un stylet et pas le doigt...), on pouvait installer n'importe quels exécutable arm conçue pour.

Aujourd'hui, MS a un windows mobile 10 loin d’être finaliser, un store pauvre (voir désertique), et des apps "universelles" qui se compte dans les doigts d'une main...

Pour moi la bataille est perdu, il n'arriverons jamais a combattre android, pas en continuant comme sa. Si MS veut réellement s'imposer sur les smartphone, faudra faire comme avec les tablettes pc, sortie des smartphone PC x86 pouvant faire tourner des apps win32, et la je pense que sa pourrais se vendre.
Avatar de a028762 a028762 - Membre averti https://www.developpez.com
le 12/05/2016 à 10:44
C'est dommage que les Roms indépendantes disparaissent les unes après les autres,
le seul effort que Google fait, c'est d'apporter à Android ce qui faisaient la spécificité de ces Roms.
On voit d'ailleurs la pauvreté d'une version à l'autre, de Lollipop à Marshmallow ...
Fin de l'histoire ?
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 16/05/2016 à 19:28
La progression d'Android est surtout due à la baisse de Windows Phone qui prend l'eau de toutes parts.

Citation Envoyé par a028762  Voir le message
C'est dommage que les Roms indépendantes disparaissent les unes après les autres,
le seul effort que Google fait, c'est d'apporter à Android ce qui faisaient la spécificité de ces Roms.
On voit d'ailleurs la pauvreté d'une version à l'autre, de Lollipop à Marshmallow ...
Fin de l'histoire ?

Si les ROMs alternatives existent c'est justement pour combler certains manques d'Android. Du coup elles n'ont logiquement plus beaucoup d'intérêt si Google inclut leurs fonctionnalités spécifiques dans Android. Il ne leur reste guère plus que le support d'Android une fois que le constructeur a décidé d'arrêter de suivre les appareils ciblés par les ROMs. Fin de l'histoire peut-être, mais dans ce cas c'est une bonne fin, non ?

Côté Google cela leur permet aussi de limiter le rootage des appareils Android, avec tous les problèmes de sécurité pouvant aller avec.
Offres d'emploi IT
Agent secret Java JEE
Capgemini - Ile de France - Paris (75000)
IT lead développeur H/F
Capgemini - Bretagne - Rennes (35000)
Ingénieur Support Applicatif
Bspp Sourcing - France - Paris

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil