Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Adblock Plus revendique plus de 100 millions d'utilisateurs actifs de son outil de blocage de publicité
Le nombre d'utilisateurs en France est stable

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

6  0 
Till Faida, le cofondateur d’Eyeo, la société qui a édité Adblock Plus, a annoncé que le nombre des utilisateurs actifs a franchi la barre des 100 millions. L’entreprise précise que par « utilisateur actif » elle entend « installation active », ce qui signifie que vous pouvez être compté comme plusieurs « utilisateurs » si vous avez installé l’application Adblock Plus sur plusieurs dispositifs. L’entreprise n’a cependant pas indiqué comment elle s’y est prise pour parvenir à comptabiliser ce nombre.

Dans un billet de blog, Adblock Plus a reconnu que faire le décompte de ses utilisateurs actifs est « plus difficile qu’il n’y paraît », en grande partie à cause de sa politique de confidentialité, et qu’il lui a fallu des mois pour parvenir à des statistiques les plus précises possible grâce à des data scientists qui ont « trouvé un moyen d’obtenir une estimation précise ».

« Alors que le nombre d’utilisateurs dans les pays qui ont une bonne connaissance du blocage de publicité comme la France et l’Allemagne est plutôt stable, dans des pays comme les États-Unis et la Grande-Bretagne les gens commencent à s’intéresser aux avantages qu’il y aurait à reprendre le contrôle de leur expérience en ligne », a avancé Ben Williams, Adblock Plus operations and communications manager.

Déjà très populaire, l’outil pourrait prendre un nouvel envol avec la disponibilité de son extension annoncée sur le navigateur Microsoft Edge. Rappelons que pour le moment, cette extension n’est disponible que pour les internautes faisant partie du programme Windows insider. Notons qu'Apple a récemment fourni le support du blocage de contenu sur iOS et les développeurs d'outils de ce genre ont commencé à développer leurs solutions.

Cet outil a généré des frictions avec l’écosystème de la publicité. Par exemple, des sites d’informations en ligne français, membres du groupe GESTE (Groupement des Éditeurs de Services en Ligne) sont récemment passés à l’offensive contre les bloqueurs de contenu. Afin de sensibiliser leurs utilisateurs à l'importance de la publicité pour leur modèle économique, ils ont choisi différentes méthodes dès lors qu’un bloqueur de publicité était détecté sur le navigateur de l’utilisateur venant visiter leurs sites : Le Figaro a opté pour flouter le texte des articles, Le Monde a préféré un bandeau en haut de page et Le Point une série d'articles dédiés.

Mais les bloqueurs de publicité ont été également loués lorsque des campagnes de publicité vérolées étaient détectées par des chercheurs. La dernière en date est celle qui a frappé le site de torrent The Pirate Bay et a infecté des utilisateurs du ransomware Cerber en se servant de bandeaux publicitaires programmatiques, délivrés automatiquement aux internautes depuis des sites de régies publicitaires. L’utilisateur n’avait donc pas besoin de cliquer sur une publicité pour se voir infecter.

Quoi qu’il en soit, pour trouver un terrain d’entente avec l’industrie de la publicité, l’entreprise a travaillé avec les annonceurs et les publicistes. D’ailleurs, un peu plus tôt cette année, Ben Williams avait annoncé l’intention d’Eyeo de lancer un groupe indépendant (constitué d’éditeurs de navigateur, d’annonceurs, de défenseurs des droits à la vie privée et d’autres entités appropriées) pour définir ce qu’est une « publicité acceptable » et qui devrait donc passer le filtre de blocage d’Adblock Plus.

Source : Adblock Plus

Voir aussi :

Le site The Pirate Bay a été la cible d'une campagne de malvertising, les utilisateurs ont été infectés par le ransomware Cerber

Des médias membres du groupe GESTE passent à l'offensive contre les bloqueurs de pubs pour sensibiliser les utilisateurs sur l'importance de la pub

AdBlock Plus s'invite sur Microsoft Edge : l'extension du bloqueur de pub est disponible, mais n'est accessible qu'aux membres du Windows Insider

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de chromiste
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 17/05/2016 à 11:47
Même pas en rêve j'enlève Adblock, je suis même en campagne pour une utilisation massive d'ADB et les 10 autres bébés qui permettent de surfer librement et proprement.
Trop content que la bulle artificielle leur explose à la gueule.
Crevez tous les escrocs du net.
Vive la France
0  0