Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Vol de la Banque centrale du Bangladesh : les techniciens SWIFT auraient fait preuve de négligence
Et laissé les banques vulnérables selon la police

Le , par Stéphane le calme

62PARTAGES

9  0 
En février dernier, une erreur de frappe dans une instruction de virement bancaire a permis de mettre fin à une opération de vol d’une banque dont le butin s’élevait à près d’un milliard de dollars. Les responsables de la banque affirment que les pirates ont tout de même réussi à voler plus de 80 millions de dollars avant de voir leur manœuvre stoppée. Les pirates avaient réussi à entrer dans le système de transfert et de paiement, d’après deux hauts fonctionnaires de la banque. Ils ont, par la suite, envoyé près de trois douzaines de demandes de virement à la Federal Reserve Bank de New York du compte de la banque centrale du Bangladesh, vers des entités en Philippines et au Sri Lanka.

Selon Mohammad Shah Alam, le chef du département des enquêtes criminelles de la police du Bangladesh en charge de cette affaire, les techniciens du réseau SWIFT sont mis en cause dans la mesure où ils auraient introduit des failles lorsqu’ils ont connecté le premier système de règlement en temps réel interne aux différentes banques du Bangladesh (RTGS). « Nous avons trouvé un grand nombre de failles », a-t-il indiqué dans une interview à Dhaka. Et de continuer en précisant que « les changements ont multiplié les risques encourus par les banques du Bangladesh ».

Du côté des banques, un responsable a fait écho à la police, expliquant que les techniciens semblent ne pas avoir suivi leurs propres procédures pour s’assurer de la sécurité du système. C’est la raison pour laquelle la messagerie SWIFT à la banque centrale était largement accessible : durant leurs travaux, les techniciens ont paramétré une connexion sans fil afin de pouvoir avoir accès aux ordinateurs connectés à SWIFT. Lorsqu’ils ont fini, ils ont oublié de désactiver cet accès qui était sécurisé par un mot de passe. Ils ont également oublié de désactiver un port USB relié au système SWIFT, comme cela est fait habituellement sur les réseaux critiques pour empêcher que des logiciels malveillants soient installés par exemple depuis un lecteur contaminé. La police a noté l’absence de pare-feu entre le RTGS et SWIFT ainsi que d’un switch rudimentaire. « Cela relevait de la responsabilité de SWIFT de vérifier les faiblesses d’un système une fois qu’il avait été mis en place. Mais il semble que cela n’a pas été fait », a avancé le responsable.

Il faut préciser que Reuters, qui a rapporté l’information, souligne que la police n’a apporté aucune preuve de ce qu’elle a avancé. Mais une autre banque a confirmé le fait que le port était actif jusqu’à ce que le vol soit démasqué.

Natasha de Teran, la porte-parole de SWIFT s’est refusé de commenter les allégations des autorités du Bangladesh.

Le RTGS, qui permet aux banques nationales et à la banque centrale de régler entre elles d'importants transferts, a été installé à la Banque du Bangladesh en octobre de l'année dernière, puis connecté à SWIFT. En février, les pirates ont envoyé des messages frauduleux, qui semblaient provenir de la banque centrale à Dhaka, sur le système SWIFT pour faire transférer un montant de près d’un milliard de dollars.

Pour Richard Dzina, un responsable de la New York Fed, le système a été violé parce que les pirates ont acquis des identifiants valides pour effectuer les transferts : « il semble que ce soit un cas de négligence extrême », a-t-il regretté.

Source : Reuters

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/05/2016 à 1:47
Avis purement impulsif, biaisé et anti-banque (anti-capitaliste oblige) : comme par hasard, c'est le prestataire qui a fait une boulette de débutant, alors que la banque, elle, reste blanche comme neige. Le tout sans preuve, bien entendu. L'avantage d'utiliser un prestataire, c'est que si une boulette survient, une banque arriveras toujours à la lui mettre sur le dos. Après tout, si avec la crise il fallait sauver les banques plutôt que les entreprises, pourquoi en serait-il autrement dans d'autres cas ?
9  2 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/10/2016 à 10:26
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Je trouve ça plutôt cool que des banques se fassent voler, généralement c'est l'inverse ^^
Si il n'y a pas de répercussion pour les clients de la banque ça va.

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Les hackers ont eu recours à des documents de Microsoft Word et des archives RAR afin de cibler leurs victimes. Ces fichiers malicieux auraient été distribués par email (hameçonnage) dans le but de les installer sur les ordinateurs des victimes.
Il faudrait former les employés à faire attention quand ils reçoivent des pièces jointes par eMail.
Apparemment activer les macros d'un document Excel ou extraire les fichiers d'une archive ça peut avoir de grave conséquences...
Exécuter un exécutable en mode administrateur également ^^
3  1 
Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 31/05/2016 à 14:55
Une complicité interne est certaine SWIFT n'est pas une norme ouverte, il faut avoir largement pu étudier le système en interne pour en connaître les faiblesses, de même que des connaissances en finance internationale.
1  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/06/2016 à 9:38
Citation Envoyé par MikeRowSoft Voir le message
Sa me rappel la rumeur des Francs C.F.A. qui administrativement deviennent des Euros C.F.A. . Un grave manque de maturité et de refus de sortir de la tutelle.
Les bureaux de changes y sont peut-être pour quelques choses avec cette monnaie qui n'existe pas...
Tu crois qu'on a demandé l'avis aux pays d'Afrique de l'ouest et d'Afrique centrale qui utilisent le franc CFA ? J'ai comme l'intuition que le dirigeant africain qui tenterait de sortir de cette union monétaire ne ferait pas long feu, et qu'il se mangerait une révolution ou un coup d'état militaire dans la gueule.
1  0 
Avatar de MABROUKI
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/10/2016 à 0:44
bonjour

C'est connu ,une erreur technique est admissible car réparable mais une erreur comptable est un crime puni par la loi...
Je ne peux pas dire j'ai pris par erreur ce petit MILLARD d'euros ou DOLLARS de votre compte ,euh pardon, par ERREUR ....
Car personne ne me croira !!!
IL N' A PAS D'ERREUR QUANQ IL S'AGIT D'ARGENT SAUF POUR LES NAIFS !!!
2  1 
Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 17/10/2016 à 12:31
Ce qui est aussi effrayant c'est le système bancaire en lui même qui ne repose sur rien de concret la plupart du temps.

Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
Je trouve ça plutôt cool que des banques se fassent voler, généralement c'est l'inverse ^^
Si il n'y a pas de répercussion pour les clients de la banque ça va.
Les banques se font des bénéfices en prêtant de l'argent qu'elles ont pas, c'est à dire c'est au moment de votre prêt
que la banque va créer l'argent et bien sûr au remboursement vous, vous lui payez les intérêts en plus.
1  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 17/10/2016 à 13:32
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
Oui c'est le principe du prêt.
Une banque peut prêter plus que ce qu'elle possède, je ne sais plus exactement de combien est le levier...
Mais en gros une banque qui possède 100€, peut prêter 700€. (faudrait trouver le vrai rapport, c'est peut être moins que 7)
Si j'ai bon souvenir, normalement elle peut prêter l'équivalent de 12,5 fois son capital, mais ce n'est jamais respecté (et cela a pu changer depuis).
1  0 
Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/10/2016 à 21:38
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
Oui c'est le principe du prêt.
Une banque peut prêter plus que ce qu'elle possède, je ne sais plus exactement de combien est le levier...
Mais en gros une banque qui possède 100€, peut prêter 700€. (faudrait trouver le vrai rapport, c'est peut être moins que 7)
J'ai aussi entendu parler de ce levier qui abaissé pour atteindre 1/10, ça doit être dans la video "l'argent dette" sur youtube.

Mais aux dernières nouvelles ce levier n'existe plus... Les banques combinent tellement qu'elles peuvent faire des prêts comme elles veulent.

J'ai trouvé un viel article de 2001

"Troisième mesure, l'abaissement du niveau de réserve obligatoire des banques, de 2 % à 1 %. Ce taux, qui représente le montant que les banques doivent placer en réserve auprès des banques centrales à chaque fois qu'elles accordent un prêt, a perdu de son importance depuis que la BCE offre des liquidités à un volume illimité aux banques."


Si on combine à la définition de wikipedia

"Ces réserves obligatoires sont rémunérées à un niveau indexé sur la moyenne du taux de refinancement des opérations principales de refinancement de l’Eurosystème, soit un taux qui était de 1 % en 2010, puis a atteint 1,5 % en août 20115, avant de redescendre à 1,25 % fin 2011, puis 1 % en janvier 20126, 0,5 % puis 0,25 % en 2013, pour atteindre 0,15 % en juillet, 0,05 % le 10 septembre 2014, puis 0,00 % à partir du 16 mars 2016"

Pour SWIFT, les USA ont essayé de limiter les usages de la Russie du réseau, Poutine a créé un réseau alternatif les chinois ont suivi avec les BRICS...

Ça ne m’étonnerait qu'on sorte un article pour accuser les auteurs des attaques d'être des Russes(les méchants).
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 05/04/2017 à 10:45
Merci pour l'article, se fut informatif.
1  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 11/05/2016 à 2:32
* matériel antédiluvien
* soft évidemment pas à jour
* pas l'once d'un firewall donc sécurité de la même facture

Et ce serait les techos SWIFT en cause pour négligence ?!??

Conclusion du quotidien : on ose espérer que la sécurité des Banques Centrales n'est pas comme celle du Bangladesh.
0  0