Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Emploi : l'open source est un domaine porteur, mais les talents restent une denrée rare,
Révèle l'Open Source Jobs Report de 2016

Le , par Michael Guilloux

25PARTAGES

7  2 
L’univers des technologies reposant sur l’open source s’agrandit et la demande de professionnels dans ce domaine suit la tendance. La fondation Linux en partenariat avec Dice, un site de recherche d’emploi pour les professionnels de la technologie, vient de publier son rapport annuel sur l’emploi dans le monde open source, l’Open Source Jobs Report. À la fois recruteurs et professionnels de l’open source ont été interrogés pour avoir un aperçu du paysage de l’emploi dans le domaine. L’enquête a permis de recueillir les réponses de plus de 400 responsables de recrutement d’entreprises de différentes tailles, organisations et organismes gouvernementaux ainsi que plus de 4500 professionnels de l’open source à travers le globe.

Le rapport de cette année montre l’open source comme un domaine porteur pour les professionnels de la technologie, avec une forte progression enregistrée et une plus forte croissance attendue du côté de la demande de talents. Le rapport révèle que 59 % des responsables de recrutement comptent augmenter le nombre de professionnels de l’open source dans leurs effectifs. Cela représente une hausse de 9 points de pourcentage en comparaison au dernier rapport. Par ailleurs, l’open source est appelé à devenir l’un des meilleurs domaines de recrutement en entreprise. La majorité des responsables de recrutement interrogés (65 %) a en effet rapporté qu’il y aura plus d’embauches dans le domaine de l’open source que dans les autres parties de leur entreprise.

Toutefois, les talents de l’open source restent une denrée rare selon l’Open Source Jobs Report de cette année. Jusqu’à 87 % des responsables de recrutement interrogés estiment en effet qu’il est difficile de trouver les compétences open source recherchées. Par conséquent, 79 % ont même augmenté les incitations pour conserver les professionnels de l’open source qu’ils enregistrent dans leurs effectifs.


S’intéressant également aux métiers de l’open source les plus recherchés, le rapport montre que les DevOps sont parmi les plus recherchés dans l’industrie. La majorité des gestionnaires d'embauche (58 %) disent en effet être à la recherche de professionnels DevOps. Il faut toutefois noter : les développeurs open source restent les plus demandés avec un taux de 74 %.

Au niveau des technologies open source, l’enquête révèle encore que les technologies de mise en réseau (open source networking) sont des technologies émergentes de premier plan. Avec 21 %, l’open source networking arrive en deuxième position, loin derrière les technologies de Cloud (51 %), parmi les compétences open source les plus recherchées par les responsables de recrutement. La mise en réseau a un grand impact sur l'embauche de professionnels de l’open source, mais les technologies de Cloud comme OpenStack et Cloud Foundry impactent plus les décisions d'embauche des entreprises.


En résumé, le rapport de la fondation Linux et Dice montre que l’open source est un domaine porteur, mais les talents restent difficiles à trouver. Pour les professionnels de la technologie désirant polir leurs compétences en open source pour pouvoir en tirer parti, le rapport montre également quelles sont les compétences les plus recherchées. Mais pourquoi devenir un professionnel de l’open source ? À cette question, les professionnels interrogés ont répondu majoritairement que c’est le fait de travailler sur des projets intéressants (31 %). La collaboration avec la communauté vient en 3e position avec 17 %. La rémunération et les avantages ont été évoqués seulement par 2 % des professionnels interrogés comme la meilleure motivation à devenir un professionnel de l’open source.


Télécharger l’Open Source Jobs Report 2016

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de l’enquête ?
Quelles sont vos interprétations ?
Êtes-vous un professionnel de l’open source ? Pourquoi devenir un professionnel de l’open source ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gstratege
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 06/05/2016 à 14:23
C'est quoi un développeur OpenSource ?
C'est quoi la différence entre un développeur normal et un développeur OpenSource ?
8  0 
Avatar de autran
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 06/05/2016 à 16:24
Citation Envoyé par gstratege Voir le message
C'est quoi un développeur OpenSource ?
C'est quoi la différence entre un développeur normal et un développeur OpenSource ?
Je ne pense pas que cette étude s'applique aux développeurs. Je pense que les plus ciblés sont les hébergeurs, les DBA, les ingénieurs systèmes et surtout les architectes.
Pour les développeurs je ne vois pas trop quel serait l'impact. Un algorithme ou un Design Pattern s'implémente aussi bien coté open source qu'éditeur.
D'ailleurs, dans les stats produites, je ne vois pas apparaitre les développeurs.
3  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/05/2016 à 14:46
Socket, je sais pas, mais OS clairement. Il suffit de voir mon compte GitHub et sa masse de projets en CC0. Après est-ce que je serais qualifiable de "pro" de l'OS, ça...
3  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 06/05/2016 à 16:06
J'imagine qu'il doit y avoir une base légale, notamment via la compréhension des différentes subtilités entre les différentes licences OS sur le marché : on n'utilise pas une lib sous BSD de la même manière qu'une lib sous LGPL, cette dernière impliquant par exemple des contraintes sur l'architecture d'un logiciel fermé. Les soucis légaux d'intégration, mais aussi le fait de savoir si une techno OS est apte à durer ou à tomber rapidement dans l'oubli -et donc à ne plus être maintenu ou à devoir le faire soi-même- fait probablement parti des compétences attendues.
1  0 
Avatar de Michael Guilloux
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 06/05/2016 à 18:50
Citation Envoyé par autran Voir le message
Je ne pense pas que cette étude s'applique aux développeurs. Je pense que les plus ciblés sont les hébergeurs, les DBA, les ingénieurs systèmes et surtout les architectes.
Pour les développeurs je ne vois pas trop quel serait l'impact. Un algorithme ou un Design Pattern s'implémente aussi bien coté open source qu'éditeur.
D'ailleurs, dans les stats produites, je ne vois pas apparaitre les développeurs.
Oui, mais j'imagine que les compétences attendues d'un développeur dans l'open source, comme Matthieu Vergne a essayé de l'expliquer, vont au-delà du développement proprement dit. Peut-être qu'un pro de l'open source pourra nous en dire plus, parce que même si on ne voit pas les développeurs apparaître dans les stats produites, on peut le voir parmi les résultats clés de l'enquête :

Citation Envoyé par Open Source Jobs Report 2016
DevOps is among the most sought after skills in the industry. Fifty-eight percent of hiring managers are seeking DevOps professionals, though the need for developers continues to top their list at 74 percent.
1  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/05/2016 à 2:02
Dans ce cas je t'offre le mien. {^_^}p
2  1 
Avatar de koyosama
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/05/2016 à 23:31
Citation Envoyé par MikeRowSoft Voir le message
Si tu le dis, le code source de Firefox fourni tel que le compilé inclus les divers librairies payante?
Je serais heureux de savoir que sa a changé, pourtant se n'est pas le seul projet du genre.

Le langage Caml et son interpréteur/compilateur avait pourtant commencer dans cette voie.

Pour etre franc, je ne comprends pas ta remarque. Je ne suis peut etre pas assez experimente pour comprendre ta remarque.
Le code source de firefox a ete utilise a mainte reprise, la preuve est "Tor" et divers copie chinoise de firefox. Donc cela veut dire que le code a ete exploite. Voila ce qui a change.

Je ne connais pas l'histoire de caml donc je ne peux pas interpreter ce message.

C'est un developpeur Open Source c'est quelqu'un qui code avec une mentalite de partage, d'observation et d'experimentation.
Je ne vois pas en quoi c'est faux, ce sont des attraits que j'observe chez eux. J'ai jamais dit que les autres developpeur l'avaient pas.
La question qu'on devrait se differencier, est qui qualifie quelqu'un qui fait de l'Open Source. Parce un utilisateur de technologie Open Source ne signifie pas forcement qu'il est developpeur Open Source.
1  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 11/05/2016 à 4:14
Avec la tendance à la transformation dans le monde du numérique, passage du tout poste-de-travail au cloud et multiple *aaS, l'orientation part du tout propriétaire vers de l'hybride. De cette mutation de poste-de-travail = Microsoft + logiciel propriétaire pendant 25 ans passant brutalement à Cloud = 85% clusters Linux + solutions hybrides découle cette étude . Et donc un pic de demande pour des professionnels de l'open source. Jusqu'ici, je ne pense choquer personne.

Pour la nuance du développeur open source, elle se situe à mon sens plus au niveau philosophique que technique. Et cela peut changer beaucoup.

Un développeur open source aura plus une philosophie 'Indiana Jones'-aventurier pour aller défricher les nouveaux horizons qui s'ouvrent dans le domaine du numérique, habitué qu'il est à partir de rien tout en ayant pour contrainte de s'adapter à l'existant sans nécessairement disposer des billes. En disant cela, je m'aventure certainement sur une pente glissante, mais cela reste mon sentiment/ressenti.
Ensuite techniquement, comme introduit, le changement dans le numérique va vers des technos open source. Donc en toute logique empirique, les managers se tourneront en priorité vers des développeurs spécialisés dans l'open source. Ce qui ne veut pas dire qu'un développeur non spécialisé dans l'open source fera moins bien son job que ce soit pour le côté philosophique et encore moins technique.

Qui détient la réponse ? Les recruteurs, très certainement. Il faut aller chercher la raison chez les DRH.

Il m'arrive à l'occasion d'ouvrir du code, le kernel essentiellement, sans nécessairement le modifier, mais à des fins de sécurité. A l'occasion j'ai réécrit une partie de driver de carte vidéo pour un linuxien car ladite carte n'était plus supporté par Windows ( oui elle avait atteint un âge vénérable de 15 ans ). Fort instructif comme expérience au demeurant. Je dis cela par rapport à l'interrogation "qui ouvre du code open source ? Et surtout qui le modifie ?"
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 07/05/2016 à 15:31
Je te reconnais bien là, le travail d'équipe c'est avant tous des choses exploitables. Code source et méthode (protocoles).
Et surtout que sa fonctionne, je ne me doute pas que sa va marche et même que tu serais probablement très expérimenté en pratique, "pro" c'est vraiment une histoire de finitions et de détails.

Bah, je me disais bien que les sortis spatiales ne sont ton dada.

Pourtant je te garanti que tu devrais regarder le film seul sur mars, c'est vraiment... Seul Gravity peut supposer pire... Toujours du retard sans jamais anticipée ou avoir un planning global.

La Corée du Nord, je comprend mieux se qui se passe.
Pays émergents seront intéressés par matériel libre.
Le bricolage électronique et automatisme, je crois qu'il faut s'y attendre pour amélioré le confort de travail et bien être en général.
0  0 
Avatar de zecreator
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/05/2016 à 22:18
C'est comme pour la magie, elle n'opère que si le secret du tour n'est pas dévoilé. Ceux qui ont du talent vendent leurs idées à ceux qui ont les moyens de les payer, et ils ont bien raison.
1  1