Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Détecter les bloqueurs de publicité pourrait être illégal
Selon un avis de la Commission européenne

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

10  0 
Dans la bataille du blocage de la publicité, plusieurs médias ont entrepris des actions pour empêcher leurs utilisateurs de se servir d’un bloqueur de publicité. Par exemple, des médias membres du groupe GESTE (Groupement des Éditeurs de Services en Ligne) ont lancé une initiative pour sensibiliser leurs utilisateurs à l'importance de la publicité pour leur modèle économique. Parmi les méthodes utilisées quand un bloqueur de publicité était détecté, Le Figaro a opté pour flouter le texte des articles, Le Monde a préféré un bandeau en haut de page et Le Point une série d'articles dédiés. Si ces méthodes ont soulevé la polémique, un élément est apparu qui peut potentiellement perturber la stratégie des anti-adblock.

Le 25 février dernier, Alexander Hanff, militant de la protection de la vie privée et dirigeant de la société Think Privacy, a adressé une lettre au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker pour évoquer certaines de ses préoccupations. Il voulait notamment savoir si, en plus des cookies, le champ d’application de l’article 5.3 de la directive vie privée et communications électroniques couvre le stockage de scripts pour déterminer si les utilisateurs ont installé un bloqueur de publicité sur leur navigateur.

Cet article stipule que « les États membres garantissent que l’utilisation des réseaux de communications électroniques en vue de stocker des informations ou d’accéder à des informations stockées dans l’équipement terminal d’un abonné ou d’un utilisateur ne soit permise qu’à condition que l’abonné ou l’utilisateur, soient munis, dans le respect de la directive 95/46/CE, d’une information claire et complète, entre autres sur les finalités du traitement, et que l’abonné ou l’utilisateur aient le droit de refuser un tel traitement par le responsable du traitement des données. Cette disposition ne fait pas obstacle à un stockage ou à un accès technique visant exclusivement à effectuer ou à faciliter la transmission d'une communication par la voie d'un réseau de communications électroniques, ou strictement nécessaires à la fourniture d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur ».


Selon la réponse des autorités bruxelloises, qui ne fait pas office de décision juridique, la Commission laisse entendre que les méthodes de détection des bloqueurs de publicité sont illégales. La Commission s’appuie sur la portion de cet article qui interdit de « stocker ou d’accéder à des informations stockées dans l’équipement terminal d’un abonné ou d’un utilisateur » à la condition qu’il soit muni d’une information claire et complète sur les finalités du traitement.

« Sous l’article 5.3 de la directive vie privée et communications électroniques, sauvegarder des informations ou avoir accès à des informations qui sont déjà sauvegardées sur le terminal d’un abonné ou d’un utilisateur est permise à condition que l’abonné ou l’utilisateur concerné a donné son consentement, ayant au préalable reçu une information claire et complète, dans le respect de la directive 95/46/CE, sur les objectifs de ce traitement », ont écrit les autorités. Elles se sont également basées sur le Recital 66 Citizens’ Rights Directive et ont ainsi rappelé que « toute information sauvegardée dans un tel équipement fait partie de la sphère privée d’un utilisateur qui nécessite d’être protégée ».

Alexander Hanff a également interrogé les autorités sur le champ d’application du Recital 66 Citizens’ Rights Directive sur les plugins des navigateurs. Cette directive donne aux citoyens « le droit de refuser l’utilisation de cookies ou de technologies similaires pour des raisons légitimes ». « Recital 66 indique que le consentement d’un utilisateur pour accéder à ses informations sauvegardées sur son terminal peut être exprimé en se servant des paramètres appropriés du navigateur ou de toute autre application, à condition que cela soit techniquement possible et effectif, en accord avec les provisions adéquates de la directive 95/46/EC. Aussi, Recital 66 n’est pas restreint aux paramètres du navigateur ».

Peu de temps après la publication de la lettre, Hanff avance sur Twitter que « GESTE argumente en expliquant que les annonceurs ne sauraient se voir interdits d’afficher leurs messages à leurs utilisateurs, mais l’article 5.3 les en empêche ». Ce à quoi il a répondu en disant « le problème avec les membres de GESTE c’est qu’ils choisissent d’utiliser des méthodes illégales en se servant de logiciel espion - c’est là que réside le problème légal, pas le message en lui-même ».



Source : Tweet Hanff, directive vie privée et communications électroniques

Voir aussi :

Des médias membres du groupe GESTE passent à l'offensive contre les bloqueurs de pubs pour sensibiliser les utilisateurs sur l'importance de la pub

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 27/04/2016 à 16:29
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Je pense que les bloqueur de pub fonctionne a l'envers.

Plutot que de tous bloquer par défauts, fraudais au contraire rien bloquer par défaut et que se soit à l'utilisateur de bloquer site par site.

Les sites qui t'affiche 15000 pop up serait pénaliser, mais les sites comme celui ci qui n'affiche qu'une simple bannière, le serait pas/beaucoup moins en tous cas.
Un problème non évoqué sur cette discutions est la pub comme vecteur de virus. Si on ne bloque pas la pub par défaut, on se choppe la pub à la première connexion et donc le virus derrière. Si on bloque le site après coup, c'est trop tard.

Peut être faudrait-il avoir un plus grand contrôle de la granularité des bloqueurs de pubs. Si justement on pouvait customiser le blocage en disant "Non aux vidéo, non au Popup, Non aux diaporamas, Oui aux photos fixe, oui au texte fixe etc..." ce serai plus cool pour la branche. Plutôt que de laisser la liste blanche par défaut aux créateur de l'extension, eux aussi des fois avides, on aurait une liste blanche "générique".
4  0 
Avatar de jreaux62
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 26/04/2016 à 22:08
On touche là à notre liberté d'accepter ou pas ce qu'on peut voir ou pas.

Non seulement on est traqué (via tous les objets connectés), mais en plus on n'aura plus le droit de faire/lire/dire/écrire ce qu'on a envie...

Le temps de la "LIBERTE" est révolu. Même - et de plus en plus - sur internet.

Pas sûr que le "progrès" en soit vraiment un...
3  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/04/2016 à 13:23
Citation Envoyé par TryExceptEnd Voir le message
Les éditeurs doivent se poser une seul question : pourquoi les internautes utilisent des bloqueurs de pub ?
Moi je le fait (le blocage de pub) pour 3 raisons :
1 - Ça me gène énormément, certaines pages web ressemblent a un sapin de Noël.
2 - Ça me bouffe de la bande passante et ça retarde réellement l'affichage des pages web.
3 - Je n’achète JAMAIS un produit a la seul vue d'une pub quelque soit sa qualité.

Pour l'instant la pub sur internet, c'est le far-west, chaque un fait ce qu'il lui plait, lorsqu’on réglementeras tout ça on verras plus clair.
Entièrement d'accord avec vous. C'est du n'importe quoi en ce moment. Je prend un exemple simple. Ce qui se fait en ce moment c'est d'aller sur un site et juste après l'image s’assombrir pour faire place à une publicité, mais qui est en faite une vidéo. Qui dit vidéo dit sons et volume de données important. Cela pose problème quand on se trouve imposé de la sorte surtout quand nous sommes sur un mobile. Le son enclenché pose problème au démarrage de la publicité.
C'est sur des choses comme ça, par exemple, qu'il faudrait réglementer.
3  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/04/2016 à 8:02
vas falloir installer un anti-detecteur d'anti-bloqueur bientôt

edit: sa existe déjà en faite
3  1 
Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 27/04/2016 à 12:58
Citation Envoyé par zecreator Voir le message
Certains diront que la pub fait vivre les sites, d'autres diront que cela fait longtemps que la pub sur un site ne le rentabilise plus.
Si ce n'était pas rentable, Google n'existerait déjà plus. Et les sitàclics fermeraient leurs portes les uns après les autres (plutôt que de se faire acheter car il y a de la valeur marchande).

Citation Envoyé par zecreator Voir le message
Je suis le premier à râler contre toute cette publicité agressive et intrusive, mais si on empêche la pub et le tracking sur le net, finirons-nous par payer pour naviguer ?
Tu paies déjà pour regarder la pub. Le financement vient forcément du client final du produit présenté dans la pub.

Citation Envoyé par zecreator Voir le message
Et combien de sites disparaîtront ?
Il suffit d'avoir un autre modèle économique. Un site digne d'intérêt peut vivre et être indépendant. Wikipédia est l'exemple le plus évident.

Certains vont brandir la bannière du petit site perso' qui n'arrivent plus à vivre. Le prix d'un mutualisé est franchement dérisoire... Vous êtes bardé d'autocollants sponsorisés lorsque vous allez acheter votre pain le matin ?
2  0 
Avatar de TryExceptEnd
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/04/2016 à 13:18
Les éditeurs doivent se poser une seul question : pourquoi les internautes utilisent des bloqueurs de pub ?
Moi je le fait (le blocage de pub) pour 3 raisons :
1 - Ça me gène énormément, certaines pages web ressemblent a un sapin de Noël.
2 - Ça me bouffe de la bande passante et ça retarde réellement l'affichage des pages web.
3 - Je n’achète JAMAIS un produit a la seul vue d'une pub quelque soit sa qualité.

Pour l'instant la pub sur internet, c'est le far-west, chaque un fait ce qu'il lui plait, lorsqu’on réglementeras tout ça on verras plus clair.
2  0 
Avatar de Guiliguili
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 04/05/2016 à 23:27
Interdire les bloqueurs de pub serait aussi interdire d'aller faire pipi pendant la pub lors d'un film TV...

Je n'ai rien contre la pub, mais celle qui bouffe de la bande passante ou m'impose un click, ou une fenetre, je ne suporte pas. Et cela me semble contre-productif au final

Je bloque les pub. Et cela sans état d'âme.

Pour autant je respecte le travail d'autrui. Mais s'il ne permet pas d'en vivre, il convient de se poser des questions.

Je ne crois pas à un site financé exclusivement par des publicités. Mais plutot grace à des services inovants, utiles et bon marché.

Voilou
2  0 
Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/04/2016 à 3:42
C'est lefigaro qui floutait leurs articles, et ils ont continué deux-trois semaines après la fin de l'opération GESTE ; Lemonde utilisait un bandereau timérisé. Laisser à l'utilisateur la possibilité d'autoriser ou non la détection des plugins et autres extensions, sera la prochaine évolution des web browsers opensource, c'est inévitable parce que ça commence à être saoulant de voir des sites qui brident des fonctionnalités en fonction de la version du navigateur ou de la présence ou de l'absence de l'extension qui faut... ou pas.
1  0 
Avatar de kantin34
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 27/04/2016 à 8:15
Bientot le adblock de la TV arrive aussi....ca va etre chaud...
1  0 
Avatar de Mrsky
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/04/2016 à 12:02
Personnellement j'utilise un bloqueur de pub que je désactive sur certains sites qui en font un usage très léger (comme dvp par exemple), et je trouve ça absolument normal que les sites pour lesquels je bloque la pub me refusent l'accès au contenu. Leur contenu est le résultat d'un travail qui leur coute du temps/argent après tout.

Le contenu de qualité payant est déjà quelque chose qui existe, que ce soit via des abonnements à la médiapart ou des patreons like. Je trouve que c'est extrêmement plus sain de cette manière. Les internautes ont étés habitués au tout gratuit sur le net, ce qui n'existe simplement pas dans notre système actuel.
2  1