Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Intel prévoit de supprimer jusqu'à 12 000 emplois d'ici un an
Pour réorienter ses activités, en raison de la baisse des ventes de PC

Le , par Victor Vincent

0PARTAGES

10  0 
Intel Corp. a annoncé une restructuration qui va coûter leurs postes à 12 000 employés, soit 11 pour cent de l’effectif de la société. Cette restructuration est présentée comme étant la plus importante à laquelle a procédé Intel depuis plus d’une décennie et la cause serait une baisse des ventes sur le marché des ordinateurs personnels. Le plus grand fabricant mondial de semi-conducteurs a déclaré qu'il souhaite se réorienter vers des secteurs à forte croissance, tels que les puces pour les machines de centres de données et des dispositifs connectés à Internet. Intel a également publié des revenus au premier trimestre en baisse et a donné une prévision des ventes du deuxième trimestre en deçà des estimations des analystes.

Il faut rappeler que le marché des ordinateurs personnels qui représente plus de la moitié des ventes d’Intel, est tombé à son niveau le plus bas depuis plus de dix ans au cours des trois premiers mois de 2016. Le PDG de la boite, Brian Krzanich, entend avec ces suppressions d’emplois investir dans d’autres secteurs et ne plus dépendre du seul marché des ordinateurs personnels pour ainsi relancer la croissance de l’entreprise. Un actionnaire d’Intel et gestionnaire de fonds chez Wasatch Advisors, Michael Shinnick, a déclaré en effet que la croissance de l’entreprise à un chiffre est notamment due au fait que le marché des consommateurs des ordinateurs personnels est de plus en plus en plus en train de baisser.

Les suppressions d'emplois annoncées sont les plus importantes décidées par Intel même pendant la période au cours de laquelle l’entreprise faisait face à la crise économique mondiale, ce qui semble ne pas être bien vu par certains analystes. Craig Ellis, analyste chez B Riley & Co., a déclaré qu’« avec 107 000 employés, il y a toujours de la place pour serrer la ceinture, en particulier avec une macro globale plus douce ». À son avis, Intel ne fait pas assez d’efforts pour sauver les emplois visés par la restructuration alors qu’il est en mesure de le faire. Le PDG de la boite, quant à lui, estime que sa société va réduire les coûts de production avec ces suppressions et cela va également leur permettre de se réorienter dans la production de puces qu’ils pourront commercialiser dans l’industrie automobile et dans d’autres types d’industries.

La restructuration va occasionner des charges supplémentaires de près d’un milliard deux cent mille dollars au deuxième trimestre de cette année, mais la compagnie déclare que cela va surtout leur permettre de faire 750 millions d’économies cette année et jusqu’à 1,4 milliard d’économies par an dès la seconde moitié de l’année prochaine.

Source : Communiqué de presse Intel

Et vous ?

Que pensez-vous de cette restructuration annoncée par Intel ?

Voir aussi

Gartner : le marché des PC réalise sa pire performance trimestrielle depuis 2007, l'IDC note également un fort repli des ventes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aurelien Plazzotta
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/07/2016 à 11:43
Quand je vois des boîtes comme Intel qui suppriment la recherche chez nous ou comme Funcom (éditeur de jeux vidéo) qui annonce l'ouverture de bureaux purement type marketing à Paris, j'ai l'impression qu'on est en train de crétiniser le marché français.
Nous ne sommes pas du tout perçus comme une nation d'avenir, mais comme un vulgaire marché à exploiter.

La proéminence des charges patronales et l'effondrement du système éducatif français ont de bien lourdes répercussions.
9  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 22/04/2016 à 10:23
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Et est-ce que cela n'a pas également un petit lien avec l'annonce récente de Google de peut-être migrer ses datacenters sous une autre architecture (du côté de chez IBM il me semble) ?
Je pense également au "shift" du monde traditionnel à base de PC vers le les technos Cloud (certains analystes n'hésitent plus à employer l'expression "post-PC era".

Intel avait plus ou moins essayé d'anticiper cette mutation du marché en renforçant sa division IoT. Mais curieusement, c'est la division la plus impactée par ces licenciements massifs, allez comprendre

Quelques stats éloquentes :

http://www.oregonlive.com/silicon-fo...numbers_h.html

Autre fait notable, c'est la tranche d'âge 55-69 ans qui est la plus sévèrement touchée.
Bon, ça ne les empêchera pas non plus de remplacer deux ou trois seniors par un sous-traitant au Bangalore

Et ce qui est extraordinaire avec ces grosses boîtes US, c'est qu'ils sont capables de licencier 10000 personnes en une semaine puis en embaucher 5000 un mois après quand les stocks options ont repris de la valeur

Steph
6  0 
Avatar de goomazio
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 22/04/2016 à 17:14
Leur communiqué me fait penser à notre nouveau CEO qui, pendant son speech de présentation, à déclaré plus ou moins : "au fait, j'aime bien le dire tout de suite, si d'importantes décisions comme des licenciements sont prises, ne le prenez pas personnellement, c'est pour la bonne vie de la boîte".

C'est tellement bien dit qu'on aurait presque envie de démissionner volontairement, pour rendre l'entreprise encore plus powerfull
6  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 22/04/2016 à 9:52
Et est-ce que cela n'a pas également un petit lien avec l'annonce récente de Google de peut-être migrer ses datacenters sous une autre architecture (du côté de chez IBM il me semble) ?

C'est quand même un de leur plus gros client.
5  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/04/2016 à 10:10
Citation Envoyé par kabaman Voir le message
Il fallait peut-être lui demander s'il serait prêt à laisser son siège pour la bonne vie de la boite.
À quoi il aurait répondu que le capitaine est (sensé être parce que par les temps qui courent, maintenant...) le dernier à quitter le navire en cas de naufrage...
5  0 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 21/04/2016 à 16:42
Citation Envoyé par Victor Vincent Voir le message

Il faut rappeler que le marché des ordinateurs personnels qui représente plus de la moitié des ventes d’Intel, est tombé à son niveau le plus bas depuis plus de dix ans au cours des trois premiers mois de 2016. Le PDG de la boite, Brian Krzanich, entend avec ces suppressions d’emplois investir dans d’autres secteurs et ne plus dépendre du seul marché des ordinateurs personnels pour ainsi relancer la croissance de l’entreprise. Un actionnaire d’Intel et gestionnaire de fonds chez Wasatch Advisors, Michael Shinnick, a déclaré en effet que la croissance de l’entreprise à un chiffre est notamment due au fait que le marché des consommateurs des ordinateurs personnels est de plus en plus en plus en train de baisser.
Est-ce qu'on peut mettre cela également sur le fait que l'obsolescence se ressent moins qu'auparavant?
Et peut être une certaine stagnation, je roule sur un intel i5 2500k (Sandy bridge) de presque 5 ans et je ressens pas vraiment le besoin de le changer pour un Skylake. Il y a quelques années, sur une période de 2 ans les écarts étaient impressionnants, c'était aussi peut être dû à la présence forte d'AMD sur le marché.
Maintenant on a un peu l'impression qu'intel, sans véritable concurrent sur le milieu-haut de gamme, se laisse un peu aller et nous ressert la même soupe. Surtout récemment avec le gain assez faible entre Haswell et Skylake qui encourage pas forcément à renouveler son matos.
4  0 
Avatar de kabaman
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/04/2016 à 23:13
Citation Envoyé par goomazio Voir le message
Leur communiqué me fait penser à notre nouveau CEO qui, pendant son speech de présentation, à déclaré plus ou moins : "au fait, j'aime bien le dire tout de suite, si d'importantes décisions comme des licenciements sont prises, ne le prenez pas personnellement, c'est pour la bonne vie de la boîte".

C'est tellement bien dit qu'on aurait presque envie de démissionner volontairement, pour rendre l'entreprise encore plus powerfull
Il fallait peut être lui demander s'il serait prêt à laisser son siège pour la bonne vie de la boite.
4  0 
Avatar de akrogames
Membre actif https://www.developpez.com
Le 03/07/2016 à 12:26
Citation Envoyé par Aeson Voir le message
et oui... Innovation et CGT ca va pas ensemble....
Le rapport avec la CGT ? Est-ce que tu sais de quoi tu parles quand tu écris ces grosses bêtises plus grosses que toi?

Ta remarque est plus qu'idiote, elle montre ta méconnaissance de la vie politique française.
6  3 
Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 21/04/2016 à 23:31
Il est vrai que c'est devenu flagrant depuis une dizaine d'années que les processeurs Intel, bien que toujours plus performants qu'AMD, n'évoluent plus que très peu. Aucun rapport avec la croissance exponentielle de performances qu'on a pu constater à la fin du siècle dernier.

Et Intel est aussi utilisé sur des serveurs, pas seulement sur les ordinateurs personnels, qui eux ont un réel besoin de toujours plus de puissance, et Intel se révèle de moins en moins être un bon choix.

De plus, Intel a totalement raté le coche des périphériques de poche. Mais est-ce une raison pour réduire les investissements sur le secteur où ils sont encore premier ?
2  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 21/04/2016 à 18:09
N'y'a t'il pas besoin de ces 12000 salariés pour se lancer dans les nouveaux secteurs de croissances ?

Sinon l'avenir des cpu sur pc et peu radieux, cela fait déjà quelques années que Intel préfère réduire la consommation de ces cpu au détriment de ces performances.
Pour les tablettes/smartphones sa vas concurrencer pas mal des proco ARM.

Mais pour nos pc fixe/serveur qui ne cherche que la puissance, aucun intérêt d'acheter du neuf.

Tous l'inverse du marché des gpu en faite

Mais attendons de voir ce que vas nous proposer AMD avec sa nouvelle architecture. Cela relancera peut être la guerre. Actuellement sa fait un moment que les fréquences cpu et la mémoire cache stagme.

Pour les cpu du futur, je verrais bien des cpu multi architecture x86-ARM avec 10-20 core chacun spécialisé pour gérer certaines instructions. Par exemple lors de la mise en veille, la machine exploiterais un core arm peu puissant mais très peu énergivore.
1  1