Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'éditeur de texte multiplateforme Vim 8 arrive
Et apporte le support des échanges de messages effectués de manière asynchrone

Le , par Stéphane le calme

82PARTAGES

11  0 
La version 8 de Vim, un éditeur de texte multiplateforme populaire, devrait bientôt arriver. Cette mouture, qui est une version majeure, propose le support I/O asynchrone. Vim peut désormais échanger des messages avec un autre processus en fond de tâche. Les messages sont reçus et gérés tandis que Vim attend un caractère.

Les minuteurs sont également asynchrones. Ils peuvent être déclenchés en une ou plusieurs fois et invoquer une fonction. En guise d’illustration, voici la définition d’un minuteur qui effectue une invocation de CheckTemp quatre secondes plus tard :

Code : Sélectionner tout
let tempTimer = timer_start(4000, 'CheckTemp')
Jobs permet de lister des travaux suspendus (il n'y a qu'un seul programme au premier plan à la fois). Vim peut désormais lancer un job, communiquer avec lui et l’arrêter ce qui est idéal pour exécuter un processus jusqu’à sa complétion, vérifier la syntaxe. Les jobs peuvent également être écrits ou lus dans un buffer ou un fichier.

En raison du nombre croissant de plugins, les développeurs du projet ont décidé d’introduire leur propre système de packaging. L’objectif est de faciliter l’obtention d’un ou plusieurs plugins du point de vue utilisateur, les ranger dans un annuaire et les mettre à jour. Vim va les charger automatiquement ou, le cas échéant, charger celles que les utilisateurs vont choisir.

Pour les développeurs qui se servent des scripts Vim, cette mouture apporte une simplification de l’écriture des tests ainsi que de leur mise à jour avec un framework pour lancer ses tests et des fonctions assert (assert_equal(), assert_notequal(), assert_exception(), assert_fails(), assert_match(), assert_notmatch(), assert_true()) en plus de alloc_fail() et disable_char_avail_for_testing().

Les éditeurs ont indiqué que le support de MS-DOS a été retiré. Il faut également noter que, si précédemment il n’était possible d’avoir accès aux fenêtres que par le nombre qui leur était assigné et que chaque fois qu’une fenêtre était ouverte, fermée ou déplacée, ce nombre changeait, les développeurs ont décidé de leur assigner désormais un identifiant unique afin qu’elles soient aisément identifiables. Les éditeurs ont également indiqué le support de GTK+ 3.

Source : GitHub

Télécharger VIM

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/04/2016 à 15:57
Citation Envoyé par cerede2000 Voir le message
Est-ce qu'on peut encore appeler ça "Editeur de texte" ? .......
C'est le terme généralement utilisé.
Vim est un éditeur de texte, c’est-à-dire un logiciel permettant la manipulation de fichiers texte. Il est directement inspiré de vi (un éditeur très répandu sur les systèmes d’exploitation de type UNIX), dont il est le clone le plus populaire. Son nom signifie d’ailleurs Vi IMproved, que l’on peut traduire par « VI aMélioré ».
C'est peut etre un éditeur de texte "avancé", mais ça n'est pas un RAD comme le sont par exemple Delphi, C++Builder ou Windev.
6  2 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/04/2016 à 17:02
Citation Envoyé par SurferIX Voir le message
C'est que tu pas passé assez de temps dessus. Je suis presque à plein temps sur PyCharm, pourtant je reviens très souvent sur vim pour faire des copier coller + retouches de textes qu'aucun autre éditeur n'a.
J'ai débogué en pas à pas sous vim avec xdebug, et j'ai même expliqué comment ici.
Cela se rapproche dangereusement d'un RAD...
Il a trois formes d'autocomplétion, trois formes de sélections différentes, et je pourrais continuer des heures y compris un truc qui m'a sauvé la vie plusieurs fois : sur tous les traitements de texte, tu annule 50 x tes dernières actions, et tu modifie ton texte : tu as donc obligatoirement perdu tes 50 actions. Tous les éditeurs fonctionnent comme ça sauf vim, pour lequel tu peux carrément revenir à un point dans le temps à n'importe quel moment (une des vidéos l'explique sur mon lien en dessous).
Ses limites sont extrêmement floues, car vim est simplement le plus puissant éditeur de texte du marché, un excellent EDI et à la limite d'être un RAD.
Le seul hic c'est que pour arriver à faire ce qu'on veut avec cet outil, il y a une phase d'apprentissage très frustrante et les personnes qui n'ont pas réussi à dépasser cette phase se font plaisir à lui cracher dessus... tant pis pour elles, elles sont directement éliminées de mes entretiens d'embauche car cela dénote deux choses : manque d'ouverture d'esprit et manque de ténacité (ceux qui disent qui ne sont pas allés plus loin, ok, mais si vous dites que vim c'est de la merde -> direct la porte).

Bref, si vous voulez avoir un aperçu de ce qu'on peut faire avec vim, voici du concret et du productif : mattez au moins un peu ça :

http://vimcasts.org/
Je crois que chuck_norris ci-dessus t'as décrit en fanatique

Tu parles de Vim qui serait le plus puissant éditeur de texte du marché. Personnellement, j'ai toujours entendu parlé d'emacs pour ça. Que penses tu de cet editeur?

De manière générale, je trouve qu'effectivement ces logiciels ne sont pas du tout intuitif pour une raison plutôt simple : Ils ne respectent pas, dès le premier lancement, les raccourcis universel de l'édition texte que sont le ctrl+C / Ctrl+V, selection avec maj + flêches etc... Quand on arrive sur un éditeur, quel qu'il soit on s'attend à ce qu'il se comporte comme ça pour une utilisation de basique.

ça me rappelle une citation:
Citation Envoyé par Tollef Fog Heen
Linux is user friendly. It's just selective about who its friends are.
4  0 
Avatar de dlewin
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/04/2016 à 11:22
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Il me semble que c'est Vi et pas ViM qui est sur tous les linux. Et Vim apporte un détails assez important (de la faible connaissance que j'en ai) : la coloration syntaxique
Je suis tout à fait d'accord avec ça: j'ai commencé par faire connaissance avec vi et je suis devenu quasiment dingue avec un "truc" que je trouvait inutilisable, j'ai alors tenté Emacs que j'ai beaucoup aimé mais pour des raison de travail j'ai du retenter vim ne sachant pas la différence. Mais du coup quelle différence ! depuis toutes ces années je n'ai plus ré utilisé Emacs et quand vraiment un EDI est nécessaire j'utilise Pycharm, mais vim est le seul à avoir cette philosophie si bien pensée.

Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message

De toute façon, le meilleur éditeur, c'est celui qu'on maitrise le mieux
Bien que tu as une volonté de consensus claire, je ne pense pas que ce soit la bonne approche : le meilleur éditeur est celui qui te permettra de mieux travailler. A partir du moment où quelqu'un est prêt à faire un effort pour apprendre à utiliser un outil dans le but d'efficacité:

si cet outil démontre qu'entre l'avant l'outil et l'après une évolution bénéfique (optimisation, gain de temps, compréhension, etc...) évidente à eut lieu = il y aura alors amélioration.

Si quelqu'un est d'accord avec ça il passera avec motivation les moments "casse-pieds" où l'on doit apprendre, comprendre. Seulement c'est aussi le hic : il faut comprendre pourquoi on passe ces moments là: c'est donc l'approche et non l'outil qui est à considérer.

On parle de vim ici ,mais on pourrait revenir de la même manière sur tout type d'outil clavier bépo, Yocto, marteau, etc ...

Néanmoins, et pour revenir sur vim lui-même il me semble que son développement ne soit pris en compte depuis des années que par 1 seule personne D. Knuth et dont les développements seraient trop monolithiques et compliqués à force d'entasser ces années de code.
3  0 
Avatar de Luc Hermitte
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/04/2016 à 15:33
Citation Envoyé par dlewin Voir le message
Néanmoins, et pour revenir sur vim lui-même il me semble que son développement ne soit pris en compte depuis des années que par 1 seule personne D. Knuth et dont les développements seraient trop monolithiques et compliqués à force d'entasser ces années de code.
??
Le mainteneur de vim est Bram Moolenaar. Il valide chaque patch, mais il y a une petite équipe de personnes qui contribue régulièrement des patchs dans l'outil. Equipe qui est super active en ce moment : j'ai vu passer un bon millier de patch en quelques mois. La concurrence avec NeoVim a fait du bien à vim.

Après effectivement, Bram est très regardant sur les patchs proposés. C'est un peu comme ça que neovim a vu le jour.

PS: j'avais raté un truc comme quoi c'est vi qui est installé sur tous les linux. Non, c'est bien vim. Mais le raccourcis vi qui est déployé par défaut est une version ultra bridée de vim qui se veut compatible avec le vénérable vi.
3  0 
Avatar de cerede2000
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/04/2016 à 10:38
Est-ce qu'on peut encore appeler ça "Editeur de texte" ? .......
2  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 18/04/2016 à 10:24
j'utilise vim régulièrement pour agir sur du matos embarqué qui n'a que ça comme éditeur. Il rend bien des services et il est super stable. Je suis content qu'il ne soit pas abandonné, mais il y a très peu de chance que j'utilise ses nouvelles fonctionnalités....

Je passe déjà pour un extraterrestre quand j’édite fichier de conf avec
i > blabla > echap > :w > :q / :q!
Tellement user friendly
2  0 
Avatar de Luc Hermitte
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/04/2016 à 18:04
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Après entre "éditeur de texte" et "RAD" il y a aussi un juste milieu : les EDI.

Pour moi l'EDI est un environnement qui permet de développer de A à Z avec les facilités d'édition, de compilation, de débogage, de déploiement. Le RAD est encore une étape plus loin, qui permet de développer "rapidement", et notamment de dessiner les interfaces à la souris, voire n'écrire aucune ligne de code (mais bon...).

Après ces limites sont floues, et je suis sûr que certains n'hésiteront pas à qualifier VI de EDI... mais je trouve que là c'est pousser le fanatisme trop loin.
vi est un éditeur de texte et pas grand chose d'autre.
vim est un IDE. Il intègre (avec ou sans plugins)
- compilation -- rien que ça suffit à le classer dans les IDE.
- debug (sous linux avec gdb et lldb) -- pas toujours très ergonomique, il est vrai, et très loin du débuggueur de VC++
- des ersatz de refactoring
- snippets et wizard
- complétion fort intelligente, cf https://github.com/Valloric/YouCompleteMe
- VCS (svn, Hg, Git, cvs...)

Et tous les classiques: coloration, complétion basique, édition, etc.
et moins classique: grep, sed, uniq, etc.

Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Vous utilisez vim pour quoi faire ?

Pour coder de simple scripts shell ou pour carrément coder de gros programmes ?

Vim pour codé de petits scripts je veut bien, mais j'en connais qui l'utilise pour codé de vrai logiciels avec plus de 2000 lignes de codes, je pense pas que l'outil soit adapter pour faire cela quand même.
Je l'utilise pour coder intensivement sur des gros projets en C++.
Après, il est également très bien pour manipuler interactivement des log titanesques vu qu'il intègre nativement grep et sed (avec de légères différences syntaxiques), et qu'on peut lui rajouter des surligneurs.
Bref. Il est parfaitement adapté. Et il présente un énorme avantage sur bien des alternatives : pas besoin d'apprendre à se servir de 50 programmes. Un seul suffit pour tout faire, en remote comme en local sans plomber les machines sur lequel on le fait tourner.
2  0 
Avatar de pascal-od
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 21/04/2016 à 8:59
Je ne sais pas comment parler de Vi/Vim. Tout ce que je sais c'est que ça m'est aussi indispensable que le clavier sur un ordinateur.

C'est le seul éditeur de texte qui permet de coder sans toucher la souris (emacs ? c'est quoi emacs ? ). Je me rappelle encore de mon émerveillement avec mon binôme en 1984 quand on a découvert Vi alors qu'on codait tout avec ed auparavant. La puissance de la ligne de commande, lancer une compilation sans quitter l'éditeur...

Compliqué à maitriser Vim ? Oui bien sûr, mais c'est le cas pour tous les outils professionnels. Être un professionnel ça demande du temps, de la rigueur et de la persévérance dans l'apprentissage. Et ensuite seulement vient la maitrise et l'aisance.
2  0 
Avatar de Luc Hermitte
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 25/04/2016 à 10:10
Je soupçonne que c'est lié aux deux publics types de cet éditeur. D'un côté il y a les admin système qui ont besoin d'un truc léger, simple, pareil sur toutes les machines, et qu'ils connaissent depuis 40 ans. D'un autre, il y a les développeurs qui eux sont plus exigeants en termes de fonctionnalités.
Le raccourci vi vise le premier public. vim et ses plugins visent le second.
2  0 
Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 18/04/2016 à 21:12
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
C'est peut etre un éditeur de texte "avancé", mais ça n'est pas un RAD comme le sont par exemple Delphi, C++Builder ou Windev.
Après entre "éditeur de texte" et "RAD" il y a aussi un juste milieu : les EDI.

Pour moi l'EDI est un environnement qui permet de développer de A à Z avec les facilités d'édition, de compilation, de débogage, de déploiement. Le RAD est encore une étape plus loin, qui permet de développer "rapidement", et notamment de dessiner les interfaces à la souris, voire n'écrire aucune ligne de code (mais bon...).

Après ces limites sont floues, et je suis sûr que certains n'hésiteront pas à qualifier VI de EDI... mais je trouve que là c'est pousser le fanatisme trop loin.
1  0