18% du travail effectué par les serveurs mondiaux se fait dans un environnement virtualisé
Comment cet engouement va-t-il évoluer ?

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Plus de 18% du travail effectué par les serveurs mondiaux se fait dans un environnement virtualisé, comment cet engouement va-t-il évoluer ?

Selon l'analyste Gartner, environ 18 % de la charge de travail des serveurs mondiaux tournerait actuellement sur des environnements virtualisés, dont les parts de marché devraient largement dépasser les 50 % en 2012.

Les grandes entreprises font de plus en plus appel à la virtualisation de leurs serveurs depuis les quatre dernières années ; VMware possède 89 % de ce marché et s'offre une belle position de leader devant ses concurrents Microsoft, Citrix, Red Hat, etc... Environ 5.8 millions de machines virtuelles sont actuellement en service et équipées des produits VMware.

Un développement de cette technologie est également attendu dans les Petites et Moyennes Entreprises, là où Microsoft a le plus de chance d'effectuer une belle percée.

Les dernières estimations de Gartner laissent présager que les parts de marché de VMware se réduiraient à 65 % en 2012 alors que celles du géant de Redmond passeraient à 27 %, devant Citrix à 6 % et Red Hat à 2 %.
Les petites entreprises devraient commencer à chercher à "occuper plus de terrain", malgré que la question principale restera vraisemblablement "VMware ou Microsoft ?".

Le pionnier du secteur, qui peut se vanter de possèder la plus grande variété d'OS pris en charge et de maturité dans ses fonctionnalités, propose cependant les solutions les plus coûteuses, ce qui pourrait favoriser le développement de Microsoft et de son Hyper-V.

Enfin, la migration des serveurs physiques vers leurs homologues virtualisés dépendrait également beaucoup du cloud computing (que les entreprises commencent à regarder avec intérêt, envisageant diverses stratégies : services privés, publics, "à domicile", etc...)

Source : Propos tenus par le CEO de Gartner à leur Symposium ITExpo 2009 de lundi

Lire aussi :
- Green IT : Un serveur sur six serait inutilisé dans le monde, pour un coût global de plus de 25 milliards de dollars par an
- Plus de 50 % des serveurs mondiaux virtualisés, la virtualisation est-elle l'avenir des serveurs ?

La virtualisation pourrait-elle devenir un standard en entreprise dans les années à venir ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Oishiiii Oishiiii - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 21/10/2009 à 4:39
Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Enfin, la migration des serveurs physiques vers leurs homologues virtualisés dépendrait également beaucoup du cloud computing (que les entreprises commencent à regarder avec intérêt, envisageant diverses stratégies : services privés, publics, "à domicile", etc...)

Quel est exactement la définition du cloud computing déjà ?
Avatar de souviron34 souviron34 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 22/10/2009 à 12:55
Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
La virtualisation pourrait-elle devenir un standard en entreprise dans les années à venir ?

En répondant un peu provocateur, à mon habitude :

sans doute..

Pour la simple raison, que développer sur Unix/Linux est très nettement plus souple en fiabilité, gestion, mémoire, accès, possibilités, utilitaires, etc,, et que avoir VMWare par exemple permet sans rebooter d'être multi-OS, et par conséquent d'avoir quand on le souhaite accès à certains outils/utilitaires Win pour l'instant plus ou moins utiles (PowerPoint ou Word par exemple). Comme d eplus les virus sont beaucoup plus Win qu'autre chose, cela limite et améliore la sécurité..

Et enfin parce que du coup on peut facilement faire du copier/coller entre OS, ce qui est impossible sinon...

(et/ou profiter d'outils comme xv ou autres screen-grabber sous unixoides pour capter des fenêtres ou des morceaux d'écran Win facilement..)

Offres d'emploi IT
Responsable protection des données H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil