Plus d'un tiers des développeurs .NET ne seraient pas prêts à adopter le cloud pour développer leurs applications
D'après un sondage de Telerik

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
Un récent sondage mené auprès de plus de mille développeurs .NET pour le compte de la société Telerik montre qu’une grande partie d’entre eux ne serait pas prête à adopter le cloud pour effectuer leurs développements de logiciels. En effet, un tiers des développeurs interrogés affirment utiliser le cloud plutôt comme une plateforme d’hébergement du produit final continuant de développer leurs applications de manière traditionnelle sur des environnements installés en local.

Les résultats de l’enquête mettent en évidence le fait que même si les développeurs de la plateforme .NET peuvent tirer profit de la plupart des outils et ressources du cloud, ils préfèrent, pour une grande partie d’entre eux, être prudents avant de faire la transition vers le cloud et estiment que leurs plateformes de développements habituelles les satisfont telles qu’elles sont à ce jour. L’aspect du cloud qui parait séduire le plus les développeurs .NET est la plateforme en tant que service (Plateform as a Service) avec 36 % d’entre eux qui l’utiliserait à cette fin. Une toute petite partie seulement des développeurs interrogés, soit 19 %, dit utiliser le cloud pour développer des applications.

Cet assez faible taux d’adoption du cloud par les développeurs utilisant la plateforme .NET ne signifierait cependant pas que ces derniers soient limités par leurs compétences à pouvoir développer des applications sur le cloud. Au contraire, une très grande majorité des développeurs interrogés se présentent comme étant des développeurs « full stack » pouvant intervenir à toutes les étapes du développement d’une application, en partant du développement de l’interface utilisateur à la mise en place de la base de données en passant par le développement du « back-end » de l’application.

Un autre aspect révélé par le sondage est la présence assez remarquée du langage JavaScript dans le monde du développement .NET. En effet, 74 % des développeurs interrogés au cours de l’enquête déclarent utiliser ce langage et 70 % d’entre eux auraient une préférence pour le framework Angular JS. Ces derniers se disent être prêts à utiliser ce framework JavaScript de Google s’ils étaient en train de faire des applications web.

Pour ce qui est des développeurs mobiles, un environnement Xamarin/C# serait l’environnement qu’ils utilisent le plus pour les développements multiplateformes avec un taux d’adoption de 52 %, d’après les résultats de l’enquête. Par contre, 22 % des sondés disent ne pas utiliser d’outils de développement multiplateforme malgré la demande de plus en plus croissante des applications mobiles. Pour ce qui est la plateforme de développement universelle de Microsoft (UWP), l’enquête de Telerik révèle que les développeurs .NET ne sont pas familiers avec ce paradigme de développement de la firme de Redmond. Seulement 37 % d’entre eux indiquent avoir adopté le paradigme. Les résultats de l’enquête montrent aussi que 8 % seulement des développeurs .NET utilisent actuellement UWP.

Source : Blog Telerik

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de ce sondage ?

Voir aussi

le forum Général Dotnet


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de clementmarcotte clementmarcotte - Expert éminent https://www.developpez.com
le 09/04/2016 à 21:34
Bonjour,

Le Cloud c'est presque de la fumisterie. Quand les micro-ordinateurs ont été inventés, c'était l'instrument merveilleux qui allait délivrer les utilisateurs des mainframes et autres monstres du genre. C'était l'invention géniale qui allait délivrer l'humanité du terminal de broche à foin au bout d'une ligne téléphonique.

Aujourd'hui, au nom de l'Azure et des nuages, les micro-ordinateurs sont retournés à l'ère des terminaux. À voir les histoires des photos de stars piratées chez Apple et toutes les histoires de piratages de serveurs à droite et à gauche, "clouder" c'est de la témérité. Moins vous devez compter sur des étrangers et des serveurs installés dans on ne sait jamais quel trou perdu, plus vous protégez votre sécurité.
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 09/04/2016 à 23:02
Ca fait quand meme 60% qui le sont...

de piratages de serveurs à droite et à gauche

Ca n'as rien a avoir avec le Cloud. Le piratage informatique a toujours été la. Mais si tu pense faire un meilleurs travaille du point de vue securité que Microsoft, Amazon ou Google c'est a tois de voir....
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 10/04/2016 à 3:47
Citation Envoyé par clementmarcotte  Voir le message
Bonjour,

Le Cloud c'est presque de la fumisterie. Quand les micro-ordinateurs ont été inventés, c'était l'instrument merveilleux qui allait délivrer les utilisateurs des mainframes et autres monstres du genre. C'était l'invention géniale qui allait délivrer l'humanité du terminal de broche à foin au bout d'une ligne téléphonique.

Aujourd'hui, au nom de l'Azure et des nuages, les micro-ordinateurs sont retournés à l'ère des terminaux. À voir les histoires des photos de stars piratées chez Apple et toutes les histoires de piratages de serveurs à droite et à gauche, "clouder" c'est de la témérité. Moins vous devez compter sur des étrangers et des serveurs installés dans on ne sait jamais quel trou perdu, plus vous protégez votre sécurité.

De plus avec tous les Chsaispasquoi as a service, ça fait rire dans bien des patelins (dont le mien) où la connexion Internet a la célérité d'un escargot qui aurait des crampes d'estomac. Quand elle n'est pas carrément coupée.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 10/04/2016 à 10:31
De plus avec tous les Chsaispasquoi as a service, ça fait rire dans bien des patelins (dont le mien) où la connexion Internet a la célérité d'un escargot qui aurait des crampes d'estomac. Quand elle n'est pas carrément coupée.

exacte

Dans ma cambrousse, j'ai une connexion de 512kbit/s:

synchroniser un github sa me prendre 5 minutes, si faut faire la maj de l'application sa m'en prend 30.
mon serveur git local, tous se fait en 5 secondes...
J'ai arrêter de mettre à jours mes logiciels tellement je perdais du temps.

Le stockage en ligne, c'est même pas envisageable, avec une connexion aussi faible et instable, parfois un simple css d'une page web ne se charge même pas chez moi.

La mobilité ?, ah ah, la 3G sa se traîne en dehors des grande ville, et la 4G est inexistante.
Si j'ose demander un truc a cortana ou google now, j'ai la réponse 5 minutes après, si il me répond et perd pas la connexion évidement...

Il serait temps que les grosses firme it arrête de vivre dans leur nuage et redescende sur terre.
Le cloud c'est lent et sa lag, il n'y a aucune garantie de résultat auprès du fournisseur de ce cloud, MS peut tous perdent nos données ou bien être en maintenance pendant 1 mois,
ils sont protégés juridiquement, dans le gros pavé de texte qu'il faut accepter avant de s'inscrire.
Ils peuvent collecter/pomper vos codes sources/projets allègrement et en faire ce qu'ils veulent. Pratique pour faire de l'espionnage industriel.

sa fait beaucoup de désavantages tous sa.

Dans ma boite on as opté pour un petit pc a 200€, ou ont a installé debian et un serveur git local, sans connexion internet donc niveau sécurité,
je pense donc mieux faire que MS, Amazon et google.
Les sauvegardes se faisant sur disque dur usb/clé usb.

Mais si tu pense faire un meilleurs travaille du point de vue securité que Microsoft, Amazon ou Google c'est a tois de voir....

Sauf que si on pirate ton serveur privé local, il n'y a que toi qui est victime d'un piratage.
Si maintenant un hacker pirate le cloud amazon/MS/Google/Sony etc, c'est juste des millions de comptes piraté au lieu d'un seul.

Les plus grosses faille de sécurités, sa reste la centralisation des données et la standardisation des logiciels/API.
Si chacun fait son truc dans son coin, le hacker il vas déjà devoir passer des mois a essayé de comprendre comment fonctionne ta plate-forme sur une entreprise A, avant d’espérer hacker quoi que se soit et sera obligé de tous refaire pour hacker une entreprise B.
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 10/04/2016 à 11:06
Moi non plus je ne suis pas très favorable au cloud.

Certes des fois, pour des besoins qui nécessitent beaucoup de stockage, de scalabilité et de puissance de calcul, utiliser le cloud (Amazon par exemple) peut s'avérer une nécessité.

Mais dans les autres cas, je préfère avoir un contrôle total sur ce que je développe et comment c'est hébergé. Je suis alors sûr à 100% qu'il n'y a pas de backdoors. Je trouve même irresponsable de ne pas utiliser de serveurs dédiés pour SVN/CVS/GIT dès lors qu'il s'agit de projets internes à une société. Non seulement c'est plus rapide, mais ça ne sort pas de la boîte.

La centrallisation des données est relativement dangereuse dans le sens où tu peux être piraté sans être directement visé. Pirater un cloud impacte plusieurs solutions, plusieurs comptes,... C'est comme un braquage de banque. Tandis que si l'on te pirate, c'est parce qu'on t'as visé, et les autres ne sont pas impactés. Tu ne dépends de personne d'autre ensuite. Tu n'as pas à envoyer d'email au fournisseur du cloud et attendre patiemment une réponse et un correctif. Tu as tout en main pour réagir immédiatement.

Je rejoins aussi certains par rapport aux petites connexions internet (RE-ADSL 1mb dans ma cambrousse). Le but est d'optimiser, pour tous. De plus, il est souvent plus confortable de développer en local (plus rapide, plus de contrôle, etc...)

Le cloud a son utilité. Mais ce n'est pas pour ça qu'on ne doit jurer que là-dessus, et l'utiliser à tort et à travers pour se "simplifier" la vie (genre moins se préocuper de l'optimisation et de la sécurité, pensant que les serveurs externes s'en chargeront pour nous et évidemment pour des motifs financiers).

Je n'ai pas encore expérimenté le développement "UWP". Je vais étudier ce paradygme de plus près.
Avatar de rawsrc rawsrc - Modérateur https://www.developpez.com
le 10/04/2016 à 11:52
Citation Envoyé par sazearte  Voir le message
Ils peuvent collecter/pomper vos codes sources/projets allègrement et en faire ce qu'ils veulent. Pratique pour faire de l'espionnage industriel.

Je dois avouer que je l'ai vu faire et ceux qui le faisaient ne le faisaient pas pour l'intérêt général...

Pour les projets sensibles comme les gros logiciels métiers, les outils ultra spécifiques ou ceux qui procurent un avantage technologique, je vous conseille très fortement de ne pas faire appel aux plateformes d'hébergement/versioning en ligne payantes ou pas.

Privilégiez la confidentialité et pour une fois soyez heureux d'être paranoïaques.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 10/04/2016 à 12:35
Certes des fois, pour des besoins qui nécessitent beaucoup de stockage, de scalabilité et de puissance de calcul, utiliser le cloud (Amazon par exemple) peut s'avérer une nécessité.


Il est vrai que j'ai oublier de nuancer mon message précédent.
Le cloud est utile uniquement si vous devez déployer de grosses infrastructures raidement et à bas coût... ce qui est rarement la cas quand même.

Tu n'as pas à envoyer d'email au fournisseur du cloud et attendre patiemment une réponse et un correctif.

Si c'était aussi simple... j'ai utilisé il y'a quelques temps des serveurs google, j'avais une fois posé une question au support par mail, j'ai reçu un message automatique me disant que ma demande a bien été reçu et c'est tous...

J'ai pas beaucoup d’expérience, mais j'ai le sentiment que le jour ou tu rencontre un problème qui n'est pas répertorier dans leurs fac, tu peut aller te brosser pour avoir une aide (humaine, et pas un bot qui répond n'importe quoi)

Il y 'a aussi un autre problème que je n'avais pas parler, le cloud n'a pas de frontière. Sa complique tous. La juridiction n'est pas la même, en cas de litige sa doit compliquer/rallonger les procédures judiciaires...
Pour la solution locale, tu demande au technicien de l'étage du dessous et c'est réglé.
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 10/04/2016 à 12:41
Citation Envoyé par sazearte  Voir le message
Il y 'a aussi un autre problème que je n'avais pas parler, le cloud n'a pas de frontière. Sa complique tous. La juridiction n'est pas la même, en cas de litige sa doit compliquer/rallonger les procédures judiciaires...
Pour la solution locale, tu demande au technicien de l'étage du dessous et c'est réglé.

Il y a aussi le cas inverse avec Apple. En cas de demandes abusives de gouvernements, il pourrait être possible de passer par les fournisseurs de Cloud si jamais tu refusais de coopérer. Faut pas se leurrer, l'espionnage industriel passe aussi par les dessous de tables et la corruption.
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 10/04/2016 à 12:55
Il y 'a aussi un autre problème que je n'avais pas parler, le cloud n'a pas de frontière.

Si. Tu peus choisir la region et donc le pays ou tu mets les données.

Le Cloud aporte beaucoup d'avantages. C'est vraiment une communauté special sur dvp.com...
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 10/04/2016 à 14:41
Il me semble qu'avec un bon gros serveur de fichiers qui fait ses sauvegardes chaque jour sur des disques amovibles (ma marotte diront certains) que l'on stocke, un peu comme on le fait pour les bandes d'enregistrement des vidéo surveillances, cela serait à la fois sécurisé et resterait en interne de l'entreprise.

Lesquelles sauvegardes peuvent être faites, si on a une connexion ADSL pas trop ridicule, sur un PC qui ne se trouve pas physiquement dans l'entreprise comme je l'expliquais à un patron d'une entreprise nautique qui avait tout perdu dans un incendie féroce (les gens avaient tout juste eu le temps de sortir). Les sauvegardes, qui se trouvaient dans une armoire à côté du PC serveur, ayant grillées avec tout le reste.

PS : mon logiciel de sauvegardes préféré (et j'en ai testé plein) : EASEUS Todo Backup Advanced Server. Le seul qui fasse des sauvegardes fichiers fiables et rapides en plus des sauvegardes classiques de partitions. Planifiable, bien sûr, et permettant d'aller à la pêche d'un seul fichier dans ses sauvegardes.
Offres d'emploi IT
CDD 24 mois - développeur JavaScript/WebGL à l'IGN
IGN - Ile de France - Saint-Mandé (94160)
Développeur Delphi / Firemonkey
ID Soft - Centre - Orléans (45000)
Ingénieur cloud Opensource
Aevoo - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil