Une extension Visual Studio permet le débogage d'application C++ sur Linux
Et supporte des architectures matérielles spécifiques comme ARM

Le , par Victor Vincent

21PARTAGES

2  0 

La nouvelle extension supporte des architectures matérielles spécifiques telles que ARM


L’équipe Visual C++ a annoncé la disponibilité d’une nouvelle extension permettant le développement d’applications C++ sous Visual Studio pour Linux. Cette nouvelle extension permet aux développeurs de produire du code C++ pour des serveurs Linux, des applications de bureau et d’autres types d’équipements. Le programmeur a la possibilité également de gérer la connexion à ses équipements depuis Visual Studio qui peut automatiquement copier et compiler les sources à distance et lancer l’application en mode débogage, écrit l’équipe Visual C++ dans un billet de blog. Le système de projet proposé par les développeurs de la nouvelle extension permet le ciblage d’architectures matérielles spécifiques y compris ARM.

Pour le moment, seule la compilation à distance sur les machines Linux est possible. La nouvelle extension requiert certaines dépendances comme opoenssh-server, g++, gdb et gdbserver. Ces dépendances peuvent être installées utilisant n’importe quel gestionnaire de paquet. L’équipe déclare également que l’outil a une dépendance avec les outils Visual Studio pour le développement d’applications Android qui peuvent être ajoutés à Visual Studio simplement en allant dans le menu Add Remove Programs de l’éditeur puis en sélectionnant les outils en question sous le menu Visual C++ Development. La nouvelle extension de Visual Studio est téléchargeable en mode standalone ou bien en utilisant le gestionnaire d’extension de l’éditeur de Microsoft.

L’équipe Visual C++ annonce également la disponibilité de trois modèles disponibles, un modèle Blink pour les équipements d’internet des objets tels que Raspberry Pi, un modèle Console Application pour les applications de bureau et un modèle Empty qui est un modèle vierge que le développeur peut configurer et y ajouter des sources en partant de zéro. À la création du projet à partir d’un des modèles prédéfinis, le développeur devra effectuer quelques configurations pour spécifier entre autres la plateforme matérielle à utiliser ou encore le débogueur distant. À la première création d’un projet destiné à un système Linux distant, le système requiert les informations de connexion à la machine distante telles que le nom de la machine hôte, le numéro de port utilisé, le nom d’utilisateur et le mot de passe. Le système d’authentification supporte également le système de certificat. Ces informations de connexion sont sauvegardées pour être utilisées lors d'une nouvelle demande de connexion à la même machine.

Source : Blog Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle extension de Visual Studio ?

Voir aussi

le forum Visual C++

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aurelien.Regat-Barrel
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/04/2016 à 12:13
Entre ça et bash disponible sous Win10, ça fait 2 fois que je crois à tord à un poisson d'avril!
Avatar de maitredede
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/04/2016 à 23:56
Hello !

Après avoir installé cette extension (qui a des prérequis assez lourds), la cross compilation et le remote debug ont bien fonctionné (sur un raspberry pi) avec des lib C++ classiques.
En revanche, ça serait intéressant que je puisse coder/compiler/debugger mes programmes spécifiques RPi depuis VS2015 (avec les lib natives RPi).

Edit : par exemple, ce programme : https://github.com/raspberrypi/firmw...x%2Fdispmanx.c
Avatar de JPLAROCHE
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/04/2016 à 4:03
Aurelien.Regat-Barrel -
très drôle comme réponse ça me change un peu .... il n'y a pas beaucoup de poissons

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web