Un shérif de Floride envisage de faire enfermer Tim Cook
Le PDG d'Apple qu'il qualifie de « chenapan », si Apple refuse de coopérer avec le FBI

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le mois dernier, le gouvernement américain a obtenu de la Cour une injonction qui se basait sur le All Writs Act pour contraindre Apple à coopérer avec les forces de l’ordre (le FBI plus précisément). Cette coopération, qui peut se résumer à développer un système d’exploitation iOS modifié pour permettre de faire sauter la barrière de protection qu’est l’effacement automatique des données après dix tentatives infructueuses sur l’iPhone 5C de l’auteur des attentats de San Bernardino. Apple avait alors déclaré tout faire pour lutter contre cette injonction. D’ailleurs, l’entreprise a reçu le soutien de plusieurs professionnels du chiffrement, de gros bonnets de l’industrie technologiques, mais également du mari d’une personne qui a survécu à l’attaque.

Il y a quelques jours, lors d’une conférence de presse qui a été publiée sur Fox 13, Grady Judd, un shérif de Floride a décrit un cas sur lequel son équipe et lui ont travaillé : les suspects des attentats ont pris des photos de leurs victimes sur leurs smartphones et ont donné par la suite les mots de passe aux détectives pour déverrouiller leurs téléphones. Quand a été fait un parallèle avec le cas Apple, le shérif n’a pas hésité : « vous ne pouvez pas vous servir d’un modèle économique pour dire “nous n’allons pas faire attention au juge fédéral ou au juge de la mise en état. Vous voyez, nous sommes au-dessus des lois“ ». « Le PDG d’Apple doit se souvenir qu’il n’est aucunement au-dessus de la loi, au même titre que tout le monde aux États-Unis », a-t-il insisté.

Selon lui, si l’entreprise devait à nouveau être confrontée à un cas de figure où elle doit aider à déverrouiller un iPhone dans le futur, cela pourrait se terminer par l’emprisonnement de Tim Cook probablement pour mépris face à une injonction de la justice. « Mais croyez moi, si j’ai un pied dans cette commune et que je peux obtenir du bureau du procureur qu’il lance une poursuite (contre Tim Cook) et un juge qui nous soutienne, je vais faire enfermer ce chenapan ».

Quoi qu’il en soit, si Apple refuse de se plier à cette exigence, le Département de la Justice (DoJ) menace de faire saisir tout le code source d’iOS, avec les clés qui permettent à Apple de signer les mises à jour poussées vers les iPhone de ses clients. Et d’expliquer que « le FBI ne peut pas lui-même modifier le logiciel sur l’iPhone de Farook sans accéder au code source et à la signature électronique privée d’Apple ».

« Le gouvernement n’a pas cherché à contraindre Apple à livrer ces derniers, parce qu’il a cru qu’une telle requête serait moins au goût d’Apple. Si Apple préfère cette voie, cela pourrait offrir une alternative qui demande moins de travail aux programmeurs d’Apple ».

Source : Fox 13, The Guardian


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de quanta quanta - Membre habitué https://www.developpez.com
le 14/03/2016 à 17:59
Citation Envoyé par spiritofgenuis Voir le message
et le gouvernement veut le reprendre au nom de la "sécurité" ...
Un gouvernement est issue [au moins de façon théorique] de la "volonté générale", une entreprise est issue de la volonté de quelques-un.

Vous avez un problème à confier au gouvernement, par contre pour une entreprise pas de problème
Avatar de JackJnr JackJnr - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 14/03/2016 à 18:06
Avatar de athlon64 athlon64 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 14/03/2016 à 19:50


Je ne vois pas quoi dire d'autres. Il a tout résumé lui même

"if I can..."
Avatar de Fooshi Fooshi - Membre averti https://www.developpez.com
le 15/03/2016 à 9:44
tim Cook n'est pas un chenapan comme l'a exprimé ce rebu de la diligentesque casquée , c'est un ladri, un fanfaron !
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 15/03/2016 à 11:10
Première chose qui me vient à l'esprit :

Le mec n'a rien compris. Apple est d'accord pour déverouiller les téléphones incriminés. Il le fait déjà.
C'est juste que le FBI n'estime pas ça assez pratique et veut pouvoir le faire sans rien demander. Il veut une backdoor, mettant en danger la sécurité du citoyen, voire même celle d'Etats.
Imaginez qu'un chef d'Etat se fasse voler son Iphone, dans lequel il aurait par négligence mis des informations confidentielles (c'est souvent le cas)...
Les clés de chiffrement d'Apple ? Il les génère problablement par algorithme.
Et je ne parle même pas de la perte de confiance de la clientèle, qui est un facteur important pour ses ventes.
Avatar de Artemus24 Artemus24 - Expert éminent https://www.developpez.com
le 15/03/2016 à 11:42
Salut LSMetag.

Citation Envoyé par LSMetag
Imaginez qu'un chef d'Etat se fasse voler son Iphone, dans lequel il aurait par négligence mis des informations confidentielles (c'est souvent le cas)...
Dans des républiques bananières comme la France, oui, c'est possible.
Mais aux Etats-Unis, non, car le téléphone que le président utilise est un téléphone infalsifiable : question de sécurité national !

A Langley, le siège de la CIA, on peut pirater tous les secrets d’Etat qui transitent par le téléphone. C’est pourquoi, d’ailleurs, à peine élu, Barack Obama s’est vu confisquer son Blackberry ; dont il était un utilisateur quasiment maniaque. Sécurité nationale oblige. Mon Omniprésident, qui est un « adicté » du portable, pourrait en prendre de la graine.
--> http://mai68.org/spip/spip.php?article4917

@+
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 15/03/2016 à 11:48
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
Salut LSMetag.

Dans des républiques bananières comme la France, oui, c'est possible.
Mais aux Etats-Unis, non, car le téléphone que le président utilise est un téléphone infalsifiable : question de sécurité national !

--> http://mai68.org/spip/spip.php?article4917

@+
Bon niveau politique on n'est pas d'accord, mais sur les faits je le suis. Je sais que les USA font les choses correctement niveau sécurité nationale. Et je sais que des pays lambda comme la France ou l'Allemagne ne le font pas (peut-être aussi par manque de moyens). Voilà ce que je voulais préciser. Certains pays sont négligents, inutile d'en rajouter une couche.
Avatar de Artemus24 Artemus24 - Expert éminent https://www.developpez.com
le 15/03/2016 à 12:36
Salut LSMetag.

Citation Envoyé par LSMetag
Bon niveau politique on n'est pas d'accord, mais sur les faits je le suis
Ici, je n'ai pas abordé la question politique. Quel est le reproche que tu me fais ?

Je voulais juste souligner que les américains se protègent car ils ont les moyens de ne pas se faire pirater par leur propre service (NSA par exemple).
Inversement, en France, on est naïf de croire que cela n'arrive qu'aux autres !

@+
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 15/03/2016 à 13:15
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
Salut LSMetag.

Ici, je n'ai pas abordé la question politique. Quel est le reproche que tu me fais ?

Je voulais juste souligner que les américains se protègent car ils ont les moyens de ne pas se faire pirater par leur propre service (NSA par exemple).
Inversement, en France, on est naïf de croire que cela n'arrive qu'aux autres !

@+
Disons que je ne partage pas le titre de "République Bananière" avec notre actuel président. Par contre je suis d'accord pour ce qui est du précédent
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 15/03/2016 à 13:40
Citation Envoyé par SergeFo Voir le message
Si j'étais Apple et que j'avais un pote qui s’appellerait F.B.I et bien je créerais le mythe de l'Iphone inviolable (tout en aménageant de belles backdoors).
Ainsi tout le monde y trouverait son compte :
- Image d'inviolabilité pour Apple (les méchants ET les gentils se sentant en sécurité se précipiteraient vers ce produit si "secure"
- Tapis rouge pour le effbiAille, qui aurait alors la plus grande base de donnée d'espionnage du monde
Et dans la foulée, un peu de showbiz médiatique, ça mange pas de pain.
Oui ben les hackers ils la casseraient très vite l'image d'inviolabilité, et bien publiquement. Le petit hacker de 14 ans en est déjà capable sans backdoors, contrairement au FBI... Le Kremlin ou la Chine emploient des hackers (en obéissant à leurs désidératas insolites (fumer au bureau par ex)) qui ont les compétences et surtout le matériel ! Nous on préfère les cols blanc conformes et incompétents, avec des moyens limités et obsolètes.

Depuis Snowden, la confiance du client en matière de sécurité est reine pour vendre. Si tu te fais piquer ton téléphone (soit vol à la tire, soit oubli puis vol) tu es content qu'on ne puisse pas l'utiliser. Et c'est dissuasif.

Enfin je ne cautionne pas la création intentionnelle de failles de sécurité. C'est du pain béni pour les hackers qui les trouvent et exploitent quasiment immédiatement à des fins "criminelles".
Contacter le responsable de la rubrique Accueil