Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

France : le gouvernement recommande aux entreprises de bloquer Tor via un serveur proxy
Pour filtrer les connexions sortantes vers le réseau

Le , par Victor Vincent

43PARTAGES

8  0 
L’utilisation du réseau Tor dans les entreprises françaises n’est pas conseillée par l’État. En effet, le bulletin d’actualité du Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques alerte sur les limites et risques de sécurité que représente ce réseau et donnent des recommandations quant à son utilisation potentielle par les entreprises ou les structures éducatives. Selon ce bulletin d’actualité du Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques, « le projet Tor présente des limites dont il faut être conscient pour ne pas négliger certains risques de sécurité », même si le but premier de la création de ce réseau est bienveillant, c’est-à-dire protéger la vie privée des utilisateurs sur Internet. Cette mission première du réseau est remplie dans une certaine mesure par le réseau, note le Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques.

Cependant, le réseau Tor n’est pas infaillible sur le plan de la sécurité, car plusieurs types d’attaques à différents niveaux ont pu permettre d’identifier la source des échanges entre utilisateurs. Le bulletin d’actualité souligne également le fait que le réseau Tor peut être utilisé par des individus à des fins malveillantes. Ces utilisations malveillantes peuvent être le fait de « camoufler le trafic réseau de maliciels pour, par exemple, exfiltrer des données sensibles ou créer un canal de communication caché permettant à des attaquants de contrôler des machines infectées ». Le Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques aurait été ainsi informé récemment qu’ « une campagne de rançongiciels profitait de Tor pour communiquer plus discrètement avec les attaquants ». Le réseau permettrait également de naviguer anonymement sur des sites fréquentés par les cybercriminels. Par ailleurs, le réseau d’anonymisation Tor peut être utilisé par un utilisateur dans un milieu professionnel ou scolaire dont l’intention n’est d’ailleurs pas forcément mauvaise pour « contourner des mesures de sécurité mises en œuvre pour limiter les risques de fuites d'informations dans une entreprise, ou l'accès à des contenus inappropriés dans un établissement scolaire ».

Face à tous ces risques que présente le réseau Tor, le Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques recommande aux entreprises de « détecter, voire bloquer les communications qui pourraient être établies vers des nœuds Tor, même si son utilisation n'est pas explicitement proscrite par la PSSI (politique de sécurité du système d'information) de l'organisation ». Le centre poursuit en donnant des solutions possibles pour mettre en œuvre ce blocage du réseau d’anonymisation, comme le fait de « mettre en place un serveur mandataire (proxy) pour filtrer les connexions sortantes et ainsi empêcher qu'un client Tor puisse accéder directement à Internet ». Une autre solution envisageable pourrait être le filtrage des adresses IP correspondantes aux nœuds Tor puisque celles-ci sont disponibles publiquement. La troisième solution donnée par le centre pour bloquer le réseau Tor dans les entreprises et les milieux scolaires consiste à bloquer via un pare-feu les ports fréquemment utilisés par Tor à savoir les ports 80, 443, 9001 et 9030.

Source : CERT-FR

Et vous ?

Pensez-vous que le réseau Tor représente un risque de sécurité pour les entreprises ?

Voir aussi

la rubrique Actualités

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 12/03/2016 à 19:52
Citation Envoyé par Victor Vincent Voir le message
La troisième solution donnée par le centre pour bloquer le réseau Tor dans les entreprises et les milieux scolaires consiste à bloquer via un pare-feu les ports fréquemment utilisés par Tor à savoir les ports 80, 443, 9001 et 9030.
Oh oui, elle est belle celle-là ! Ah peut être que tu vas éviter les attaques via Tor, mais ça va être un poil plus dur d'accéder au Web. Juste un poil. {^o^}
7  0 
Avatar de earhater
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 12/03/2016 à 22:52
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Oh oui, elle est belle celle-là ! Ah peut être que tu vas éviter les attaques via Tor, mais ça va être un poil plus dur d'accéder au Web. Juste un poil. {^o^}
J'allais me moquer très ovuertement de l'icompétence encore une fois de notre gouvernement si c'était vraiment le cas. En allant sur le site on trouve cette phrase (qu ia été tronquée dans l'article

Par ailleurs, les noeuds Tor utilisent fréquemment les ports 80, 443, 9001 et 9030 : ces deux derniers peuvent donc potentiellement être bloqués au niveau du pare-feu. En ce qui concerne le trafic sur les ports 80 et 443, un filtrage applicatif est nécessaire pour pouvoir différencier les connexions Tor de la navigation Web.
6  0 
Avatar de Garfaz
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 14/03/2016 à 13:48
Ok donc il ne faut pas utiliser Tor.
...
...
Bon maintenant que c'est dit ou est la suite ou ils proposent d'autres solutions d'anonymisation pour les entreprises?
y'a pas ? ç’a m'aurait étonné que le travaille eu été fait dans sont intégralité. Pourquoi ne pas plutôt dire directement : "ça me dérange quand vous utilisez Tor car nous on est pas assez calé pour voir ce que vous faites avec".

ou alors j'ai rien compris.
5  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/03/2016 à 2:20
Citation Envoyé par earhater Voir le message
J'allais me moquer très ovuertement de l'icompétence encore une fois de notre gouvernement si c'était vraiment le cas. En allant sur le site on trouve cette phrase (qu ia été tronquée dans l'article
Arhg, on en revient aux chroniqueurs DVP... C'est moins drôle du coup. {'^_^}
3  0 
Avatar de koyosama
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/03/2016 à 1:33
Troll - Maintenant qu'on va travailler "47 heures". Il faut maintenant qu'on se fasse chier au boulot. Tu m'etonnes qu'il y a des terroristes pour detruire le monde occidentales.

PS: :p merci de prendre cette phrase comme une connerie ><
2  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/03/2016 à 3:27
Citation Envoyé par koyosama Voir le message
Troll - Maintenant qu'on va travailler "47 heures". Il faut maintenant qu'on se fasse chier au boulot. Tu m'etonnes qu'il y a des terroristes pour detruire le monde occidentales.

PS: :p merci de prendre cette phrase comme une connerie ><
j'aurais bien voulu la prendre pour une connerie, mais je l'aie pas comprise....
1  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 12/03/2016 à 15:59
Pensez-vous que le réseau Tor représente un risque de sécurité pour les entreprises ?
Non :

Si un salariées utilise tor pour être anonyme avec le réseau de l'entreprise, normalement (si l'admin système a mis des "spyware" sur les machines, ce qui est le cas de 100% des boites moyennes/grosses) l'entreprise arriveras à l'identifier sans problème.

Si des hackers tente de pirater un système informatique d'une entreprise, je doute qu'avec ou sans Tor sa ai un impacte. Il existe plein d'autre réseau plus fiable pour rester anonyme que Tor financé par la NSA les vraie utilise des VPN russe, biélorusse ou chinois, des pays donc pas très amies avec l'UE et les US.
1  1 
Avatar de Orgoff
Membre averti https://www.developpez.com
Le 14/03/2016 à 14:43
Citation Envoyé par sazearte Voir le message

si l'admin système a mis des "spyware" sur les machines, ce qui est le cas de 100% des boites moyennes/grosses
D'où sortez vous cette affirmation ? De toute manière, c'est une obligation légale de prévenir les salariés avec ce type de surveillance.
0  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/03/2016 à 15:40
Qu'un service de l'état recommande de bloquer ce service/protocol revient à dire qu'ils ne l'apprécient pas trop, mais si l'on veut vraiment ne pas se faire identifier il faut utiliser plusieurs technique pour cacher sa présence donc au final on se retrouve avec un guide pratique pour la mise en place d'une part de censure supplémentaire dans le milieu professionnel
0  0