Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Quel est le plus gros défaut de Google Wave ?
Les premiers utilisateurs témoignent

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

1  0 
Lequel de ces "défauts" de Wave, vous parraît le pire ?
Quel est le plus gros défaut de Google Wave ? Ses premiers utilisateurs témoignent

Google Wave, la nouvelle plate-forme de collaboration en temps réel du géant Google, a été soumise aux manipulations de 100.000 personnes le 30 septembre 2009, dans l'optique de son développement. Les premiers résultats de ces "tests" commencent à nous parvenir, et sont plus ou moins élogieux. Car, si Google Wave promet d'être originale et révolutionnaire, on ne peux pas toujours la brosser dans le sens du poil. Voici les dix plus grand reproches qui ont été formulés à l'encontre de la plate-forme multi-tâches par ses premiers utilisateurs :

- Ne pas se fier au buzz :
Wave n'est pas LA nouvelle application du net, elle n'égalera ni Twitter, ni Facebook, ni FriendFeed en terme de réactivité et de simplicité.

- Wave, c'est le chaos total :
A trop vouloir en faire, on surcharge l'ensemble. Les communications un-à-un des messageries instantannées, ça va. Mais une avalanche de communications simultannées, identiques à un énorme salon MSN où tout le monde s'exprimerait en même temps, c'est un véritable bazard où il est dur de réussir à se retrouver. Trop, c'est trop.

- Le délai d'aprentissage :
Wave est si touffu et complexe, que l'aprentissage de son utilisaton demandera un temps considérable pour être assimilé. Ses futurs utilisateurs devront faire part d'une patience à rude épreuve.

- Inapte socialement :
Les fonctionnalités sociales de Wave manquent à l'appel, car contrairement à des sites comme Facebook, Viadeo ou LinkedIn, il est impossible de voir le profil ou le vrai nom d'un utilisateur, ou bien de gèrer ses contacts Wave (les grouper, etc.).

- Une perte de rendement :
Quand les employés d'une entreprise devront passer du temps à apprendre comment se servir de Wave, ils ne seront pas à leur poste. La plateforme étant très complexe de nature, il leur faudra un temps assez long pour réussir à la maîtriser, ce qui pourrait se répercuter en pertes sèches pour l'entreprise, à cause de l'improductivité (plus ou moins longue) des salaries concernés.

- Pas de mode Draft :
Dans le Wave Wild West, tout le monde frappe en même temps. Un mode draft serait souhaitable, afin de pouvoir opèrer de manière cachée, et éviter ainsi certaines distractions.

- Pas de filtrage possible :
Quiconque possède votre identifiant Wave, peut vous ajouter à ses contacts, sans que vous ayez votre mot à dire.

- Aucun modérateur à l'horizon :
Une fois que Wave sera lancée pour le grand public, il n'y aura personne pour y faire règner une certaine discipline éditoriale. Un contrôle à la Wikipedia serait peut être une bonne idée ?

- Le format des documents est l'XML, non pas le HTML :
Certains développeurs y voient déjà de grosses contraintes techniques.

- Wave est à l'origine d'un traffic d'invitations :
Certaines personnes se disputent actuellement des invitations pour Wave aux enchères. Il s'agirait majoritairement de développeurs, qui se sont lancés dans une course effrenée à "qui aura le premier accès à Wave pour y développer les meilleurs applications -celles que le grand public utilisera le plus-"...

Ce qui ressort de tous ces avis, c'est que Wave est en ébullition. Wave grouille, Wave fourmille. Mais pas forcément de manière très ordonnée et posée. Les développeurs de Google devront donc plancher sur une version plus encadrée et stable s'ils ne veulent pas que ces mécontentements enflent et, d'une certaine manière, gâchent la mise à disposition de la plateforme pour le grand public.

Affaire à suivre...

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TabrisLeFol
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/10/2009 à 7:29
- Ne pas se fier au buzz
Effectivement, il y a un buzz. Et il y a de quoi. Par contre GWave est plus une platforme qu'une application : rien n'empeche un concurrent de créer son propre serveur et sa propre interface. Donc il n'y a pas vraiment de volonté de lock-in de la part de Google.

- Wave, c'est le chaos total
C'est bien le début, et beaucoup de personnes sont (et vont être) perdues.

- Le délai d'aprentissage
Même idée mais avec une formulation plus pragmatique.

- Inapte socialement
C'est une platforme ouverte. Rien n'empeche un developpeur de construire un plugin de mise en relation symmétrique.

- Une perte de rendement
Dans la mesure ou on arrive à considérer les pauses comme une perte de rendement alors oui ; mais effectivement tout exces est mauvais.

- Pas de mode Draft
Il est prévu.

- Pas de filtrage possible
Pareil pour les mails, les adresses postales...

- Aucun modérateur à l'horizon
Platforme ouverte : est ce que quelqu'un qui lirait vos mails avant de vous autoriser à les envoyer vous ferait plaisir? Apres GWave peut également être utilisé pour faire des blogs publiques mais tant ce que là, en France, on a des lois qui controlent leur contenu et leur forme.

- Le format des documents est l'XML, non pas le HTML
Pour moi c'est une bonne idée.

- Wave est à l'origine d'un traffic d'invitations
J'ai eu la mienne gratuitement. Je ne savais pas qu'il y avait des enchères. Mais bon si les gens sont prets à payer pour, il faut pas les empecher...

Ce qui ressort [...]
En bref, c'est vraiment une béta. C'est pourquoi les invitations sont limitées également.
1  0 
Avatar de nicorama
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 19/10/2009 à 8:03
Ce qui manque surtout, c'est la possibilité de transformer ses emails Gmail en Wave, ou d'intégrer à Gmail une fenêtre wave. Cela fait deux endroits à checker, donc un clic de trop. Trop dur
1  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 19/10/2009 à 8:32
J'ai voté "autres"
Tout simplement car personne ne sait réellement à quoi ca sert ... Parier sur le fait que ce sont les utilisateur qui vont trouver l'utilité du logiciel c'est quand même osé
1  0 
Avatar de benwit
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 19/10/2009 à 9:49
J'ai voté autre car ceux listé :
  • seront soit corrigés,
  • sont inexacts,
  • n'en sont pas.


Ne pas se fier au buzz
Je ne vois pas en quoi le buzz, c'est un défaut ?
C'est une nouveauté, il est logique qu'on en parle.
C'est pas parce que certains qui ne l'ont pas vu/utilisé comparent avec les réseaux sociaux que cela apporte du crédit à leurs allégations.

Wave, c'est le chaos total
Pas plus que les autres outils. C'est plus un problème d'utilisation et d'attitude. Dès qu'un truc est public, il y aura toujours des vandales. Et on ne peut pas se contenter de limiter son jugement à un test dans un bac à sable. Il faudrait une vraie utilisation.

Le délai d'aprentissage
Ils ont modifié certaines habitudes d'autres logiciels (raccourcis-clavier)
mais c'est relativement assez intuitif.

Inapte socialement :
Arrêter de comparer des trucs incomparables.
Certes, il y a des lacunes niveau gestion des contacts/droits mais ça va s'améliorer.
contrairement à des sites comme Facebook, Viadeo ou LinkedIn, il est impossible de voir le profil ou le vrai nom d'un utilisateur
Qui a pondu cette absurdité ?
Dans tous système, wave, facebook ou autre, on y trouve ce que les utilisateurs y mettent !!!

Une perte de rendement
Encore une absurdité, on se demande qui a pondu celle là ?
Wave, comme l'email peut apporter à long terme de la productivité en entreprise. C'est sûr qu'il faudra des formations. Mais contrairement à des facebook, twitter, ça peut apporter un plus aux entreprises (voir les conditions nécessaires à la fin de mon message)

Pas de mode Draft
Avantage ou inconvénient suivant le point de vue. Certes, il manque mais c'est une béta.

Pas de filtrage possible
Comme l'email et les adresses postales. Encore une absurdité.

Aucun modérateur à l'horizon
Les waves publiques, c'est un peu le bordel mais là encore, ce n'est qu'un défaut de jeunesse.

Le format des documents est l'XML, non pas le HTML
Quels développeurs ? On veut des sources.
Le format XML est à mon sens au contraire bien plus sain.

Wave est à l'origine d'un traffic d'invitations
Ce n'est pas spécifique à Wave. Question de demande et d'offre. Si certains sont prêt à payer , les vendeurs auraient tord de s'en priver. Il y en a bien qui achètent des sextoys pour animaux

Pour moi, le plus gros défaut, c'est que la part open source de wave, du protocole est encore trop légère.
Actuellement, on a un client web propriétaire (wave) qui communique avec un serveur propriétaire (infrastructure google).
On ne peut donc ni tester leur client web sur un autre serveur de wave, ni tester un autre client de wave avec leur serveur.
Google fournit uniquement pour l'instant un serveur et un client texte.
Si le protocole entre serveur de wave est basé sur xmpp, le protocol entre client et serveur basé sur protobuf est bizarre. Google n'est pas (encore ?) allé assez loin dans sa spécification et on risque donc d'avoir des couples clients/serveurs trop dépendants ?
Amha, le vrai potentiel de cette application, c'est pour les entreprises
mais comme toutes ne voudront pas mettre leur données sur le cloud de google, il faut qu'elles puissent disposer de leur propre serveur (google livre une version basique) et de leurs propres client riche (web ou desktop) qui pour l'instant manquent à l'appel.
1  0 
Avatar de danielhagnoul
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 19/10/2009 à 11:21
Bonjour.

Le « buzz » avait attiré mon attention, j'étais prêt à tester la version « bêta » (version définitive à la Google) lorsqu'elle sortira, mais là je suis refroidi.

L'absence de mode draft et n'avoir aucune maîtrise sur le choix des interlocuteurs, définitivement non-merci ce n'est pas pour moi.
1  0 
Avatar de savageman86
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/10/2009 à 13:33
Personne ne se plaint de la "lourdeur" de l'application ? Entre gmail et wave : rien à voir. Gmail tu cliques tu vois tes mails, wave tu cliques bah... il y a du progrès à faire encore ! Sous chrome c'est pas catastrophique mais sous FF ça devient vite problématique.
1  0 
Avatar de JulienDuSud
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/10/2009 à 13:44
Vous vous rendez compte qu'on est encore à plus d'un an de la sortie prévue ? (voir 2)

Ceci n'est qu'une very-early preview, personne n'a dit que ça serait comme ça le jour de l'ouverture officielle.

A partir de là, il est complètement ridicule de juger de la pertinence d'une application.

Et je rejoins complètement benwit.
1  0 
Avatar de publicStaticVoidMain
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/10/2009 à 15:57
Moi je trouve que ca rame beaucoup. Meme sur Chrome.
Comme il a été dit, c'est encore en phase de test donc ils ont encore le temps de s'améliorer et de rajouter de nouvelles fonctionalités.
1  0 
Avatar de goomazio
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/10/2009 à 19:36
Citation Envoyé par benwit Voir le message

Je ne vois pas en quoi le buzz, c'est un défaut ?
Je crois que le défaut pointé ici était le fait qu'il y a un gros buzz alors que ce n'est rien d'autre (enfin, je me contiens) qu'une évolution du mail et non pas "LA nouvelle application du net" (c.f. le premier post). Donc le défaut ce serait pas qu'on fait de la pub à fond ce qui mène à la déception de certains ?

Je me contiens parce que personnellement je trouve que c'est une super évolution du mail (voir ici).
1  0 
Avatar de danielhagnoul
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 19/10/2009 à 21:36
Citation Envoyé par goomazio Voir le message
Très bon article, il me remet les idées en place.

Les vidéos qui ont été montrées jusqu'ici, toujours dans un anglais débité trop vite pour que je puisse vraiment suivre et comprendre, ne m'avaient laissé qu'une impression de « social truc » amélioré.
1  0