Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Faut-il encore adopter Java pour un client lourd ?
Avec quel langage vous lanceriez-vous ?

Le , par autran

0PARTAGES

L'objet de ce post n'est pas de revenir sur le désengagement d'Oracle vis-à-vis de JavaFX. Bouye l'a fait dans son actualité mieux que je ne saurais le faire.
Je ne parlerai pas non plus Swing qui date des années 1990 et qui a révolutionné la programmation multiplateforme.

Nous savons que les technologies Java tournées vers le client lourd sont soit vieillissantes (Swing) soit incertaines quant à leurs pérennités (JavaFX). Mais nous savons également que l'écosystème Java est d'une puissance inégalée dans le monde de l'open source ne serait-ce que pour la richesse de ses API.
Il est donc légitime de se demander si Java est éligible au développement d'un client lourd.

Java est porteur d'une rigueur qui s'exprime à travers l’élégance du langage dès les premières phases de programmation qui s'impose aussi bien aux développeurs qu'aux chefs de projet. Cette rigueur s'exprime durant tout le cycle de vie du projet et dans tous les domaines :
  • Gestion des sources (GIT ou SVN)
  • Construction compilation (maven)
  • Tests unitaires (Junit)
  • Intégration continue (Jenkins)
  • Offre des IDE (Eclipse, Netbeans)

Une alternative à Java devra tenir la comparaison sur les points décrits supra.
C# dans sa déclinaison propriétaire offre le même professionnalisme, avec en plus une qualité graphique des IHM produites sur les plateformes Windows supérieures.
C++ avec Qt est une alternative qui tient également la comparaison.

Néanmoins, Java conserve un avantage dans le domaine de l'ingénierie de la formation. En effet, Java dans sa déclinaison JEE lui a assuré une génération massive de compétences sur son écosystème qui demeure un atout considérable.

De plus, l'analyse faite jusqu'ici n'est valable que sur l'outil historique du monde numérique : le PC. Mais à l'heure où la moitié du monde s'aventure sur internet avec un smartphone, nous devons reconsidérer la plateforme cible des « clients lourds ». Peut-être que sur ce type de plateforme qui tourne sous Android, Java peut vivre une seconde jeunesse.

Et vous ?
Avec quel langage vous lanceriez-vous dans l'aventure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !