Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les travailleurs étrangers menacent-ils les emplois IT en Occident ?
Le visa de travail temporaire est très critiqué dans le débat politique aux USA

Le , par Victor Vincent

21PARTAGES

3  2 
Les travailleurs étrangers menacent-ils les emplois IT en occident ?
Les entreprises occidentales comme la branche IT de Disney ont souvent recours à des travailleurs étrangers pour diverses raisons. Cette pratique, diversement appréciée par l’opinion publique est revenue dans les débats de la course à la Maison-Blanche. Le sujet des visas de travail temporaires pour les étrangers est revenu sur la scène publique suite à l’indignation de deux anciens travailleurs de Disney IT, qui ont été obligés de former leurs remplaçants avant de perdre leurs postes. Les deux ex-employés de Disney IT en ont fait le témoignage durant un rassemblement de campagnes de Donald Trump. Environ 200 à 300 autres employés de Disney auraient perdu leur emploi dans les mêmes conditions. Selon l’ex-employé de Disney IT répondant au nom de Moore, d’autres compagnies sont en train de suivre la même voie que Disney, une voie qu’elle qualifie de mauvaise pour l’emploi dans le secteur IT.

Si les travailleurs IT ne sont pas très souvent présents dans les médias, cette fois ces deux ex-employés de Disney IT ont bien su profiter de la scène politique pour dénoncer une situation qu’ils jugent injuste pour eux et pour tous les travailleurs du secteur informatique. Moore a déclaré que de plus en plus, les Américains sont en train de perdre leur emploi à cause des étrangers. Profitant de cette occasion, le candidat à la Maison-Blanche a soulevé la question de la réforme du visa H-1B. Pour lui, ce type de visa doit faire l’objet d’une réforme pour sauvegarder les emplois des citoyens américains. Le sénateur américain, Jeff Sessions a aussi appuyé le point de vue de Trump sur cette question des visas H-1B. Pour rappel, le visa H-1B est un visa de travail temporaire créé dans le but de permettre aux entreprises américaines d’embaucher des employés venant de pays étrangers, et ce, en raison de leurs qualifications ou de leurs compétences particulières. Cependant, l’octroi de ce type de visa est limité à 65 000 visas par an afin de protéger les travailleurs américains, mais également de préserver la stabilité économique américaine. Le Congrès américain prévoit néanmoins 20 000 visas supplémentaires du même type à destination des titulaires d’un MBA obtenu dans une Université américaine. Au-delà de ce nombre, un tirage au sort est effectué afin de déterminer ceux qui pourront encore en profiter.

Leo Perrero, une autre personne ayant perdu son emploi dans des conditions similaires a aussi fustigé la politique du visa de travail temporaire. Les deux ex-employés de Disney IT poursuivent la société en justice pour obtenir une réparation du préjudice causé. Leur avocate Sara Blackwell blâme quant à elle la cupidité des entreprises américaines en matière de délocalisation des emplois dans le secteur informatique. Le candidat Trump a déclaré que c’est une grande déception pour lui que des Américains puissent faire la promotion de ce type de visa. Le sénateur américain, Ted Cruz quant à lui, contrairement à Trump, a soutenu l’idée d’une augmentation importante du nombre de visas de travail temporaires pour couvrir les besoins des entreprises américaines.

Source

Et vous ?

Que pensez-vous des visas de travail pour étrangers dans les pays occidentaux ?

Est-ce une menace pour l'emploi des habitants des pays concernés ?

Voir aussi

Rubrique Emploi

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de silfride
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/03/2016 à 11:19
Citation Envoyé par Excellion Voir le message
Je ne suis honnêtement pas impressionné par la qualité des programmes faits dans les pays émergent. Ils codent, oui, beaucoup, certes, mais bien ? Euh...

En fait, comme pour beaucoup de choses aujourd'hui, les dirigeants d'entreprises privilégient la quantité et le volume sur la qualité voire même la rentabilité !

Donc avoir peur, pas vraiment. On ne joue tout simplement sur le même terrain, comme pour l'agriculture et l'agriculture biologique.
Juste de passage pour alimenter un peu le niveau de la discussion, je suis un étranger et j'habite en France depuis plusieurs années, actuellement LEAD MOBILE DEVELOPER.

Lorsque je bosse avec des Français et avec un niveau médiocre en programmation, je ne me fais jamais la reflexion c'est parce qu'ils sont Français.

Savoir coder comme vous le dites, n'est pas une faculté innée des occidentaux mais un savoir universel, par contre, coder selon de bonnes pratiques ça s'apprend avec de l'expérience et un environnement approprié.

Bref, ne juger pas le niveau d'un programme par la nationalité de celui qu'il a réalisé, en informatique on a dépassé ce stade...
21  2 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 06/03/2016 à 14:34
La question est biaisée! De quel étranger parle-t-on? De l'étranger qui travaille dans les pays occidentaux aux conditions locales ou celui qui travaille en Inde ou en Chine aux conditions de l'Inde ou de la Chine?

Là est la VRAIE question!

Ce que l'on peut dire:

1. La globalisation a montré qu'il n'y a plus assez de travail pour tout le monde: La concurrence des pays à faible coût, des marchés matures se limitant aux besoins de renouvellement, l'automation supprimant des emplois en masse, tout participe à la diminution des places de travail

2. Les emplois IT comme ceux des autres secteurs d'activité en occident sont effectivement menacés par les travailleurs des pays à faibles coûts

Il suffit pour s'en convaincre de regarder l'évolution des implantations d'usines du secteur automobile français: Renault et autre PSA ferment en France pour se délocaliser au Maroc, Turquie, Slovaquie ou Roumanie pour se limiter aux pays les plus proches... Autant de pays aux coût salariaux très inférieurs à la France. Dernier exemple en date: Michelin qui ferme son atelier de rechapage de pneus de camion à Clermont-Ferrand (-500 emplois) parce que la Chine vend des pneus neufs moins chers que les pneus rechapés.

J'entends déjà les grands optimistes très imbus de leur supériorité (toute relative): "Rien de comparable avec le IT!!! Nous.. On est irremplaçables!!!" J'ai des exemples à vous fournir pour nourrir votre réflexion. Dernier exemple en date: L'assurance Zurich qui licencie 300 informaticiens en Suisse pour délocaliser le service en Hongrie...
10  1 
Avatar de chaya
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 06/03/2016 à 13:29
Clairement oui, actuellement nous sommes doucement remplacés dans ma boite par des développeurs étrangers via des contrats de prestations (renégo des tarifs + facilité de rupture de contrat), à hauteur de 30% des effectifs actuellement. Pendant ce temps là, l'entreprise touche le CICE (une honte au vu de l'utilisation de prestation étrangère à la place d'embauche, sachant que l'entreprise se porte très bien) et fait de bien 'gras' bénéfices.

Croire que le CICE, le pacte de responsabilité, et la réforme du code du travail va changer cela, c'est une utopie. Les patrons voyous resteront toujours des voyous tant qu'il pourront se faire de l'argent légalement ils s’engouffreront dans tous les mécanismes le leurs permettant (dans notre cas l'emploi d'une main d'oeuvre étrangère), et ce sera toujours au détriment du salarié.
9  1 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/03/2016 à 16:58
Les travailleurs étrangers menacent-ils les emplois IT en Occident ?

comment osez-vous lancer un telle question à 3 jours d'une manifestation nationale contre la loi sur le travail dénoncée par une pétition de plus d'1 million de signataires qui montre à quel point le problème est dans la pression exercée sur les travailleurs par le patronat ?!

cette question est abjecte ! elle sous-entant que les emplois IT sont menacés en occident, et que la cause possible serait le travailleur étranger. C'est une question fermée et complètement orientée, qui donne une réponse à laquelle il faudrait adhérer ou pas.

question assortie d'un sondage tout aussi malodorant

Oui, les travailleurs étrangers menacent les emplois IT
on enfonce le clou
Non, les travailleurs étrangers ne menacent pas les emplois IT
mais bon, ils sont certainement une menace tout de même
Non, mais la politique des visas doit être réformée
qu'est-ce que je vous disais ! même s'ils ne sont pas directement un problème pour l'IT faudrait tout de même s'en méfier !
Autre (à préciser dans les commentaires)
vous voyez bien que ma question n'est pas orientée, vous pouvez répondre librement.
Pas d'avis
mais vous pouvez aussi vous taire, ça fera moins désordre.

je vous invite plutôt que de lire cette merde d'aller au minimum signer les pétitions suivantes:
Loi travail : non, merci !
Faire passer dès 2016 une loi pour contrer l’évasion fiscale
12  4 
Avatar de chaya
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 06/03/2016 à 18:12
Citation Envoyé par groharpon42 Voir le message
C'est facile de critiquer mais il faudrait d'abord regarder son propre comportement. D'après ta logique un français qui achète une voiture qui n'est pas entièrement fabriquée en France est un automobiliste voyou, et idem avec les ordinateurs. Il va falloir construire des prisons, alors...
Que je sache l'état ne verse aucune aide directe pour acheter des voitures française, que l'on détournerait pour acheter des voitures étrangères. Ici je te parle entre autre des crédits d’impôts pour la compétitivité et l'emploi qui sont utilisés pour l'embauche de prestations étrangères plutôt que de créer de l'emploi Français.
9  1 
Avatar de redbullch
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 06/03/2016 à 11:12
En Suisse, nous avons le même problème, sauf que chez nous "l'étranger" c'est souvent un Français... Du point de vue d'une entreprise, c'est rentable, elle peut proposer entre 4000 et 5000€ par mois pour du personnel hautement qualifié avec de l'expérience. En comparaison, un junior "local" va trouver facilement aux alentours de 6000€/mois.

C'est malheureux car ce genre de pratique transmet un sentiment anti-frontalier alors que finalement ce sont certaines entreprises qui sont fautives.

En même temps, si les lois n'empêchent pas ce genre de comportement pourquoi les entreprises s'en priveraient ?
6  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 07/03/2016 à 10:00
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message

Ceci dit je vous rassure : les centaines de milliers d'envahisseurs musulmans que l'Europe via Merkel nous envoie (ça coûte moins cher qu'une Wehrmacht) ne sont nullement là pour vous prendre votre job IT, juste vos sous que l'Etat ne manquera pas de vous ponctionner (les impôts locaux explosent) pour donner des rentes à ces braves gens.
Je trouve cela tout aussi xénophobe que le sondage et la question du post initial...

Tu as juste changé "ils vont vous voler votre travail" par "ils vont vous voler votre argent".
7  1 
Avatar de Chauve souris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 09/03/2016 à 18:49
Citation Envoyé par groharpon42 Voir le message
Il faudrait peut-être arrêter de dire n'importe quoi. Le stage fait partie de la formation. On peut voir ça comme des Travaux Pratiques classiques mais dans une entreprise. Les 550 euros ne sont pas un salaire mais une indemnité pour les frais supplémentaires que pourrait avoir l'étudiant (logement, déplacement etc...). Et quand on voit le coût des études dans certains pays, je pense que les étudiants français ont beaucoup de chance, du moins dans les universités publiques (frais d'inscription raisonnables, possibilité de bourse d'études qu'on n'a pas à rembourser pendant 10 ans, indemnités de stages...).
Comme je l'ai dit : en ces temps, pas très anciens, puisque je les ai connu, on apprenait dans la boîte, en étant embauché au salaire de base (toujours supérieur au SMIC). On allait alors dans la formation de la dite boîte : école de banque au Crédit Lyonnais, école de Sécu où ma mère a passé ses galons en commençant comme sténo dactylo et en finissant comme chef de centre divisionnaire, même quand j'ai été visiteur médical la formation se faisait en étant embauché au salaire de base qui n'était pas de la gnognote. Dans ce dernier exemple on nous demandait juste d'avoir un niveau de base en médecine.

Ton explication, pseudo logique, n'est là que pour justifier l'exploitation féroce dans un pays où, de surcroît, il est de plus en impossible de vivre pauvrement. Car ces stagiaires dont tu parles en "formation" (sic) ne seront pas embauchés. C'est sûr que c'est de la main d'œuvre qualifiée, très bon marché, et jetable comme un kleenex. Certaines boîtes ne fonctionnent qu'avec eux (Décathlon, par exemple). Me font rire aussi ceux qui la ramènent avec leurs indispensables "travailleurs immigrés" qui-font-les-boulots-que-les-français-ne-veulent-pas-faire, alors que la patronat dispose de cette manne offerte par les gouvernements UMPS successifs (ça a commencé avec Raymond Barre)

Je me souviens d'un jeune voisin, pourtant titulaire d'un CAP de mécanique automobile, et qui ne trouvait que des "stages" sous-payés. Jusqu'au moment où il aura atteint la date limite de vente et il fera quoi ? sdf diplômé ?

Lors d'une visite médicale pour le renouvellement de mon permis de conduire, l'ophtalmo me racontait, avec un petit sourire en coin, qu'à l'EDF où il travaillait, ils avaient des "vrais" stagiaires. Ceux-ci ne glandaient pas près de la machine à café mais pompaient intensivement le savoir nécessaire pour aller travailler... ailleurs. Ce médecin avait reçu une carte postale de l'un d'eux qui installait des lignes à haute tension en Thaïlande et il était très content de son sort.
7  1 
Avatar de cgsoft
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 10/03/2016 à 14:37
Je suis ingénieur des logiciels et de la qualité ... je suis étranger travaillant en France ... j'ai dirigé une refonte d'une application codé par messieurs les "occidentaux" et je ne peux pas compter au bout des doigts les jurons (tchip Africain) que j'ai poussé tout le long du projet. documentation exécrable, faute d'orthographe, on écrit comme on parle entre amis chez soi etc ... le français n'est pas ma langue maternelle mais je l'ai appris depuis tout petit et j'ai découvert en France que je la manipule mieux que certains français !!! Je ne dis pas que tous les français sont minables non !!! il y a des bons et des mauvais partout ... ne croyez pas que c'est parce que vous êtes "occidentaux" qu' automatiquement vous valez mieux que les autres. Pour ma part je ne pèse pas sur la baisse des salaires car mon savoir se monnaie très cher et à prix d'or !!! pour infos si j'ai choisi la France, c'est parce que les français qui sont embauchés dans mon pays dans les IT et aussi dans plusieurs domaines sont trooooopppp bien payés alors que les nationaux ont des salaires minables, pour les mêmes compétences, parfois même pour le même diplôme obtenu dans les mêmes écoles !!! Beaucoup de personnes, "occidentaux" ou non ne savent pas négocier un salaire et les patrons en profitent ... je pense kil faut revoir cette mondialisation non choisi par les peuples mais imposé par une minorité ...
7  1 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/03/2016 à 20:55
Menace pour l'emploi dans les pays occidentaux ?
Je pense qu'il y a de la place pour tout le monde concernant l'emploi dans le numérique( informatique )
Cependant pour ce qui est de la France le taux de chômage parmi les salariés de l'informatique est bien plus élevé qu'aux USA il y a des tas d'informaticiens au chômage en France
Donc la logique c'est une sorte de cycle qui consiste à accorder des visas à des ressortissants de pays émergents et progressivement ceux qui "ont fait leur temps" comme salarié dans l'informatique parmi les nationaux sont poussés vers la sortie.

Bref à entretenir une logique de turn-over plus ou moins élevé ( c'est le cas parmi les SSII notamment )

Ce qui fait que c'est une situation qui profite aux entreprises essayant de conserver leur marge sur chiffre d'affaire, pas aux salariés eux-mêmes qui doivent cotiser à l'UNEDIC notamment afin d'indemniser les demandeurs d'emploi.

Ne pas perdre de vue aussi la pression démographique, c'est si je ne m'abuse, plus de 100 000 jeunes sur le marché de l'emploi chaque année en France.

Donc en définitif c'est une démarche qui semble pénaliser aussi bien un "national" que le détenteur d'un visa..

Ensuite accorder un visa à un étranger est-ce une bonne chose ? Là je suis sceptique si c'est pour faire travailler des gens quelques temps et qu'on leur dise après que leur visa ne soit pas renouveler car ça ne fait pas de l'emploi pérenne.

De toute façon la philosophie des économies des pays occidentaux c'est de faire du downsizing ce sont des économies en pleine implosion et condamnées à la déroute..
5  0