Réforme du droit de travail : la pétition « Loi Travail : non, merci ! »
A recueilli près de 300 000 signatures en cinq jours

Le , par Stéphane le calme

12PARTAGES

11  0 
Suite au projet de loi de Myriam El Khomri sur « l’avenir de la négociation collective, du travail et de l’emploi » qui a suscité la controverse, des militants se sont organisés pour manifester leur mécontentement. C'est le cas par exemple de change.org, de la militante féministe Caroline De Haas, qui a mis sur pied jeudi dernier une pétition qui a pour dessein de faire plier la ministre du Travail.

En quelques jours, « Loi Travail : non, merci ! » la pétition s'opposant à la réforme du code du travail a recueilli presque 300 000 voix. Parmi les points soulevés auxquels s'oppose la pétition figurent :

  • en cas de licenciement illégal, l’indemnité prud’homale est plafonnée à 15 mois de salaire ;
  • les 11 heures de repos obligatoire par tranche de 24 heures peuvent être fractionnées ;
  • les temps d’astreinte peuvent être décomptés des temps de repos ;
  • une entreprise peut, par accord, baisser les salaires et changer le temps de travail ;
  • il suffit d’un accord d’entreprise pour que les heures supplémentaires soient 5 fois moins rémunérées ;
  • le dispositif « forfaits-jours », qui permet de ne pas décompter les heures de travail, est étendu ;
  • une mesure peut-être imposée par référendum contre l’avis de 70 % des syndicats ;
  • une entreprise peut faire un plan social sans avoir de difficultés économiques ;
  • après un accord d'entreprise, un salarié (h/f) qui refuse un changement dans son contrat de travail peut être licencié ;
  • par simple accord on peut passer de 10 h à 12 h de travail maximum par jour.


Même au sein du Parti socialiste le projet ne fait pas l'unanimité. Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste et député de Paris, a déclaré jeudi dernier qu’il aurait du mal à voter la réforme du travail « dans l’état » et a appelé à discuter le texte qui « ne montre pas » d'« équilibre » entre « flexibilité » et « sécurité » notamment sur la question du « licenciement économique ».

La section de Mulhouse du parti est allée encore plus loin, en conseillant à Myriam El Khomri de prendre une carte d’adhésion aux Républicains. Elle a par la suite affirmé que « puisque les valeurs du socialisme ne sont plus défendues par le gouvernement, il ne reste que des sections peuplées de militants qui portent toujours cet idéal socialiste. Désormais l'avant-garde du socialisme sont les sections. Il est de notre rôle de rappeler les idéaux et les espoirs de plusieurs générations de travailleurs. Le socialisme dispose d'un héritage que nous devons défendre sincèrement, car telle est notre dignité de militants et la raison d'être de notre engagement désintéressé. Nous devons agir pour la France et son avenir ».

voir la pétition change.org

Source : site dédié à la pétition contre la réforme du droit du travail, Twitter PS Mullhouse, interview de Jean-Christophe Cambadélis

Voir aussi :

le forum droit du travail

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Conan Lord
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/06/2016 à 14:44
Citation Envoyé par nathieb Voir le message
Je vous rappelle qu'on travaille (informaticiens) à remplacer, automatiser des taĉhes ou nos propres tâches,
A l'heure de IA, on nous lobotomise avec "travailler plus pour gagner plus", comme au début du siècle, alors
qu'on est en train de tout faire pour s'auto remplacer, y a pas un truc qui cloche ???
Je plussoie grandement. Dans les sujets sur l'automatisation, tout le monde (ou presque ?) s'accorde à dire qu'il y a de moins en moins de travail et que, sans tenir compte du modèle économique actuel, c'est une bonne chose en soi. Il n'est pas question de Renault qui externalise je ne sais où, des salariés de Nokia qui sont virés ou encore des patrons qui préféreraient entraver la croissance de leur propre boîte parce qu'ils auraient peur d'embaucher (hahaha). C'était annoncé au moins depuis la révolution industrielle. La loi travail et la baisse de la majoration des heures sup', je ne vois pas du tout en quoi ça va faire baisser le chômage. Pourtant j'ai étudié l'économie moi aussi (mon prof était arabe, ça a peut-être joué). S'il n'y a pas de travail, c'est qu'il n'y a pas de besoin, c'est tout.

Comme disait Coluche, le travail, y'en a pas beaucoup, faut le laisser à ceux qui aiment ça. Moi, j'aime bien. Contrairement à ce qu'en disent les mauvaises langues, je ne crois pas être la seule. Par contre, mes 37 h et demi, je trouvais déjà ça beaucoup. C'est pas que je sois faignasse, c'est pas trop fatigant d'agiter mes doigts au-dessus d'un clavier, c'est juste qu'avec 37 h et demi, on reste dans le métro boulot dodo (et peu importe que les Suisses et les Allemands fassent pire). Je fais un bisou à mes filles le matin, un bisou le soir, et le w-e je speede tout le monde pour faire tout ce que je n'ai pas pu faire dans la semaine (courses, papiers, coups de fil, appareils en panne, ménage, etc). Je laisserais bien un peu de mon travail aux autres, si on me permettait de vivre correctement en bossant moins. Sans déconner, pour le salaire je m'en fous un peu (je vis en province heureusement), mais si le temps de travail augmente encore, c'est bien simple, je n'aurai plus de vie de famille ! Pour ceux qui me demanderont "bah les autres ils font comment ?", je répondrai "bonne question, merci de l'avoir posée"
17  0 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/02/2016 à 19:56
Citation Envoyé par lulu7 Voir le message
Le reste chacun paye, les retraites chacun pour soit, l'école pareil, sa permeteras aussi peut être d'éviter que nos gosses soit avec des attardées.
Pour l'école, tu n'as pas du assez payer.
15  0 
Avatar de mrqs2crbs
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/05/2016 à 16:25
Citation Envoyé par soad Voir le message
Vous Français, vous faites pitié ! Vos grèves ne fait que vous affaiblir et vous vous en rendez même pas compte ! Vous courez à votre perte !
Salut soad,

l'évasion fiscal en France c'est 30 à 36 milliards/an de manque à gagner pour notre état.
et une grande partie de cet argent part direct en suisse.

tu vois, les gréves (justifiées de moins point de vue) ou notre mauvaise humeur, nous font bien moins de mal que ton pays.

ps: pour te détendre
14  3 
Avatar de coolspot
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/06/2016 à 11:32
Citation Envoyé par MobyKDIK Voir le message
Ca ne gène personne que ces syndicats qui ne représentent plus personne se permettent de bloquer le pays entier ?? On est pas dans un pays totalitaire, dictatorial, en guerre ! Cette loi de travail n'a rien à voir avec les années tatcher ou les lois HARTZ IV de Schröder ! Pourtant, certains se permettent d'imposer à toute la population leur colère, paralysant tous les transports, mettant à mal plein de PME, dégradant encore plus un dialogue politique et social qui, j'y crois encore, pourrait être réstauré. Quoi qu'on pense de cette loi (qui est surement néfaste et improvisée par un gouvernement trop conserné par sa réélection, paradoxal hein ^^ ?), je trouve intôlérable que certains créent tant de désordre et punissent tous les citoyens par leur anarchisme d'une autre époque... Certains (comme les ouvriers) ont tout à fait le droit d'être révoltés, eux vivent réellement des métiers des plus pénibles et ingrats : cela explique leur réaction, ça ne les excuse pas. Nous sommes en démocratie !!
Mais svp arrêtez avec ce discours copié collé du bureau de com du MEDEF. Ces syndicats ne représente pas personne, ils représentent les salariés qui les ont élus (à contrario d'un premier ministre élu par personne qui fait du 49-3). Et je rappelle que le but d'un syndicat c'est de défendre les intérêts de ses adhérents et pas redresser la France ou l'économie française (qui ca est du ressort du politicien).
Et je rappelle qu'il y a plus de syndiqués en France qu'il n'y a d'affilié à un parti politique. Pourtant on entend personne venir gueuler que les partis politiques ne représente personne

Et pour les pas content c'est simple montez votre syndicat, faites vous élire et bosser un peu. Car oui bizarrement ca gueule que les syndicats sont des branleurs/planqués/vendu/représente personne mais en tant que militant syndical dès qu'on veut proposer des postes de militants aux salariés là ya plus personne et la c'est la foire aux excuses :
"ah mais non tu comprend je vais être mal vu", "ca va etre mauvais pour ma carrière", etc...

Bref je ne suis pas affilié à la CGT mais je comprend leurs actions car cette loi est une bombe à retardement . Car l'inversion de la hiérarchie des normes vont tuer les branches car cette article est uniquement destiné à sabré les avantages et conditions de travail des salariés. Les accord d'entreprise ainsi négocié seront toujours défavorable et pour obtenir la signature il y aura le traditionnel chantage à l'emploi.
14  0 
Avatar de psykokarl
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/07/2016 à 5:55
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Ce n'est pas du chantage de la part des entreprises, c'est de la réalité économique.
Un concept que les partisans de l'état fort ne comprennent pas visiblement
Oui bien sur !
De même qu'un gamin qui en menace un autre plus jeune pour avoir son argent de poche, ce n'est pas du racket mais "de la réalité sociale en ZEP".
Choses que les parents d'élèves indignés tendent à ne pas comprendre d'avantage...

Le souci est que la libéralisation qui nous a été vendu comme un moyen d'accéder à la prospérité n'est dans les fait que la diminution du pouvoir étatique sur les acteurs économiques.
Si on considère que ce pouvoir étatique est (théoriquement) de nature démocratique cela qui revient à se priver d'un levier démocratique majeur pour ce qui est de la gestion de notre économie.
Ce que l'on nomme intérêt général n'est pas la somme des intérêts privés. Ce que vous appelez réalité économique n'est que l'état de rapports de force a un instant t et ne constitue en rien une morale ou une loi absolue : chose que certains ne comprennent visiblement pas...

L'histoire est toujours en marche ...
14  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 10/03/2016 à 13:26
Citation Envoyé par Jaujon Voir le message
Cette phrase est un grand classique communiste, puisque ces chiffres ne tiennent pas compte de la valeur monétaire. Les richesses sont évidemment concentrées là où la monnaie est forte, or c'est bien un pouvoir d'achat que l'on détient. Cela ne veut rien dire de considérer qu'un smicard français est plus "riche" qu'un patron de PME chinoise.
Ok, et donc si on compare entre Français ?

Les 100 familles les plus riches de France, dont voici le palmarès 2015 , pèsent 320 milliards d'euros, soit 20% de plus en un an, ce qui représente 25% de ce que détient en banque l'ensemble des Français.
http://www.capital.fr/a-la-une/class...ancais-1053618

Pourtant, la situation n'est pas franchement plus égalitaire en France: de ce côté-ci de la Manche, le patrimoine des cinq familles françaises les plus riches est largement supérieur à celui des 30% de ménages les plus pauvres du pays.
http://www.slate.fr/economie/84669/c...imoine-menages

Les mois qui viennent de s’écouler forment une « année exceptionnelle » selon Challenges ; plus on remonte le classement des grandes fortunes, et plus cette affirmation se vérifie. Les augmentations les plus fulgurantes s’affichent en haut du tableau, en particulier en ce qui concerne les seuls 10 Français les plus riches. D’à peine 20 milliards d’euros en 1996, leurs richesses ont atteint 71 milliards 322 millions d’euros en 2009 (1), pour s’élever en 2015 à 195 milliards 30 millions d’euros, selon les estimations relativement précises de l’hebdomadaire économique (2). En l’espace de cinq années, le capital des dix plus gros milliardaires français a bondi en moyenne jusqu’à 273% de leur montant initial.

http://lebilan.fr/2015/08/24/scandal...e-depuis-2009/

Etc. etc.

Perso, je ne suis pas communiste, je n'ai voté ni pour Hollande, ni pour Sarkozy, et je ne suis pas spécialement pour qu'on décapite les riches.

Maintenant quand ceux-ci augmentent leur magot de 273% alors que c'est sensé être la crise, et que le reste de la population se paupérise, que le chômage augmente et tout le tralala, cela ne m'empêche pas de me dire qu'il doit y avoir un truc qui merde quelque part... Et non, ce n'est pas qu'une histoire de charges et d'impôts, car bon, si ces gens payaient réellement ce qu'ils doivent aux impôts, sans faire ni évasion fiscale ni montages financiers, on serait tous beaucoup moins imposés.
13  1 
Avatar de nikau6
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/05/2016 à 0:41
Citation Envoyé par Victor Vincent  Voir le message
[B][SIZE=4]Certains députés pensent même que l’option du 49.3 est mieux pour eux, car cela les dédouane de toute responsabilité vis-à-vis de leurs électeurs lors des prochaines élections législatives.

Les députés raisonnant comme cela sont indignes de la fonction qu'ils occupent. Dehors les parasites..!
13  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/05/2016 à 9:54
C'est quand même intéressant de voir l'actualité politique vue par les informaticiens. Il y a des sections divers et ce n'est pas pour rien qu'on retrouve des centres d'intérêts de la plupart des informaticiens et ce qu'il y a d'extérieur.

De plus l'emploi nous touche beaucoup, c'est un forum professionnel. Il y a beaucoup de personnes qui passent dans la section emploi pour poser des questions sur les recrutements, les SSII, le droit du travail, la convention Syntec.

De plus ça peut être intéressant de parler Emploi et Loi du travail, vu qu'il y a une forme spéciale d'emploi dans l'IT qu'est la prestation de service via ESN/SSII, qui plus est semble majoritaire. Souvent cette ambivalence pose problème (où est mon lieu de travail habituel ? le siège de ma SSII ou mon client chez qui je suis depuis deux ans ?).
Cette ambivalence est source de l'évolution telle que voulue par le monde du travail français => le consulting permet aux clients de ne pas recruter et de bénéficier d'une ressource dont elle peut se débarasser à tout moment... et cette tendance continue à évoluer avec les employeurs qui demandent aux candidats de passer auto-entrepreneurs.

De plus on trouve des prestataires dans tous les domaines aujourd'hui : juridique, marketing, laboratoire...

Tout ce qui a attrait au travail est donc pertinent sur ce forum, qui plus est dans la section Emploi.
13  1 
Avatar de pierre++
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/03/2016 à 19:11
Cette Loi s'inscrit parfaitement dans la logique du "Dialogue aux enfers entre Machiavel & Montesquieu" dont voici un extrait proposé par wikipedia. Rien à dire de plus ...

« — Machiavel : Dans les pays parlementaires, c'est presque toujours par la presse que périssent les gouvernements, eh bien, j'entrevois la possibilité de neutraliser la presse par la presse elle-même. »

Cette manipulation commence par un contrôle des publications, puis par une organisation des journaux afin de donner l'impression de liberté de la presse. Le bruit causé par le flot d'informations permet alors de dissimuler le fait que l'essentiel n'est jamais mis en cause, et que seules des anecdotes insignifiantes font la une :

« [...] Je diviserai en trois ou quatre catégories les feuilles dévouées à mon pouvoir. [...] on verra des feuilles, dévouées à mon gouvernement, qui m'attaqueront, qui crieront, qui me susciteront une foule de tracas. [...] remarquez bien que jamais les bases ni les principes de mon gouvernement ne seront attaqués par les journaux dont je vous parle ; ils ne feront jamais qu'une polémique d'escarmouche, qu'une opposition dynastique dans les limites les plus étroites. »

L'étape suivante est de se mettre en scène. Et le premier point consiste à étourdir l'opinion publique, par des annonces faites à l'improviste, sans hésiter à dire une chose et son contraire ; cela permet de discréditer ses adversaires et de diriger les émotions des masses :

« [...] À l'aide du dévouement occulte de ces feuilles publiques, je puis dire que je dirige à mon gré l'opinion dans toutes les questions de politique intérieure ou extérieure. J'excite ou j'endors les esprits, je les rassure ou je les déconcerte, je plaide le pour et le contre, le vrai et le faux. Je fais annoncer un fait et je le fais démentir suivant les circonstances ; je sonde ainsi la pensée publique, je recueille l'impression produite, j'essaie des combinaisons, des projets, des déterminations soudaines, enfin ce que vous appelez, en France, des ballons d'essai. Je combats à mon gré mes ennemis sans jamais compromettre mon pouvoir, car, après avoir fait parler ces feuilles, je puis leur infliger, au besoin, les désaveux les plus énergiques ; je sollicite l'opinion à de certaines résolutions, je la pousse ou je la retiens, j'ai toujours le doigt sur ses pulsations, elle reflète, sans le savoir, mes impressions personnelles, et elle s'émerveille parfois d'être si constamment d'accord avec son souverain. On dit alors que j'ai la fibre populaire, qu'il y a une sympathie secrète et mystérieuse qui m'unit aux mouvements de mon peuple. »
12  0 
Avatar de Shirraz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 08/03/2016 à 13:18
En Science Humaines par contre, il y a en moyenne deux ans de chômage / emplois précaires à la sortie d'un master...

Par contre je tiquais, pour tout les gens qi pense que c'est c'est le chômage et les charges le problème de "compétitivité" de la France, il suffit pourtant de regarder ce forum pour voir un problème encore plus frappant...

Combien râlent sur le fait que les structures comme Pôle Emploi sont de grosses usines qui ne servent à rien ??

Combien râlent sur le fait que les recruteurs en IT sont des bulots qui ne comprennent pas grand chose au mêtier ??

Combien râlent sur le fait qu'en SSII on abat le plus souvent un travail bâclé quand même vendu à prix d'or avec une grosse marge pour la boîte ?? c'est comme les éleveurs de porcs en batteries bretons qui pleurent pour plus de subventions à cause de la concurrence déloyal des Allemands... Mais ils n'ont qu'à faire de la viande de qualité au lieu de faire de la merde à moindre coût... Etrangement, on comprends très bien que c'es taux Chinois (enfin maintenant au sud est asiatique) de faire des fringues de merdes à moindre coût, et que nous nous faisons de la haute couture... Pourquoi on comprends pas pour la bouffe. Il y'a moyen que les Indiens soient d'ores et déjà tout autant capable de coder des trucs bancales à la va vite, et il n'est qu'une question de temps avant qu'on arrête de faire appelle aux SSII françaises qui en sont encore à chercher la marge plutôt que la qualité de service...

Combien ont juste l'air dépressif, ne faisant certainement pas parti des Français qui se sentent "heureux et impliqués" dans leur entreprises (5% seulement, 5% !!).

De là à penser que précariser le travail, rallonger le temps et revoir à la baisse les salaires fera tout mieux fonctionner... J'ai le sentiment que c'est tout l'inverse !!

On peut s'amuser à se comparer aux Chinois ou au Polonais... Mais les entreprises sont bien trop heureuses de nous vendre smart phones, piscine et vacances au ski où à l'étranger, il est en contrepartie "logique" que les personnes qui profitent de tout celà n'ai pas envie de sentir "simple ouvriers" et aspirent à de plus en plus de reconnaissance et de vie paisible où ils peuvent profiter de leur proches et du fruit de leur travail. Mais non, on préfère marteler que "l'entreprise c'est la vie" et que si on se sort pas les doigts du cul, on finira dans le tiers-monde (l'Europe est plus riche et est un plus grand marché que les USA malgré la présence des pays de l'Est, ou que la Chine qu'on agite comme un épouvantail !). visiblement, ça fonctionne, pourtant on veut de la croissance mais pour quoi faire ?? De quoi les sociétés occidentales auraient-elles encore besoin pour se tuer à la tâche ?? Jusqu'à quand on aura une vie guidée par le taux de chômage et le taux de croissance qui ont surtout pour effet de rendre les gens cons et crevards ??
12  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web