Scandale Volkswagen : des documents accuseraient les dirigeants d'avoir eu connaissance du forfait depuis 2014
Mais la firme clame son ignorance

Le , par Olivier Famien

48PARTAGES

6  0 
Alors que l’on croyait achevé le scandale Volkswagen sur le logiciel embarqué dans les véhicules Diesel pour fausser les résultats des tests d’émission de gaz, le quotidien The New York Times (NYT) vient de publier certaines informations qui tendraient à enfoncer un peu plus les dirigeants de l’entreprise.

Selon des emails et notes internes qui proviendraient du groupe et obtenus par le New York Times, les dirigeants de l’entreprise auraient été informés de la supercherie bien avant que le scandale n’éclate. En effet, avant que cette affaire ne prenne une dimension internationale, le groupe soutenait que le PDG, Martin Winterkorn, n’avait pas eu connaissance qu’un logiciel visant à produire de faux résultats lors des tests de contrôle des émissions de gaz avait été installé dans les véhicules de firme.

Toutefois, selon les informations parvenues à la connaissance du New York Times, un proche du PDG aurait adressé une lettre à Martin Winterkorn un peu plus d’un an avant que l’affaire ne s’ébruite, en « avertissant que les régulateurs pourraient accuser le constructeur automobile d’utiliser un soi-disant dispositif de manipulation – un logiciel qui reconnaissait à quel moment la voiture était mise à l’essai pour les émissions et activait l’équipement de contrôle de la pollution ».

Dans un autre mail datant de mai 2014, Bernd Gottweis, un cadre de Volkswagen présentement à la retraite, aurait écrit un mémo à M. Winterkorn en lui expliquant que l’entreprise ne serait pas en mesure de donner aux autorités « une explication solide » pour les émissions de gaz « considérablement élevées ».

Selon The New York Times, les informations obtenues ont été certifiées authentiques par deux personnes anonymisées travaillant chez Volkswagen. Ces derniers auraient même confié au New York Times que les instances de décision de la firme étaient informées de ce que les véhicules étaient programmés pour tricher sur les tests d’émission de gaz. En s’appuyant sur les informations délivrées par le New York Times, l’on pourrait aisément conclure que les dirigeants de Volkswagen, y compris Martin Winterkorn, étaient informés de la tricherie.

Toutefois, M. Winterkorn qui a démissionné depuis le 23 septembre, c’est-à-dire peu de temps après que le scandale paru au grand jour, a affirmé qu’il n’a pas eu écho de l’appareil à double usage mis en œuvre par Volkswagen pour déjouer les tests de pollution.

Il faut souligner que le problème concernant la pollution trouve son origine des années en arrière. En effet, l’entreprise aurait admis que les actions de tricherie sur les tests d’émission de gaz remontent à une décennie après qu’une poignée de personnes au sein de l’entreprise ont réalisé que les nouvelles générations de moteurs Diésel ne pourraient pas se conformer aux normes de qualité de l’air aux États-Unis.

Et un peu plus récemment en 2014, lorsque les experts de West Virginia University ont soulevé le problème relatif aux taux d’émissions de gaz élevés générés par les véhicules Volkswagen, des discussions ont été menées. Mais les documents possédés par le NYT indiquent que les dirigeants savaient qu’aucune solution n’était possible pour faire baisser les taux. La suite on la connait.

Bien que les enquêtes soient toujours en cours, s’il est toutefois établi que la classe décisionnelle de Volkswagen était informée, cela changerait considérablement les sanctions à appliquer à l’entreprise. Au niveau financier déjà, la note pourrait être très élevée sans compter les autres sanctions applicables en raison des circonstances aggravantes.

Par ailleurs, il faut noter que le ministère de la Justice américaine a porté plainte au civil contre Volkswagen depuis le 4 janvier dernier. Lors des interrogatoires, l’entreprise a reconnu avoir « sciemment caché des faits qui auraient révélé l’existence » d’un logiciel permettant aux véhicules d’afficher de meilleurs résultats en laboratoire que sur la route.

Source : The New York Times

Et vous ?

Pensez-vous que les dirigeants étaient informés de la tricherie avant qu’elle n’éclate ?

Ou plutôt, pensez-vous que cela était uniquement connu et géré par une minorité au sein de l’entreprise ?

Voir aussi

Forum Actualités

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AndMax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 9:31
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
Souvenez de cette énorme faille de sécurité dans le paquet debian openmachin (j'ai oublié le nom mais yavait OPEN dedans) ya 3ans je crois ...ah ils rigolaient moins les gens de l'opensource qui disaient que leur code était vérifier par des milliers de gens compétents dans la communauté (et aussi des milliers de gens malvaillants donc)....
OpenSSL: Grâce au côté libre de ce logiciel, le correctif était dispo quelques heures après la révélation de la faille (ce qui a été plus long par contre, c'est que des admins se réveillent pour mettre à jour leurs serveurs). Mais on est loin du "zero-day" que Microsoft ou Apple laisse trainer pendant des semaines ou des mois, et c'est encore pire chez d'autres éditeurs fermés.

Des gens compétents ont examiné OpenSSL, et ont créé LibreSSL... ça, tu ne peux le faire sur du privateur.
9  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 12/09/2016 à 21:33
Les patrons sont épargnés, le pauvre ingénieur qui (doit) faire ce qu'on lui demande sans poser de question on l’arrête..
elle est belle la justice.
7  2 
Avatar de AndMax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 8:59
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
cette idée est aussi absurde que de publier les plants des cadenas ou des coffres forts des banques.

ça vous ferait quoi si la porte de sécurité de votre maison était dans le domaine publique open source ?
C'est le cas: les plans des portes, cadenas et verrouillages sont disponibles (parfois dans des manuels d'installation, parfois même dans des publicités). Pose la question à un serrurier, et tu verras à quel point il est facile d'obtenir le plan ou la référence de n'importe quelle pièce de porte.

Ce qui n'est pas publié c'est la forme de la clé et de la serrure. Tout comme le mot de passe pour ton application. La fermeture des sources d'une application ne garantit en rien la sécurité d'une application. As-tu déjà entendu parler de déssaseamblage, décompilation ou ingénierie-inverse ?

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Aux états-unis, le véhicule le plus vendu est le Ford F150, avec un moteur V8 5.0, 10 litres aux 100. Mais également un V6 3.3 de 280ch.
Véhicule qui pollue au moins 10 fois et n'est pas soumis aux régulations comme les diesels de VW.

L'hypocrisie totale de l'administration américaine en marche.
En effet, les véhicules américains sont réputés pour rejeter des quantités énormes de CO2 (et donc avoir une consommation de carburant très très élevée). Par contre, aux USA ils sont plus strictes en ce qui concerne les rejets de NOx et particules fines. C'est toujours mieux de préciser de quelle pollution on parle. Les rejets d'un véhicule à combustion sont multiples et variés.
7  0 
Avatar de puiseux
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/02/2016 à 0:36
Je trouve indéfendable que les dirigeants de WV empochent leur salaire astronomique, mais refusent d'endosser la responsabilité du scandale.
Il ne savaient pas ? Peut-être, mais ils étaient suffisamment payés pour être responsables de ce qui se déroule dans leur entreprise.
S'ils ne veulent pas la responsabilité, ils doivent aussi renoncer au salaire correspondant.

Bref des couilles molles, des foies blancs, des taffioles.
5  1 
Avatar de cdubet
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/03/2017 à 12:20
VW ont ete pris la main dans le sac et sont contraint de faire amende honorable.
Il est par contre douteux qu ils regrettent vraiment d avoir truandé. Ils regrettent surement de s etre fait prendre ca c est sur !

Par contre, il faut quand meme bien savoir que chaque constructeur achete les mdoeles de ces concurrents pour les analyser et savoir s ils font mieux qu eux et pourquoi
Autrement dit, iul est quand meme plus que probable que renault, PSA, Fiat, Opel, BMW ... aient achete les fameux diesels et aient detecte qu ils etaient hors norme
La question est alors de savoir pourquoi ils n ont rien dit ...
Si on a l esprit mal tourne, on se dit que c est parce qu ils font eux aussi la meme chose et qu ils ne respectent pas les normes
5  0 
Avatar de kedare
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 14:13
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

« Aujourd'hui, Volkswagen n'est pas la même entreprise qu'il y a 18 mois », a ajouté la société.


Désolé c'était trop tentant.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Cox a déclaré qu'il espérait que la peine de prison et l'amende dissuaderaient d'autres ingénieurs et cadres de l'industrie automobile de systèmes semblables de tromper les autorités de réglementation et les consommateurs.
Par contre les dirigeant qui ont participés juste pour se faire plus de benefices eux ne risquent rien.
5  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 8:24
Aux états-unis, le véhicule le plus vendu est le Ford F150, avec un moteur V8 5.0, 10 litres aux 100. Mais également un V6 3.3 de 280ch.
Véhicule qui pollue au moins 10 fois plus et n'est pas soumis aux régulations comme les diesels de VW.

L'hypocrisie totale de l'administration américaine en marche.



Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
Pourquoi ces sanctions viennent uniquement des Etats-Unis ? C'est un jugement de la cour de Détroit, et ce sont les autorités américaines qui décident le montant du programme vert. Les américains sont-ils les seules victimes de la fraude au diesel ? Les allemands, l'UE ne disent rien, ne font pas de procès ?
Parce que c'est du racket et que les allemands sont des pleutres
5  1 
Avatar de byrautor
Membre averti https://www.developpez.com
Le 30/08/2017 à 19:59
Et oui, c'est en obligeant les contrôleurs à suivre une stricte procédure que la fraude n'a pas été détectée.
Et d'écrire un cahier des charges en trois mots : les émissions de CO2 ne doivent jamais dépasser X % du volume des gaz d'échappement : c'était trop difficile !
Le cahier des charges ne doit jamais indiquer les méthodes de contrôle.
Les méthodes de contrôle appartiennent aux spécialistes des vérifications (comme en aviation il y a 40 ans !)
Pour moi le Contrôle est aussi responsable que le contrôlé, c'est bien ce qui définit sa responsabilité par rapport au cahier des charges.
Il n'y a pas que dans l'automobile que l'on a mélangé le contenant et le contenu !
C'est une dérive de nos sociétés actuelles.
5  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 14/06/2018 à 17:22
Paralellement, je relisais l'historique sur le hack de Yahoo. Dans les deux cas, il y a incompétence et volonté de la hiérarchie. Dans un cas, parachute doré. Dans l'autre, 22 milliards de prune et peine de prison.
5  0 
Avatar de emixam16
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/02/2016 à 10:23
Malheureusement c'était très prévisible. Il était quasiment impensable que de telles mesures soient prises chez Volkswagen sans que les dirigeants en soient informés. D'autant plus qu'à mon avis, la décision de truquer les résultats d'antipollution doit venir de haut (je n'accuse personne).

Par contre, je ne pense pas que le nombre de personnes au courant soit énorme (on allait pas informer le salarié lambda d'un "secret" de cette ampleur).

Cela dit Volkswagen n'est malheureusement pas le seul constructeur à ne pas être irréprochable...

Il faudra encore un du temps pour que la prise de conscience écologique s'opère, même dans les pays développés...
4  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web