Scandale Volkswagen : des documents accuseraient les dirigeants d'avoir eu connaissance du forfait depuis 2014
Mais la firme clame son ignorance

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Alors que l’on croyait achevé le scandale Volkswagen sur le logiciel embarqué dans les véhicules Diesel pour fausser les résultats des tests d’émission de gaz, le quotidien The New York Times (NYT) vient de publier certaines informations qui tendraient à enfoncer un peu plus les dirigeants de l’entreprise.

Selon des emails et notes internes qui proviendraient du groupe et obtenus par le New York Times, les dirigeants de l’entreprise auraient été informés de la supercherie bien avant que le scandale n’éclate. En effet, avant que cette affaire ne prenne une dimension internationale, le groupe soutenait que le PDG, Martin Winterkorn, n’avait pas eu connaissance qu’un logiciel visant à produire de faux résultats lors des tests de contrôle des émissions de gaz avait été installé dans les véhicules de firme.

Toutefois, selon les informations parvenues à la connaissance du New York Times, un proche du PDG aurait adressé une lettre à Martin Winterkorn un peu plus d’un an avant que l’affaire ne s’ébruite, en « avertissant que les régulateurs pourraient accuser le constructeur automobile d’utiliser un soi-disant dispositif de manipulation – un logiciel qui reconnaissait à quel moment la voiture était mise à l’essai pour les émissions et activait l’équipement de contrôle de la pollution ».

Dans un autre mail datant de mai 2014, Bernd Gottweis, un cadre de Volkswagen présentement à la retraite, aurait écrit un mémo à M. Winterkorn en lui expliquant que l’entreprise ne serait pas en mesure de donner aux autorités « une explication solide » pour les émissions de gaz « considérablement élevées ».

Selon The New York Times, les informations obtenues ont été certifiées authentiques par deux personnes anonymisées travaillant chez Volkswagen. Ces derniers auraient même confié au New York Times que les instances de décision de la firme étaient informées de ce que les véhicules étaient programmés pour tricher sur les tests d’émission de gaz. En s’appuyant sur les informations délivrées par le New York Times, l’on pourrait aisément conclure que les dirigeants de Volkswagen, y compris Martin Winterkorn, étaient informés de la tricherie.

Toutefois, M. Winterkorn qui a démissionné depuis le 23 septembre, c’est-à-dire peu de temps après que le scandale paru au grand jour, a affirmé qu’il n’a pas eu écho de l’appareil à double usage mis en œuvre par Volkswagen pour déjouer les tests de pollution.

Il faut souligner que le problème concernant la pollution trouve son origine des années en arrière. En effet, l’entreprise aurait admis que les actions de tricherie sur les tests d’émission de gaz remontent à une décennie après qu’une poignée de personnes au sein de l’entreprise ont réalisé que les nouvelles générations de moteurs Diésel ne pourraient pas se conformer aux normes de qualité de l’air aux États-Unis.

Et un peu plus récemment en 2014, lorsque les experts de West Virginia University ont soulevé le problème relatif aux taux d’émissions de gaz élevés générés par les véhicules Volkswagen, des discussions ont été menées. Mais les documents possédés par le NYT indiquent que les dirigeants savaient qu’aucune solution n’était possible pour faire baisser les taux. La suite on la connait.

Bien que les enquêtes soient toujours en cours, s’il est toutefois établi que la classe décisionnelle de Volkswagen était informée, cela changerait considérablement les sanctions à appliquer à l’entreprise. Au niveau financier déjà, la note pourrait être très élevée sans compter les autres sanctions applicables en raison des circonstances aggravantes.

Par ailleurs, il faut noter que le ministère de la Justice américaine a porté plainte au civil contre Volkswagen depuis le 4 janvier dernier. Lors des interrogatoires, l’entreprise a reconnu avoir « sciemment caché des faits qui auraient révélé l’existence » d’un logiciel permettant aux véhicules d’afficher de meilleurs résultats en laboratoire que sur la route.

Source : The New York Times

Et vous ?

Pensez-vous que les dirigeants étaient informés de la tricherie avant qu’elle n’éclate ?

Ou plutôt, pensez-vous que cela était uniquement connu et géré par une minorité au sein de l’entreprise ?

Voir aussi

Forum Actualités


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de emixam16 emixam16 - Membre averti https://www.developpez.com
le 21/02/2016 à 10:23
Malheureusement c'était très prévisible. Il était quasiment impensable que de telles mesures soient prises chez Volkswagen sans que les dirigeants en soient informés. D'autant plus qu'à mon avis, la décision de truquer les résultats d'antipollution doit venir de haut (je n'accuse personne).

Par contre, je ne pense pas que le nombre de personnes au courant soit énorme (on allait pas informer le salarié lambda d'un "secret" de cette ampleur).

Cela dit Volkswagen n'est malheureusement pas le seul constructeur à ne pas être irréprochable...

Il faudra encore un du temps pour que la prise de conscience écologique s'opère, même dans les pays développés...
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 23/02/2016 à 9:47
Je vais dériver, mais bon.

Ca me fait penser à Mission Impossible.

"Votre mission est de coder un programme pas très légal.
Si vous étiez pris ou fait prisonnier, la direction nierait avoir eut connaissance de vos agissement"

Vous ferriez quoi si on vous demandais de coder un programme ou une fonction hors la loi ?
Tout le monde ne peut pas être un lanceur d'alerte.
C'est ce qui est peut être arrivé à une partie des gars de VolskWagen
Avatar de Néroli Néroli - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 23/02/2016 à 10:03
Je suis d'accord avec emixam16, je pense que très peu de gens, mais très haut placés, devaient être au courant. On a nécessairement dû cacher ou enrober la chose au développeur, ou s'arranger pour faire coder ça par quelqu'un d'un peu niais qui ne posera pas de questions. (Oui, j'en connais un certain nombre de gens parmi les ingénieurs ou développeurs qui sont un peu "bornés" et n'iront pas chercher la petite bête.)
J'irais même plus loin, je pense qu'au niveau politique (Allemagne / UE) quelqu'un était forcément au courant ! Logiquement, le PDG et les directeurs des services concernés étaient responsables et au courant. Il ne peut en être autrement.
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 23/02/2016 à 10:24
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Je vais dériver, mais bon.

Ca me fait penser à Mission Impossible.

"Votre mission est de coder un programme pas très légal.
Si vous étiez pris ou fait prisonnier, la direction nierait avoir eut connaissance de vos agissement"

Vous ferriez quoi si on vous demandais de coder un programme ou une fonction hors la loi ?
Tout le monde ne peut pas être un lanceur d'alerte.
C'est ce qui est peut être arrivé à une partie des gars de VolskWagen
On peut toujours se dire qu'il n'est pas illégal partout (genre pour les tests en Chine), et que la direction choisira de ne l'installer que là ou c'est legal.

D'autant plus que ce n'est pas coder le logiciel qui est illégal, mais l'utiliser...
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 23/02/2016 à 11:21
que la direction choisira de ne l'installer que là ou c'est legal.

D'autant plus que ce n'est pas coder le logiciel qui est illégal, mais l'utiliser...[/QUOTE]

Il y a un aspect morale, et une légitimité à s'interroger.
C'est normal de fabriquer et de vendre des armes .
Mais la finalité entre les vendre à une démocratie ou une dictature, dont on sait ce qu'elle en fera.
Les armes ne sont pas dangereuses si on ne s'en sert pas.
Avatar de YAKYETI YAKYETI - Membre du Club https://www.developpez.com
le 25/02/2016 à 10:06
Regardez ou allez voir une course d'endurance type 24 Heures du Mans. Vous verrez ce qu'il faut voir, rien de plus. Idem en cas de problème sur une voiture, avec le suivi de tout en temps réel ils osent encore dire qu'ils ne savent pas ce qui se passe. Les tentatives d'espionnage entre concurrents sont aussi très amusantes. N'oubliez pas que Porsche et Audi font partie du même groupe industriel. J'imagine que c'est un bon laboratoire pour des pratiques pas très catholiques. Et là, vous avez des informaticiens extrêmement motivés.
Avatar de YAKYETI YAKYETI - Membre du Club https://www.developpez.com
le 25/02/2016 à 10:18
Il n'est pas nécessaire de tout faire coder par la même personne. Le rapprochement avec les armes me semble un peu surréaliste dans un pays comme le nôtre qui en produit d'excellentes bourrées d'informatique. Les programmeurs ne se posent pas de questions, n'ont pas intérêt à le faire, doivent être discrets en dehors du boulot et sont soumis au secret professionnel. Probablement surveillés de près pour certains.
Avatar de TheGreyMustache TheGreyMustache - Membre du Club https://www.developpez.com
le 26/02/2016 à 10:30
Bonjour,

...que les nouvelles générations de moteurs Diésel ne pourraient pas se conformer aux normes de qualité de l’air aux États-Unis...
Juste pour le fun... A l'heure de la simplification et de la disparition des circonflexes, juste une remarque, Diesel ne prend pas d'accent :
Rudolf Christian Karl Diesel

Quand on parle de moteur Diesel, on fait référence à un moteur à combustion interne fonctionnant à haute pression. Il était initialement prévu pour fonctionner avec des huiles végétales (le retour des huiles de friture ou de l'huile de colza ou autre aujourd'hui) permettant une mécanisation avec les ressources disponibles dans les entreprises où l'utilisation du charbon (et des machines à vapeur) était difficile (ou trop cher). C'est toujours le cas dans certains secteur où le carburant est un coût non négligeable. C'est ainsi que la marine marchande, grosse utilisatrice de ce type de moteur, a obtenu de ne pas être intégrée dans les décisions prises par la COP 21 alors qu'elle émet plus de souffre et de particules que tout le parc roulant terrestre...

Maintenant faute des développeurs ou pas, faute des dirigeants ou pas... C'est un autre débat (sans fin) : la notion d'éthique est-elle compatible avec l'économie, l'écologie, les finances, de développement humain, la guerre, etc... Tout ce que vous voulez.
Sur le principe même : qu'est-ce que l'éthique. Vous avez 3 heures. Vous n'avez droit qu'à un crayon et la copie officielle de réponse...
Avatar de puiseux puiseux - Membre du Club https://www.developpez.com
le 27/02/2016 à 0:36
Je trouve indéfendable que les dirigeants de WV empochent leur salaire astronomique, mais refusent d'endosser la responsabilité du scandale.
Il ne savaient pas ? Peut-être, mais ils étaient suffisamment payés pour être responsables de ce qui se déroule dans leur entreprise.
S'ils ne veulent pas la responsabilité, ils doivent aussi renoncer au salaire correspondant.

Bref des couilles molles, des foies blancs, des taffioles.
Avatar de sheridan31 sheridan31 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 02/03/2016 à 15:59
Evidemmment que le high management est au courant depuis longtemps, depuis le début d'après moi. C'est comme Sarko et Bigmalion ...
Avatar de Victor Vincent Victor Vincent - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 11/05/2016 à 18:25
Scandale Volkswagen : une mise à jour proposée pour les moteurs Diesel 3.0L serait sur le point d’être approuvée
par les autorités américaines

Le constructeur automobile Volkswagen serait sur le point de proposer un correctif pour le logiciel utilisé pour fausser le résultat des tests antipollution sur ses moteurs diesel 3.0L qui ont été utilisés sur les modèles Audi et Porche vendus aux États Unis. Le logiciel installé sur ces modèles aurait aidé à faire passer le test antipollution à plus de 85 000 véhicules qui en réalité ne répondaient pas aux normes fédérales en la matière. Le logiciel avait aussi été installé sur près de 500 000 modèles Volkswagen et Audi avec des moteurs diesel de 2.0L. Quelque temps après la découverte de la tricherie du constructeur, ce dernier avait déclaré dans une Cour fédérale qu’il allait rapatrier les modèles dotés du moteur diesel 2.0L, après que la California Air Ressources Board avait rejeté le correctif initialement proposé par Volkswagen.

Si cela se confirme, la mise à jour du logiciel proposé par Volkswagen pourrait aider le constructeur à régler partiellement cette question et éviter des couts de rapatriement qui peuvent être exorbitants pour la société, d’après des sources citées par Bloomberg. Ces derniers ajoutent que la société est actuellement en train de finaliser certains détails techniques et de revoir les résultats des tests pour s’assurer que la mise à jour proposée règle définitivement le problème. Cependant, aucune décision finale n’a encore été prise quant à la suite à donner à cette affaire. Le dernier point pouvant mener à un accord dépendrait d’un arrangement plus large concernant le scandale Volkswagen. Dans tous les cas, le constructeur est obligé de trouver rapidement un accord sur les mises à jour proposées avant la date limite du 21 juin qui lui a été fixée. Dans le cas contraire, il devrait rappeler tous ses modèles qui ont été cités dans cette affaire, une opération qui pourrait couter jusqu’à 18 milliards de dollars à la société.

Le logiciel utilisé par le Volkswagen sur les modèles avec des moteurs diesel 3.0L serait différent de celui utilisé sur les autres types de moteurs plus petits et aurait été conçu séparément par la marque Audi de Volkswagen, d’après Bloomberg. Il a été utilisé pour manipuler le système de lectures du taux d’émission en utilisant un minuteur pour contrôler les températures du système d’échappement des Audi A6, A7, A8, Q5 et Q7, mais aussi des Porche Cayenne et des Volkswagen Touareg. C’est la raison pour laquelle il a fallu proposer un correctif spécial pour les moteurs diesel 3.0L autre que celui proposé pour les moteurs diesel 2.0L.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Que pensez-vous de la suite à donner à cette affaire ?

Voir aussi

le forum Actualités
Avatar de kabaman kabaman - Membre du Club https://www.developpez.com
le 12/05/2016 à 11:07
Citation Envoyé par Victor Vincent Voir le message
Le dernier point pouvant mener à un accord dépendrait d’un arrangement plus large concernant le scandale Volkswagen.
C'est incroyable la gestion de cette affaire par Volkswagen. Trouver un arragement avec les USA pour un domage qui a été causé à tous les pays qui ont importé ces véhicules, c'est tout simplement inconcevable.
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 12/05/2016 à 11:14
Citation Envoyé par kabaman Voir le message
C'est incroyable la gestion de cette affaire par Volkswagen. Trouver un arragement avec les USA pour un domage qui a été causé à tous les pays qui ont importé ces véhicules, c'est tout simplement inconcevable.
Grave. Et en plus ils sont passé premier constructeur mondial dans la foulée... Quel putain de monde injuste.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 19/05/2016 à 13:51
Citation Envoyé par kabaman Voir le message
C'est incroyable la gestion de cette affaire par Volkswagen. Trouver un arragement avec les USA pour un domage qui a été causé à tous les pays qui ont importé ces véhicules, c'est tout simplement inconcevable.
??????
Un arrangement avec les USA ne concerne que les véhicules importées sur le sol des USA.
Cela ne concerne absolument pas les autres pays.
Volkswagen va devoir trouver un arrangement avec chaque territoire concerné dans lequel il est poursuivi (en Europe notamment).
Avatar de domi65 domi65 - Membre actif https://www.developpez.com
le 19/05/2016 à 14:48
Je suis peut-être bas de plafond, mais j'ai du mal à croire qu'un moteur diesel de 3 litres ne pollue pas, quel que soit le logiciel embarqué !
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 19/05/2016 à 15:57
Citation Envoyé par domi65 Voir le message
Je suis peut-être bas de plafond, mais j'ai du mal à croire qu'un moteur diesel de 3 litres ne pollue pas, quel que soit le logiciel embarqué !
Ce n'est absolument pas ce qui est écrit et personne n'a jamais dit cela.
Le logiciel permet de gérer les paramètres du moteur et notamment l'usage du filtre à particule qui permet de réduire la pollution ainsi que d'autres équipements...
Le hic est que ces équipement réduisent la puissance délivrée.
Bref, cela a un impact sur les performances.

Le logiciel qui a causé le scandale identifiait que la véhicule n'était pas en condition de conduite mais en condition de test et du coup, changeait les paramètres moteurs et l'usage de ces équipements anti-pollution (ou plutôt réducteur de pollution, car la voiture pollue quand même mais dans les normes autorisées).
Bref, les perf de la voiture n'était pas les mêmes en test et sur la route.

La nouvelle version du logicielle met les mêmes paramètres sur route et en condition de test.
Autrement dit, les performances de ces voitures sur la route vont être largement dégradées.
C'est les propriétaires qui vont tirer la gueule.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 19/05/2016 à 16:12
Il fut un temps ou les voitures n'avait pas d'informatique/électronique et tombait jamais en panne
Avatar de Darkzinus Darkzinus - Expert éminent https://www.developpez.com
le 19/05/2016 à 16:18
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Il fut un temps ou les voitures n'avait pas d'informatique/électronique et tombait jamais en panne
Des voitures ne tombant jamais en panne A l'heure actuelle le nombre de pannes n'est d'ailleurs pas si élevé ...
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 19/05/2016 à 16:31
Des voitures ne tombant jamais en panne A l'heure actuelle le nombre de pannes n'est d'ailleurs pas si élevé ...
C'est quoi ta voiture ?
Moi je te parle de l'époque des carina (les voitures sans défaut) ou de la renaud 21 2.1D, ou encore des 406 2.1 TD des voitures qui font à l'aise 400000km en Afrique.
Avatar de Darkzinus Darkzinus - Expert éminent https://www.developpez.com
le 19/05/2016 à 16:46
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
C'est quoi ta voiture ?
Moi je te parle de l'époque des carina (les voitures sans défaut) ou de la renaud 21 2.1D, ou encore des 406 2.1 TD des voitures qui font à l'aise 400000km en Afrique.
Oui mais en ayant changé combien de pièces ?
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 19/05/2016 à 17:13
Oui mais en ayant changé combien de pièces ?
Tres tres peu, en dehors des "consommables" (pneu, phare, bougie) sur ma R21. Juste l'alternateur, et l'embrayage, quelsque fusibles mais pour 405000km quand même.
le réservoirs d'essence aussi il ces troué, je l'ai rebouché avec du silicon, mais le coût de la réparation ces élevé à 30€.
la radio et la ventile sont HS mais je m'en sers jamais, donc je répare pas.

En défaut, elle n'a pas de direction assisté et elle freine mal (comme toutes les vielle voiture) et pollue/consomme beaucoup par rapport à des voitures d'aujourd'hui.

Sinon actuellement le pont arrière commence à pencher et j'ai peur qu'a cause de sa elles passe plus au prochaine contrôle technique. Quelqu'un connait un garagiste qui accepte des "cadeaux" ?
Avatar de goomazio goomazio - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 19/05/2016 à 17:36
J'avais entendus un "commercial" à la TV dire qu'aujourd'hui les pannes étaient différentes. Les pannes "matérielles" sont plus rares tandis qu'on a de nouvelles sortes de pannes (électroniques ?), ou quelque chose du genre. Par contre, réparer son véhicule sois même devient impossible...

Je suis peut-être bas de plafond, mais j'ai du mal à croire qu'un moteur diesel de 3 litres ne pollue pas, quel que soit le logiciel embarqué !
Dans la même idée, le principe de cette arnaque est peut être illégal mais je trouve que ça fait beaucoup de foin pour rien. Ca pollue combien de fois plus ? C'est quoi la proportion d'argent économisé par le constructeur ? Ce sera un des grands scandales de 2016 et pourtant ça n'arrive pas à la cheville de problèmes beaucoup plus importants, comme en agriculture (saloperie de lecteur vidéo obligatoire :p) :

.
Avatar de domi65 domi65 - Membre actif https://www.developpez.com
le 20/05/2016 à 0:09
Je ne me suis pas fait comprendre. J'ai bien compris la problématique, même si je reconnais pouvoir être bas de plafond. Mais je pense que la meilleure façon de ne pas polluer est de construire de petites voitures qui consomment peu. Les autorités imposent des normes que personne ne peut suivre, d'où les fraudes, mais personne ne pense à limiter les puissances (surtout pas en Bavière).
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 20/05/2016 à 13:46
Citation Envoyé par domi65 Voir le message
Les autorités imposent des normes que personne ne peut suivre, d'où les fraudes, mais personne ne pense à limiter les puissances (surtout pas en Bavière).
Bien sûr qu'ils le peuvent ou sinon, les transgressions sont autorisées moyennant malus.
La fraude vient du fait que l'on veut proposer des voitures puissantes qui polluent beaucoup sans payer les malus...
Ensuite, maintenant avec l’électrique et l'hybride, on sait faire des voitures ultra puissantes qui polluent peu voir pas du tout (reste la problématique de la fabrication et du recyclage des batteries mais c'est un autre sujet...).

C'est tjrs très mauvais d'interdire.
Dans la mesure du possible, je préfère de loin le principe du pollueur payeur.
Si quelque veut acheter une voiture qui pollue, elle doit s’acquitter du malus adéquat et c'est les constructeurs eux-mêmes qui vont réduire cette offre car ces véhicules se vendront de moins en moins.
Les constructeurs vont d'eux mêmes s'adapter aux marchés et proposer des véhicules plus "propres" et investiront dans la recherche pour continuer à proposer des véhicules puissant mais adapter à cette contrainte.
Avatar de Miary Miary - Expert éminent https://www.developpez.com
le 24/06/2016 à 16:36
Suite au scandale de tests antipollution truqués, Volkswagen propose un dédommagement moyen de 5000 $
Aux propriétaires de véhicules à moteur 2.0 L

Volkswagen versera une indemnité qui variera entre 1000 et 7000 $ aux propriétaires des véhicules dont le moteur a été doté d’un logiciel pour truquer les tests antipollution. En plus de cette compensation financière, le constructeur automobile propose aussi aux propriétaires soit de racheter leur véhicule à sa valeur en 2015, soit de réparer gratuitement leurs véhicules. Cependant, avec cette deuxième option, la puissance du véhicule ne sera plus à la hauteur de ce que le propriétaire avait espéré quand il l’a acheté.

Pour rappel, le constructeur automobile Volkswagen est dans le sillage de la justice américaine depuis le scandale qui a éclaté en septembre 2015. Depuis 2009, Volkswagen a doté ses moteurs de modèles 2.0 L et 3.0 L de logiciels pour fausser le résultat des tests antipollution. Ce n’est qu’en 2015 que la supercherie a été mise au jour. Les enquêteurs ont découvert que les véhicules émettaient des oxydes d’azote, 40 fois plus que le taux règlementaire aux États-Unis. Le ministère de la Justice américaine a alors ouvert une enquête pénale. Par ailleurs, les propriétaires de véhicules ont lancé un recours collectif. Volkswagen a reconnu avoir truqué les tests et a proposé une mise à jour du logiciel utilisé. Le fabricant automobile a aussi déclaré que les modèles ayant un moteur 2.0 L seront rapatriés. Cela pourrait concerner plus de 480 000 voitures.

Finalement, après de longs mois de négociations avec la justice américaine, la société a promis des compensations importantes pour les propriétaires de véhicules concernés. Le montant qu’elle propose est de 10,2 milliards $. Cependant, cette somme ne couvre pas tous les dommages causés par ce trucage de logiciel pour les tests antipollution. En effet, Volkswagen devra aussi verser des fonds compensatoires pour les agences gouvernementales qui œuvrent dans la protection de l’environnement. Il devra aussi payer des indemnités dans le cadre du Clean Air Act, une loi environnementale américaine qui autorise des personnes privées à poursuivre des associations, des entreprises ou l’État quand ceux-ci ne respectent pas la loi.

Malgré l’annonce de ce plan d’indemnisation, les avocats qui représentent les propriétaires de véhicules concernés, les agences gouvernementales ainsi que le constructeur automobile n’auraient pas encore trouvé un accord en ce qui concerne la réparation des véhicules. Il faut savoir que la valeur moyenne des véhicules diesel, de marque Volkswagen, a diminué de 19 % depuis le scandale. En mai, un modèle diesel de chez Volkswagen ne coûtait plus que 10 674 $ alors qu’en août 2015, il valait 13 196 $.

Beaucoup attendent la suite de cette histoire, surtout que les modèles 3.0 L ne seraient pas encore concernés par ce plan d’indemnisation. Ce scandale sur le trucage du logiciel utilisé pour les tests antipollution met en avant le débat sur la fiabilité des logiciels propriétaires.

Source : The Big Story

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

« Les logiciels propriétaires sont des matériaux de construction dangereux », avance un avocat qui estime qu'ils devraient pouvoir être inspectés
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 24/06/2016 à 21:00
Ce scandale sur le trucage du logiciel utilisé pour les tests antipollution met en avant le débat sur la fiabilité des logiciels propriétaires.
Le logiciel a jusqu’à aujourd'hui parfaitement fait son taf, truqué les tests, en quoi il n'est pas "fiable" ? que des universitaires ont réussie à berner le soft, on pourrais considérer cela comme une faille effectivement.

Je ne suis pas d'accord avec cette conclusion, je vois pas le rapport entre cette affaire et la fiabilité des logiciels propriétaire. Pour moi un logiciel pas fiable c'est soit que c'est une vrai passoire en matière de sécurité soit qu'il ne fait pas son taf correctement et bug beaucoup.
Des logiciels libre qui bug j'en connais autant que de logiciel proprio qui bugs.
Les failles ? je connais aucuns logiciels libre ou pas qui n'en ont pas.

C'est plus un problème de confiance que de fiabilité.
Avatar de Miary Miary - Expert éminent https://www.developpez.com
le 29/06/2016 à 10:51
Scandale Volkswagen : le plan d’indemnisation est passé à 14,7 milliards $
Et concerne environ 500 000 véhicules diesel 2.0 l aux États-Unis

Pour éviter de lourdes poursuites judiciaires, après la découverte des tests antipollution truqués, Volkswagen propose de débourser la somme de 10,03 milliards $ pour indemniser les propriétaires des modèles diesel 2.0 l, sortis entre 2009 et 2015. Il s’agit entre autres de la Beetle et de l’Audi A3 TDI. Il versera aussi la somme de 4,7 milliards $ pour compenser le préjudice écologique et pour investir dans la technologie verte dans le secteur automobile. Au total, le constructeur allemand devra débourser 14,7 milliards $ pour se sortir de ce scandale, du moins en partie. En effet, il devra aussi prévoir un autre plan d’indemnisation pour les propriétaires de modèles diesel 3.0 l.

Le rachat ou la réparation en option pour les propriétaires des véhicules concernés par les tests antipollution truqués

Dans ce plan d’indemnisation, les propriétaires des véhicules concernés par les tests truqués auront le choix entre le rachat ou la réparation du véhicule par Volkswagen. Ceux qui choisissent l’option rachat recevront une somme entre 12 500 et 44 000 $, selon le modèle du véhicule, son année de sortie, son kilométrage et la région où il a été acheté. VW prévoit une somme supplémentaire pour ceux qui ont eu recours à une location avec option d’achat.

Pour l’option réparation du véhicule, il faut d’abord attendre que l’agence de protection environnementale américaine, en abrégé EPA, et l’agence pour la qualité de l’air de L’État de Californie, en abrégé CARB, valident la technique proposée par Volkswagen pour remettre les véhicules aux normes règlementaires en termes d’émission de gaz polluants. Dans les deux cas, l’agence du droit de consommation américaine, en abrégé FTC, somme aussi le constructeur allemand de verser une indemnité supplémentaire pour publicité mensongère.

Les propriétaires de véhicules VW 2.0 l pourront consulter les sites VWCourtSettlement.com et AudiCourtSettlement.com pour avoir plus de détails sur les options de dédommagement auxquelles ils peuvent prétendre. Il est à noter que le plan d’indemnisation sera proposé à la justice américaine vers l’automne.

Volkswagen devra payer des indemnités à titre de compensation environnementale

Dans le cadre de la loi environnementale, Clean Air Act, le constructeur allemand devra aussi débourser 2,7 milliards pour financer des projets de réduction d’émissions d’oxyde d’azote dans l’atmosphère. Il faut rappeler qu’après analyse, il s’est avéré que l’émission des véhicules diesel VW, qui circulent depuis 2009, présentait un taux 40 fois supérieur au taux réglementaire. Ces projets concerneront tous les États où des véhicules diesel 2.0 l, de la marque VW, circulent.

Deux milliards de dollars seront aussi versés pour la recherche de moteurs à zéro émission. Les investissements s’étaleront sur plus de 10 ans et seront répartis comme suit : 1,2 milliard $ seront alloués à l’agence de protection environnementale américaine et 800 millions $ à l’agence pour la qualité de l’air de L’État de Californie.

La justice américaine n’a pas encore émis son avis concernant ce plan d’indemnisation. Par ailleurs, le constructeur allemand devra encore prévoir des indemnisations pour les propriétaires de véhicules diesel 3.0 l.

Source : The United States Department of Justice

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Suite au scandale de tests antipollution truqués, Volkswagen propose un dédommagement moyen de 5000 $ aux propriétaires de véhicules à moteur 2.0 L
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 29/06/2016 à 14:23
Ce plan d'indemnisation me paraît un minimum juste. Au moins ça peut contribuer à développer des véhicules moins polluants. Après tout 40 fois le taux réglementaire + la publicité mensongère, la triche, la mise en dangers de la vie de certaines personnes (asthmatiques, bébés,...),... il faut quand même que WW casque un minimum et qu'il fasse amende honorable. Pas besoin de procès, c'est démontré et ils l'admettent volontiers.

Pour la question du sondage, je ne me prononce pas car il y a aussi le secret de fabrication. Il faudrait vraiment que ce soit de minuscules projets qui soient accessibles au "public".
Avatar de Saiya Saiya - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 09/07/2016 à 11:31
Je partais sur "OK, puis c'est pas si grave, lachez leur la grappe" avant d'avoir tout lu.
Mais là, on arle de 40 fois, c'est énorme!
Avatar de domi65 domi65 - Membre actif https://www.developpez.com
le 11/07/2016 à 12:23
On est toujours sur developpez.com ?
Avatar de Coriolan Coriolan - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 0:48
Audi pourrait être impliqué dans le scandale Volkswagen
Suite à la découverte de logiciels illégaux dans ses moteurs diésel de 3.0 litres

L’affaire de moteurs diésel truqués de Volkswagen remonte à septembre 2015, lorsque l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a révélé que le groupe utilisait différentes techniques visant à réduire frauduleusement les émissions polluantes de certains de ses moteurs diésel de 3.0 litres lors des tests d’homologation. Le constructeur a mené ces pratiques de 2009 à 2015 et plus de 11 millions de véhicules de ses différentes marques (Volkswagen, Audi, Seat, Škoda et Porsche) sont concernés.

Les autorités américaines de protection de l’environnement auraient trouvé trois programmes informatiques non approuvés dans les moteurs diésel de 3.0 litres fabriqués par Audi. Les logiciels en question auraient permis aux moteurs TDI (turbocharged direct injection) qui équipent les modèles suivants : Audi Q7, Porsche Cayenne et Volkswagen Touareg, d’arrêter les systèmes de contrôle des émissions après 22 minutes, alors que les tests officiels prennent 20 minutes. Si cette fraude s’avère réelle, 85 000 véhicules supplémentaires utilisant le moteur en question seraient concernés, ce qui promet d’alourdir davantage la note du constructeur.

Le groupe a déjà tablé sur un plan d’indemnisation de 15,3 milliards de dollars pour sortir du scandale et éviter les poursuites judiciaires coûteuses. Pour réparer sa fraude, le constructeur a d’ailleurs prévu d’investir dans le développement de technologies propres. Mais cet accord ne concerne pas les moteurs diésel de 3.0 litres fabriqués par Audi, ce qui relance encore le débat. L’Agence américaine de protection de l’environnement, qui jusque-là s’est montrée intransigeante avec le constructeur, a prévu une audience le mercredi prochain avec les managers Audi, ces nouveaux faits risquent d'y faire surface.

Le scandale de Dieselgate a terni l’image de marque du géant allemand depuis le début du scandale pendant septembre dernier. La vente des modèles diésel concernés a été suspendue et le PDG de la firme a dû démissionner. Avec ces nouveaux faits qui continuent de faire surface, cette affaire risque de s’allonger encore pendant des années.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Scandale Volkswagen : le plan d’indemnisation est passé à 14,7 milliards $ et concerne environ 500 000 véhicules diesel 2.0 l aux États-Unis
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 10/08/2016 à 8:35
CE n'est pas étonnant, dans le groupe Volskwagen ils font un max d'économie d'échelles en réutilisant un maximum de composant d'une voiture à l'autre sur toutes leurs marques. Alors ils n'allaient pas sse priver de tricher.
Avatar de pcdwarf pcdwarf - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 11/08/2016 à 4:20
"Logiciel illégal" ?
à la limite, non-conforme aux annonces et trompeur... je veux bien. mais si c'est illégal, il va falloir condamner tout les grands éditeurs de logiciels.

on prends le problème à l'envers : Pourquoi les fabricants créent-ils ce genre de logiciels ? Pour le plaisir de polluer ??? Quels vicieux !!! bah non évidemment, il y a une vraie raison....
Le logiciel est d'abord conçu pour que le moteur fonctionne bien conformément aux attentes de l'USAGER (c'est à dire qu'il fournisse de la puissance mécanique avec une rendement maximal tout en ayant une durée de vie optimale)

Il faudrait être clair : Même en mode "sale" ces moteurs sont bien bien supérieurs à leurs homologues d'il y a 20 ans.
Mais en ingénierie, il n'y a pas de magie...
Le problème, c'est le greenwashing et la publicité mensongère. Toujours plus green, toujours plus propre.

En passant, qu'on ne me vienne pas me dire que le mec qui veut un moteur 3 litres se soucie de l'environnement.
Le mec qui achète ce genre de caisse, il veut d'abord qu'elle tire bien.... mais il vaut aussi être déculpabilisé. C'est là qu'est le problème. Le vrais scandale est déclaratif.
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 11/08/2016 à 7:24
Tu as d'autres entreprises comme PSA qui ont fait des moteurs tout aussi bons respectant les normes.

Mais Wolswagen a préféré réutiliser sa base polluante pour faire des économies, et moins de R&D. C'est facile a comprendre. Ils n'avaient ensuite plus trop d'autre choix que de falsifier les tests.

40 fois le seuil c'est quand même abusé. Si ca n'avait été que 2 ou 3 fois il n'y aurait pas eu de scandale, juste quelques sanctions ou recommandations.
Avatar de cdubet cdubet - Membre actif https://www.developpez.com
le 19/08/2016 à 10:59
@LSMetaTag. tous les constructeurs ont triché et aucune voiture diesel n a des emissions qui satisfont aux normes hors des tests.
Par ex, chez renault, le systeme anti pollution ne marche pas bien si la temperature exterieur est < 18 deg ...
VW est alle encore plus loin en mettant un vrai algo truqueur alors que les autres constructeurs se contentaient de faire un systeme qui etait dans les clou pour le test meme si ca ne marchait jamais hors d un labo

Mais le vrai probleme est ailleurs:
1) le diesel est cancerigene mais pour des raisons economiques (PSA a tout mise dessus) on peut pas arreter de la favoriser (aka TIPP au niveua de l essence)
2) pour reduire la pollution, il faudrait reduire le transport auto. Outre l impact sur les constructeurs, ca va exactement a l encontre de la politique de nos gouvernement vis a vis du logement cher (qui pousse les gens a habiter de + en + loin de leur travail)
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 19/08/2016 à 11:25
2) pour reduire la pollution, il faudrait reduire le transport auto. Outre l impact sur les constructeurs, ca va exactement a l encontre de la politique de nos gouvernement vis a vis du logement cher (qui pousse les gens a habiter de + en + loin de leur travail)
Et les trains/tgv sont trop cher, c'est même plus cher que l'avion....

Cela dit y'a une chose que je comprend pas, on as libéraliser les bus mais les bus sa pollue plus que les trains. Pourquoi ne pas imposer et forcer les gens à prendre que des trains mais en proposant des tarifs similaire aux bus/covoiturage ?
pendant les vacances d'été pourquoi la sncf ne propose pas du ferroutage de paris vers lyon/marseille etc par exemple (et moins cher que l'autoroute) ? sa limiterais pas mal le rejet de co2.

C'est plus facile d'interdire les vielles voitures des années 90 et forcer les plus pauvre à racheter une voiture, c'est très écolos tous sa
Moi en tous cas je préférais faire du ferroutage que 10H de voiture ou de bus sur autoroute.
Avatar de DevTroglodyte DevTroglodyte - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 19/08/2016 à 11:42
Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
Tu as d'autres entreprises comme PSA qui ont fait des moteurs tout aussi bons respectant les normes.
Heu... faudrait pas trop déconner, non plus... TOUS les moteurs, de toutes les marques, dépassent les seuils prévus par les normes. Sans compter que PSA a une fixette sur le diesel, donc le côté propreté, on repassera, hein...
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 19/08/2016 à 13:30
Manquerait plus que le passage d'une station service à d'autres concurrentes (signature chimique propriétaire du carburant) soit mentionné.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 19/08/2016 à 14:03
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Cela dit y'a une chose que je comprend pas, on as libéraliser les bus mais les bus sa pollue plus que les trains.
mais tjrs moins que la voiture avec ratio par passager.

Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Pourquoi ne pas imposer et forcer les gens à prendre que des trains mais en proposant des tarifs similaire aux bus/covoiturage ?
La SCNF est incapable de proposer de telle tarif.
Ses coûts de fonctionnement sont incroyablement élevés.
Même perfuser à tout va de subventions en tout genre et avec ses tarifs super élevés pour les usagers, la SCNF est déficitaire ==> 159 millions en 2015 http://www.sncf.com/fr/finance/a-la-une

Mais bon, on continue à avoir des syndicats qui bloquent toute restructuration et le maintien des avantages car "ils ont le droit".
Mais bon, je m'égare là...

Citation Envoyé par sazearte Voir le message
pendant les vacances d'été pourquoi la sncf ne propose pas du ferroutage de paris vers lyon/marseille etc par exemple (et moins cher que l'autoroute) ? sa limiterais pas mal le rejet de co2.
La SCNF l'a proposé par le passé mais a dû arrêter car fortement déficitaire. (il y a encore quelques sites mais ils ferment les uns après les autres).
Même le fret par la SNCF est super mal au point.
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 19/08/2016 à 15:15
Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
Heu... faudrait pas trop déconner, non plus... TOUS les moteurs, de toutes les marques, dépassent les seuils prévus par les normes. Sans compter que PSA a une fixette sur le diesel, donc le côté propreté, on repassera, hein...
mouais, Le diesel est cancérigène, l'essence augmente le trou dans la couche d'ozone... Tous les moteurs sont dégueulasses, la vrai solution c'est effectivement la réduction du traffic autoroutier.

Et encore, nos véhicules ont une espèrance de vie de 8-10 ans, et dans ces 8-10 ans, la pollution de fonctionnement n'atteind pas la pollution générée par la création de la voiture.
Autant dire qu'en 2008, quand on incitait les gens à mettre à la casse leurs vieilles voitures qui "polluaient" (en fonctionnement), on a lancé une vague ééééénorme de polution de création (mais on s'en fout, c'est dans d'autres pays. La délocalisation de la pollution c'est la seule qui est bonne pour la France). qui par définition ne sera pas rentabilisé avec l'utilisation...

Un axe d'amélioration énormément sous estimé est donc augmenter la durée de vie des voitures (Ce serai bien d'atteindre celle des camions qui atteignent sans trop forcer le milion de km) et surtout , surtout, ré-apprendre à réparer les véhicule.
"ma portière est enfoncée? changeons la portière!"
"Mon pare-choc est tombé, les "clips" sont pétés? changeons le pare-choc!"

"Tu veux changer ta portière de ta clio 2 de 12 ans parfaitement fonctionnelle? ah bah non, on a plus de pièces détachées. Lol! On la reprend 12€ si tu nous prend une clio 4"
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 19/08/2016 à 21:56
Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
Heu... faudrait pas trop déconner, non plus... TOUS les moteurs, de toutes les marques, dépassent les seuils prévus par les normes. Sans compter que PSA a une fixette sur le diesel, donc le côté propreté, on repassera, hein...
En fait PSA fait auditer régulièrement ses moteurs par divers organismes extérieurs en plus de ses tests. Si je me souviens bien, certains militent justement contre la pollution.

Citation Envoyé par cedubet
Mais le vrai probleme est ailleurs:
1) le diesel est cancerigene mais pour des raisons economiques (PSA a tout mise dessus) on peut pas arreter de la favoriser (aka TIPP au niveua de l essence)
2) pour reduire la pollution, il faudrait reduire le transport auto. Outre l impact sur les constructeurs, ca va exactement a l encontre de la politique de nos gouvernement vis a vis du logement cher (qui pousse les gens a habiter de + en + loin de leur travail)
Le gros problème c'est qu'on a beaucoup misé sur le Diesel, qui finalement est peu utilisé hors de France. Les constructeurs doivent maintenant assumer la maintenance des voitures utilisées et leurs choix d'orientations.
Par exemple, au contraire de l'Italie, ils font pression pour retarder la sortie des voitures à hydrogène, qui ne rejettent que de la vapeur d'eau. Ils veulent sortir d'abord la leur, mais ce n'est pas gagné.

J'ai un collègue, ex-biochimiste, qui a participé à la conception de plans pour ces véhicules, qui sont viables depuis plusieurs années mais vendus hors de notre continent (mais chuuuut faut pas le dire !). L'Italie est sur le point de sortir ses premiers modèles non polluants (ou très très peu).
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent https://www.developpez.com
le 19/08/2016 à 22:56
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
mouais, Le diesel est cancérigène, l'essence augmente le trou dans la couche d'ozone... Tous les moteurs sont dégueulasses, la vraie solution c'est effectivement la réduction du trafic autoroutier.


Tous les ans, lors des week-ends d'été, c'est les mêmes sujets qui reviennent aux infos à propos des bouchons, mais ce que je constate c'est que la longueur cumulée de ces bouchons augmente d'année en année et c'est excellent pour le PIB, donc pour la croissance (de ces abrutis d'économistes) et donc pour l'emploi.

Tu voudrais pas torpiller la reprise de l'emploi de notre Flamby national par hasard ?

Et les cancers et le trou, tout le monde s'en fout, alors bon, retournons chasser le pokemon rare...
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 22/08/2016 à 11:43
Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
Par exemple, au contraire de l'Italie, ils font pression pour retarder la sortie des voitures à hydrogène, qui ne rejettent que de la vapeur d'eau. Ils veulent sortir d'abord la leur, mais ce n'est pas gagné.

J'ai un collègue, ex-biochimiste, qui a participé à la conception de plans pour ces véhicules, qui sont viables depuis plusieurs années mais vendus hors de notre continent (mais chuuuut faut pas le dire !). L'Italie est sur le point de sortir ses premiers modèles non polluants (ou très très peu).
L'hydrogène est loin d'être la solution miracle car on ne sait pas le produire proprement et efficacement.
Les rendements de production d'hydrogène sont actuellement très faible car on est obligé de consommer beaucoup d’énergie (fossile, un comble) pour en produire.
Du coup, quand on regarde les bénéfices énergétiques et écologiques quand on fait le ratio entre l'énergie consommée et la pollution dégagée pour la produire par rapport à l’énergie dégagée lors de sa consommation, la déception est de taille.

Le véhicule réellement propre n'est pas pour toute suite.
Même l'électrique a de nombreux défaut au niveau de la production d'électricité et des batteries sans parler de la durée de vie de ces dernières...
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 22/08/2016 à 13:24
Il y a aussi les véhicules à air comprimé... mais les moteurs ont tendance à geler(décompression adiabatique, si mes souvenirs sont exacts). ça continue à balbutier. Les Indiens sont sur le coup, mais rien de probant pour le moment.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 12/09/2016 à 21:27
Scandale Volkswagen : un ingénieur derrière le logiciel pour fausser les résultats des tests antipollution plaide coupable
et décide de coopérer avec les forces de l'ordre

Vendredi dernier, un nouvel élément dans l’affaire de la fraude du test d’émission de gaz qui a frappé le constructeur automobile Volkswagen a fait surface : un ingénieur de l’entreprise a plaidé coupable dans son rôle pour tromper le gouvernement américain ainsi que les consommateurs pendant près d’une décennie sur la quantité réelle d’émission de gaz de certains modèles. James Robert Liang, l’homme de 62 ans qui a admis avoir développé un logiciel qui a permis de fausser les résultats des tests, a décidé de coopérer avec la justice.

Pour rappel, pour obtenir le droit de commercialiser un véhicule, tout constructeur doit se soumettre à une batterie de tests, destinés à mesurer le niveau d’émission de composants polluants. Pour cela, le véhicule est utilisé selon des critères précis, qui permettent d’établir les niveaux exacts d’émission de particules : si ces derniers sont trop élevés, l’autorisation de commercialisation n’est pas délivrée.

Selon ses déclarations, de 1983 à mai 2008, Liang travaillait dans le département de développement diesel à Wolfsburg (Allemagne). Il a reconnu qu’au début de 2006, lui et ses co-conspirateurs ont commencé à travailler sur un nouveau moteur « EA 189 » pour les ventes aux États-unis. Lorsque lui et ses co-conspirateurs ont découvert qu’ils ne pourraient pas concevoir un moteur diesel qui respecterait la norme d’émission américaine, pour contourner le problème, ils ont décidé de développer un logiciel qui reconnaîtrait lorsqu’il est en situation de test ou tout simplement en route afin de frauder le test d’émission de gaz.

Pour fausser les résultats des normes antipollution, un algorithme était installé dans l’unité de commande électronique des Volkswagen dont le but était de détecter automatiquement, et donc sans intervention humaine, à quel moment le véhicule était soumis à un test de mesures d’émission de gaz par les autorités compétentes. Pour ce faire, il analysait certains paramètres qui étaient identiques à la procédure des tests en laboratoire : position du volant, pression barométrique, capot ouvert, vitesse du véhicule, etc. Ces différentes phases étant normalisées, il était aisé de concevoir un logiciel qui saurait les reconnaître.

Par la suite, en mai 2008, Liang s’est déplacé aux États-Unis pour participer au lancement des moteurs Volkswagen « clean diesel » sur le marché américain. Des employés de Volkswagen et de sa succursale américaine ont rencontré les membres de l’EPA et de la California Air Ressources Board (CARB) pour chercher les certifications requises pour vendre sur le marché américain. Liang a admis que, durant certaines de ces réunions auxquelles il a assisté personnellement, ses co-conspirateurs ont menti sur le fait que les véhicules diesel de Volkswagen étaient conformes aux normes américaines et ont caché la présence du dispositif visant à frauder les tests aux régulateurs américains.

Dans le cadre du processus de certification pour chaque nouveau modèle année après année, notamment des modèles sur les années 2009 à 2016, les co-conspirateurs ont continué à certifier frauduleusement à l’EPA et au CARB que les véhicules diesel Volkswagen étaient conformes aux normes américaines sur les émissions de gaz et aussi conformes à la loi sur l'assainissement de l'air. Liang a admis que pendant ce temps, lui et ses co-conspirateurs savaient que Volkswagen commercialisait ses véhicules diesel au public américain comme étant « diesel clean » et respectueux de l'environnement tout en faisant la promotion d’une économie de carburant accrue que les consommateurs allaient réaliser s’ils se décidaient à acheter. Liang et ses co-conspirateurs savaient que ces affirmations étaient fausses et que les véhicules diesel de Volkswagen n’étaient pas « clean diesel ».

Il a également admis qu’après la découverte du pot aux roses par une étude indépendante fin 2015 qui a montré que le taux d’émission d’oxydes d’azote pouvait être 10, voire 40 fois plus élevée que les niveaux de conformité de l’EPA, il a continué d’aider ses co-conspirateurs à mentir à l’EPA, au CARB et aux clients Volkswagen.

Liang risque jusqu’à cinq ans d’emprisonnement pour son rôle dans cette affaire où il est accusé de « complot en vue de frauder les États-Unis ». Cependant, en coopérant avec les forces de l’ordre, sa peine peut être réduite.

Source : décision de justice

Voir aussi :

L'un des plus grands ingénieurs d'Apple, maintenant à la retraite, refusé à un poste de technicien dans un Apple Store à cause de son âge ?

Un ingénieur crée un bras robotisé destiné à blesser des humains, il agit volontairement, ignorant la première loi d'Asimov

Un ingénieur en électronique construit un « mégaprocesseur » 16 bits de 2 m de haut et 10 m de large qui ne lui a permis que de jouer au Tetris
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 12/09/2016 à 21:33
Les patrons sont épargnés, le pauvre ingénieur qui (doit) faire ce qu'on lui demande sans poser de question on l’arrête..
elle est belle la justice.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 13/09/2016 à 3:59
@sazearte étant donné que de nos jours la répartition des richesses est dans la même proportion qu'au temps de l'ancien régime forcément quand tu à un gros chéquier tu peut t'acheter une virginité
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 13/09/2016 à 11:15
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Les patrons sont épargnés, le pauvre ingénieur qui (doit) faire ce qu'on lui demande sans poser de question on l’arrête..
elle est belle la justice.
Le patron n'est pas épargné. Il est patron donc au minimum "responsable" et condamnable pénalement et civilement. Et la firme en prends un coup également niveau réputation et finances.
Avatar de yoyo3d yoyo3d - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 13/09/2016 à 11:21
Ce que je trouve toujours aussi aberrant c'est le fait de se contenter "Avant Commercialisation" de la bonne fois des constructeurs... on est en 2017 et il faut attendre 10 ans avant de voir une enquête indépendante mettre à jour une escroquerie de cette ampleur...
entre les pots de vins, les lobby, les secrets d'état... etc faut vraiment avoir besoin d'une caisse "zero émission" pour aller acheter du bœuf transgénique certifié bio ou de médicaments garanties "sans effets secondaires"
Avatar de LinkinGarviel LinkinGarviel - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 14/09/2016 à 14:46
@LSMetag Ah bon ben c'est bon alors, les chefs ont une amende et les autres de la prison... Un raisonnement infaillible
Avatar de Jarodd Jarodd - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 16/09/2016 à 12:42
La question est trop générale pour qu'on puisse y répondre par oui ou non.
Perso je suis plus favorable à l'analyse du code par une autorité compétente et qui fait concensus, à qui on peut donner confiance. Par exemple un groupement international de chercheurs, ou l'ANSSI en France (qui a déjà audité des programmes et conseille - ou pas - leur utilisation).
Cela permet de savoir si un logiciel est de qualité, ou s'il est biaisé, sans pour autant mettre le code à la vue de tous. Et s'il un problème est détecté, l'autorité peut pousser à sa résolution, quitte à faire remonter l'info aux autorités, ou menacer d'agir en justice, avant que cela crée un scandale à la VW.
L'open source n'a pas vocation a être imposé, c'est un choix de l'éditeur, et il faut le respecter, ensuite à chacun d'utiliser ou pas ce logiciel en fonction de ses principes.
Avatar de Grogro Grogro - Membre expert https://www.developpez.com
le 16/09/2016 à 13:28
Et les autres constructeurs qui ont implémenté les mêmes types de logiciels truqueurs ? Circulez y'a rien à voir ?

Ah oui c'est vrai, c'est VW qui était en train de piquer la place de n°1 mondial à General Motors.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 16/09/2016 à 14:57
Citation Envoyé par Grogro Voir le message
Ah oui c'est vrai, c'est VW qui était en train de piquer la place de n°1 mondial à General Motors.
GM a perdu sa place de n°1 mondial au profit de Toyota depuis plusieurs années déjà
Avatar de marsupial marsupial - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 21/09/2016 à 15:24
Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
La question est trop générale pour qu'on puisse y répondre par oui ou non.
Perso je suis plus favorable à l'analyse du code par une autorité compétente et qui fait concensus, à qui on peut donner confiance. Par exemple un groupement international de chercheurs, ou l'ANSSI en France (qui a déjà audité des programmes et conseille - ou pas - leur utilisation).
Cela permet de savoir si un logiciel est de qualité, ou s'il est biaisé, sans pour autant mettre le code à la vue de tous. Et s'il un problème est détecté, l'autorité peut pousser à sa résolution, quitte à faire remonter l'info aux autorités, ou menacer d'agir en justice, avant que cela crée un scandale à la VW.
L'open source n'a pas vocation a être imposé, c'est un choix de l'éditeur, et il faut le respecter, ensuite à chacun d'utiliser ou pas ce logiciel en fonction de ses principes.
De toutes les manieres, je ne pense pas qu un consommateur lambda qui ne comprendra pas ce que veut dire code source ira mettre le nez dedans. Je pensais a des associations non gouvernementales pour eviter la pression de quelconque lobby rendant un avis.
L exemple des routeurs CISCO a la faille 0-day donne matiere a reflechir, sachant que le gouvernement francais a commande pour 3.7 milliards de CISCO en echange de 100 millions de formation.
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 10/11/2016 à 9:42
Scandale Volkswagen : les avocats des clients réclament 175 millions $
et estiment que c'est le plus petit montant jamais demandé dans un cas de plusieurs milliards

À propos des procès à rebondissements dans le domaine de technologie (Apple vs Samsung ou Google vs Oracle), de nombreuses personnes sur ce site ont eu plusieurs fois à dire qu’en fin de compte, ce sont les avocats qui sont les vainqueurs, et ils n’ont peut-être pas tort. Le scandale Volkswagen pourrait fournir la preuve que les avocats s’en sortent bien dans ces gros procès dans l’industrie de la technologie.

Pour le cas Volkswagen, il faut rappeler que le constructeur automobile a été confronté à la justice américaine après un scandale qui a éclaté en septembre 2015. Depuis 2009, Volkswagen a doté ses moteurs de modèles 2.0 L et 3.0 L de logiciels pour fausser le résultat des tests antipollution. Ce n’est qu’en 2015 que la supercherie a été mise au jour. Les enquêteurs ont découvert que les véhicules émettaient des oxydes d’azote, 40 fois plus que le taux règlementaire aux États-Unis. Le ministère de la Justice américaine a alors ouvert une enquête pénale, alors que les propriétaires de véhicules ont lancé un recours collectif.

Volkswagen a reconnu avoir truqué les tests. Après des mois de négociations avec la justice américaine, la société a promis en juin dernier des compensations pour les propriétaires de véhicules concernés. Le montant a été fixé à 10,03 milliards $ plus 4,7 milliards pour compenser le préjudice écologique et pour investir dans la technologie verte dans le secteur automobile.

Fin octobre, le plan d’indemnisation proposé par le constructeur automobile a été validé par la justice américaine, et c’est donc le moment pour les avocats de réclamer leurs honoraires. Le mardi 8 novembre, un groupe de 21 avocats travaillant pour le compte des propriétaires de voitures concernées, a adressé une note au juge de district Charles Breyer qui a supervisé l’affaire, pour réclamer une somme de 175 millions $ répartie entre honoraires (167 millions $) et coûts (8 millions $).

Essayant de justifier cette somme, Elizabeth Cabraser, leader du groupe d’avocats, affirme que cela représente moins de 2 % de ce que vont gagner leurs clients et qu’en plus, il s’agit du plus petit montant jamais réclamé par des avocats dans une affaire de plusieurs milliards de dollars. « Le total des honoraires et coûts ... représente l'équivalent de moins de 2 % de l'avantage monétaire accordé pour le recours collectif, bien en deçà de la référence dans ce Circuit et bien en deçà de l'indemnité moyenne des gros arrangements excédant 1 milliard de dollars », écrit Elizabeth Cabraser, avant de préciser que les frais réclamés « sont les plus bas jamais demandés dans un cas de plusieurs milliards de dollars ».

En plus des travaux typiques tels que la rédaction de plaintes et le travail avec des experts, Elizabeth Cabraser a fait remarquer les tâches accomplies les avocats étaient bien plus complexes et incluaient « l’examen, l’analyse et la classification de plus de 12 millions de pages de documents produits par Volkswagen, dont beaucoup étaient de nature hautement technique et nécessitaient une traduction de l’Allemand ».

Ce montant devrait être partagé entre 21 avocats y compris Cabraser, mais il faudra d’abord avoir l’approbation du juge Charles Breyer, avant qu'il soit payé. Il faut également noter que les avocats avaient initialement prévu de réclamer 324 millions $, avant d’abandonner cette idée. Ce n’est pas non plus le seul groupe d’avocats qui réclame des frais pour le cas Volkswagen. Le mardi, un autre cabinet d’avocats a déposé une requête pour réclamer plus de 155 000 $ en honoraires et dépenses pour avoir travaillé sur le dossier pour le compte de 211 clients au début de l’affaire. L'avocat de Volkswagen Robert Giuffra a également déposé une note selon laquelle six cabinets d'avocats avaient demandé de tels privilèges pour avoir travaillé pour environ 1300 consommateurs dans 48 États.

Sources : The National Law Journal, Motion d'Elizabeth Cabraser

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avatar de Malick Malick - Community Manager https://www.developpez.com
le 10/01/2017 à 1:51
Affaire Volkswagen : un cadre de la société arrêté par le FBI
qui l’accuse d’avoir joué un rôle important dans le trucage des tests antipollution

Dans le cadre de l'enquête portant sur le scandale relatif aux des tests antipollution sur les véhicules Volkswagen, le FBI (Federal Bureau of Investigation) a procédé samedi dernier en Floride à l'arrestation d'un haut cadre de la société du nom d'Oliver Schmidt. Selon le New York Times, Monsieur Schmidt est accusé par le FBI d'avoir joué un important rôle dans les efforts déployés par le constructeur automobile afin de truquer les résultats des tests antipollution effectués sur ses véhicules par le régulateur américain. « M. Schmidt a joué un rôle central dans cette affaire en essayant de convaincre les régulateurs sur le fait que les émissions excédentaires ont été causées par des problèmes techniques plutôt que par une tricherie délibérée. », déclare un agent du nom de Ian Dinsmore.

Il convient de préciser qu'Oliver Schmidt a assuré la gestion du service de conformité réglementaire du constructeur automobile allemand aux États-Unis de 2014 à 2015. L'éditeur en ligne nous informe que Schmidt a comparu au mois de janvier devant un comité du Parlement britannique, une confrontation au cours de laquelle il a affirmé aux législateurs que le comportement de Volkswagen n'était pas illégal en Europe. Olivier Schmidt a continué de représenter Volkswagen après que la compagnie a admis en septembre que les voitures ont été programmées pour duper les régulateurs.

Pour rappel, en septembre 2015 l’Allemand Volkswagen avait reconnu avoir mis en place un logiciel sur les moteurs diesel d’environ 11 millions de ses voitures, cela dans l'optique de fausser les résultats des tests antipollution. Pour mener à bien son stratagème, un algorithme était installé dans l’unité de commande électronique des Volkswagen. Le but de cet algorithme était de détecter automatiquement, et sans intervention humaine, à quel moment le véhicule était soumis à un test de mesures antipollution par les autorités compétentes. Pour ce faire, il analysait certains paramètres qui étaient identiques à la procédure des tests en laboratoire : position du volant, pression barométrique, capot ouvert, vitesse du véhicule, etc. Ces différentes phases étant normalisées, il était aisé de concevoir un logiciel qui saurait les reconnaître.

Les avocats représentant M. Schmidt ainsi que les dirigeants de Volkswagen n'ont pas souhaité faire de commentaires sur cette arrestation. « Le constructeur automobile continue de coopérer avec le ministère de la Justice, mais il ne serait pas approprié de commenter les enquêtes en cours ou de discuter sur les questions concernant notre personnel. », a déclaré Jeannine Ginivan, une porte-parole de Volkswagen. Toutefois, le New York Times rapporte qu'Olivier Schmidt devrait répondre cette semaine des accusations portées à son égard devant le juge.

Source : New York Times

Et vous ?

Que pensez-vous de cette arrestation ?
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 12/01/2017 à 17:05
Affaire Volkswagen : l'entreprise accepte de payer 4,3 milliards de dollars en dommages et intérêts
et de collaborer sur une enquête incriminant ses cadres

Mercredi dernier, le Ministère américain de la Justice (DoJ) a annoncé que Volkswagen va payer 4,3 milliards de dollars en amendes civiles et criminelles et a plaidé coupable à trois chefs d’accusations criminelles relatives au scandale des émissions de diesel de certains modèles sortant de ses écuries. Avec la collaboration de VW Group, le DoJ a également lancé l’ouverture d’une enquête sur six hauts cadres de VW Group qui sont accusés d’avoir menti aux régulateurs, mais aussi d’avoir détruit des documents.

Travaillant avec les douanes américaines et la patrouille des frontières, le DoJ a intenté des poursuites contre le VW Group pour dol, fraude du Clean Air Act. Dans le cadre du règlement, VW Group a accepté de se soumettre à trois ans de probation pénale, période pendant laquelle le constructeur va « conserver un moniteur indépendant pour superviser son programme d'éthique et de conformité ».

Au cours des 17 derniers mois, le constructeur automobile a soutenu qu'aucun de ses cadres n'avait été impliqué dans ce scandale dans lequel des logiciels illégaux ont été découverts sur des véhicules pour en modifier les émissions lors des contrôles. Pour se défendre, VW Group a assuré avec force qu’il s’agissait là de l’oeuvre « d’ingénieurs escrocs » qui avaient certainement placé des logiciels permettant de tricher lors des contrôles pour le piéger. Pourtant, après les preuves accablantes, le constructeur a été obligé de reconnaître que certains de ses véhicules disposent de mécanismes destinés à réduire l’efficacité des contrôles.

Les cadres de VW Group incriminés sont Richard Dorenkamp, ​​Bernd Gottweis, Jens Hadler, Heinz-Jakob Neusser, Jürgen Peter et Oliver Schmidt. Schmidt, ancien responsable de la conformité aux émissions de VW Group, est le seul dirigeant actuellement aux États-Unis.

Parmi les cinq autres accusés, Richard Dorenkamp, ​​responsable du développement technique de VW pour les moteurs à faibles émissions, a été suspendu de VW Group en 2015. Bernd Gottweis, un cadre retraité de VW Group, qui aurait apparemment prévenu le PDG Martin Winterkorn que de tels dispositifs pourraient être trouvés sur les véhicules de l'entreprise. Jens Hadler qui a travaillé comme directeur exécutif du développement du motopropulseur chez Volkswagen en 2008. Heinz-Jakob Neusser qui a supervisé la recherche et le développement de Volkswagen et Jürgen Peter qui était un directeur d'ingénierie de Volkswagen.

Jusqu'à présent, Volkswagen a accepté de verser 15 milliards de dollars pour indemniser les victimes du scandale des moteurs diesel 2,0 L, 1 milliard de dollars pour régler les frais liés aux véhicules diesel 3,0 L (bien que la compensation des propriétaires n'ait pas encore été décidée) et 1,2 milliard de dollars pour compenser les concessionnaires américains de Volkswagen, qui n'étaient pas au courant que les voitures qu'ils vendaient n'étaient pas conformes à la réglementation américaine sur les émissions.

Selon l'Associated Press, ce nouveau règlement de 4,3 milliards de dollars « est le plus important jamais imposé par le gouvernement contre un constructeur automobile, ce qui éclipse l'amende de 1,2 milliard de dollars contre Toyota en 2014 pour des questions de sécurité liées à une accélération involontaire ».

Le procureur général adjoint Leslie Caldwell a déclaré lors de la conférence de presse du DoJ que les dirigeants du groupe VW étaient en grande partie responsables du scandale, décrivant une culture d'entreprise où les « personnes de niveau inférieur » exprimaient leurs préoccupations, mais que les « personnes d’un haut niveau » ont décidé d’avancer dans l’implantation de ce logiciel illégal.

VW fait également face à un procès d'investisseur et une enquête criminelle en Allemagne. Au total, quelque 11 millions de véhicules dans le monde ont été équipés dudit logiciel.

Source : déclaration de presse du DoJ
Avatar de marsupial marsupial - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 13/01/2017 à 0:31
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 13/01/2017 à 11:35
Volkswagen s'en sort à pas trop cher en faisant plonger des lampistes, quoi. Pourquoi le PDG n'est pas mis en examen, mais le gars qui l'a averti l'est, lui ?
Avatar de athlon64 athlon64 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 13/01/2017 à 20:00
Volkwagen a commis un délit voire crime contre contre l'humanité et devrait dédommager tous les gens qui ont respiré ses émissions de substances polluées.

Le propriétaire d'un véhicule doit désormais payer des vignettes anti-pollution, alors que ces multinationales à la base de toutes ces fraudes et qui ont construit ces systèmes s'en sortent toujours gagnantes...
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 16/01/2017 à 20:26
Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
Volkwagen a commis un délit voire crime contre contre l'humanité [...]
t'y vas un peu fort non?
je préférerais qu'on déclare avant les usa coupable génocide/crime contre l'humanité pour la massacre des peuples indiens...
Avatar de Grogro Grogro - Membre expert https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 9:17
"Menace de guerre commerciale entre l’Allemagne et les Etats-Unis" : http://www.lemonde.fr/international/...3736_3210.html

Non, sans blague ? La vendetta contre Volkswagen c'était quoi à votre avis si ce n'est une guerre commerciale, comme par hasard au moment ou VW était sur le point de devenir premier constructeur mondial.

Etant donné qu'il est bien entendu totalement limpide que TOUS les constructeurs trichent comme Volkswagen.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 14/03/2017 à 14:05
USA : Volkswagen plaide coupable à trois chefs d'accusation dans un procès criminel
lié au scandale des émissions de diesel de certains de ses modèles

Vendredi, le constructeur automobile Volkswagen a plaidé coupable dans une cour fédérale de Detroit dans l’affaire du scandale des émissions de 2015.

Pendant des années, la société a fait croire qu’elle vendait des véhicules « diesel propres », parmi lesquels des modèles Jetta, Passat, Golf et Beetle, trompant ainsi le public, mais aussi les autorités, qui pensaient que ces véhicules respectaient les normes environnementales imposées par les pays cherchant à réduire les taux de pollution atmosphérique.

Vendus entre 2009 et 2015, les véhicules embarquaient des dispositifs permettant de reproduire les normes d'émission lorsqu’ils détectaient un test en laboratoire afin de truquer les résultats d’émission qui dépassaient les limites légales une fois le véhicule sur la route.

En tout, près de 500 000 véhicules ont été rappelés ou réparés seulement aux États-Unis. Ce nombre est passé à près de 11 millions dans le monde.

En première instance, où le constructeur automobile a eu un procès criminel, selon le ministère de la Justice Volkswagen a plaidé coupable pour trois crimes : fraude, obstruction à la justice et vente de produits sous fausses déclarations. « Votre Honneur, VW AG plaide coupable aux trois chefs d'accusation parce qu'il est coupable sur les trois chefs d'accusation », a déclaré le conseiller général Volkswagen Manfred Doess à la cour, selon Reuters.

Le plaidoyer de culpabilité de Volkswagen, fait par Doess pour le compte de l'entreprise avec la permission du conseil, suit une entente pour payer 4,3 milliards de dollars aux autorités américaines en amendes.

Le montant total pourrait atteindre les 25 milliards de dollars pour traiter les demandes d'indemnisation, les réparations, les recours collectifs ainsi que soutenir un programme de rachat qui donne aux propriétaires américains la possibilité d’échanger leurs véhicules s'ils sont touchés par le scandale.

Les autorités américaines ont également exigé que le constructeur automobile ouvre un programme de recherche et développement sur les technologies vertes et les contrôles de pollution. Le montant de l’enveloppe destinée à ce programme est fixé à 4,7 milliards de dollars.

Le ministère de la Justice a également accusé sept dirigeants actuels et anciens de Volkswagen étant liés au scandale, aux côtés d'un ingénieur responsable des dispositifs permettant de falsifier les résultats des tests en laboratoire. L'un d'entre eux attend son procès et un autre a plaidé coupable. Les cinq autres sont censés être en Allemagne.

« Volkswagen regrette profondément le comportement qui a donné lieu à la crise du diesel », a déclaré le chef de la direction de l'entreprise, Matthias Mueller, dans un communiqué. « Les accords que nous avons conclus avec le gouvernement des États-Unis reflètent notre détermination à remédier à une inconduite qui va à l'encontre de toutes les valeurs si chères à Volkswagen ».

« Aujourd'hui, Volkswagen n'est pas la même entreprise qu'il y a 18 mois », a ajouté la société.

Le 21 avril, le tribunal va donner son verdict pour indiquer s’il accepte ou non les termes des accords proposés par Volkswagen.

Source : DoJ, Reuters
Avatar de nchal nchal - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 14/03/2017 à 18:27
Vraiment surpris de ce mea culpa qui a l'air sincère. Surprenant mais agréable
Avatar de cdubet cdubet - Membre actif https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 12:20
VW ont ete pris la main dans le sac et sont contraint de faire amende honorable.
Il est par contre douteux qu ils regrettent vraiment d avoir truandé. Ils regrettent surement de s etre fait prendre ca c est sur !

Par contre, il faut quand meme bien savoir que chaque constructeur achete les mdoeles de ces concurrents pour les analyser et savoir s ils font mieux qu eux et pourquoi
Autrement dit, iul est quand meme plus que probable que renault, PSA, Fiat, Opel, BMW ... aient achete les fameux diesels et aient detecte qu ils etaient hors norme
La question est alors de savoir pourquoi ils n ont rien dit ...
Si on a l esprit mal tourne, on se dit que c est parce qu ils font eux aussi la meme chose et qu ils ne respectent pas les normes
Avatar de Teddy Teddy - Membre régulier https://www.developpez.com
le 17/03/2017 à 20:48
En ce qui concerne Volkswagen, je n’ai jamais bien compris l’objet de ce procès. Ou du moins, je pensais que les mesures relatives aux émissions polluantes et la vérification du respect des normes en vigueur concernant un nouveau véhicule, étaient confiées à un organisme totalement indépendant de la marque du véhicule. Or, si c’est bien le cas, le constructeur automobile n’est pas censé savoir comment le laboratoire homologué pratique ses tests. Et ce constructeur est maître des logiciels qu’il met dans ses voitures. Autant je réprouve une fraude si elle existe, autant un logiciel qui prend des mesures lorsqu’il voit que la vitesse de la voiture est nulle alors que ses roues tournent, ne me choque pas. Il faudrait plutôt mettre en cause les laboratoires qui effectuent des contrôles décorrélés de la réalité vraie.
Avatar de athlon64 athlon64 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 31/03/2017 à 20:23
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message

Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
Volkwagen a commis un délit voire crime contre contre l'humanité et devrait dédommager tous les gens qui ont respiré ses émissions de substances polluées.

Le propriétaire d'un véhicule doit désormais payer des vignettes anti-pollution, alors que ces multinationales à la base de toutes ces fraudes et qui ont construit ces systèmes s'en sortent toujours gagnantes...
t'y vas un peu fort non?
je préférerais qu'on déclare avant les usa coupable génocide/crime contre l'humanité pour la massacre des peuples indiens...
Pourquoi "avant " ? On peut tout aussi faire les deux en même temps...

On ne peut pas changer le monde d'hier mais sur le monde d'aujourd'hui on peut réagir, à force de vouloir dépenser toute son énergie sur le passé on laisse prospérer des injustices tout aussi graves dans le présent ! Tu parles des USA mais les auteurs réels sont déjà morts, tu vas te confronter à des descendants qui ne sont en rien liés à ces crimes et dont même beaucoup les désapprouvent.

Aujourd'hui nous avons les auteurs non seulement ils sont présents mais certains continuent leurs exactions en s'imaginant que les rétributions viendront quand ils ne seront plus là...

La pollution aux particules est aussi une arme chimique à faible dose dont les victimes se comptent en centaines de millions, non seulement les conséquences sont terribles pour nous, mais ces voitures vont aussi dans les pays du sud où les populations ne disposent pas encore de technologies de santé efficaces et n'ont même pas de normes environnementales. On est ici dans une situation où l'auteur agit consciemment, donc le terme de crime n'est pas usurpé, voilà c'est même officiel dans la news ci dessus du forum.

USA : Volkswagen plaide coupable à trois chefs d'accusation dans un procès criminel
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 03/04/2017 à 10:21
Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
Pourquoi "avant " ? On peut tout aussi faire les deux en même temps...
Évidement, en disant "avant", ça s'entendait "quitte à ne déclarer qu'un seul crime contre l'humanité", pour moi le massacre des indiens est prioritaire, et de loin, car il y a eu des morts, des vrais, et que c'était volontaire : l'objectif était de les exterminer.
Pour VW il ne me semble pas qu'il y ait eu un seul mort dut à cette fraude en particulier, et c'est l'inventeur du diesel qu'il faudrait emprisoner pour crime contre l'humanité du coup...

Est-ce que cette fraude peut rentrer dans la définition du crime contre l'humanité ? :
violation délibérée et ignominieuse des droits fondamentaux d'un individu ou d'un groupe d'individus inspirée par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux
Mouais... pas selon moi. Et quitte à galvauder cette notion de "crime contre l'humanité", autant au moins l'appliquer sur tous les existants.

Tu parles d'injustice dans le présent, mais j'ai l'impression que là, sur cette affaire, la justice est faite. Si tu veux punir vraiment VW, n'achètes plus jamais une de leur bagnole, c'est le seul pouvoir qu'il nous reste (après les tribunaux).
Avatar de athlon64 athlon64 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 03/04/2017 à 22:07
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Tu parles d'injustice dans le présent, mais j'ai l'impression que là, sur cette affaire, la justice est faite. Si tu veux punir vraiment VW, n'achètes plus jamais une de leur bagnole, c'est le seul pouvoir qu'il nous reste (après les tribunaux).
La justice ne sera jamais faite, qui indemnisera tous ce qui ont respiré ces polluants en trop ? Les victimes ce sont les humains en France (1 million de véhicules) et sur toute cette terre, j'ai rappelé que beaucoup de véhicules en fin de vie finissent dans les pays du sud où il n'y a même pas de normes environnementales qui sont respectées. Certains développeront des maladies respiratoires, d'autres des cancers, des crises d’asthmes, etc. Ces normes sont faites pour être respectés et quand ce fabricant arrive même sur plusieurs modèles à dépasser le seuil de 22.3 et 22.6 fois, ça ressemble à un empoisonnement massif à petit feu. S'enrichir en rendant malade les autres...

Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Pour VW il ne me semble pas qu'il y ait eu un seul mort dut à cette fraude en particulier, et c'est l'inventeur du diesel qu'il faudrait emprisonner pour crime contre l'humanité du coup...
Sans commentaire
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 03/04/2017 à 22:32
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
[...]Pour VW il ne me semble pas qu'il y ait eu un seul mort dut à cette fraude en particulier, et c'est l'inventeur du diesel qu'il faudrait emprisoner pour crime contre l'humanité du coup... [...]
Don pour toi l'inventeur du marteau qui voulais planter des clous il serait responsable de l'utilisation des marteaux de guerre ? Sérieusement !
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 04/04/2017 à 10:17
Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
La justice ne sera jamais faite, qui indemnisera tous ce qui ont respiré ces polluants en trop ? Les victimes ce sont les humains en France (1 million de véhicules) et sur toute cette terre, j'ai rappelé que beaucoup de véhicules en fin de vie finissent dans les pays du sud où il n'y a même pas de normes environnementales qui sont respectées. Certains développeront des maladies respiratoires, d'autres des cancers, des crises d’asthmes, etc. Ces normes sont faites pour être respectés et quand ce fabricant arrive même sur plusieurs modèles à dépasser le seuil de 22.3 et 22.6 fois, ça ressemble à un empoisonnement massif à petit feu. S'enrichir en rendant malade les autres...
Il vaut mieux une vieille voiture qui roule encore et qui pollue comme une voiture de son époque qu'une voiture à la poubelle parce qu'elle pollue "trop".
Aujourd'hui, la pollution induite par la création de la voiture (minage des matériaux, production des alliages, fonctionnement de l'usine, acheminement des éléments etc.) pollue autant que la consommation de la voiture durant toute sa durée de vie.

C'est là dessus qu'il faudrait travailler : avoir des pièces détachées pendant 20 ans, et réapprendre à réparer plus qu'a remplacer. Là, on pourra parler d'amélioration de la pollution des véhicules.

Sans commentaire
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Don pour toi l'inventeur du marteau qui voulais planter des clous il serait responsable de l'utilisation des marteaux de guerre ? Sérieusement !
Évidement que non! c'était pour montrer toute l'absurdité des propos tenus au dessus! Le diesel pollue et polluera toujours. Il pollue différemment que les moteurs essence mais il pollue. La différence faite par les "optimisations" du moteur, c'est Epsilone, c'est négligeable! C'est l'intégralité du système de transport qu'il faut revoir pour ce débarrasser de cette pollution, pas complexifier des moteurs qui coûteront plus cher à entretenir, donc à réparer, donc plus vite jettés, donc leur pollution de création sera moins amortie...

Et monter sur ses grands chevaux en accusant VW d'empoisonnement massif, alors que je suis sûr que chacun de vous deux pour prenez majoritairement votre voiture SEUL, et que cette voiture ne fait rien 90% du temps (perte d’amortissement de la pollution de la création), ça me fait bien marrer.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 04/04/2017 à 10:34
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Et monter sur ses grands chevaux en accusant VW d'empoisonnement massif, alors que je suis sûr que chacun de vous deux pour prenez majoritairement votre voiture SEUL, et que cette voiture ne fait rien 90% du temps (perte d’amortissement de la pollution de la création), ça me fait bien marrer.
Perdus je fait 100% transport collectif et marche à pied, il y a pas vraiment besoin de la voiture en Ile de France à part en pleine campagne
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 04/04/2017 à 10:38
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Perdus je fait 100% transport collectif et marche à pied, il y a pas vraiment besoin de la voiture en Ile de France à part en pleine campagne
Et bien Félicitations Mais vu les bouchons qu'il y a tu ne dois pas représenter le cas général.
Je suis d'accord avec toi pour le banlieue/paris, paris/banlieue, mais niveau banlieue/banlieue, les transports sont souvent pas super rentable en temps...
Avatar de athlon64 athlon64 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 05/04/2017 à 10:14
@AoCannaille tu bosses chez Volkswagen peut être

je pense que tu as totalement raison on devrait arrêter la fabrication des véhicules électriques aussi, car dans l'ensemble de leurs durées de vie elles sont très polluantes surtout le système de stockage et de recharge d’énergie, on pourrait se contenter de vélos mais bon la fabrication des vélos est aussi polluante sans oublier les pneus qui deviennent des micro-plastiques et polluent les mers !

La seule solution qui reste ben c'est d'utiliser les bêtes, mais malheureusement les bêtes polluent aussi et pas qu'un peu, l'industrie de production de viandes par exemple pollue plus que l'ensemble du secteur de transport aux USA, ben oui les animaux pour les nourrir il faut d’énormes espaces agricoles qui sont rarement bio, gaspillage d'eau et utilisation de pesticides qui se retrouvent dans les nappes phréatiques, donc on devrait aussi vous mettre en prison car vous polluez plus en mangeant de la viande ?

"Il est temps de manger votre chien: le vrai guide pour une vie responsable" une étude qui démontre par l'absurde, que comme le chien pollue (dans sa durée de vie) deux fois plus qu'un 4x4, une solution serait donc de le manger ; et là encore on oublie les pollutions au méthane des bêtes.

Sérieusement faut savoir de quoi on parle, autrement il vaut mieux éteindre son ordinateur tout suite car on est en train de polluer d'abord il y a différents types de pollution, la pollution aux gaz à effet de serre, la pollution aux nanoparticules nocives, la pollution de l'eau, des sols, etc.

On parle ici d'une pollution d'air particulière, un constructeur a triché en dépassant des dizaines de fois le seuil autorisé pour se faire plus de bénéfices, tous ceux qui polluent massivement le font car c'est économiquement rentable !

C'est là dessus qu'il faudrait travailler : avoir des pièces détachées pendant 20 ans, et réapprendre à réparer plus qu'a remplacer. Là, on pourra parler d'amélioration de la pollution des véhicules.
Tout à fait, c'est ce qu'on essaie de dire depuis le début, ce genre de groupe ne respecte qu'une seule loi c'est celle de la rentabilité, c'est pareille pour les banques, elle fraudent mais pourquoi elles continuent ? Parce que c'est plus rentable, quand ils se font prendre ils paient les amendes mais restent gagnants ou peu perdants, c'est pour ça qu'il faut arrêter ça. Ils peuvent donc continuer à polluer car ça rapporte du fric ! Les voitures durables et plus propres plus réparables ont sait les faire, mais ils feront tous faillite si les gens ne remplacent plus leurs bagnoles...
Nous vivons dans un monde où par exemple une grande boite qui licencie économiquement, voit immédiatement ses actions prendre de la valeur en bourse, elle va continuer !

Bref je ne fais pas partie d'un parti écolo, mais il y a un bon sens à avoir, les gens ne sont pas idiots, les gens ne prennent pas leur bagnole pour se dire tiens j'ai envie de polluer ce matin, où j’achète cette bagnole car elle pollue plus, alors pourquoi discriminer des gens qui n'ont d'autres solutions pour se rendre au travail que de prendre leur bagnole d'être des pollueurs, alors qu'on a chez soi un chien qui pollue plus qu'une bagnole...

C'est donc pour cela que je propose plutôt de procéder intelligemment, par exemple il suffit de montrer aux gens comment sont fabriquées les viandes (des abattoirs aux ressources utilisées) vous verrez que beaucoup réduiront tout seul leur consommation de viande.
Pour encourager les gens à faire du vélo, il suffit de développer les voies cyclables et des vraies infrastructures/dédommagement autour du vélo, les gens feront tout seul du vélo comme aux pays-bas...
Avatar de Grogro Grogro - Membre expert https://www.developpez.com
le 05/04/2017 à 10:32
Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
Pour encourager les gens à faire du vélo, il suffit de développer les voies cyclables et des vraies infrastructures/dédommagement autour du vélo, les gens feront tout seul du vélo comme aux pays-bas...
Dans les villes plates comme Strasbourg, oui. Ailleurs, essaye de te cogner la rue Oberkampf à Paris ou les rues vallonnées à Nantes, tu m'en diras des nouvelles.

Encore faut-il que les aménagements cyclables soient réellement adaptés et sécurisés. Et que les chauffards soient enfin sévèrement verbalisés. Même à Strasbourg, capitale du vélo, ville plate comme Jane Birkin, on en est loin.
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 05/04/2017 à 10:49
Citation Envoyé par Grogro Voir le message
Dans les villes plates comme Strasbourg, oui. Ailleurs, essaye de te cogner la rue Oberkampf à Paris ou les rues vallonnées à Nantes, tu m'en diras des nouvelles.
Figure-toi que ça marche quand même ! J'ai été très surprise à Plouzané (à côté de Brest). Il y a des pistes cyclables partout, et les gens utilisent massivement leur vélo malgré les côtes infernales. À Brest, pas de piste cyclable, pas de vélo. Pourtant, c'est plus plat et il y a plus de circulation.
Avatar de athlon64 athlon64 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 18/05/2017 à 23:14
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
...
Pour VW il ne me semble pas qu'il y ait eu un seul mort dut à cette fraude en particulier, et c'est l'inventeur du diesel qu'il faudrait emprisoner pour crime contre l'humanité du coup...
Pas besoin de morts, des malades c'est déjà grave, mais bon pour ceux qui se posent la question en voilà...

"Les émissions d'oxyde d'azote produites par les véhicules au diesel, au-delà des limites affichées par les constructeurs, ont provoqué 38.000 morts prématurées dans le monde en 2015"

Ça parait quand même difficile de faire croire que la part de VW est de 0 là dedans
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 26/05/2017 à 18:49
Après VW Group, la justice américaine poursuit Fiat Chrysler
qui est soupçonné d'avoir eu recours à un logiciel pour truquer les tests d'émissions polluantes

Après Volkswagen, c’est au tour de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) d’être dans le collimateur de la justice américaine qui a lancé une plainte ce mardi 23 mai contre le constructeur italien devant un tribunal de Detroit (Michigan). Cette procédure est la conséquence des accusations formulées en janvier par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA). Dans la foulée du scandale Volkswagen, qui avait éclaté en 2015, l’EPA avait enquêté pour savoir si d’autres constructeurs avaient utilisé le même subterfuge que le constructeur allemand.

En clair, comme pour le cas Volkswagen, FCA est soupçonné de manipulation des moteurs diesel dans l’optique de fausser les résultats des contrôles des émissions polluantes de véhicules diesel.

« Entre 2013 et 2016, les défendeurs ont vendu illégalement ou causé l'illégalité de la vente d'environ 103 828 véhicules à moteur diesel, sous les noms de modèles RAM 1500 et Jeep Grand Cherokee, ("Véhicules sujets") qui ne sont pas conformes à la Loi. Les demandes de certificats de conformité ("COC") pour les véhicules en cause n'ont pas révélé moins de huit fonctionnalités basées sur le logiciel qui affecte le système de contrôle des émissions des véhicules sujets. Par conséquent, chaque véhicule sujet diffère des spécifications fournies dans les applications COC et aucun des véhicules en cause n’est certifié par le COC qui l'a prétendument couvert », peut-on lire sur la plainte.

« En outre, une ou plusieurs de ces fonctionnalités non divulguées du logiciel, seules ou en combinaison avec une ou plusieurs des autres, a permis de contourner, briser et/ou rendre inopérant le système de contrôle des émissions des véhicules en cause, ce qui provoque des niveaux d’émission de monoxyde de carbone nettement plus élevé lors d'une certaine conduite normale dans le monde réel que dans des conditions de tests fédéraux d'émission ».

Selon la plainte, le constructeur a obtenu le logiciel de Bosh, le même fournisseur allemand de pièces automobiles auquel VW a fait appel, pour « personnaliser » le logiciel du système de contrôle du moteur que FCA a utilisé dans ses véhicules.

Dans une déclaration, FCA a contesté la plainte : « La Société a l'intention de se défendre vigoureusement, en particulier contre toute réclamation selon laquelle la Société s'est engagée dans un régime délibéré pour installer des dispositifs de contournement pour tromper les tests d'émissions américains. Comme FCA US a annoncé la semaine dernière, il a développé des étalonnages de logiciels d'émissions actualisés qui, selon lui, répondent aux préoccupations de l'EPA et de la CARB [California Air Resource Board] ».

Le PDG du groupe, Sergio Marchionne, affirme que le dossier n’a rien à voir avec le scandale Volkswagen : « De notre point de vue, rien n’est illégal », avait-il répondu en janvier en réponse aux accusations de l’EPA, qu’il avait qualifiées de « démagogiques » et de tentative de « lyncher les constructeurs ».

Fiat Chrysler, et plus particulièrement sa filiale américaine FCA US, encourt des pénalités civiles allant jusqu'à 4,6 milliards de dollars. À titre de comparaison, Volkswagen a mis fin récemment aux poursuites américaines en échange du paiement d'une amende pénale de 2,8 milliards de dollars. Mais au total, l’Allemand a accepté de verser 23 milliards de dollars aux États-Unis, en particulier pour indemniser quelque 600 000 automobilistes et réparer les dégâts causés à l'environnement.

Source : déclaration FCA, plainte (en PJ)
Avatar de AndMax AndMax - Membre actif https://www.developpez.com
le 26/05/2017 à 23:15
Je ne vois qu'une seule solution pour éviter cela. Imposer plus de transparence aux marques. La caractéristique principale de ces algorithmes fermés, privateurs, est de tenter de briller sur certains aspects (consommation ? performances ? CO2 ? etc...) mais de dissimuler d'autres aspects beaucoup plus négligés: émissions de NOx ou autres gaz et/ou micro-particules lors de conditions réelles. Le résultat: des conséquences désastreuses pour la santé publique.

Un constructeur devrait être obligé de montrer le code source et pouvoir démontrer que c'est bien ce programme qui est déployé sur les moteurs afin de pouvoir homologuer un véhicule. La "confiance" ou laisser faire n'est pas une solution. Certaines organisations estiment qu'il y a déjà beaucoup de décès prématurés liés à cela. Où est le principe de précaution ?

Évidement, cela demandera encore une volonté politique (et donc dans les urnes), des efforts supplémentaires dans les administrations qui ont de moins en moins de ressources, et des compétences très spécifiques. C'est loin d'être gratuit pour le contribuable. Mais veut-on réellement lutter pour la qualité de l'air ou la santé publique ? Il y aura quelques amendes, quelques petites évolutions de normes qui vont dans le bon sens, mais les autorités et les gens vont continuer d'ignorer ce que font leurs moteurs et ce que crachent réellement les échappements lorsqu'ils attendent dans un embouteillage en pleine canicule ou lorsqu'il gèle.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 27/05/2017 à 23:10
Des chercheurs ont mis la main sur le logiciel dont s'est servi Volkswagen,
pour fausser les résultats des contrôles antipollution

Une équipe internationale de chercheurs a découvert le mécanisme qui a permis à Volkswagen de contourner les tests d'émissions américains et européens pendant au moins six ans avant que l'Environmental Protection Agency ne lance des poursuites contre le constructeur pour violation de la Clean Air Act.

Dirigée par Kirill Levchenko, informaticienne de l'Université de Californie à San Diego, l’équipe a présenté les résultats de son enquête, qui aura duré un an, lors du 38e Symposium IEEE sur la sécurité et la vie privée dans la région de la baie de San Francisco qui s’est déroulé cette semaine.

« Nous avons pu trouver l'arme du crime », a déclaré Levchenko. « Nous avons trouvé le système et comment il a été utilisé. »

Les ingénieurs ont obtenu des copies du code exécuté sur les ordinateurs de bord de Volkswagen à partir du site Web de maintenance de la société et des forums gérés par les amateurs de voitures. Le code fonctionnait sur une large gamme de modèles, y compris Jetta, Golf et Passat, ainsi que les séries Audi et A.

« Nous avons trouvé des preuves de la fraude là-bas en vue publique », a-t-elle assuré.
Au cours des tests de normes d'émissions, les voitures sont placées sur un châssis équipé d'un dynamomètre qui mesure la puissance du moteur. Le véhicule suit un profil de vitesse précisément défini qui tente d'imiter la conduite réelle sur une route urbaine avec des arrêts fréquents. Les conditions du test sont normalisées et publiques. Cela permet essentiellement aux fabricants de modifier délibérément le comportement de leurs véhicules pendant le cycle d'essai. Le code trouvé dans les véhicules de Volkswagen vérifie un certain nombre de conditions associées à un test de conduite, comme la distance, la vitesse et même la position de la roue. Si les conditions sont remplies, le code dirige l'ordinateur de bord pour activer le mécanisme de freinage des émissions lorsque ces conditions ont été remplies.

L’équipe de chercheurs a une vaste expérience dans l'analyse des systèmes embarqués, tels que les ordinateurs de bord des voitures, appelés unités de contrôle du moteur, à la recherche de vulnérabilités. L'équipe a examiné 900 versions du code et a constaté que 400 d'entre elles comprenaient des informations pour contourner les tests d'émissions.

Un code spécifique a été nommé « condition acoustique ». Si ce nom évoque de prime abord une façon de contrôler le son du moteur, les chercheurs se sont rendu compte qu’il s’agissait d’un euphémisme qui désignait les conditions survenant lors d'un test d'émission. Le code permettait de lancer jusqu'à 10 profils différents pour les tests potentiels. Lorsque l'ordinateur déterminait que la voiture subissait un test, il activait les systèmes de freinage des émissions, ce qui a réduit la quantité d'oxyde d'azote émis.

« Le dispositif de contournement des tests antipollution de Volkswagen est probablement le plus complexe dans l'histoire de l'automobile », a déclaré Levchenko. Les chercheurs ont trouvé un stratagème de contournement moins sophistiqué pour le Fiat 500X. L'ordinateur de bord de cette voiture permet simplement à son système de freinage des émissions de fonctionner pendant les 26 premières minutes et 40 secondes après le démarrage du moteur - à peu près la durée de nombreux tests d'émission.

Les chercheurs notent que pour Volkswagen et Fiat, l'unité de contrôle du moteur des véhicules est fabriquée par le spécialiste des composants automobiles Robert Bosch. Les constructeurs automobiles activent alors le code en entrant des paramètres spécifiques.

Les moteurs diesel présentent des défis particuliers pour les fabricants d'automobiles, car leur procédé de combustion produit plus de particules et d'oxyde d'azote que les moteurs à essence. Pour limiter les émissions de ces moteurs, l'ordinateur de bord du véhicule doit parfois sacrifier les performances ou l'efficacité de la conformité.

L'étude attire l'attention sur les défis réglementaires de la vérification des systèmes contrôlés par logiciel qui peuvent tenter de cacher leur comportement et appelle à une nouvelle génération de techniques qui fonctionnent dans un contexte conflictuel.

« Le test du dynamomètre n'est plus suffisant », a estimé Levchenko.

Source : Phys
Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre averti https://www.developpez.com
le 31/05/2017 à 16:22
sérieusement ? ils ont que ça à faire les chercheurs ?
normalement c'est pas leur taf de faire ça vue que l'intention était prémidité de tromper les résultats.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 28/08/2017 à 13:52
Scandale Volkswagen : l'un des ingénieurs derrière l'application pour tromper les tests de pollution,
a été condamné à 40 mois de prison

Un juge fédéral à Detroit a condamné l'ancien ingénieur James Liang à 40 mois de prison pour son rôle dans le logiciel utilisé par Volkswagen pour fausser les résultats des tests antipollution américains.

Rappelons que, selon ses déclarations, de 1983 à mai 2008, Liang travaillait dans le département de développement diesel à Wolfsburg (Allemagne). Il a reconnu qu’au début de 2006, lui et ses co-conspirateurs ont commencé à travailler sur un nouveau moteur « EA 189 » pour les ventes aux États-Unis. Lorsque lui et ses co-conspirateurs ont découvert qu’ils ne pourraient pas concevoir un moteur diesel qui respecterait la norme d’émission américaine, pour contourner le problème, ils ont décidé de développer un logiciel qui reconnaîtrait lorsqu’il est en situation de test ou tout simplement en route afin de frauder le test d’émission de gaz.

Pour fausser les résultats des normes antipollution, un algorithme était installé dans l’unité de commande électronique des Volkswagen dont le but était de détecter automatiquement, et donc sans intervention humaine, à quel moment le véhicule était soumis à un test de mesures d’émission de gaz par les autorités compétentes. Pour ce faire, il analysait certains paramètres qui étaient identiques à la procédure des tests en laboratoire : position du volant, pression barométrique, capot ouvert, vitesse du véhicule, etc. Ces différentes phases étant normalisées, il était aisé de concevoir un logiciel qui saurait les reconnaître.

Par la suite, en mai 2008, Liang s’est déplacé aux États-Unis pour participer au lancement des moteurs Volkswagen « clean diesel » sur le marché américain. Des employés de Volkswagen et de sa succursale américaine ont rencontré les membres de l’EPA et de la California Air Ressources Board (CARB) pour chercher les certifications requises pour vendre sur le marché américain. Liang a admis que, durant certaines de ces réunions auxquelles il a assisté personnellement, ses co-conspirateurs ont menti sur le fait que les véhicules diesel de Volkswagen étaient conformes aux normes américaines et ont caché la présence du dispositif visant à frauder les tests aux régulateurs américains.

Le juge de la Cour de district des États-Unis, Sean Cox, a également ordonné à Liang de payer une amende de 200 000 $, soit 10 fois le montant demandé par les procureurs fédéraux. Cox a déclaré qu'il espérait que la peine de prison et l'amende dissuaderaient d'autres ingénieurs et cadres de l'industrie automobile de systèmes semblables de tromper les autorités de réglementation et les consommateurs.

La semaine dernière, les procureurs ont recommandé que Liang, 63 ans, reçoive une peine de trois ans de prison, notamment comme compensation pour avoir coopéré pendant des mois lors de l'enquête américaine sur la fraude des émissions de gaz de Volkswagen. Liang aurait pu recevoir une peine de cinq ans de prison.

L'avocat de Liang, Daniel Nixon, a demandé vendredi à Cox d'envisager une condamnation à résidence, affirmant que Liang n'était pas l’un des « cerveaux » de cette opération. Liang « a assuré qu’il obéissait aveuglément à son employeur », a déclaré Nixon. Néanmoins, le procureur fédéral Mark Chutkow a répondu que Liang était une « figure cruciale » dans la conception des systèmes utilisés par Volkswagen pour tromper les tests.
Une peine de prison « enverrait un message dissuasif puissant au reste de l'industrie », a estimé Chutkow.

Liang est toujours employé par Volkswagen, mais ne travaille plus comme ingénieur.

Liang peut faire appel de la sentence, a déclaré Cox.

Volkswagen a plaidé coupable en mars à trois chefs d’accusation, notamment pour fraude, obstruction à la justice et vente de produits sous fausses déclarations. « Votre Honneur, VW AG plaide coupable aux trois chefs d'accusation parce qu'il est coupable sur les trois chefs d'accusation », avait alors déclaré le conseiller général Volkswagen Manfred Doess à la cour.

L’entreprise a reconnu avoir vendu ces véhicules embarquant le dispositif entre 2009 et 2015. En tout, jusqu’au mois de mars, près de 500 000 véhicules ont été rappelés ou réparés seulement aux États-Unis. Ce nombre est passé à près de 11 millions dans le monde.

Le montant total que Volkswagen pourrait débourser en dommages et intérêts est susceptible d’atteindre les 25 milliards de dollars pour traiter les demandes d'indemnisation, les réparations, les recours collectifs ainsi que soutenir un programme de rachat qui donne aux propriétaires américains la possibilité d’échanger leurs véhicules s'ils sont touchés par le scandale.

Les autorités américaines ont également exigé que le constructeur automobile ouvre un programme de recherche et développement sur les technologies vertes et les contrôles de pollution. Le montant de l’enveloppe destinée à ce programme est fixé à 4,7 milliards de dollars.

Le ministère de la Justice a également accusé sept dirigeants actuels et anciens de Volkswagen étant liés au scandale, aux côtés d'un ingénieur responsable des dispositifs permettant de falsifier les résultats des tests en laboratoire. L'un d'entre eux attend son procès et un autre a plaidé coupable. Les cinq autres sont censés être en Allemagne.

« Volkswagen regrette profondément le comportement qui a donné lieu à la crise du diesel », a déclaré le chef de la direction de l'entreprise, Matthias Mueller, dans un communiqué. « Les accords que nous avons conclus avec le gouvernement des États-Unis reflètent notre détermination à remédier à une inconduite qui va à l'encontre de toutes les valeurs si chères à Volkswagen. »

« Aujourd'hui, Volkswagen n'est pas la même entreprise qu'il y a 18 mois », a ajouté la société.

Source : Reuters
Avatar de Jarodd Jarodd - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 28/08/2017 à 14:05
Pourquoi ces sanctions viennent uniquement des Etats-Unis ? C'est un jugement de la cour de Détroit, et ce sont les autorités américaines qui décident le montant du programme vert. Les américains sont-ils les seules victimes de la fraude au diesel ? Les allemands, l'UE ne disent rien, ne font pas de procès ?
Avatar de kedare kedare - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 28/08/2017 à 14:13
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Aujourd'hui, Volkswagen n'est pas la même entreprise qu'il y a 18 mois », a ajouté la société.


Désolé c'était trop tentant.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Cox a déclaré qu'il espérait que la peine de prison et l'amende dissuaderaient d'autres ingénieurs et cadres de l'industrie automobile de systèmes semblables de tromper les autorités de réglementation et les consommateurs.
Par contre les dirigeant qui ont participés juste pour se faire plus de benefices eux ne risquent rien.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 28/08/2017 à 14:41
Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
Pourquoi ces sanctions viennent uniquement des Etats-Unis ? C'est un jugement de la cour de Détroit, et ce sont les autorités américaines qui décident le montant du programme vert. Les américains sont-ils les seules victimes de la fraude au diesel ? Les allemands, l'UE ne disent rien, ne font pas de procès ?
En UE, les enquêtes sont aussi en cours.
Un exemple parmi beaucoup : http://www.capital.fr/entreprises-ma...fraude-1230727

Il y a des enquêtes dans chaque pays ainsi qu'une autre au niveau de l'EU.
Les procédures sont beaucoup plus longues qu'aux US, raison pour laquelle les sanctions sont déjà tombées aux USA et pas encore en Europe.
Avatar de FraisDesRiques FraisDesRiques - Membre régulier https://www.developpez.com
le 28/08/2017 à 16:20
Et on va me faire croire que seul cet ingénieur et ses quelques "co-conspirateurs" ( ) étaient au courant ? Avec tout ce qu'implique l'installation de ce système spécifique sur une chaine de montage ?
Aucun responsable hiérarchique n'a flairé le truc et ne mérite aussi une sanction de ce type ?
Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre averti https://www.developpez.com
le 28/08/2017 à 17:37
Doit-on permettre au public d’inspecter le code source des logiciels propriétaires ?


Non, cela ne devrait pas être permis car il y a des mauvais gens qui sauraont trouvé et détecté des failles dans ce code source et en exploiteront les trous pour nuir en tirer profit.

cette idée est aussi absurde que de publier les plants des cadenas ou des coffres forts des banques.

ça vous ferait quoi si la porte de sécurité de votre maison était dans le domaine publique open source ?

Par contre, je suis pour que ce code source soit déposé à un officine ou une organisation neutre de contrôle et d'audit.
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 29/08/2017 à 8:24
Aux états-unis, le véhicule le plus vendu est le Ford F150, avec un moteur V8 5.0, 10 litres aux 100. Mais également un V6 3.3 de 280ch.
Véhicule qui pollue au moins 10 fois plus et n'est pas soumis aux régulations comme les diesels de VW.

L'hypocrisie totale de l'administration américaine en marche.



Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
Pourquoi ces sanctions viennent uniquement des Etats-Unis ? C'est un jugement de la cour de Détroit, et ce sont les autorités américaines qui décident le montant du programme vert. Les américains sont-ils les seules victimes de la fraude au diesel ? Les allemands, l'UE ne disent rien, ne font pas de procès ?
Parce que c'est du racket et que les allemands sont des pleutres
Avatar de AndMax AndMax - Membre actif https://www.developpez.com
le 29/08/2017 à 8:59
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
cette idée est aussi absurde que de publier les plants des cadenas ou des coffres forts des banques.

ça vous ferait quoi si la porte de sécurité de votre maison était dans le domaine publique open source ?
C'est le cas: les plans des portes, cadenas et verrouillages sont disponibles (parfois dans des manuels d'installation, parfois même dans des publicités). Pose la question à un serrurier, et tu verras à quel point il est facile d'obtenir le plan ou la référence de n'importe quelle pièce de porte.

Ce qui n'est pas publié c'est la forme de la clé et de la serrure. Tout comme le mot de passe pour ton application. La fermeture des sources d'une application ne garantit en rien la sécurité d'une application. As-tu déjà entendu parler de déssaseamblage, décompilation ou ingénierie-inverse ?

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Aux états-unis, le véhicule le plus vendu est le Ford F150, avec un moteur V8 5.0, 10 litres aux 100. Mais également un V6 3.3 de 280ch.
Véhicule qui pollue au moins 10 fois et n'est pas soumis aux régulations comme les diesels de VW.

L'hypocrisie totale de l'administration américaine en marche.
En effet, les véhicules américains sont réputés pour rejeter des quantités énormes de CO2 (et donc avoir une consommation de carburant très très élevée). Par contre, aux USA ils sont plus strictes en ce qui concerne les rejets de NOx et particules fines. C'est toujours mieux de préciser de quelle pollution on parle. Les rejets d'un véhicule à combustion sont multiples et variés.
Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre averti https://www.developpez.com
le 29/08/2017 à 9:12
Citation Envoyé par AndMax Voir le message
C'est le cas: les plans des portes, cadenas et verrouillages sont disponibles (parfois dans des manuels d'installation, parfois même dans des publicités). Pose la question à un serrurier, et tu verras à quel point il est facile d'obtenir le plan ou la référence de n'importe quelle pièce de porte.

Ce qui n'est pas publié c'est la forme de la clé et de la serrure. Tout comme le mot de passe pour ton application. La fermeture des sources d'une application ne garantit en rien la sécurité d'une application. As-tu déjà entendu parler de déssaseamblage, décompilation ou ingénierie-inverse ?

En effet, les véhicules américains sont réputés pour rejeter des quantités énormes de CO2 (et donc avoir une consommation de carburant très très élevée). Par contre, aux USA ils sont plus strictes en ce qui concerne les rejets de NOx et particules fines. C'est toujours mieux de préciser de quelle pollution on parle. Les rejets d'un véhicule à combustion sont multiples et variés.
oui mais le serrurier ne publie pas sa liste indiquant tel client a telle porte/serrure, ça reste "chez lui".

autre exemple : les plans des habitations. c'est contrôlé et régit, ce n'est pas dans le domaine publique consultable par n'importe qui. Pour l'opensource des applicatifs de sécurité ou sensible (santé, social), ça devrait être pareil : code source publié dans un coffre pour un public neutre et avisé et pas pour monsieur tout le monde.

t'imaginerais pas la télécommande bluetouth d'un coeur artificiel en open source ?

Souvenez de cette énorme faille de sécurité dans le paquet debian openmachin (j'ai oublié le nom mais yavait OPEN dedans) ya 3ans je crois ...ah ils rigolaient moins les gens de l'opensource qui disaient que leur code était vérifier par des milliers de gens compétents dans la communauté (et aussi des milliers de gens malvaillants donc)....
Avatar de AndMax AndMax - Membre actif https://www.developpez.com
le 29/08/2017 à 9:31
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
Souvenez de cette énorme faille de sécurité dans le paquet debian openmachin (j'ai oublié le nom mais yavait OPEN dedans) ya 3ans je crois ...ah ils rigolaient moins les gens de l'opensource qui disaient que leur code était vérifier par des milliers de gens compétents dans la communauté (et aussi des milliers de gens malvaillants donc)....
OpenSSL: Grâce au côté libre de ce logiciel, le correctif était dispo quelques heures après la révélation de la faille (ce qui a été plus long par contre, c'est que des admins se réveillent pour mettre à jour leurs serveurs). Mais on est loin du "zero-day" que Microsoft ou Apple laisse trainer pendant des semaines ou des mois, et c'est encore pire chez d'autres éditeurs fermés.

Des gens compétents ont examiné OpenSSL, et ont créé LibreSSL... ça, tu ne peux le faire sur du privateur.
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 19:07
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
L'avocat de Liang, Daniel Nixon, a demandé vendredi à Cox d'envisager une condamnation à résidence, affirmant que Liang n'était pas l’un des « cerveaux » de cette opération. Liang « a assuré qu’il obéissait aveuglément à son employeur », a déclaré Nixon. Néanmoins, le procureur fédéral Mark Chutkow a répondu que Liang était une « figure cruciale » dans la conception des systèmes utilisés par Volkswagen pour tromper les tests.
Si on écoute le juge, alors tous les militaires qui ont tué des gens, et qui "obéissaient aveuglément à leurs employeurs", devraient aller en prison. Bah oui, ils étaient bien conscients que "tuer des gens c'est mal". Mais, bien sûr, pas leurs employeurs, qui, eux, ne doivent que payer, et continuer leur vie comme si rien ne s'était passé. Bravo, vive l'Amérique.
Avatar de byrautor byrautor - Membre habitué https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 19:59
Et oui, c'est en obligeant les contrôleurs à suivre une stricte procédure que la fraude n'a pas été détectée.
Et d'écrire un cahier des charges en trois mots : les émissions de CO2 ne doivent jamais dépasser X % du volume des gaz d'échappement : c'était trop difficile !
Le cahier des charges ne doit jamais indiquer les méthodes de contrôle.
Les méthodes de contrôle appartiennent aux spécialistes des vérifications (comme en aviation il y a 40 ans !)
Pour moi le Contrôle est aussi responsable que le contrôlé, c'est bien ce qui définit sa responsabilité par rapport au cahier des charges.
Il n'y a pas que dans l'automobile que l'on a mélangé le contenant et le contenu !
C'est une dérive de nos sociétés actuelles.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 01/09/2017 à 12:31
Citation Envoyé par byrautor Voir le message
Et oui, c'est en obligeant les contrôleurs à suivre une stricte procédure que la fraude n'a pas été détectée.
Et d'écrire un cahier des charges en trois mots : les émissions de CO2 ne doivent jamais dépasser X % du volume des gaz d'échappement : c'était trop difficile !
Le cahier des charges ne doit jamais indiquer les méthodes de contrôle.
Les méthodes de contrôle appartiennent aux spécialistes des vérifications (comme en aviation il y a 40 ans !)
Pour moi le Contrôle est aussi responsable que le contrôlé, c'est bien ce qui définit sa responsabilité par rapport au cahier des charges.
Cela est parfaitement vrai pour un projet informatique.
Ce n'est pas aux développeurs d'écrire les cas de tests ni aux développeurs de dire comment tester.
Sur le principe, je suis d'accord.
Par contre, on se rend bien compte qu'en cas de restriction budgétaire, les tests sont souvent en tête de liste des sacrifiés.
Du coup, on ne fait pas forcément tous les tests nécessaires mais uniquement les tests pour lesquels on a du budget.

Dans le cas de l'auto, c'est un peu la même chose.
Les testeurs sont extrêmement dispersés et surtout, soumis à la concurrence et à des objectifs de rentabilité.
Du coup, avec un CDC du style "les émissions de CO2 ne doivent jamais dépasser X % du volume des gaz d'échappement", le centre de contrôle technique peut parfaitement se contenter de mettre le capteur durant 20s sans même mettre le contact.
Après tout, le test est validé
0 émission de CO2 détectée durant la durée du test
Ainsi, le centre peut traiter 500 voitures / jour et couler la concurrence avec des prix bas. Bref, rentabilité maximale.

On est quand même contraint d'enrichir un minimum le CDC pour définir un niveau minimal de test car les centres de contrôle feront tjrs le minimum légal afin de garantir les prix les plus bas et optimiser leur rentabilité.
Avatar de Grogro Grogro - Membre expert https://www.developpez.com
le 04/09/2017 à 17:10
Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
Pourquoi ces sanctions viennent uniquement des Etats-Unis ? C'est un jugement de la cour de Détroit, et ce sont les autorités américaines qui décident le montant du programme vert. Les américains sont-ils les seules victimes de la fraude au diesel ? Les allemands, l'UE ne disent rien, ne font pas de procès ?
Ca s'appelle du protectionnisme mon cher. Le scandale Volkswagen a éclaté comme par hasard au moment où ils allaient rafler le titre de premier constructeur auto mondial à GM. Un peu comme les amendes record infligées à des banques européennes qui n'ont pas respecté un embargo unilatéral états-unien. Les normes d'émission pour les véhicules diésel sont aussi bien plus strictes aux USA, à dessein.

La doctrine du libre-échange a toujours impliqué, pour le pays dominant le commerce mondial (aujourd'hui les USA, hier l'Angleterre, demain la Chine) de se spécialiser dans le protectionnisme et de forcer les autres pays à se spécialiser dans la pauvreté au non de la doctrine fausse des avantages comparatifs de Ricardo, si besoin par la force (politique de la canonnière). Lizst avait tout compris il y a 150 ans.
Avatar de Grogro Grogro - Membre expert https://www.developpez.com
le 04/09/2017 à 17:12
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
ça vous ferait quoi si la porte de sécurité de votre maison était dans le domaine publique open source ?

Par contre, je suis pour que ce code source soit déposé à un officine ou une organisation neutre de contrôle et d'audit.
Rassure-nous, dis-nous que tu n'es pas un professionnel de l'informatique...
Avatar de byrautor byrautor - Membre habitué https://www.developpez.com
le 11/09/2017 à 18:16
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Cela est parfaitement vrai pour un projet informatique.
Ce n'est pas aux développeurs d'écrire les cas de tests ni aux développeurs de dire comment tester.
Sur le principe, je suis d'accord.
Par contre, on se rend bien compte qu'en cas de restriction budgétaire, les tests sont souvent en tête de liste des sacrifiés.
Du coup, on ne fait pas forcément tous les tests nécessaires mais uniquement les tests pour lesquels on a du budget.

Dans le cas de l'auto, c'est un peu la même chose.
Les testeurs sont extrêmement dispersés et surtout, soumis à la concurrence et à des objectifs de rentabilité.
Du coup, avec un CDC du style "les émissions de CO2 ne doivent jamais dépasser X % du volume des gaz d'échappement", le centre de contrôle technique peut parfaitement se contenter de mettre le capteur durant 20s sans même mettre le contact.
Après tout, le test est validé
0 émission de CO2 détectée durant la durée du test
Ainsi, le centre peut traiter 500 voitures / jour et couler la concurrence avec des prix bas. Bref, rentabilité maximale.

On est quand même contraint d'enrichir un minimum le CDC pour définir un niveau minimal de test car les centres de contrôle feront tjrs le minimum légal afin de garantir les prix les plus bas et optimiser leur rentabilité.
Un centre de contrôle est l'équivalent d'un contrôleur en aéronautique, mais bien en amont il y a plusieurs niveaux hiérarchiquement organisés pour écrire les méthodes de contrôle (cela s'appelle probablement différemment aujourd'hui où l'on invente des mots pour faire croire que l'on créée), vérifier, faire les contrôles de fond, les essais d'endurance, etc...
Dans mon esprit, j'ai placé la barre beaucoup plus haute : celle au niveau des Mines françaises d'il y a 40 ans qui délivraient un certificat d'homologation à chaque ligne de véhicule après avoir autopsié les machines et leurs caractéristiques. L'Ingénieur des Mines de l'époque était un personnage redouté des bricoleurs. Ces services ont disparu au bénéfice certainement d'un pseudo organisme européen qui a du écrire plus de lignes de conditions inutiles (il faut lire les documents européens ..) que de lignes de code. Ils s'y sont mis probablement à plusieurs ce qui occupe !
Pour les appareils de mesure de poids (les fameuses balances et bascules) un seul pays PEUT DELIVRER le certificat de complaisance sur des machines fabriquées n'importe où et n'importe comment.
Donc nôtre logiciel n'est qu'un brouillard qui n'excuse aucunement un travail sérieux de contrôle qui n'a pas été fait.
si vice caché il y a, contrôle incompétent il y a également.
Un autre exemple et à prendre du côté des munitions.
Il n'est pas question d'essayer toutes les munitions pour voir si elle fonctionne correctement, comment fait on : on opère par prélèvement au hasard.
trop coûteux me direz-vous ! Pas d'accord, et cela remplacerait les innombrables réunions européennes de tous ces gens qui passent leur temps à discuter pour gagner leur vie !

Les USA auraient également du appliquer les règles élémentaires des vérifications et des contrôles avant d'autoriser la vente des véhicules poursuivis dans leurs nations.

Le GENERAL responsable : la communauté européenne qui veut P... plus haut qu'elle n'a le derrière.
Offres d'emploi IT
H/F Data Engineer Assistant
1000MERCIS - Ile de France - Paris (75009)
Attaché·e de Projets Informatiques
GECINA - Ile de France - Paris (02) (75002)
Chargé(e) de recrutement senior (H/F)
SMILE - Rhône Alpes - Lyon

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil