Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

États-Unis : Apple lève 12 milliards de dollars de dette
Pour verser des dividendes à ses actionnaires

Le , par Stéphane le calme

41PARTAGES

3  0 
75,9 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur le dernier trimestre de son activité pour un bénéfice net de 18,36 milliards de dollars, les statistiques d'Apple en font une entreprise extrêmement florissante. D'ailleurs, l'entreprise a même réussi à atteindre les 53 milliards de dollars de bénéfice net sur l'ensemble de son exercice précédent, supplantant le record établi en 2008 par la société pétrolière Exxon Mobil qui était de 45,2 milliards de dollars.

L'entreprise dispose d'une très grosse réserve de liquidité : au 31 décembre 2015, ses caisses comptaient 215,7 milliards de dollars, bien que plus de 90 % de ses réserves sont stockées à l'extérieur des États-Unis. Aussi, en août 2012, l'entreprise a amorcé une campagne de rapatriement du capital qui devra s'achever en mars 2017.

153 milliards de dollars ont été retournés aux investisseurs sur les 200 milliards autorisés. Raison pour laquelle l'entreprise a opté pour des obligations sur le marché, en d'autres termes de s'endetter : au total, Apple a levé 12 milliards de dollars en neuf tranches, qui lui serviront principalement à rémunérer ses actionnaires, sous la forme de dividendes et de rachats d'actions. En s'endettant via des obligations, Apple est en mesure d'obtenir des liquidités pour ses opérations aux États-Unis à un coup relativement bas, un rapatriement de son argent lui coûterait une fortune en taxe.

Concernant les emprunts obligataires d'Apple, l'entreprise a indiqué qu'elle a émis :
  • 500 millions de dollars d'obligations à un taux fixe de 1,30 %, remboursables en 2018. Elles ont offert une prime de 60 points de base au-dessus des taux américains de maturité similaire ;
  • 1 milliard de dollars d'obligations à un taux fixe de 1,70 %, remboursables en 2019. Elles ont offert une prime de 80 points de base au-dessus des taux américains de maturité similaire ;
  • 2,25 milliards de dollars d'obligations à un taux fixe de 2,25 %, remboursables en 2021. Elles ont offert une prime de 105 points de base au-dessus des taux américains de maturité similaire ;
  • 1,5 milliard de dollars d'obligations à un taux fixe de 2,85 %, remboursables en 2023. Elles ont offert une prime de 135 points de base au-dessus des taux américains de maturité similaire ;
  • 2 milliards de dollars d'obligations à un taux fixe de 3,25 %, remboursables en 2026. Elles ont offert une prime de 150 points de base au-dessus des taux américains de maturité similaire ;
  • 1,25 milliard de dollars d'obligations à un taux fixe de 4,50 %, remboursables en 2036. Elles ont offert une prime de 190 points de base au-dessus des taux américains de maturité similaire ;
  • 2,5 milliards à taux fixe de 4,65 %, remboursables en 2046. Elles ont offert une prime de 250 points de base au-dessus des taux américains de maturité similaire ;
  • 1 milliard de dollars d'obligations à taux variable, remboursables en 2019 et 2021.


Source : U.S SEC

Voir aussi :

USA : Apple accusé d'éviter de verser des milliards de dollars d'impôts, son patron convoqué devant une commission parlementaire

Apple : « Nous payons toutes les taxes que nous devons, jusqu'au moindre dollar », le patron d'Apple, Tim Cook, s'est exprimé devant le Sénat

Apple ne payera aucun impôt au Royaume-Uni sur 2012, en France les géants de l'IT ne payeraient que 1 % de l'impôt dont ils devraient s'acquitter

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !