Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

IBM propose son outil de développement Quarks en open source
Pour des applications IdO plus efficientes

Le , par Stéphane le calme

141PARTAGES

4  0 
IBM a présenté Quarks, son outil open source de développement qui ambitionne d'aider à concevoir des applications plus efficientes pour l'internet des objets. Quarks est basé sur IBM InfoSphere Streams, une plateforme de traitement avancée qui permet aux applications développées par l'utilisateur d'ingérer, d'analyser et de mettre en corrélation rapidement des informations issues de milliers de sources en temps réel. IBM a indiqué que sa solution Streams permet de gérer des débits de données très élevés, proches de plusieurs millions d'événements ou de messages par seconde.

Quarks est présenté comme un modèle de programmation et un environnement d'exécution qui peut être embarqué dans des passerelles et des dispositifs. Une solution open source pour implémenter et déployer des analyses de pointe sur divers flux de données et dispositifs. Quarks peut être utilisé en conjonction avec des solutions propriétaires ou open source comme Apache Kafta, Spark et Storm.

L'idée sous-jacente est de permettre aux développeurs un moyen de profiter des données en temps réel des dispositifs d'une façon simple et efficace. Aussi, les données critiques pourraient être rapportées immédiatement, par exemple dans le cas où un moniteur cardiaque détecte un problème et doit faire un rapport immédiat ou que les capteurs sur un casque de sécurité d'un mineur détectent une situation dangereuse et doit en informer rapidement le propriétaire.

Fournir un moyen de répondre rapidement aux données en temps réel n'est pas le seul potentiel de Quarks ; il donne également un moyen plus efficace de collecter des données sur une gamme de dispositifs connectés pour un usage unique. Par exemple, des séries de dispositifs médicaux utilisés dans le contexte d'une étude (pour voir comment un univers de patients réagit à un traitement sur le temps) pourraient être mieux gérés et les directives pourraient être données plus vite qu'en passant par les voies habituelles.

IBM Quarks est encore à un stade de développement très précoce et, en le rendant disponible en open source, l'entreprise essaye sans doute de bâtir une communauté de développeurs intéressés par sa technologie.

Pourquoi avoir apporté cette technologie ? IBM explique que « à une époque où tout est en train de devenir connecté, l'internet des objets (IdO) présente une grande opportunité pour découvrir de nouvelles perspectives. Cependant, les données de l'IdO doivent être transmises sur un réseau de communications puis analysées par une application centralisée - un processus qui est à la fois coûteux et fastidieux. Quarks corrige ces limitations existantes en analysant les données localement, sur des passerelles ou sur des dispositifs de pointe. Les résultats sont : un temps d'action plus rapide et des coûts de communication réduits ».

Quarks apporte également :
  • des API Java : pour développer des applications qui exécutent des analyses en se servant d'un paradigme de streaming ;
  • des connecteurs : pour MQTT, HTTP, JDBC, File, Apache Kafka ainsi que la plateforme IdO IBM Watson ;
  • un support multiplateforme : parmi lesquelles Java 8, Java 7 et Android ;
  • un mode développement : dans lequel est proposée entre autres une console web pour voir le graphe des applications en cours d'exécution ;
  • un mécanisme de tests : pour les applications Quarks qui embarquent les systèmes de tests d'assertions comme JUnit.


télécharger Quarks (GitHub)

Source : Quarks

Firefox OS : Mozilla se retire du marché des smartphones, pour se concentrer sur les appareils connectés et l'IdO

ThingWorx : la plateforme dédiée à l'internet des objets s'ouvre aux développeurs, avec des kits pour créer rapidement des solutions IdO

Vint Cerf : « quelquefois je suis terrifié par l'internet des objets », le père de l'internet partage les préoccupations suscitées autour de l'IdO

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !