Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Camp David : Adblock Plus va-t-il sacrifier ses utilisateurs
Ou convaincre les annonceurs de se conformer à ses règles de publicités acceptables ?

Le , par Michael Guilloux

42PARTAGES

6  1 
Avec son logiciel Adblock Plus, la société allemande Eyeo s’est fait le pire ennemi des sites internet qui vivent de la publicité. Adblock Plus est en effet le bloqueur de publicités le plus populaire avec plusieurs centaines de millions d’installations. Et en août dernier, une étude d’Adobe et PageFair estimait à 22 milliards de dollars, la perte des revenus publicitaires liée au blocage de contenus en 2015. Ce qui constitue une perte énorme pour l’industrie de la pub en ligne, laquelle perte pourrait justifier son grief contre Adblock Plus.

Pour essayer d’apaiser les entreprises qui vivent de la publicité en ligne, Eyeo a décidé de les réunir autour du « Camp David ». Inspiré des accords Camp David de 1978 entre Israël et l’Égypte, le concepteur d’Adblock Plus veut trouver un terrain d’entente avec les différents acteurs de la publicité en ligne notamment en ce qui concerne les critères de publicités « acceptables ».

Après une première séance de discussions qui s’est déroulée à New York en novembre dernier, une nouvelle rencontre du Camp David d’Adblock Plus s’est tenue la semaine dernière à Londres. Ont été réunis autour d’une même table, « les plus grands noms européens de l’édition, du marketing numérique, de la publicité, des organisations numériques à but non lucratif et de la création de contenus », a déclaré Ben Williams de Eyeo, sans toutefois citer de noms.

L’objectif est de créer un « comité des pubs acceptables ». S’ils parviennent à trouver un terrain d’entente au sortir de ces discussions, cela sous-entend que le concepteur d’Adblock Plus devra convaincre les annonceurs de se conformer à ses critères de publicités acceptables. Dans le cas contraire, il devra être un peu plus flexible par rapport à ses critères actuels et faire un certain compromis de sorte à limiter les pertes de l’industrie de la pub en ligne. Pour les détracteurs d’Adblock Plus, le deuxième cas est le plus probable, mais quel sera le prix à payer par les utilisateurs ?

Le problème tel que souligné par certains acteurs de l’industrie tels qu’Axel Springer, éditeur du quotidien allemand le plus populaire Bild, c’est que l’objectif principal de Eyeo est de « mettre la main sur une part des recettes publicitaires. » En décembre dernier, Eyeo a expliqué comment elle renfloue ses caisses et fait savoir que le respect des critères de publicités acceptables est une condition nécessaire pour qu’une publicité soit acceptée. Toutefois, les détracteurs d’Adblock Plus n’en sont pas convaincus. Ils prétendent que, pour payer ses 49 employés, la société fait payer les gros sites pour que leurs publicités puissent passer à travers le filtre d’Adblock Plus, même si leurs publicités ne sont pas « acceptables ». La récente rencontre de Londres a donc porté sur le business model d’Ablock Plus, mais également sur ce que doit être une publicité acceptable.

Sources : Business Insider, AFP via Le Parisien

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Est-il possible de trouver un terrain d’entente sans dégrader l’expérience de publicité actuelle des utilisateurs d’Adblock Plus ?

Voir aussi :

L'entreprise derrière Adblock explique comment elle renfloue ses caisses à partir de l'initiative Publicité Acceptable
Une étude menée conjointement par PageFair et Adobe dévoile l'ampleur du phénomène de blocage des publicités

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aelins
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 10/02/2016 à 16:30
Moi je gueule sur personne mais je veux juste qu'on arrête d'accuser les gens qui utilisent un bloqueur de pub de détruire le web et de les culpabiliser. Utiliser les bloqueur de pub de signifie pas la fin d'Internet.
4  0 
Avatar de bclinton
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 09/02/2016 à 9:23
Et l'avis des utilisateurs, il ne compte pas ?

Quelle proportion de bande passante est utilisée par la publicité qu'on ne regarde même pas ?
Pourquoi la polémique n'existe pas sur les filtres anti-spam ?

L'utilisateur a le droit de choisir comment il utilise la bande passante qu'il paye parfois assez cher (mobile) ou dont le débit est faible (3G, RTC).
3  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 09/02/2016 à 9:29
Il n'ont de toutes manière pas le choix à mon avis. L'avenir de la publicité en ligne passe par une certaine étique tant de la part des annonceurs que de la part des sites les affichant.
Quand la pub est légère et bien intégrée (pas un gros popup dégueulasse qui me saute au visage) ca ne me pose pas de problème. Si je suis pas attaquer par 18 trackers différents tout va bien.

Par contre sur le site sans scrupules pour les utilisateurs , je n'en ai pas non plus et ne désactive pas les bloqueurs.

A titre d'exemple , le chargement du site theverge avec et sans bloqueur :


9sec sans pub ni tracker , 50s avec
3  0 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/02/2016 à 15:58
Bah, le problème est toujours dans l'abus.
Sur DVP, j'ai désactivé Adblock car la pub, franchement, elle n'agresse pas et est discrète.
Sur un site comme Clubic par exemple, t'as plus de pub que de contenu, ça en est délirant, et là je bloque TOUT.
Quand le site est raisonnable, je crois que les gens le sont aussi.
3  1 
Avatar de smed79
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/02/2016 à 19:25
Citation Envoyé par Mouke
C'est très simple : Si la solution choisie par Adblock ne convient pas aux utilisateurs, ils utiliseront une autre solution.
Pour le côté optionnel et clairement indiqué à l'utilisateur, c'est présent dès l'installation d'Adblock Plus et il n'y a donc pas de déblocage caché et incontrôlable https://adblockplus.org/fr/acceptable-ads#optout alors je me demande pour quoi chercher une autre solution ?

Citation Envoyé par Michael Guilloux
la société fait payer les gros sites pour que leurs publicités puissent passer à travers le filtre d’Adblock Plus, même si leurs publicités ne sont pas « acceptables ».
Un exemple ?

La liste blanche n'existait pas aux débuts d'Adblock "Plus". Et son idée n'est pas apparue d'un coup du côté du développeur suite à un deal avec Google comme prétende beaucoup d'articles sur internet qu'ils n'ont fait que reprendre l'info telle que présentée et sans pas du tout creusé le sujet et en mélangeant le tout avec une critique

La publicité acceptable c'est d'abord le résultat d'un gros débat au sein des contributeurs sur plusieurs questions : arbitrage entre l'attente des utilisateurs et les risques pour les sites financés uniquement par la pub. Et réflexion sur l'objectif premier de l'application (bloquer par principe toute pub, ou uniquement ce qui gêne la navigation ?).

Le compromis a été ce système qui permet au choix de l'utilisateur de laisser passer des publicités jugées discrètes (selon certains critères précis de tailles, interaction avec la navigation etc.).

Pour les critères de discrétions c'est là où ça coince. Car les annonceurs qui rémunèrent pas mal refusent ces histoires de pubs discrètes. Pour eux les critères seront toujours trop stricts. Il ne veulent pas de la pub textuelle ou de petites images. Il veulent de gros cadres, de la vidéo, de la pub pleine page. Leur problème n'est donc certainement pas de devoir payer une petite somme pour la gestion de leurs pubs. C'est surtout que ces pubs ne respectent pas les critères de la liste blanche. Et forcément les sites qui en dépendent pâtissent de ces choix. Pourtant dans l'histoire du web il y a déjà eût des changements, notamment la quasi disparition des fameuses "popup", bloquées maintenant par défaut par tous les navigateurs.

Sinon un forum public permet de proposer et discuter les demandes d'ajout : https://adblockplus.org/forum/viewforum.php?f=12 Et vous pouvez voir que lorsque les pubs respectent les critères et qu'on ne parle pas des très gros acteurs du net, l'ajout est validé sans problèmes.

Citation Envoyé par Michael Guilloux
Le problème tel que souligné par certains acteurs de l’industrie tels qu’Axel Springer, éditeur du quotidien allemand le plus populaire Bild, c’est que l’objectif principal de Eyeo est de « mettre la main sur une part des recettes publicitaires. »
bild.de a bloquer les utilisateurs d'adblocker et voila le résultat : http://www.alexa.com/siteinfo/bild.de

2  0 
Avatar de Mouke
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/02/2016 à 10:42
C'est très simple : Si la solution choisie par Adblock ne convient pas aux utilisateurs, ils utiliseront une autre solution. Si cette solution n'existe pas, elle sera créée. Et ça sera comme ça jusqu'à ce que les publicitaires lèvent la pédale.
2  1 
Avatar de Aelins
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 10/02/2016 à 9:59
Oui cela s'appel un abonnement à Internet. Plus sérieusement non je ne vois pas pourquoi je paierais pour du contenu web, il y a pas si on longtemps les gens payaient de leur poche l’hébergement quand il voulait avoir un site web et personne ne trouvait ça choquant.
1  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 10/02/2016 à 11:33
Ton abonnement internet te donne accès aux tuyaux. Ça reviendrait à dire j'ai payé au péage donc l'essence et la bouffe sont gratuite sur l'autoroute.

il y a pas si on longtemps les gens payaient de leur poche l’hébergement quand il voulait avoir un site web et personne ne trouvait ça choquant
Quand tu fais un site perso effectivement. Mon cv et mon blog me coûte 20€ /an et je n'y met pas de pub.
Mais pour avoir vécu la professionnalisation d'un site perso, à un moment donné tu peux plus payer de ta poche. Même pour quelques 10 aine de milliers de visiteurs quotidien t'as vite besoin de sortir entre 500 et 1000€ de serveur par mois.

A partir de là y'a pas 36 solutions. Soit tu met de la pub pour d'auto financer (je parle même pas encore de faire du bénef) et du coup les extrémistes gueulent que t'es un salop de vendu , soit tu passe en payant et tu perd tes visiteurs parce que les gens sont pas prêt à payer pour du contenu.

Je doute que DVP fonctionne sur les denier de ses fondateurs. Si demain y'a plus de pub , y'a plus de site, plus de forums et on perd la plus grosse communauté de développement française.
2  1 
Avatar de ABCIWEB
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/02/2016 à 5:25
Et en août dernier, une étude d’Adobe et PageFair estimait à 22 milliards de dollars, la perte des revenus publicitaires liée au blocage de contenus en 2015. Ce qui constitue une perte énorme pour l’industrie de la pub en ligne...
On en est arrivé là parce qu'il n'y avait pas de réglementation concernant la pub sur internet. Et sans réglementation, à terme c'est fatalement du n'importe quoi puisqu'on ne va pas chercher à être intelligent s'il suffit de se comporter comme un gros lourd d'emmerdeur. Niveau business c'est plus rentable.

On va assez vite finir par conclure que ce qui est très bon pour le business est mauvais pour l'homme... Et on sera pas loin du vrai compte.

Mais j'entends déjà le Macron moyen me répondre que c'est le business qui crée de l'emploi. Business First !

Les hommes politiques ont déjà fait passer la pilule aux peuples anglais et allemands que la bonne solution pour réduire le chômage était de rétablir l'esclavage avec des mini job à 400 € qui ont conduits à une explosion record de la pauvreté dans ces deux pays. Alors pourquoi s'arrêter en si bon chemin, fort de ces exemples aussi prometteurs et enthousiasmants ! Business First !

Cela dit, et pour donner un peu de perspective à cette affirmation soit-disant implacable, un maquereau moyen peut dire aussi que c'est le business qui crée de l'emploi. Comment ça c'est pas moral ? et l'esclavage c'est moral ?

Le modèle "business first" est un piège à gogo, alors s'ils n'ont que ça comme argument, qu'ils aillent se faire pendre ailleurs.

Business First === People Looser
1  0 
Avatar de ABCIWEB
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/02/2016 à 17:19
Citation Envoyé par acheval Voir le message
On est parti trop loin pour moi là
Pourtant je suis dans la position moyenne.

C'est bien l'excès de pub envahissante et dérangeante qui conduit les visiteurs à utiliser des logiciels bloqueurs de pub. Tant que cela reste raisonnable, personne ne s'en plaint.

De même, c'est le "First" qui me dérange dans "business first", pas le business.

Il n'y a aucun dogme dans mes propos, ce sont des réalités mesurables et vérifiables.

C'est quand même bizarre que de nos jours les positions mesurées et modérées paraissent extrémistes et politiquement incorrectes
1  0