Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google présente son futur service de vente de livres numériques en Allemagne
Alors qu'Angela Merkel s'oppose farouchement au projet Google Books

Le , par Katleen Erna

21PARTAGES

1  0 
Google présente son futur service de vente de livres numériques en Allemagne, alors qu'Angela Merkel s'oppose farouchement au projet Google Books

Alors qu' Angela Merkel s'oppose au projet de bibliothèque numérique de Google, le géant américain est venu la narguer jusque sur ses terres.

La chancelière allemande s'est en effet érigée comme ferme opposante au projet Google Books, qui bafoue selon elle les droits d'auteur. Dans son dernier podcast vidéo daté du dix octobre 2009 (soit trois jours seulement avant l'ouverture de la 61éme Foire du livre de Francfort), la dirigeante germanique a déclaré : "Le gouvernement allemand a une position claire : les droits d'auteur doivent être protégés sur internet, c'est pourquoi nous rejetons la numérisation des ouvrages de bibliothèques si on ne tient pas compte de cette protection, comme le fait Google. Le gouvernement pèse de tout son poids pour défendre les écrivains en Allemagne". De quoi jeter un froid...

Cela n'a pourtant pas empêché David Drummond, directeur du développement et des affaires juridiques de l'entreprise de Mountain View, de se présenter hier à la Foire du livre de Francfort, pour annoncer le lancement en 2010 de Google Editions au nez et à la barbe d'Angela.

Ce nouveau service servira à la commercialisation de livres électroniques depuis n'importe quel point du globe, pas seulement via le site de Google, mais également depuis une librairie ou un autre site Internet partenaire.

Un accord avec les auteurs et éditeurs américaines est actuellement en cours de discussion, il prévoit une rémunération à hauteur de 63 % des revenus globaux générés à destination des détenteurs de droits (et 37 % pour Google).

Les livres ainsi achetés seraient consultables également en mode hors-ligne. Aucun indice de tarification n'a pour l'instant été évoqué.

Sources : Le podcast hebdomadaire d'Angela Merkel ; communiqué de presse de Google

Lire aussi : La numérisation de toutes les ressources écrites par Google, les auteurs du monde entier s'y opposent : qu'en pensez-vous ? Pour ou contre ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !