Microsoft patche les derniers bugs critiques de son ATL
à l'occasion de sa dernière mise à jour de sécurité

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Microsoft patche les derniers bugs critiques de son ATL, à l'occasion de sa dernière mise à jour de sécurité

La compagnie américaine consultante en sécurité Accuvant avait découvert un bug critique au sein d'une ATL (Active Template Library ) de Microsoft. Avertie, l'entreprise éditrice de Windows avait alors entamé un long travail de recherche et distribué plusieurs patchs successifs pour résoudre le problème, mais cela ne semblait jamais suffir à enrailler les attaques subies.

Microsoft a délivré hier le dernier patch de cette série noire, qui devrait enfin sécuriser totalement les vecteurs majeurs d'attaques. Ryan Smith, l'un des chercheurs qui avait le premier découvret la faille, déclare : "Les patch pour Office ont définitivement fermé la porte du dernier grand vecteur d'attaque sur les ATL".

La vulnérabilité avait été présentée au public lors de la conférence Black Hat de juillet dernier. Il avait alors été démontré de quelle manière un ordinateur pouvait être infiltré par le biais d'Internet Explorer, et que la racine du bug tenait en un caractère "&" superflu. Niché dans l'ATL, une bibliothèque de code utilisée à la fois par Microsoft et des développeurs tiers pour construire des programmes.

Afin de règler le problème, la firme de Redmond fut forcée de patcher sa très populaire plateforme de développement Visual Studio ; puis de requérir expressément de ses collaborateurs créateurs de logiciels de recompiler les moindres morceaux de code ou applications construite sur la base de cette ATL compromise.

Les employés de Bill Gates décortiquèrent aussi leurs propres produits en profondeur afin de proposer un patch pour cinq vulnérablités en août. Mais cette mise à jour de sécurité MS09-037 fut qualifiée d' "affreuse" et "insuffisante" par les experts en sécurité informatique.

Hier, Microsoft a corrigé le tir dans le cadre de ses mises à jour de sécurité du mardi, en patchant trois bugs liés à l'ATL dans la suite Office. Ce correctif devrait être le dernier, puisque les failles présentes dans Office étaient les seuls vestiges du problème.

Un kit "kill bit" spécial a également été rendu disponible hier. Il gère la désactivaton de 15 contrôles ActiveX différents qui furent crées par Microsoft avec le code ATL vulnérable, et destinés à une utilisation dans IE (y compris pour le très largeent utilisé Windows Live Hotmail).

Source : Microsoft Update et Windows Update

Lire aussi :

Windows : Le prochain pack de sécurité corrigera la faille du SMB2, celle du FTP dans IIS et 32 autres failles également

Oracle et Apple ne s'impliqueraient pas autant que Microsoft dans l'élaboration de correctifs, le père de Windows fait état de plus de 745 vulnérabilités patchées depuis 2003

Pensez-vous qu le problème sera définitivement résolu grâce à toutes ces mesures ?

Le "kill bit" d'hier concernant une quinzaine de contrôles ActiveX est-il un prélude à une campagne de patch, ou bien une simple mesure préventive ?

Malgré la divulgation de la faille au grand public, elle ne fut peu ou pas exploitée par les hackers, alors qu'elle semblait représenter un moyen très simple pour compromettre un navigateur Internet. Pourquoi si peu d'intérêt de la part des pirates ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de ILP ILP - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 15/10/2009 à 9:29
Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Pensez-vous qu le problème sera définitivement résolu grâce à toutes ces mesures ?

Du fait que l'ATL permette plus de libertés dans la programmation. Je pense qu'elle aura forcement plus de problèmes de sécurité.
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil